MAGDEBOURG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale du Land de Saxe-Anhalt en Allemagne, Magdebourg (Magdeburg en allemand) se situe dans la vallée de l’Elbe au contact des massifs hercyniens de l’Allemagne moyenne et de la grande plaine germano-polonaise. Sa population était de 245 000 habitants en 2017.

Allemagne : carte administrative

Carte : Allemagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Mentionnée dans les cartulaires carolingiens au ixe siècle, la ville s’établit sur les hautes terrasses de la rive gauche du fleuve. Dans le royaume de Germanie, elle se développe comme poste avancé de l’évangélisation des terres slaves et comme ville étape importante sur les grandes routes commerciales du Moyen Âge (le Hellweg), grâce à l’octroi précoce des droits de marché et d’entrepôt (965), puis comme membre de la Hanse (xiiie siècle). Dévastée pendant la guerre de Trente Ans, elle doit sa renaissance à l’immigration des huguenots qui, dans cette place forte du royaume de Prusse, développent dans des manufactures la proto-industrie de la laine et de la soie, et embellissent cette ville de résidence, de parcs et de châteaux.

Dès 1840 et l’arrivée du chemin de fer, la ville est transformée en profondeur par la révolution industrielle : usines et fabriques (sidérurgie, textile, agroalimentaire) s’intercalent entre les rangées d’immeubles locatifs et les bâtiments fonctionnels de l’économie capitaliste. Dans l’entre-deux-guerres, un premier plan d’urbanisme (1923) réaménage les parcs publics et crée de nouveaux quartiers résidentiels inspirés de la cité-jardin (Friedensweiler) et de l’architecture du Bauhaus (Cracau ou Hermann Beims). Anéantie par les bombardements alliés de la fin de la Seconde Guerre mondiale, la ville est reconstruite par le régime socialiste de la République démocratique allemande (RDA) qui spécialise l’économie ur [...]

Magdebourg, Allemagne

Photographie : Magdebourg, Allemagne

Photographie

Construit dans les années 1920 durant le mandat du maire de Magdebourg Hermann Beims, le quartier d'habitation qui porte le nom de l'édile a été conçu dans un souci de fonctionnalité, avec deux mille logements aux prix abordables offrant des normes d'hygiène élevées pour l'époque. Le... 

Crédits : Klaus-Dietmar Gabbert/ picture alliance/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Magdebourg, Allemagne

Magdebourg, Allemagne
Crédits : Klaus-Dietmar Gabbert/ picture alliance/ Getty Images

photographie


Écrit par :

  • : professeur de géographie, enseignant-chercheur, université de Perpignan Via Domitia

Classification

Autres références

«  MAGDEBOURG  » est également traité dans :

BÖRDE

  • Écrit par 
  • Pierre RIQUET
  •  • 201 mots

Mot dérivé du vieil allemand bören (porter, rapporter) appliqué primitivement au territoire fiscal d'une église ou d'une ville, plus particulièrement au riche pays agricole de Magdebourg. La fertilité de la région tient à l'épandage de lœss d'origine éolienne à l'ère quaternaire, quand les vents soufflant sur la grande plaine du Nord étaient ralentis par les premières hauteurs des massifs hercyni […] Lire la suite

SAXE-ANHALT

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 1 486 mots
  •  • 3 médias

Avec une superficie de 20 452 kilomètres carrés et 2,23 millions d'habitants en 2017, le Land de Saxe-Anhalt (en allemand Sachsen-Anhalt), dont la capitale est Magdebourg, compte parmi les plus petits Länder d'Allemagne . Le Land appartient aux régions d’Allemagne centrale caractérisées par leurs paysages naturels de moyennes montagnes, de collines et de vallées encaissées ( Mittelgebirge ) et les […] Lire la suite

TILLY JEAN T'SERCLAES comte de (1559-1632)

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 225 mots

Général flamand de la Ligue catholique qui, après avoir été aux ordres du duc Maximilien de Bavière, s'allie, en octobre 1619, à l'empereur Ferdinand II contre les révoltés de Bohême. Le Brabançon Jean T'serclaes, comte de Tilly, joue un rôle très important dans la guerre de Trente Ans. Le 8 novembre 1620, il participe à la bataille de la Montagne Blanche (Bila Hora), victoire d'une armée de crois […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guillaume LACQUEMENT, « MAGDEBOURG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/magdebourg/