CICÉRON (-106--43)

Homme d'État, orateur prodigieux, théoricien de l'éloquence, mais aussi philosophe, Cicéron a été victime, aux yeux de la postérité, de tous ses dons ; il a été surtout victime du fait d'être devenu trop tôt, de son vivant même, un auteur « classique » et scolaire, faisant toujours un peu figure d'écrivain égaré dans la politique. Une tradition moderne, qui remonte à Mommsen, a, de parti pris, tenté de condamner l'homme privé et public, de décrier le politicien et même de rabaisser le philosophe qui ne serait qu'un « adaptateur » brillant et superficiel : Cicéron, s'il a des amis, a toujours beaucoup d'ennemis. Une « réhabilitation », comme voudraient la tenter les auteurs de cet article, serait de peu d'intérêt s'il ne s'agissait que de défendre une mémoire. Il est plus intéressant de montrer que cette réhabilitation permet d'écarter plusieurs contresens invétérés, concernant aussi bien la carrière, l'action politique, l'œuvre théorique que la philosophie de Cicéron. Du coup, on lui restitue une dimension, une cohérence, une humanité qui justifient son prodigieux succès culturel : car sur lui repose en partie l'« humanisme ». Il est intéressant aussi de savoir que cette tradition qui traite l'homme, le politique et le penseur avec tant de désinvolte mépris a été systématiquement forgée par ceux-là mêmes qui l'avaient assassiné – Octave et ses complices – assassinant, du même coup, les libertés romaines.

Buste de Cicéron, Ier siècle avant J.-C.

Buste de Cicéron, Ier siècle avant J.-C.

photographie

Cicéron, le plus grand orateur romain, s'est illustré en déjouant, lors de son consulat de 63 avant J.-C., la conjuration de Catilina en prononçant contre celui-ci quatre discours, les Catilinaires. Buste de Cicéron. Ier siècle avant J.-C. Marbre. Palais ducal, Mantoue,... 

Crédits : The Bridgeman Art Library/ Getty

Afficher

L'homme d'État

Marcus Tullius Cicero est né à Arpinum, en pays volsque, à une centaine de kilomètres à l'est de Rome. Sa famille, fort honorable, appartenait à l'ordre équestre et comptait des magistrats municipaux et des officiers supérieurs de l'armée ; elle était en outre directement alliée avec celle de Marius qui gérait alors son deuxième consulat. Son grand-père, son père et ses oncles, particulièrement cultivés, entretenaient des relations avec les plus grands orateurs et les plus grands juristes de Rome, Marc Antoine, le grand-père du triumvir, Lucius Licini [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : maître de conférences à la faculté des lettres et sciences humaines de Caen
  • : professeur de langue et littérature latines à l'université de Paris-IV-Sorbonne, administrateur de la Société des études latines

Classification


Autres références

«  CICÉRON (~106-~43)  » est également traité dans :

CICÉRON ET CATILINA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 465 mots

— 106 Naissance de Cicéron à Arpinum dans une famille de l'ordre équestre. — 81 Durant la proscription de Sylla, le jeune Catilina se fait remarquer en traquant les condamnés à travers toute l'Italie, empochant la récompense lorsqu'il ramène leur tête à Rome. — 80 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciceron-et-catilina-reperes-chronologiques/#i_6522

DE L'ORATEUR, Cicéron - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 732 mots

Tribun et magistrat romain, Cicéron (106-43 av. J.-C.) s'est fait le théoricien de l' éloquence , principalement dans le De Oratore (55 av. J.-C.), somme de l'art oratoire en trois livres, reçue depuis la Renaissance comme le meilleur témoin de l'humanisme antique. Sur le même sujet, il a composé principalement deux autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-l-orateur/#i_6522

TRAITÉ DES LOIS, Cicéron - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michèle DUCOS
  •  • 999 mots
  •  • 1 média

Le Traité des lois (De legibus) appartient à la série des œuvres politiques de Cicéron . Il fut sans doute rédigé à la suite du traité Sur la République (De re publica), écrit en 54 avant J.-C. Après avoir établi la meilleure forme de régime, Cicéron se propose en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-lois/#i_6522

ARTS POÉTIQUES

  • Écrit par 
  • Alain MICHEL
  •  • 5 918 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Éloquence et poésie »  : […] nuances vont rester confrontées à travers l'histoire. Dans le Pro Murena (62 av. J.-C.), Cicéron reprend la théorie de l'inspiration qui lui vient de Platon et d'Héraclite et tente de la concilier avec l'éloquence prônée par Aristote. Dans l'Orator, il pose la doctrine du beau idéal (l'artiste prend l'Idée pour modèle), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-poetiques/#i_6522

CATILINA LUCIUS SERGIUS (-108 env.--62)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 446 mots

Les périodes de guerre civile engendrent toujours des hommes dénués de scrupules et prêts à profiter de toutes les situations. La République romaine, au milieu du ~ ier siècle, n'échappe pas à cette loi et sécrète pour sa propre ruine Lucius Sergius Catilina, célèbre surtout pour sa conspiration de ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucius-sergius-catilina/#i_6522

