SPALATIN GEORG BURCKHARDT dit (1484-1545)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À la fois juriste et théologien, Spalatin était le principal conseiller ecclésiastique de l'électeur de Saxe, dans la première moitié du xvie siècle. Fils de tanneur, il entreprend des études de droit à Erfurt et à Wittenberg. Ordonné prêtre et favorable à l'humanisme, il devient précepteur des princes saxons à Torgau (1508), où le nombre de ses tâches ne cesse de croître. En 1516, il entre dans la chancellerie électorale pour diriger les affaires ecclésiastiques et universitaires. Comme conseiller privé et prédicateur de Cour, il jouit de la confiance totale de l'électeur. Cette position lui permet de favoriser les réformes universitaires de Luther et de Melanchthon et de leur garantir la protection du prince. Il se met au service de la Réforme comme traducteur du moine de Wittenberg et comme auteur d'ouvrages d'édification. Humaniste de talent, il a longtemps espéré un compromis entre Luther et Érasme. En 1528, il devient inspecteur ecclésiastique à Altenburg, tout en continuant à servir l'électeur comme conseiller dans les négociations religieuses (Augsbourg, 1530 ; Nuremberg, 1532). Souvent accaparé par les visites dont il est chargé, il prend une part importante dans l'organisation de l'Église en Saxe.

—  Bernard VOGLER

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur d'histoire de l'Alsace à l'université de Strasbourg-II

Classification

Pour citer l’article

Bernard VOGLER, « SPALATIN GEORG BURCKHARDT dit (1484-1545) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/spalatin/