MAGDEBOURG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale du Land de Saxe-Anhalt, la ville est située sur les bords de l'Elbe. Le nom de l'agglomération est cité pour la première fois dans le « cartulaire de Thionville » de Charlemagne, qui date de 805. On y lit que Magdebourg était déjà un centre commercial non négligeable. Site et situation géographique devaient permettre à la ville de prendre rapidement de l'importance. Otton Ier, roi de Germanie de 936 à 973, l'utilise comme base de départ pour ses campagnes militaires. Magdebourg devint rapidement aux confins du Brandebourg et de la Saxe un carrefour important ; d'abord nord-sud à cause de l'Elbe, ensuite ouest-est grâce au commerce terrestre. Devenue le siège d'un archevêché, Magdebourg contribue à la christianisation des campagnes slaves. La construction de la cathédrale est entreprise en 1209 ; elle ne sera achevée qu'en 1520. Le commerce très actif favorise la formation d'une classe de marchands qui gouverne la ville, et celle-ci adhère à la Hanse.

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

L'Elbe inférieur est activement utilisé comme voie navigable ; les relations commerciales avec Hambourg et les villes wendes sont suivies. Sur les rives de l'Elbe, en bordure de Magdebourg, se construisent des entrepôts commerciaux dont bien peu ont été épargnés par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Mais le nombre d'édifices religieux (la cathédrale) ou historiques subsistant à proximité de l'artère fluviale montre combien la ville était tournée vers le fleuve. Avec l'avancée de la colonisation germanique vers les territoires de l'Est, Magdebourg prit une importance croissante ; la ville développe ainsi ses intérêts terriens. C'est de cette brillante époque commerciale que date le Sachsenspiegel de Eike von Repgow, œuvre littéraire qui exprime le droit saxon et qui fut diffusée dans de nombreuses contrées allemandes jusqu'au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Metz, doyen honoraire de la faculté des lettres

Classification


Autres références

«  MAGDEBOURG  » est également traité dans :

BÖRDE

  • Écrit par 
  • Pierre RIQUET
  •  • 201 mots

Mot dérivé du vieil allemand bören (porter, rapporter) appliqué primitivement au territoire fiscal d'une église ou d'une ville, plus particulièrement au riche pays agricole de Magdebourg. La fertilité de la région tient à l'épandage de lœss d'origine éolienne à l'ère quaternaire, quand les vents soufflant sur la grande plaine du Nord étaient ralen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/borde/#i_1522

SAXE-ANHALT

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 1 486 mots
  •  • 1 média

Avec une superficie de 20 452 kilomètres carrés et 2,23 millions d'habitants en 2017, le Land de Saxe-Anhalt (en allemand Sachsen-Anhalt), dont la capitale est Magdebourg, compte parmi les plus petits Länder d'Allemagne . Le Land appartient aux régions d’Allemagne centrale caractérisées par leurs paysages naturels de moyennes montagnes, de colline […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saxe-anhalt/#i_1522

TILLY JEAN T'SERCLAES comte de (1559-1632)

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 225 mots

Général flamand de la Ligue catholique qui, après avoir été aux ordres du duc Maximilien de Bavière, s'allie, en octobre 1619, à l'empereur Ferdinand II contre les révoltés de Bohême. Le Brabançon Jean T'serclaes, comte de Tilly, joue un rôle très important dans la guerre de Trente Ans. Le 8 novembre 1620, il participe à la bataille de la Montagne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-tilly/#i_1522

Pour citer l’article

François REITEL, « MAGDEBOURG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/magdebourg/