FAREL GUILLAUME (1489-1565)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réformateur de la Suisse romande. Gentilhomme dauphinois cultivé, courageux et impulsif, disciple de Lefèvre d'Étaples et membre du groupe de Meaux, professeur de grammaire et de philosophie au collège parisien du Cardinal-Lemoine, dont il devient ensuite régent, Guillaume Farel rompt avec le catholicisme dès 1521. Mais la violence de son langage et son impétuosité lui valent partout des ennemis.

Farel est chassé de Bâle en partie à cause d'un conflit avec Érasme, puis du pays de Montbéliard, où il diffuse la Réforme et publie Le Sommaire, première dogmatique protestante en langue française (1524). Après la dispute de Berne (1528), les autorités bernoises le chargent de réformer toute la Suisse romande, œuvre qu'il réalise surtout à Genève avec l'aide de Calvin et à Neuchâtel avec celle de Viret, non sans difficultés en raison de sa raideur et des résistances tenaces qu'il rencontre.

Dans son entrevue célèbre avec Calvin (1536), il supplie celui-ci de demeurer à Genève. Après sa propre expulsion (1538), il s'installe à Neuchâtel, d'où il entreprend de nombreux voyages missionnaires, notamment à Metz et chez les Vaudois. Peu actif, sur le plan purement théologique, il est avant tout un missionnaire zélé et un pasteur favorisé par son ardeur et par la force de sa prédication. Il a publié la première liturgie protestante française et imposé un système consistorial dans toutes les paroisses en vue d'obtenir une réforme des mœurs.

—  Bernard VOGLER

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur d'histoire de l'Alsace à l'université de Strasbourg-II

Classification


Autres références

«  FAREL GUILLAUME (1489-1565)  » est également traité dans :

CALVIN JEAN (1509-1564)

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 5 315 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'étudiant timide au chef d'Église »  : […] Peu après la publication de 1536, Calvin, qui avait définitivement réglé ses affaires dans son pays natal, formait le projet de se rendre à Strasbourg pour y continuer paisiblement ses études. La route directe de Paris en Alsace, par la Champagne, étant fermée par les guerres, il fut obligé de faire un détour par la Suisse. Arrivé à Genève, il pensait n'y passer qu'une nuit. Mais, sa présence aya […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-calvin/#i_11177

NEUCHÂTEL CANTON DE

  • Écrit par 
  • François HAINARD
  •  • 1 038 mots
  •  • 3 médias

Le canton de Neuchâtel, qui porte le nom de son chef-lieu, est un des vingt-six cantons suisses . Avec près de 180 000 habitants (2018), il est le seizième canton le plus peuplé de Suisse et affiche une superficie de 802 kilomètres carrés (sans les lacs). Appartenant à l’Arc jurassien, espace géographique transfrontalier franco-suisse de moyenne montagne, le canton s’étend sur trois étages géomorp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canton-de-neuchatel/#i_11177

Pour citer l’article

Bernard VOGLER, « FAREL GUILLAUME - (1489-1565) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-farel/