STAUPITZ JOHANN VON (1469-1524)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Connu surtout comme ayant été le supérieur de Luther. Johan von Staupitz, noble saxon, entre, en 1490, après des études à Cologne et à Leipzig, dans l'ordre des Augustins, où il gravit rapidement les échelons. Prieur à Tübingen en 1498, il est appelé, en 1502, à Wittenberg pour y édifier, en qualité de doyen, la faculté de théologie. En 1503, il devient vicaire général de la congrégation allemande de son ordre. En 1512, il cède sa chaire à Luther, afin d'entreprendre de nombreux voyages de visites en Allemagne du Sud et de tenter, en vain, d'unir sa congrégation à la province saxonne de l'ordre. Il se consacre à la pastorale des patriciens humanistes et des couvents de religieuses.

Staupitz a essayé de protéger Luther, dont il n'a jamais compris les motivations profondes. Accusé d'hérésie, il renonce à sa fonction de vicaire général pour devenir prédicateur à la cathédrale de Salzbourg (1520) et abbé d'un couvent bénédictin. Dans ses œuvres, assez superficielles, il se présente comme un commentateur de la Bible, proche du thomisme et lié au mysticisme. L'influence de sa piété christocentrique a marqué Luther.

—  Bernard VOGLER

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur d'histoire de l'Alsace à l'université de Strasbourg-II

Classification


Autres références

«  STAUPITZ JOHANN VON (1469-1524)  » est également traité dans :

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Origine et formation »  : […] Quoique, à l'occasion, il se soit réclamé de son humble origine paysanne, Luther, né le 10 novembre 1483 à Eisleben en Thuringe dans le comté de Mansfeld, a passé sa vie dans les villes. Son père, Hans, était un petit exploitant dans les mines de cuivre. On a cherché à expliquer les conflits religieux auxquels Martin fut exposé par ses rapports avec un père exigeant et une mère quelque peu mélanco […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard VOGLER, « STAUPITZ JOHANN VON - (1469-1524) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-von-staupitz/