Bernard VOGLER

docteur ès lettres, professeur d'histoire de l'Alsace à l'université de Strasbourg-II

ALBERT DE BRANDEBOURG (1490-1568) premier duc de Prusse (1525-1568)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 579 mots

Troisième fils du margrave d'Ansbach en Franconie, Albert de Brandebourg est destiné à une brillante carrière ecclésiastique. Dès l'âge de seize ans, il devient chanoine à Cologne, ce qui ne l'empêche pas de participer en 1508 à une campagne militaire de l'empereur Maximilien en Italie. C'est en 1510 que se situe sa fortune, lorsque, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-de-brandebourg/#i_0

ALBERT DE HOHENZOLLERN (1490-1545) électeur de Mayence (1514-1545)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 320 mots

Auteur indirect de la Réforme, le prince Albert de Hohenzollern est le type même de l'évêque humaniste et mondain, plus soucieux de politique que de pastorale. Frère de l'Électeur de Brandebourg, il devient, grâce à la politique dyna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-de-hohenzollern/#i_0

BERLICHINGEN GÖTZ VON (1480-1562)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 386 mots

Représentant typique de la chevalerie d'Empire au temps des débuts de la Réforme, Götz von Berlichingen a connu un prestige posthume grâce au drame de Goethe qui porte son nom (1772). C'est un aventurier qui a participé à de nombreuses expéditions militaires, ce qui lui a valu de perdre la main droite, remplacée par une main de fer. Élevé à la cour du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gotz-von-berlichingen/#i_0

BÈZE THÉODORE DE (1519-1605)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 509 mots

Successeur de Calvin et guide des huguenots lors des guerres de religion. Fils d'un bailli bourguignon, Théodore de Bèze mène d'abord, après des études juridiques à Orléans et à Paris, une vie de dilettante et de poète. Sa conversion et sa fuite à Genève (1548) lui p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-de-beze/#i_0

BRENZ JOHANN (1499-1570)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 414 mots

Le principal réformateur de la Souabe et de la Franconie, et l'un des plus grands théologiens luthériens. Après avoir suivi des études en lettres et en théologie à Heidelberg, Brenz adhère à la Réforme sous l'influence de Luther qui l'a profondément marqué. De 1522 à 1533, il introduit progressivement la Réforme dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-brenz/#i_0

BUCER ou BUTZER MARTIN KUHHORN dit (1491-1551)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 759 mots

Le principal réformateur et chef de l'Église strasbourgeoise a eu des débuts modestes. Né à Sélestat, Bucer y fait ses humanités avant d'entrer dans l'ordre des Dominicains, où il poursuit pendant dix ans des études de théologie scolastique. À l'université de Heidelberg, il apprend à connaître l'humanisme d'Érasme et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bucer-butzer/#i_0

BULLINGER HEINRICH (1504-1575)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 388 mots

Successeur de Zwingli, Bullinger a dirigé comme antistes l'Église du canton de Zurich de 1531 à sa mort. Fils d'un prêtre, il fait des études chez les Frères de la vie commune aux Pays-Bas et à Cologne, où il entre en contact avec l'humanisme et Érasme. Maître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-bullinger/#i_0

BURGRAVE

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 110 mots

Terme qui au Moyen Âge a deux significations bien distinctes : en Flandre jusqu'au xiie siècle et à l'est de l'Elbe jusque vers la fin du Moyen Âge, burgrave désigne le commandant de la garnison d'un château, qui, outre ses fonctions militaires, possède des attributions administratives et judiciaires dans une ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burgrave/#i_0

CAPITON WOLFGANG FABRICIUS KÖPFEL dit (1478-1541)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 311 mots

Collaborateur de Bucer, Capiton est plus un savant qu'un homme d'Église. Il a fait des études solides de médecine, de droit (à Ingolstadt) et de théologie (à Fribourg-en- Brisgau). Trois fois docteur, il devient en 1515 prédicateur à la cathédrale de Bâle et professeur de théologie à l'université. Il est très apprécié d'Érasme pour sa science hébraïque et dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capiton/#i_0