CÉSAR (-101--44)

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET, 
  • Michel RAMBAUD
  •  • 7 690 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les débuts »  : […] En juillet 64, Cicéron est élu consul pour 63. Il va avoir à lutter sur tous les fronts, contre la conjuration hétéroclite et subversive de Catilina, contre l'extrême droite du Sénat qui ne lui pardonne pas d'être un homme nouveau, contre les amis de Pompée, enfin contre Crassus et César ; ce dernier, élu préteur, se fait désigner par le parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-101-44/#i_6522

CLODIUS PUBLIUS APPIUS (-93 env.--52)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 660 mots

Issu de la famille patricienne Claudia dans la Rome républicaine, le jeune Clodius se signale très jeune par ses malversations : il sert en effet en Asie sous les ordres de son beau-frère, Lucullus, et tente en ~ 68 de soulever les légions afin de s'emparer des trésors et du butin qui appartiennent à son riche parent. Lucullus chasse alors Clodius […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/publius-appius-clodius/#i_6522

CONJURATION DE CATILINA

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Catilina, noble ruiné et corrompu, fomente, après plusieurs échecs au consulat, le projet de s'emparer de l'État romain par la force. Fédérant pour cela divers mécontentements, il envisage d'incendier la ville de Rome et de massacrer une partie de l'aristocratie, tout en abolissant les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conjuration-de-catilina/#i_6522

CROYANCE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 005 mots

Dans le chapitre « L'assentiment »  : […] Cicéron, qui latinise les notions stoïciennes et ainsi les rapproche de nous et des champs sémantiques qui sont ceux des langues latines, rend compte de cette opposition en distinguant le visum (l'être vu, inerte, sans force propre) et la fides (Académiques, XI, 40 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croyance/#i_6522

CULTURE - Le choc des cultures

  • Écrit par 
  • Jean-François MATTÉI
  •  • 6 366 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La culture philosophique »  : […] le barbare donc, c'est celui qui résiste à l'assomption de l'Idée du fait d'une inertie de l'âme qui la fait s'affaisser sur elle-même au lieu de s'élever vers ce qui la dépasse. Cicéron s'inscrit dans cette tradition quand, passant de la paideia grecque à la cultura romaine, il donne la première définition de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-le-choc-des-cultures/#i_6522

DIALOGUE DES ORATEURS, Tacite - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 768 mots

Tacite (vers 55-vers 120), fait délibérément écho, à un siècle et demi de distance, au grand traité latin de Cicéron, le De Oratore : même sujet (l'éloquence), même forme dialoguée, même façon de situer les faits rapportés dans le passé, au moment de la jeunesse de l'auteur. Les thèses et l'exemple cicéroniens y sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogue-des-orateurs/#i_6522

JUSTICE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 7 951 mots

Dans le chapitre « La justice dans la cité antique »  : […] Ce souci de la cohésion sociale s'est marqué à Rome comme en Grèce, avec l'affirmation par Cicéron (De republica, I, 26, 29) que la res populi désignée par l'expression respublica, « chose publique », doit être la « chose » de tout le peuple et non d'une de ses parties. Mais là encore, une fois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-sociale/#i_6522

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La langue

  • Écrit par 
  • Jacques PERRET
  •  • 2 737 mots

Dans le chapitre « Les grands moments de l'histoire du latin »  : […] En prose, l'essentiel fut de trouver le secret de l'ampleur. Les recherches de Cicéron ont porté notamment sur les problèmes du rythme. Les Romains, comme on le voit à travers les vestiges misérables de leurs anciennes liturgies, avaient sans doute à cet égard une oreille particulièrement affinée. Cicéron a bien reconnu que le rythme, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/latines-langue-et-litterature-la-langue/#i_6522

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La littérature

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 8 571 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une cité qui se défait »  : […] Cicéron, à ce double titre, accomplit une œuvre immense. Né en 106 alors que les luttes les plus sanglantes n'ont pas encore été livrées, il meurt en 43, au cours des proscriptions qui visaient à supprimer tous les représentants du régime aristocratique. Il n'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/latines-langue-et-litterature-la-litterature/#i_6522

LITTÉRATURE ÉPISTOLAIRE

  • Écrit par 
  • Alain VIALA
  •  • 6 820 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'héritage de l'Antiquité »  : […] qu'Épicure, Varron et Caton avaient pratiquée en prose. On le voit surtout chez Cicéron, modèle majeur de l'art de la lettre, et dont l'abondante production offre une large gamme de tours et de tons : sociabilité amicale mêlée aux questions politiques et morales dans ses lettres Ad Atticus, questions privées dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-epistolaire/#i_6522

