BREU L'ANCIEN JÖRG (1475 env.-1537)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre, dessinateur et graveur d'Augsbourg, Breu reçut probablement sa première formation dans l'atelier d'Ulrich Apt. En Autriche de 1500 à 1502, il peint le Retable de saint Bernard pour le couvent des cisterciens de Zwettl (1500, conservé dans une chapelle de l'église), un Retable de la Vie du Christ (1501, panneaux au Musée national germanique de Nuremberg et au monastère d'Herzogenburg en Basse-Autriche), et le Retable de Melk (env. 1502, démembré, panneaux dans les collections du monastère des bénédictins de Melk). Ces œuvres, violentes et tourmentées, se ressentent de l'influence de la peinture bavaroise à la fin du xve siècle (Jan Pollack, Mair von Landshut) ; on y a vu bien à tort une préparation ou une première phase de l'école du Danube. De retour à Augsbourg en 1502, Breu l'Ancien exerce jusqu'à la fin de sa vie, mais ses œuvres évoluent vers un style froid et maniéré : volets d'orgue de la chapelle Fugger dans l'église Sainte-Anne d'Augsbourg, Érection de la croix (1524) au musée des Beaux-Arts de Budapest, Mort de Lucrèce (1528) et Bataille de Zama à la pinacothèque de Munich, ces deux dernières œuvres exécutées pour le duc de Bavière Guillaume IV. Vers la fin de sa vie, il adhère au mouvement iconoclaste provoqué par la Réforme. Son fils Jörg (1510 env.-env. 1547) est connu comme peintre et comme graveur.

—  Pierre VAISSE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Genève

Classification


Autres références

«  BREU L'ANCIEN JÖRG (1475 env.-1537)  » est également traité dans :

CRANACH L'ANCIEN LUCAS (1472-1553)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 897 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le séjour viennois »  : […] Cranach, né à Kronach (Franconie), était le fils d'un peintre dont nous ignorons l'œuvre aujourd'hui. Sa formation reste obscure et ses œuvres antérieures à 1500 ont disparu. Sa présence à Vienne entre 1500 et 1504 est attestée par les portraits qu'il fit de deux universitaires de cette ville et de leurs épouses ; ces toiles, plus particulièrement Le Docteur Cuspinian (env. 1502-1503, coll. Reinh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucas-cranach-l-ancien/#i_18367

Pour citer l’article

Pierre VAISSE, « BREU L'ANCIEN JÖRG (1475 env.-1537) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/breu-l-ancien-jorg/