FAREL GUILLAUME (1489-1565)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 267 mots

Réformateur de la Suisse romande. Gentilhomme dauphinois cultivé, courageux et impulsif, disciple de Lefèvre d'Étaples et membre du groupe de Meaux, professeur de grammaire et de philosophie au collège parisien du Cardinal-Lemoine, dont il devient ensuite régent, Guillaume Farel rompt avec le catholicisme dès 1521. Mais la violence de son langage et son impét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-farel/#i_0

FERDINAND Ier (1793-1875) empereur d'Autriche (1835-1848)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 264 mots

Installé sur le trône en raison de son droit d'aînesse, Ferdinand Ier, sujet à des crises d'épilepsie, n'a pas les qualités d'un homme d'État : vigueur intellectuelle et capacité de jugement. Son père François Ier, prévoyant, ne lui a laissé que des fonctions de représentation et a confié le pouvoir réel à une conférence d'État, qui comprend son oncle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-ier-1793-1875-empereur-d-autriche-1835-1848/#i_0

HENRI Ier L'OISELEUR (876 env.-936) roi de Germanie (919-936)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 172 mots

Duc de Saxe et principal opposant du dernier roi carolingien Conrad Ier, Henri Ier l'Oiseleur est élu roi de Germanie en 919 ; son règne marque la rupture avec la période postcarolingienne, en raison de la méfiance qu'éprouve le souverain à l'égard du clergé, qu'il écarte des fonctions politiques. Guerrier et peu religieux, il a su arrêter la décomposi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ier-l-oiseleur/#i_0

HENRI II LE SAINT (973-1024) empereur germanique (1002-1024)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 267 mots

Duc de Bavière, Henri II est élu empereur à la mort de son cousin Othon III, dépourvu d'héritier direct. Mais son avènement est précédé d'une longue lutte de succession et suivi d'un conflit avec les comtes de Luxembourg et la noblesse du royaume de Bourgogne, qui refuse de le reconnaître comme son suzerain. Prince actif et doué, il a maintenu l'unité dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ii-le-saint/#i_0

HUTTEN ULRICH VON (1488-1523)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 459 mots

Né dans une famille de hobereaux franconiens, Ulrich von Hutten fut envoyé à l'abbaye de Fulda pour s'y préparer à la carrière ecclésiastique. Il s'en sauva, encourant la malédiction de son père, pour une vie errante à travers l'Allemagne et l'Italie. Dans ce pays (1512-1513), il conçut une vive antipathie pour la cour de Rome et un ardent désir de relever sa p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulrich-von-hutten/#i_0

JEAN CICÉRON (1455-1499)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 238 mots

Un des premiers princes touchés par l'humanisme, l'électeur Jean Cicéron s'est plus occupé de la gestion intérieure du Brandebourg que d'une politique active avec les voisins. Devenu gouverneur de l'électorat en 1476, il a connu des débuts difficiles, ballotté entre le cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-ciceron/#i_0

MARGRAVE

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 148 mots

Le titre de margrave (dont l'équivalent est marquis) a été créé par Charlemagne au profit de ses lieutenants dans les marches frontières. À l'origine, leur circonscription assez vaste, conquise à l'extérieur de l'Empire, leur confère le rang de duc en raison de leurs responsabilités militaires. Plus tard, ils se distinguent des comtes par le fait qu'ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margrave/#i_0

MAXIMILIEN II EMMANUEL (1662-1726) électeur de Bavière (1679-1704 et 1714-1726)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 342 mots

Malgré ses grandes ambitions politiques et ses fréquents retournements, l'électeur de Bavière Maximilien II Emmanuel n'a pas réussi à profiter de la lutte entre Louis XIV et l'empereur de Vienne. Énergique, appliqué et héroïque, il est desservi par sa légèreté et son inconstance dans ses vues politiques.Devenu électeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximilien-ii-emmanuel/#i_0

MELANCHTHON PHILIPP SCHWARZERD dit (1497-1560)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 711 mots