LYCÉE, Antiquité

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DUMONT
  •  • 1 357 mots

Dans le chapitre « Anthropologie »  : […] bonheur et dont le mouvement est la disposition essentielle. Cependant Cicéron lui reproche une morale relâchée, accordant aux biens extérieurs et aux privilèges des circonstances une trop grande importance. En fait, on rencontre ici une tendance à l'analyse des conditions de l'action morale qui se retrouvera dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lycee-antiquite/#i_6522

MILON, lat. TITIUS ANNIUS MILO PAPIANUS (-95 env.--48)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 632 mots

L'histoire a surtout retenu le nom de Milon grâce au plaidoyer de Cicéron, Pro Milone, destiné à soutenir la cause de son client accusé du meurtre de Clodius en ~ 52, et traduit en justice. Mais avant de se retrouver ainsi inculpé, Milon s'est distingué par une carrière politique audacieuse, mouvementée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milon-lat-titius-annius-milo-papianus/#i_6522

RHÉTORIQUE

  • Écrit par 
  • Françoise DOUAY-SOUBLIN
  •  • 6 015 mots

Dans le chapitre « Racines antiques : rhètôr, l'orateur »  : […] Cependant, Aristote, à Athènes, comme plus tard Cicéron, à Rome, explicitent les règles de l'éloquence publique au moment où la démocratie cède à l'Empire d'Alexandre, la république à la dictature de César. Eloquentia obmutuit (« l'éloquence s'est tue »), déplore Cicéron dans Brutus ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhetorique/#i_6522

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'artisanat sous l'Empire

  • Écrit par 
  • Roger HANOUNE
  •  • 3 851 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une réalité plus nuancée »  : […] , I, 1), a besoin pour exercer sa profession d'une culture encyclopédique. Cicéron lui-même adhère certes à l'opinion traditionnelle sur les métiers manuels indignes d'un homme libre et sur la boutique ou l'atelier qui avilissent, mais il distingue la médecine, l'architecture, l'enseignement qui sont de beaux métiers, du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-artisanat-sous-l-empire/#i_6522

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Rome et la pensée grecque

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 1 516 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Cicéron ou les difficultés de la traduction »  : […] Cicéron (106-43 av. J.-C.) est le premier a avoir pris conscience des problèmes posés par la transplantation de la philosophie grecque dans la culture romaine. Il découvre que la philosophie, si universelle qu'elle soit dans sa visée, est en quelque façon solidaire de la langue qui l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-rome-et-la-pensee-grecque/#i_6522

SCEPTICISME

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DUMONT
  •  • 7 747 mots

Dans le chapitre « Divergence des traditions »  : […] Reste Cicéron. Comme souvent, Cicéron est notre source la plus ancienne en matière d'histoire de la philosophie antique. De même que l'exposé de Caton dans le De Finibus constitue le plus ancien exposé d'ensemble du stoïcisme, de même les Académiques et, à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scepticisme/#i_6522

SICILE

  • Écrit par 
  • Maurice AYMARD, 
  • Michel GRAS, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 17 949 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La Sicile, province romaine sous la République »  : […] portèrent plainte à Rome ; le procès eut lieu, malgré les efforts des collègues de Verrès au Sénat pour étouffer l'affaire. Cicéron plaida la cause des Siciliens, et Verrès fut condamné à rembourser les sommes extorquées. Il lui resta encore assez d'argent pour vivre de longues années paisibles. Cicéron rédigea les Verrines, cinq plaidoyers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/#i_6522

STOÏCISME

  • Écrit par 
  • Jacques BRUNSCHWIG, 
  • Urs EGLI
  •  • 7 431 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les anciens stoïciens »  : […] que de seconde main. Parmi les écrivains qui ont alimenté les actuels recueils de « fragments des anciens stoïciens », il faut citer Cicéron (106-43), dont l'éclectisme intègre une forte composante stoïcienne, et dont l'œuvre de vulgarisation philosophique s'appuie sur de nombreuses sources, principalement du stoïcisme moyen ; ses livres les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stoicisme/#i_6522

SUPERSTITION

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 5 391 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mot et son histoire : de l'Antiquité au Moyen Âge »  : […] de pur formalisme ». Cette opposition se trouva renforcée et explicitée par le développement de la pensée philosophique à Rome. C'est Cicéron qui écrit : « Comme il faut répandre la religion, qui est liée à la connaissance de la nature, il faut extirper toutes les racines de la superstition » (De divinatione […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/superstition/#i_6522

TRADUCTION

  • Écrit par 
  • Jacqueline GUILLEMIN-FLESCHER
  •  • 3 782 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Théorie de la traduction »  : […] la valorisation du texte source n'a cependant pas toujours pris la forme du littéralisme. La devise célèbre de Cicéron, « traduire sens pour sens, et non mot à mot », a tantôt été reprise par les partisans du texte original, tantôt par les partisans du texte traduit. Dans la mesure où ce qu'on entendait par « reproduire le sens » n'a été exprimé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traduction/#i_6522

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude NICOLET, Alain MICHEL, « CICÉRON (-106--43) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciceron/