Pierre VAISSE

professeur d'histoire de l'art à l'université de Genève

ALDEGREVER HEINRICH (1502-apr. 1555)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 180 mots

Peintre et graveur allemand, de son vrai nom Heinrich Trippenmecker. Son activité de peintre est très mal connue. Il doit sa célébrité à ses gravures sur cuivre, environ trois cents, exécutées de 1527 à 1541 et de 1549 à 1555 et signées du monogramme AG, imité de celui de Dürer, dont il fut le disciple. On y sent, dans le style et dans les sujets, l'influence de celui-ci et des « petits maîtres de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-aldegrever/#i_0

ALLEMAND ART

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 325 mots

Parler d'art allemand, comme d'art italien ou d'art français, n'a rien qui surprenne aujourd'hui, tant ces catégories semblent évidentes. Apparues avec l'essor de l'histoire de l'art au xixe siècle, elles sont pourtant relatives et problématiques, car cet essor, contemporain de celui des nationalismes, lui est lié. Entend-on par art national l'ensembl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-allemand/#i_0

ALTDORFER ALBRECHT (1480 env.-1538)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 2 750 mots

Dessinateur, peintre, graveur et architecte allemand, Albrecht Altdorfer est né vers 1480 ; il est mort à Ratisbonne en 1538. Sa plaque tombale le désigne comme architecte (Baumeister), mais son activité dans ce domaine ne nous est connue que par des mentions d'archives concernant des travaux utilitaires qu'il aurait dirigés à la fin de sa vie. Il acquit le droit de bourgeoisie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albrecht-altdorfer/#i_0

ASAM LES

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 773 mots

Famille d'artistes allemands. Cosmas Damian (1686-1739) fut fresquiste et Egid Quirin (1692-1750) sculpteur et stucateur ; les frères Asam eurent, en outre, tous les deux une activité d'architectes (on peut les comparer avec les frères Johann-Baptist et Dominikus Zimmermann). Leur père, Hans Georg Asam (1649-1711), jouissait déjà en Bavière d'une certaine ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-asam/#i_0

AUGUSTE PRÉAULT, SCULPTEUR ROMANTIQUE (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 275 mots

Dans les années 1960, la sculpture française du xixe siècle méritait l'appellation de terra incognita. La situation a profondément changé par la suite, grâce aux publications et aux expositions qui se sont multipliées depuis lors. Le grand public, lui, n'a pourtant guère suivi, soit que la sculpture exige, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-preault-sculpteur-romantique/#i_0

BARLACH ERNST (1870-1938)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 797 mots

Sculpteur, graveur et dramaturge allemand, Ernst Barlach est un des plus célèbres représentants de ce que l'on a appelé l'expressionnisme allemand. Originaire du Holstein, il étudia à l'École des arts décoratifs de Hambourg et à l'Académie de Dresde. À Paris, où il séjourne à deux reprises entre 1895 et 1897 et où il fréquente l'académie Julian, il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-barlach/#i_0

BECK LEONHARD (1480 env.-1542)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 125 mots

Peintre d'Augsbourg, fils du miniaturiste augsbourgeois Georg Beck. Il devient maître en 1503, après avoir travaillé avec Hans Holbein le Vieux (il collabore au retable que celui-ci exécute pour les dominicains de Francfort-sur-le-Main). Toute sa carrière se déroule à Augsbourg, où il a pour élève et pour gendre Christoph Amberger. Il participe aux travaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonhard-beck/#i_0

BEHAM SEBALD (1500-1550) & BARTHEL (1502-1540)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 480 mots

Peintres et graveurs allemands, nés à Nuremberg et formés dans l'entourage immédiat, sinon dans l'atelier de Dürer. En janvier 1525, les deux frères sont, avec le peintre Georg Pencz, bannis de la ville (passée à la Réforme luthérienne) en raison de leur attitude religieuse, hostile à Rome mais aussi à Luther. Le procès-verbal de leur audition les qualif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beham-sebald-et-barthel/#i_0

BÖCKLIN ARNOLD (1827-1901)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 314 mots

Peintre suisse allemand. Böcklin est le plus célèbre représentant dans son pays d'une tendance idéaliste de la peinture illustrée aussi par Anselm Feuerbach et par Hans von Marées. Après des débuts difficiles, Böcklin connaît en Allemagne une véritable gloire. Jusqu'au milieu du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-bocklin/#i_0