« Précepteur » de la Germanie et inspirateur de l'Église territoriale luthérienne, un des maîtres du protestantisme. Né à Bretten dans le Palatinat, Melanchthon subit l'influence de Reuchlin, avant d'entreprendre des études à Heidelberg et à Tübingen (1510-1514). Puis il travaille quelque temps dans une imprimerie, ce qui le met en contact avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melanchthon/#i_0

MÜNZER, MÜNTZER ou MUNCERUS THOMAS (1489 env.-1525)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 686 mots

Dirigeant révolutionnaire, chef religieux de la guerre des Paysans et l'un des protagonistes les plus importants de la Réforme, Thomas Münzer (ou Müntzer, ou Muncerus), fils de bourgeois, est d'abord un prêtre itinérant qui a fait de solides études à Leipzig et qui pos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/munzer-muntzer-muncerus/#i_0

MURNER THOMAS (1475-1537)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 227 mots

Franciscain alsacien, Murner s'est illustré dans le rôle difficile de défenseur, par la plume et par la prédication, de l'Église traditionnelle, au moment de la progression spectaculaire de la Réforme. Il fait de solides études qui lui permettent de devenir docteur en théologie (1516) et docteur en droit (1519). Dès l'apparition de Luther, il se pose en adve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-murner/#i_0

ŒCOLAMPADE JOHANNES HAUSSCHEIN dit (1482-1531)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 348 mots

Réformateur de Bâle, humaniste érudit et pondéré, Œcolampade fait des études de droit et de théologie à Bologne et à Heidelberg, où il subit l'influence humaniste et mystique de Wimpfeling. Après 1510, il concilie son activité de prédicateur avec des études à Tübingen et auprès de Reuchlin. En 1515, il collabore avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oecolampade/#i_0

PHILIPPE Ier LE MAGNANIME (1504-1567) landgrave de Hesse (1509-1567)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 724 mots

Prince ambitieux et valeureux, le landgrave de Hesse a été pendant vingt ans le chef incontesté des protestants, au point de constituer un danger pour Charles Quint. Pourtant Philippe Ier a eu une jeunesse difficile : ayant perdu son père à l'âge de cinq ans, il est proclamé majeur en 1518. Aussitôt humilié par le rusé chevalier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ier-le-magnanime/#i_0

PROTESTANTISME - Les Églises protestantes de la fin de la Réforme au début du XXe s.

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 1 946 mots

C'est entre 1550 et 1570 que la Réforme s'est trouvée définitivement installée après avoir mis en place des confessions de foi et des institutions (voir art. réforme). Jusqu'au début du xxe siècle, les Églises protestantes ont connu, en fait, trois gran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protestantisme-les-eglises-protestantes-de-la-fin-de-la-reforme-au-debut-du-xxe-s/#i_0

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 493 mots

L'Église chrétienne d'Occident, qui a réussi à surmonter plusieurs hérésies au Moyen Âge, a vu au cours du xvie siècle, entre 1517 et 1570, de larges secteurs géographiques lui échapper définitivement, une opposition se créant ainsi entre l'Europe méditerranéenne, latine et romaine, et l'Europe protestante du Nord-Ouest et du Nord. Malgré le maintien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_0

SICKINGEN FRANZ VON (1481-1523)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 446 mots

Gentilhomme allemand, chef de la révolte des chevaliers (1522), figure énigmatique des premières années de la Réforme, Franz von Sickingen est né au château d'Ebernburg, près de Worms. Chef de mercenaires, il mène des razzias contre de nombreux seigneurs, ce qui lui permet d'acquérir une solide position politique entre la Nahe et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-von-sickingen/#i_0

SMALKALDE LIGUE DE

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 473 mots

Alliance défensive conclue en 1531 par les princes allemands luthériens contre l'empereur Charles Quint. Après la diète d'Augsbourg (juin 1530), dont le recez menace les protestants d'une campagne militaire, les signataires de la Confession d'Augsbourg se r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligue-de-smalkalde/#i_0

SPALATIN GEORG BURCKHARDT dit (1484-1545)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 227 mots

À la fois juriste et théologien, Spalatin était le principal conseiller ecclésiastique de l'électeur de Saxe, dans la première moitié du xvie siècle. Fils de tanneur, il entreprend des études de droit à Erfurt et à Wittenberg. Ordonné prêtre et favorable à l'humanisme, il devient précepteur des princes saxons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spalatin/#i_0

SPENER PHILIPP JAKOB (1635-1705)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 382 mots

Le chef théologique du piétisme luthérien. Fils d'un juriste alsacien de Ribeauvillé, marqué dans sa jeunesse par des ouvrages d'édification, Spener entreprend à Strasbourg des études de théologie (1651-1659), notamment avec Dannhauer, un luthérien orthodoxe, et d'héraldique, spécialité où il s'affirmera plus tard comme une autorité. Il fait un voyage acadé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philipp-jakob-spener/#i_0

STAUPITZ JOHANN VON (1469-1524)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 209 mots

Connu surtout comme ayant été le supérieur de Luther. Johan von Staupitz, noble saxon, entre, en 1490, après des études à Cologne et à Leipzig, dans l'ordre des Augustins, où il gravit rapidement les échelons. Prieur à Tübingen en 1498, il est appelé, en 1502, à Wittenberg pour y édifier, en qualité de doyen, la faculté de théologie. En 1503, il devient vicaire général de la congrégation allemande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-von-staupitz/#i_0

STURM JOHANNES (1507-1589)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 364 mots

Un des principaux organisateurs de l'enseignement protestant au xvie siècle. Originaire de l'Eifel, Sturm passe trois ans à Liège dans une école des Frères de la vie commune, qui lui servira plus tard de modèle, avant d'entrer au Collège des trois langues à Louvain. En 1529, il se fixe à Paris, où bientôt il ensei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-sturm/#i_0

TEUTONIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 504 mots

Ordre religieux de chevalerie fondé par des bourgeois de Brême et de Lübeck pendant le siège d'Acre (1191) comme un hôpital, avant d'être transformé en ordre militaire (1198), soumis à la règle des Templiers pour le soin des malades, et dépendant étroitement de la curie. Son uniforme est un manteau blanc avec une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-teutonique/#i_0

VEHME LA

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 247 mots

Institution judiciaire, implantée surtout en Westphalie à la fin du Moyen Âge, la Vehme ou Sainte-Vehme a inspiré la crainte dans de nombreux milieux ; le romantisme lui a conféré ses lettres de noblesse. Tribunal indépendant des princes territoriaux, elle revendique l'investiture de l'empereur qui lui confère son appui. Charles IV l'a utilisée pour assurer la paix féodale et Wenceslas lui accorde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vehme/#i_0

WELSER LES

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 322 mots

L'une des deux familles patriciennes allemandes les plus importantes par l'envergure de leurs activités commerciales et financières au xvie siècle, l'autre étant celle des Fugger. Les Welser apparaissent à Augsbourg vers 1330. Au xve siècle, leurs agents sont inst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-welser/#i_0

ZELL MATTHÄUS (1477-1548)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 284 mots

Fils d'un vigneron, Zell a fait de solides études de lettres et de théologie à Mayence, à Erfurt et à Fribourg-en-Brisgau, où il obtient le grade de magister. Nommé prêtre à la cathédrale de Strasbourg en 1518, il s'impose comme un prédicateur de talent. Séduit par les œuvres de Luther, il commence en 1521 à diffuser ses idées par le commentaire en chaire de l'Épître aux Romain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthaus-zell/#i_0

ZINZENDORF NICOLAS LUDWIG comte de (1700-1760)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 566 mots

Le fondateur de l'Église des frères moraves tient une place considérable dans le renouveau religieux du xviiie siècle. Issu d'une famille autrichienne protestante réfugiée en Saxe, le comte de Zinzendorf est le représentant de ces grands seigneurs qui ont pris en charge les destinées du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-ludwig-zinzendorf/#i_0