HENRI Ier L'OISELEUR (876 env.-936) roi de Germanie (919-936)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Duc de Saxe et principal opposant du dernier roi carolingien Conrad Ier, Henri Ier l'Oiseleur est élu roi de Germanie en 919 ; son règne marque la rupture avec la période postcarolingienne, en raison de la méfiance qu'éprouve le souverain à l'égard du clergé, qu'il écarte des fonctions politiques. Guerrier et peu religieux, il a su arrêter la décomposition politique de l'Empire et rétablir partout l'autorité royale, avant tout en Souabe et en Bavière. Il a « réincorporé » la Lotharingie dans le royaume (925), d'une part en menant des campagnes militaires, d'autre part en mariant sa fille Gerberge au duc Gislebert. Mais il s'est surtout efforcé de consolider les frontières orientales face aux incursions hongroises par la création d'un système de fortifications. Il écrase les Hongrois en 933, mène des campagnes victorieuses contre les Danois et les Slaves, occupe Prague et fixe sur l'Elbe la frontière du royaume.

—  Bernard VOGLER

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur d'histoire de l'Alsace à l'université de Strasbourg-II

Classification


Autres références

«  HENRI I er L'OISELEUR (876 env.-936) roi de Germanie (919-936)  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 144 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'avènement de la maison de Saxe »  : […] Une telle situation risquait d'être grave à l'extinction des Carolingiens de Germanie ; mais les grands de Franconie et de Saxe se mirent d'accord pour assurer l'élection de Conrad I er (911), qui fut reconnu par la Souabe et la Bavière, tandis que la Lorraine se ralliait au Carolingien de France. Conrad eut fort à faire pour obtenir la soumission […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_49941

LORRAINE

  • Écrit par 
  • André HUMBERT, 
  • René TAVENEAUX
  •  • 7 575 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Seigneuries, villes et principautés »  : […] La mort de Lothaire II sans héritier légitime fit du pays la proie de rivalités confuses et conduisit les grands à faire appel au roi de Germanie Henri I er  : la Lorraine se ralliait ainsi à la dynastie saxonne, avant d'associer, pour plusieurs siècles, ses destinées à celles du Saint-Empire. Le milieu du x e  siècle marque, pour les pays mosella […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorraine/#i_49941

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 579 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « L'émiettement du pouvoir (XIe-XIVe s.) »  : […] Le roi Henri I er l'Oiseleur, qui était parvenu, manu militari, à restaurer son autorité en Lotharingie (925), soucieux de garder réunis les différents territoires, partiellement autonomes, qui la constituaient, jeta les bases d'une politique à laquelle son fils Othon I er le Grand donnerait corps : le système des Églises impériales. Par l'intron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_49941

Pour citer l’article

Bernard VOGLER, « HENRI Ier L'OISELEUR (876 env.-936) roi de Germanie (919-936) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ier-l-oiseleur/