PAYSANS GUERRE DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La guerre des Paysans apparaît comme un des événements les plus dramatiques du premier quart du xvie siècle. Cette grande tentative avortée d'affranchissement de la paysannerie, qui a ébranlé, outre l'Allemagne du Sud et du Centre, une partie de la Lorraine et l'Alsace, suscite des controverses passionnées quant à ses origines, l'interprétation de sa nature exacte, ses conséquences.

Les origines

Les origines de la guerre des Paysans sont doubles : d'une part les tensions sociales de la fin du xve siècle, de l'autre la fermentation des esprits. Tensions sociales accentuées par la poussée démographique, la remontée des prix, le nouveau style de vie qui s'installe et tend à cristalliser l'opposition des classes, paysannerie et petite noblesse face au patriciat urbain, au clergé et aux princes.

Sur la situation réelle de la paysannerie, deux thèses s'affrontent. Pour les uns, il s'agit d'une révolution de la misère. Écrasée par les dettes, les redevances, les corvées, l'émiettement croissant des biens, les attaques contre les communaux, la cherté de la vie, la classe paysanne se révolte en mouvements spasmodiques d'abord, généralisés ensuite après l'explosion luthérienne. Favorisée par le nombre croissant des errants – souvent anciens soldats –, la révolte trouve des alliés et des chefs dans la petite noblesse, classe des chevaliers, atteinte par les progrès du capitalisme urbain, la montée des monopoles, les nouvelles techniques de guerre, ainsi que l'interdiction des guerres privées.

Une seconde école interprète l'événement comme la « prise de conscience » liée à la fermentation des esprits. Les paysans se soulèvent, non parce qu'ils sont dans la misère, mais par suite du hiatus existant entre leur situation économique – relativement prospère – et leur condition sociale, juridique et morale : moins le niveau de vie que le « style de vie » accusé par les « nouveautés » apportées par l'humanisme, la Renaissance et la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : doyen de la faculté des lettres et sciences humaines de Strasbourg

Classification


Autres références

«  PAYSANS GUERRE DES  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne du XVIe et du XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 6 499 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La révolte des paysans »  : […] Si le message de Luther ne peut laisser indifférents les paysans misérables, leur révolte a des origines bien antérieures à la crise religieuse. Les premiers griefs des paysans ne visent que l'excès des corvées, les usurpations des communaux, les abus de la juridiction seigneuriale. Au début de 1525, le mouvement prend un caractère religieux, sous l'influence de prédicateurs zwingliens, dans le S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-du-xvie-et-du-xviie-s/#i_9439

ANABAPTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 399 mots

Dans le chapitre « Le spiritualisme de Thomas Müntzer »  : […] L'historiographie traditionnelle, suivant, consciemment ou non, les points de vue polémiques de Luther, considère Thomas Müntzer (1489 env.-1525), comme le premier des anabaptistes. En fait, il semble bien qu'il n'ait jamais pratiqué le baptême des adultes, mais seulement attaqué celui des enfants. Prêtre catholique, puis ministre luthérien, Müntzer avait acquis une connaissance approfondie de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anabaptisme/#i_9439

BERLICHINGEN GÖTZ VON (1480-1562)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 381 mots

Représentant typique de la chevalerie d'Empire au temps des débuts de la Réforme, Götz von Berlichingen a connu un prestige posthume grâce au drame de Goethe qui porte son nom (1772). C'est un aventurier qui a participé à de nombreuses expéditions militaires, ce qui lui a valu de perdre la main droite, remplacée par une main de fer. Élevé à la cour du margrave Frédéric de Brandebourg, il se montre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gotz-von-berlichingen/#i_9439

HUTTEN ULRICH VON (1488-1523)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 458 mots

Né dans une famille de hobereaux franconiens, Ulrich von Hutten fut envoyé à l'abbaye de Fulda pour s'y préparer à la carrière ecclésiastique. Il s'en sauva, encourant la malédiction de son père, pour une vie errante à travers l'Allemagne et l'Italie. Dans ce pays (1512-1513), il conçut une vive antipathie pour la cour de Rome et un ardent désir de relever sa patrie. Le chevalier Ulrich von Hutten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulrich-von-hutten/#i_9439

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La mise en œuvre du programme de la Réforme »  : […] À son retour de Worms, Luther fut mis en sûreté par l'Électeur Frédéric pour dix mois à la Wartburg, près d'Eisenach. Dans cette retraite, il écrivit divers ouvrages de polémique, notamment sa réponse à la condamnation qu'à son tour la Sorbonne avait prononcée contre lui et une réfutation de l'obligation de se confesser, la confession étant cependant maintenue, mais laissée à la liberté du croyan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_9439

MÜNZER, MÜNTZER ou MUNCERUS THOMAS (1489 env.-1525)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 679 mots

Dirigeant révolutionnaire, chef religieux de la guerre des Paysans et l'un des protagonistes les plus importants de la Réforme, Thomas Münzer (ou Müntzer, ou Muncerus), fils de bourgeois, est d'abord un prêtre itinérant qui a fait de solides études à Leipzig et qui possède une grande culture classique et patristique, ainsi qu'une connaissance étendue des écrits mystiques et de la littérature joach […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/munzer-muntzer-muncerus/#i_9439

PHILIPPE Ier LE MAGNANIME (1504-1567) landgrave de Hesse (1509-1567)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 717 mots

Prince ambitieux et valeureux, le landgrave de Hesse a été pendant vingt ans le chef incontesté des protestants, au point de constituer un danger pour Charles Quint. Pourtant Philippe I er a eu une jeunesse difficile : ayant perdu son père à l'âge de cinq ans, il est proclamé majeur en 1518. Aussitôt humilié par le rusé chevalier de Sickingen, il prend l'habitude de gouve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ier-le-magnanime/#i_9439

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 459 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Naissance et diffusion du mouvement »  : […] C'est dans l'Empire allemand que le mouvement spirituel qui aboutit à la Réforme est apparu sous l'impulsion d'un moine augustin saxon, Martin Luther (1483-1546). Depuis son entrée au couvent, Luther poursuivait un combat douloureux pour acquérir la certitude de son salut. Il trouva entre 1513 et 1518, au terme d'une laborieuse pérégrination, la solution dans un passage de l'Épître de Paul aux Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_9439

RELIGION GUERRES DE

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 4 619 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Allemagne »  : […] C'est en Allemagne, pays d'origine de la Réforme, que les tensions religieuses provoquèrent au xvi e  siècle les premiers affrontements sanglants. Faut-il inclure la révolte des chevaliers (1522) et celle des paysans (1524-1525) dans le long catalogue des guerres de religion ? Des raisons économiques expliquent partiellement ces deux mouvements. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-de-religion/#i_9439

SICKINGEN FRANZ VON (1481-1523)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 441 mots

Gentilhomme allemand, chef de la révolte des chevaliers (1522), figure énigmatique des premières années de la Réforme, Franz von Sickingen est né au château d'Ebernburg, près de Worms. Chef de mercenaires, il mène des razzias contre de nombreux seigneurs, ce qui lui permet d'acquérir une solide position politique entre la Nahe et l'Alsace. Il passe au service de Charles Quint dans ses campagnes co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-von-sickingen/#i_9439

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges LIVET, « PAYSANS GUERRE DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-des-paysans/