BODE WILHELM VON (1845-1929)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 250 mots

Historien de l'art et conservateur de musée allemand. Wilhelm von Bode appartient, avec Lichtwark à Hambourg et Woermann à Dresde notamment, à cette génération de grands conservateurs auxquels l'Allemagne dut l'essor de ses musées sous le IIe Reich. Nommé directeur des musées de Berlin, il procéda à leur complète réorganisation, et le cé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-von-bode/#i_0

BREU L'ANCIEN JÖRG (1475 env.-1537)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 248 mots

Peintre, dessinateur et graveur d'Augsbourg, Breu reçut probablement sa première formation dans l'atelier d'Ulrich Apt. En Autriche de 1500 à 1502, il peint le Retable de saint Bernard pour le couvent des cisterciens de Zwettl (1500, conservé dans une chapelle de l'église), un Retab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/breu-l-ancien-jorg/#i_0

BURGKMAIR HANS (1473-1531)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 354 mots

Peintre et graveur d'Augsbourg, qui apprend le métier de peintre auprès de son père Thomas, puis auprès de Martin Schongauer (vers 1490), Hans Burgkmair devient membre de la corporation des peintres d'Augsbourg en 1498. La ville jouissait alors d'une grande prospérité (c'est l'époque où la famille des Fugge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-burgkmair/#i_0

COLLECTION M.+M. AUER. UNE HISTOIRE DE LA PHOTOGRAPHIE (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 959 mots

On a beaucoup écrit sur la psychologie des collectionneurs, mais peut-être faudrait-il créer une nouvelle catégorie pour le couple Auer. Depuis plus de quarante ans, Michel Auer, photographe de formation, a réuni, d'abord seul, puis avec sa femme Michèle, non seulement quelque cinquante mille photographies, des débuts du daguerréotype à nos jours, mais aussi de très nombreux appareils, ainsi que d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collection-m-m-auer-une-histoire-de-la-photographie/#i_0

CORINTH LUDWIG (1858-1925)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 227 mots

Peintre allemand, souvent cité avec Liebermann et Slevogt comme l'un des trois grands représentants de ce qu'on appelle à tort l'impressionnisme allemand. Corinth étudie la peinture à Königsberg et à Munich, puis, installé à Paris de 1884 à 1887, il suit l'enseignement de Bouguereau et de Robert-Fleury à l'académie Julian. Il s'installe à Munich en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-corinth/#i_0

CRANACH L'ANCIEN LUCAS (1472-1553)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 900 mots

Grâce à ses relations avec les milieux humanistes, Cranach a été comblé d'éloges par quelques écrivains qui ont sauvé son nom de l'oubli à l'époque classique (la première monographie qui lui a été consacrée date de 1726). Aussi a-t-il été longtemps tenu pour le plus grand peintre allemand de la Renaissance après Dürer. On apprécie mieux aujourd'hui la di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucas-cranach-l-ancien/#i_0

CRANACH LE JEUNE LUCAS (1515-1586)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 96 mots

Peintre et dessinateur pour la gravure sur bois. Fils de Lucas Cranach l'Ancien, il a travaillé dans l'atelier de son père, dont il avait pris la direction à sa mort. Lucas Cranach le Jeune a adopté le même style que lui, de sorte qu'il est souvent difficile de distinguer ses œuvres de celles de la dernière période de son père dans une surabon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucas-cranach-le-jeune/#i_0

DANUBE ÉCOLE DITE DU

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 057 mots

L'expression d'école du Danube désigne un courant de l'art allemand du début du xvie siècle. Elle est apparue vers 1900, lorsque furent constatées d'étroites analogies stylistiques entre les œuvres d'Albrecht Altdorfer et celles d'un certain nombre de peintres de la même époque, en particulier Wolf Hu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-dite-du-danube/#i_0

DRESDE

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 159 mots

Quatrième ville d'Allemagne par sa superficie, Dresde (536 300 hab. en 2014) est la capitale du Land de Saxe. Située sur l'Elbe, à 106 mètres d'altitude, dans une dépression, Dresde (en allemand Dresden) jouit d'un climat réputé pour sa douceur. Le nom vient du slave et aurait désigné une région marécageuse et boisée. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dresde/#i_0

DÜRER ALBRECHT (1471-1528)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 4 518 mots

Dessinateur, graveur sur cuivre et sur bois, peintre et théoricien, Dürer est sans conteste le plus illustre des artistes allemands.Il a joui de son vivant d'une réputation immense, surtout comme graveur : ses estampes furent copiées dans toute l'Europe. La gravure sur cuivre et la gravure sur bois n'étaient encore que des techniques récentes ; il a porté la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albrecht-durer/#i_0

FEUERBACH ANSELM (1829-1880)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 477 mots

Peintre allemand, l'un des représentants, avec Böcklin et Hans von Marées, du courant idéaliste qui apparaît, entre 1850 et 1880, dans la peinture allemande. Anselm Feuerbach est le fils d'un professeur d'archéologie à l'université de Fribourg-en-Brisgau. Après des études peu profitables à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf, alors très célèbre ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anselm-feuerbach/#i_0

FISCHER JOHANN MICHAEL (1692-1766)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 756 mots

Le Bavarois Johann Michael Fischer fut l'un des architectes allemands les plus productifs et les plus originaux du xviiie siècle. Fils d'un maître maçon d'une petite bourgade proche de Ratisbonne, on le trouve à Munich en 1718, après qu'il eut travaillé en Moravie. Il s'établit définitivement dans cette ville, où il est maître maçon en 1723. Son maria […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-michael-fischer/#i_0

FRUEAUF LE JEUNE RUELAND (1470 env.-apr. 1545)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 336 mots

Peintre allemand, fils de Rueland Frueauf le Vieux. Peu avant 1497, Rueland Frueauf devient bourgeois de Passau, où il est encore signalé en 1505, 1533 et 1545 ; mais toutes les œuvres qui nous sont parvenues datent de 1496 à 1508, et l'on ignore tout de sa production postérieure. Il s'agit d'une Crucifixion (1496), des panneaux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frueauf-le-jeune-rueland/#i_0

FRUEAUF LE VIEUX RUELAND (1440 ou 1450-1507)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 386 mots

On suppose que ce peintre allemand est né à Obernberg, sur l'Inn, dans une famille qui vivait du commerce du sel. Cette origine géographique et familiale explique ses liens avec Passau et Salzbourg. C'est dans cette dernière ville qu'il semble s'être formé, avant d'entreprendre un tour de compagnonnage qui dut le mettre en contact avec la peinture flamande, dont l'influence fut déterminante en Eur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frueauf-le-vieux-rueland/#i_0

GÜNTHER MATTHÄUS (1705-1788)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 151 mots

Peintre d'Allemagne du Sud, spécialiste de la décoration à fresque. Élève de Cosmas Damian Asam, il s'installe à Augsbourg, où il obtient la maîtrise en 1731 et devient directeur de l'Académie en 1762, à la mort de Johann Georg Bergmüller. Sa manière reflète l'influence de son maître, celle de Johann E. Holzer, dont il acheta les dessins à la mort de celui-ci (1740) pour les utiliser dans la prépa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthaus-gunther/#i_0

HOLBEIN LES

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 2 613 mots

Les plus célèbres représentants des Holbein, famille de peintres d'origine souabe, sont Hans Holbein l'Ancien (1465 env.-1524) et son fils Hans Holbein le Jeune (1497-1543). Sigmud ( ?-1540), frère du premier, n'est plus guère qu'un nom. D'Ambrosius (1494 ?-1519), frère aîné du second, disparu tôt, subsistent quelques œuvres qui témoignent de grandes qualités, mais ne permettent de le comparer ni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-holbein/#i_0

HOLBEIN LE JEUNE. LES ANNÉES BÂLOISES (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 898 mots

En 2003, le Mauritshuis de La Haye, qui possède trois portraits peints par Hans Holbein le Jeune, présentait une exposition intitulée Hans Holbein, portraitiste de la Renaissance. On pouvait y voir la célèbre Madone de Darmstadt, ou Madone du bourgmestre Jakob Meyer, conservée depuis le xixe  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/holbein-le-jeune-les-annees-baloises/#i_0

HUBER WOLF (entre 1485 et 1490-1553)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 843 mots

Peintre et dessinateur allemand, Wolf Huber est, avec Albrecht Altdorfer, le plus grand représentant de ce que l'on appelle l'école du Danube. Probablement né à Feldkirch dans le Vorarlberg, il s'établit (au plus tard en 1515) à Passau, au service de l'évêque de la ville, fonction qu'il conserve jusqu'à sa mort et qui le dispense d'entrer dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolf-huber/#i_0

KNOBELSDORFF GEORG WENCESLAS VON (1699-1753)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 334 mots

Architecte allemand. D'origine nobiliaire, Knobelsdorff fut d'abord officier, mais quitta l'armée en 1729 pour se consacrer à la peinture. Il se lie au prince Frédéric, le futur Frédéric le Grand, grâce auquel il fait le voyage d'Italie (1736-1737). À son retour, il s'adonne à l'architecture et travaille au château de Rheinberg, résidence du prince. Celui-ci, devenu roi en 1740, le nomme en 1742 s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-wenceslas-von-knobelsdorff/#i_0

KOBERGER ANTON (1445 env.-1513)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 148 mots

L'imprimeur et l'éditeur le plus important d'Allemagne de la fin du xve siècle. Ses publications faites à Nuremberg donnèrent à la gravure sur bois un essor extraordinaire. Les ouvrages les plus célèbres sortis de ses presses, le Schatzbehalter (1491) et la Weltchronik ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-koberger/#i_0

LEHMBRUCK WILHELM (1881-1919)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 474 mots

Sculpteur et aquafortiste allemand. Né à Duisburg, fils d'un mineur, Wilhelm Lehmbruck fréquente de 1901 à 1908 l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf. En 1905, un prix lui est décerné qui lui permet de faire le voyage d'Italie. Deux ans plus tard, il est reçu membre de la Société nationale des beaux-arts à Paris. Il séjourne dans cette ville de 1910 à 1914 ; habitant Montparnasse, il se lie d'am […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-lehmbruck/#i_0

LENBACH FRANZ SERAPH VON (1836-1904)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 342 mots

Peintre allemand, Lenbach est le portraitiste officiel et mondain de la fin du xixe siècle dans son pays. Après des études techniques, pendant lesquelles il s'essaie déjà à l'art de peindre, il entre à Munich dans l'atelier de Piloty, représentant de la peinture historique, qui l'emmène à Rome en 1858. Deux ans plus tard, sa réputation naissante lui v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-seraph-von-lenbach/#i_0

LEU HANS, L'ANCIEN (actif entre 1488 et 1507) & LE JEUNE (actif entre 1507 et 1531)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 235 mots

Peintres suisses de la fin du xve et du début du xvie siècle. Hans Leu l'Ancien a travaillé à Zurich entre 1488 et 1507, date probable de sa mort. On a de sa main cinq fragments d'un retable des saints patrons de Zurich, représentant des vues de la ville (Musée national suisse, Zurich). Certaines analogie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-leu/#i_0

LIEBERMANN MAX (1847-1935)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 362 mots

Peintre allemand, l'un des représentants, avec Slevogt et Corinth, de ce que l'on appelle à tort l'impressionnisme allemand. Né à Berlin, fils d'une riche famille de fabricants, Liebermann fait ses études, de 1868 à 1872, à l'École des beaux-arts de Weimar. Très impressionné par Mihaly Munkácsy, qu'il rencontre à Düsseldorf, il peint en 1872 ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-liebermann/#i_0

LIOTARD JEAN ÉTIENNE (1702-1789)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 362 mots

Pastelliste et miniaturiste suisse d'origine française (son père, joaillier de Montélimar, s'était réfugié à Genève pour échapper aux persécutions religieuses), Liotard se forme à Genève, puis à Paris, où il échoue au prix de Rome ; mais il se fait une réputation de portraitiste et s'attache au marquis de Puysieux, qui l'emmène en Italie (1736). À Rome, il compte dans sa clientèle le pape Clément  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-etienne-liotard/#i_0

LOCHNER STEPHAN (1410 env.-1451)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 572 mots

Peintre allemand né à Meersburg, Stephan Lochner s'établit à Cologne en 1442 au plus tard, date à laquelle il achète une maison dans la ville. Il est membre du conseil de la Corporation des peintres en 1447 et 1450. Pendant la décennie où sa présence est attestée à Cologne, il fut sans doute le peintre le plus en vue de la riche cité marchande sur le Rhin. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephan-lochner/#i_0

MAÎTRE DE LA PASSION DE KARLSRUHE (2e tiers XVe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 232 mots

Peintre allemand que l'on identifie avec Hans Hirtz, peintre attesté à Strasbourg de 1421 à 1463. Son œuvre se compose de sept panneaux d'un retable (le huitième est probablement perdu) qui retrace des épisodes de la Passion. Cinq d'entre eux se trouvent regroupés à la Kunsthalle de Karlsruhe (Le Christ au mont des Oliviers, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitre-de-la-passion-de-karlsruhe/#i_0

MAÎTRES À L'ŒILLET (fin XVe-déb. XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 326 mots

On désigne sous le nom de Maîtres à l'œillet un certain nombre de peintres suisses de la fin du xve et des premières années du xvie siècle, dont les œuvres portent soit un œillet blanc et un œillet rouge, soit un œillet croisé avec un brin de lavande, soit un œillet seul. Plusieurs explications ont été pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitres-a-l-oeillet/#i_0

MAKART HANS (1840-1884)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 371 mots

Peintre d'histoire autrichien, Makart est l'un des plus brillants représentants de la grande peinture décorative en Europe autour de 1870. Après des débuts difficiles, il connut une carrière fulgurante interrompue par une mort prématurée. Faute de moyens, il dut interrompre ses études à l'académie des Beaux-Arts de Vienne. Le prince-évêque de Salzbourg s'inté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-makart/#i_0

MANUEL DEUTSCH NIKLAUS (1484-1530)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 484 mots

Peintre et dessinateur suisse, de son vrai nom Niklaus Aleman (Manuel était le prénom de son père, Deutsch la forme germanique d'Aleman). Marié en 1509 à la fille d'un capitaine bernois, membre du petit conseil de la ville, il entre lui-même au grand conseil l'année suivante et exerce tour à tour différentes fonctions militaires et diplomatiques, avant d'être élu membre du petit conseil en 1528. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niklaus-manuel-deutsch/#i_0

MARCKS GERHARD (1889-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 228 mots

Sculpteur et graveur allemand. Formé à la sculpture auprès de Gaul et de Kolbe, Gerhard Marcks devient professeur à l'école des arts décoratifs de Berlin en 1918 et, de 1919 à 1925, professeur au Bauhaus où il dirige l'atelier de céramique. Directeur de l'école des arts décoratifs de Burg Giebichenstein près de Halle en 1933, il perd sa place au moment où s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerhard-marcks/#i_0

MARÉES HANS VON (1837-1887)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 334 mots

Peintre allemand, Hans von Marées est le meilleur représentant du courant idéaliste de la peinture allemande dans le troisième quart du xixe siècle, courant qu'illustrèrent aussi Arnold Böcklin et Anselm Feuerbach. Après une première formation à Berlin, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-von-marees/#i_0

MENZEL ADOLPH VON (1815-1905)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 367 mots

Peintre et graveur allemand. Menzel est le plus célèbre peintre berlinois de la seconde moitié du xixe siècle. Fils d'un imprimeur lithographe venu s'établir à Berlin en 1790, il travailla d'abord avec lui ; ses premiers essais de peinture à l'huile datent de 1836 et il n'eut guère dans ce métier qu'une formation d'autodidacte. Le succès lui vint avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolf-von-menzel/#i_0

MILLET / VAN GOGH (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 930 mots

Aussi instructive que riche en œuvres de haute qualité, l'exposition Millet/Van Gogh, présentée au musée d'Orsay du 14 septembre 1998 au 3 janvier 1999, aurait pu, a priori, sembler dépourvue d'intérêt véritable. Quiconque connaît tant soit peu la personnalité de Van Gogh sait en effet qu'il nourrissait pour Millet une admiration qu'on ne comprend plus guère, car celui-ci conti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/millet-van-gogh/#i_0

MOSER LUCAS (1re moitié XVe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 680 mots

Le nom de ce peintre allemand nous est connu par une inscription peinte sur le cadre de la seule œuvre qui subsiste de lui, le Retable de la Madeleine, conservé dans la petite église de Tiefenbronn dans la Forêt-Noire (près de Pforzheim). En 1969, un érudit de Stuttgart, s'appuyant sur le tracé des l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moser-lucas/#i_0

MULTSCHER HANS (1400 env.-env. 1467)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 672 mots

Sculpteur sur pierre et sur bois d'Allemagne du Sud, Hans Multscher fut peut-être aussi peintre. En 1427, il a acquis dans la ville d'Ulm le droit de bourgeoisie. Il y jouit d'une situation particulière, intermédiaire entre le patriciat et les corporations d'artisans ; il a reçu le privilège d'exercer son métier librement, sans entrer ni dans la corporation des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-multscher/#i_0

PENCZ GEORG (1500 env.-1550)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 310 mots

Peintre et graveur allemand, Georg Pencz devait se trouver depuis plusieurs années dans la ville de Nuremberg (où il n'est probablement pas né) lorsqu'il en devint bourgeois. Il aurait collaboré en 1521 avec Dürer à un projet de décoration peinte dans l'hôtel de ville. Banni en janvier 1525 avec Barthel et Sebald Beham en raison de ses convictions relig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-pencz/#i_0

RATGEB JÖRG (1480 env.-1526)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 313 mots

Peintre d'Allemagne du Sud, l'une des plus curieuses figures de cette période de l'art allemand si riche en personnalités originales et fortes. Les documents montrent Jörg Ratgeb bourgeois de la ville de Stuttgart en 1508. De 1509 à 1512, il réside à Heilbronn et ne parvient pas à y obtenir le droit de bourgeoisie, le duc de Württemberg se refusant à affranchir sa femme du servage. De 1510 date un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorg-ratgeb/#i_0

RUNGE PHILIPP OTTO (1777-1810)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 444 mots

Le meilleur représentant avec Caspar David Friedrich du romantisme allemand en peinture. Runge s'est formé à l'Académie des beaux-arts de Copenhague (1799-1801), qui attirait à l'époque les jeunes talents de l'Allemagne du Nord, puis à Dresde (1801-1803), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philipp-otto-runge/#i_0

SANDRART JOACHIM VON (1606-1688)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 730 mots

Écrivain d'art, Sandrart est aussi le plus célèbre, sinon le meilleur peintre allemand de son époque ; sa réputation actuelle tient surtout à la publication de la Teutsche Academie (Académie allemande), ouvrage monumental dans la ligne des Vite de Vasari, source de très nombreux renseignements pour l'histoire de la peinture. Après une pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-von-sandrart/#i_0

SCHÄUFFELEIN HANS LEONHARDT (1480 env.-env. 1539)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 220 mots

Peintre, graveur et dessinateur d'Allemagne du Sud. De 1503 à 1507 environ, Schäuffelein travaille dans l'atelier de Dürer à Nuremberg qui, à son départ pour l'Italie, lui confie l'exécution du retable d'Ober Saint-Veit, fondation du prince-électeur de Saxe Frédéric le Sage (Musée diocésain, Vienne). Il participe aussi à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-leonhardt-schauffelein/#i_0

SCHLÜTER ANDREAS (1660 env.-1714)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 287 mots

Sculpteur et architecte allemand, Schlüter fut actif surtout à Berlin, où il se fixa au plus tard en 1694, sans doute appelé par l'électeur Frédéric III (devenu en 1701 roi de Prusse sous le nom de Frédéric Ier). Probablement originaire de Dantzig, il avait auparavant travaillé à Varsovie, mais sa formation reste obscure. À Berlin, où il exerça de 1702 à 1704 la charge de di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreas-schluter/#i_0

SCHMIDT-ROTTLUFF KARL (1884-1976)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 420 mots

Le peintre allemand Schmidt-Rottluff est l'un des représentants de l'expressionnisme allemand au début du siècle. Karl Schmidt (qui adjoignit plus tard à son nom celui de Rottluff, faubourg de Chemnitz où il avait vu le jour) vint à Dresde en 1905 pour étudier l'architecture. Il y retrouve Heckel et se lie avec Ludwig Kirchner et Fritz Bleyl. Les qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-schmidt-rottluff/#i_0

SCHONGAUER MARTIN (1435 env.-1491)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 589 mots

Peintre et graveur allemand de la seconde moitié du xve siècle. La date de naissance de Schongauer est inconnue et a donné lieu à de longues discussions ; on s'accorde aujourd'hui assez généralement à penser qu'elle doit se situer avant 1450. Il était fils d'un orfèvre d'Augsbourg venu s'établir à Colmar. Nous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-schongauer/#i_0

SCHWIND MORITZ LUDWIG VON (1804-1871)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 366 mots

Illustrateur et peintre d'origine autrichienne dont l'art a connu jusqu'à une date récente une immense popularité dans les pays germaniques. Après des études secondaires classiques, Moritz von Schwind étudie à l'Académie des beaux-arts de Vienne tout en dessinant des vignettes, des figures de mode ou des cartes de vœux pour gagner sa vie. Passionné de musique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moritz-ludwig-von-schwind/#i_0

SLEVOGT MAX (1868-1932)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 276 mots

Peintre et graveur allemand, Slevogt est considéré comme l'un des grands représentants de l'impressionnisme allemand avec Liebermann et Corinth. Il étudie la peinture à l'académie des beaux-arts de Munich et, en 1889, à l'académie Julian à Paris. Après des débuts à Munich, il s'installe en 1901 à Berlin, où il devient professeur. Un voyage en Égypte, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-slevogt/#i_0

SPITZWEG CARL (1808-1885)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 404 mots

Peintre munichois, Spitzweg est célèbre par ses minuscules tableaux, où la postérité s'est plu à retrouver les images du « bon vieux temps ». Bien que son talent de dessinateur se soit manifesté très tôt, il commença par embrasser la carrière de pharmacien. Ses études terminées, les loisirs d'une cure nécessitée par une longue maladie lui firent reprendre le crayon. À peu près autodidacte, il se f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-spitzweg/#i_0

TRAITÉ DES PROPORTIONS, Albrecht Dürer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 049 mots

Publié à Nuremberg peu après sa mort, le Traité des proportions du corps humain d'Albrecht Dürer (1471-1528) n'avait été conçu à l'origine que comme un chapitre d'un ouvrage beaucoup plus vaste qui aurait présenté tout le savoir nécessaire à la formation d'un peintre, dont il traça plusieurs plans vers 1512. Pour Dürer, en effet, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-proportions/#i_0

VISCHER LES

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 520 mots

Famille de sculpteurs et de fondeurs allemands établis à Nuremberg. De l'atelier des Vischer sont sorties quelques œuvres maîtresses de la sculpture allemande, les premières à incarner pleinement au nord des Alpes l'esprit de la Renaissance italienne. Le plus important de ces fondeurs est Peter Vischer l'Ancien (1460 env.-1529). Formé auprès de son père […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-vischer/#i_0

WELSCH MAXIMILIAN VON (1671-1745)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 665 mots

Architecte allemand. Originaire de Kronach en Franconie, Maximilian von Welsch reçoit à Bamberg une formation d'ingénieur militaire qui le mène au grade de général. En 1704, il entre au service du prince-archevêque de Mayence, l'archichancelier d'Empire Lothar Franz von Schönborn (1655-1729), et il s'établit définitivement dans cette ville.Comme Balthazar Neumann, qui fut également au service de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximilian-von-welsch/#i_0

WITZ KONRAD (1400 env.-av. 1447)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 599 mots

Peintre allemand originaire de Souabe (des documents le disent de Rottweil-sur-le-Neckar, sans préciser qu'il s'agit de son lieu de naissance ou de sa dernière résidence). Konrad Witz fut admis en 1434 dans la corporation des peintres, tailleurs de pierre, orfèvres et verriers de Bâle et devint l'année suivante bourgeois de la ville, où il fonda une famille et parvint à acquérir une certaine aisan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-witz/#i_0

WURTZBOURG

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 134 mots

Ville allemande de 131 300 habitants en 2006, Wurtzbourg, située sur le cours inférieur du Main (en allemand Würzburg), est la capitale du district de Basse-Franconie en Bavière. Elle est la résidence des ducs de Franconie dès le viie siècle ; selon la légende, le duc Go […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wurtzbourg/#i_0

ZIMMERMANN DOMINIKUS (1685-1766)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 582 mots

Stucateur et architecte allemand, Dominikus Zimmermann est le frère du stucateur et fresquiste Johann Baptist Zimmermann (1680-1756). Originaire de Wessobrunn, village de Haute-Bavière spécialisé dans le travail du stuc, il fut d'abord fabricant de retables et ne se tourna que tardivement vers l'architecture. Installé à Landsberg-sur-le-Lech en 1716, il y demeura jusqu'en 1753, date à laquelle il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominikus-zimmermann/#i_0