ALLEMAND ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Parler d'art allemand, comme d'art italien ou d'art français, n'a rien qui surprenne aujourd'hui, tant ces catégories semblent évidentes. Apparues avec l'essor de l'histoire de l'art au xixe siècle, elles sont pourtant relatives et problématiques, car cet essor, contemporain de celui des nationalismes, lui est lié. Entend-on par art national l'ensemble des œuvres produites dans un pays ou par les artistes d'un pays, ou bien celles qui se distinguent par certains traits spécifiques et constants à travers les siècles ? Dans le premier cas, encore faudrait-il, s'agissant de l'Allemagne, définir ce pays aux frontières mouvantes. En l'absence d'unité politique et de cohérence territoriale, mieux vaudrait, jusqu'au xixe siècle, parler d'art germanique en se fondant sur l'appartenance à un même domaine ethno-linguistique, ou sur la conscience d'une communauté culturelle. Mais l'unification d'une Allemagne dont l'Autriche était exclue a entraîné l'apparition de l'idée d'un art autrichien distinct de l'art allemand avec lequel il s'était pourtant confondu depuis toujours. De même n'assimile-t-on pas à ce dernier celui de la Suisse alémanique, bien qu'Arnold Böcklin (1827-1901) ait été revendiqué à son époque par l'Allemagne, au point qu'il a pu passer pour un peintre allemand par excellence – le plus allemand des peintres de son époque ? Cette façon de voir repose sur la croyance en une spécificité à la fois stylistique et spirituelle liée à l'existence d'une entité transhistorique, qu'il s'agisse de la nation, du peuple ou de la race, indépendante des frontières étatiques et des aléas de l'histoire.

Bien avant le xixe siècle, pourtant, les auteurs qui écrivaient sur les peintres du passé distinguaient déjà entre les écoles florentine, romaine, vénitienne, bolonaise, puis française et flamande, cette dernière comprenant aussi les peintres allemands. La notion d'école renvoyait, en même temps qu'à un ou plusieurs maîtres, à telle ou telle qualité picturale, qu'il s'agisse du dessin à Rome, de la couleu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Genève

Classification


Autres références

«  ALLEMAND ART  » est également traité dans :

DE L'ALLEMAGNE (exposition)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 129 mots
  •  • 1 média

Quoi de mieux qu’une exposition pour célébrer le cinquantenaire du traité de l’Élysée, signé par le général de Gaulle et le chancelier Adenauer le 22 janvier 1963 ? Andreas Beyer, directeur du Centre allemand d’histoire de l’art à Paris, avait proposé initialement de montrer aux Français comment rayonnait la culture allemande à Weimar à l’époque de Goethe. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-l-allemagne-exposition/#i_1415

ABSTRAITS DE HANOVRE

  • Écrit par 
  • Isabelle EWIG
  •  • 2 599 mots
  •  • 1 média

Centre des avant-gardes internationales au cours des années 1920, Berlin vit l'abstraction géométrique s'épanouir grâce à la présence de nombreux artistes venus d'U.R.S.S. comme El Lissitzky ou d'Europe centrale comme László Moholy-Nagy ou Naum Gabo. Mais bien d'autres villes allemandes prirent part à cet engouement : on rappellera les rôles de Weimar et Dessau avec le Bauhaus, de Stuttgart avec W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstraits-de-hanovre/#i_1415

ACKER HANS (actif entre 1413 et 1461)

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 290 mots

Peintre-verrier et peintre d'origine allemande, dont l'activité se déroule dans la ville d'Ulm ; dans un compte de 1441, à Berne, Hans Acker est nommé Hans von Ulm. Les seules œuvres authentifiées par des textes se trouvent à la cathédrale de Berne : la Passion de la fenêtre centrale du chevet et, mal conservés, des panneaux de la fenêtre occidentale de la nef. On retrouve à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-acker/#i_1415

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'Art nouveau »  : […] La tendance allant vers une simplification des formes et, partant, vers une plus grande efficacité, est toutefois contrebalancée par les surcharges ornementales de l'Art nouveau, mouvement qui se cristallise sur le plan mondial à la fin du xix e  siècle, et entend se manifester dans tous les domaines des arts majeurs et appliqués. Alfons Mucha, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_1415

L'ÂGE D'OR DU ROMANTISME ALLEMAND (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 1 065 mots

Le musée de la Vie romantique (Paris) a consacré du 4 mars au 15 juin 2008 une exposition à L'Âge d'or du romantisme allemand, aquarelles et dessins à l'époque de Goethe . Dans sa Préface au catalogue, Pierre Rosenberg avoue préférer le sous-titre : Aquarelles et dessin à l'époque de Goethe . C'est là une conception bien française. Le romantisme alleman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-age-d-or-du-romantisme-allemand/#i_1415

AICHER OTL (1922-1991)

  • Écrit par 
  • Axelle FARIAT
  •  • 646 mots

Otl Aicher est une figure emblématique du design allemand qui naît au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, notamment dans le cadre de l’école d’Ulm. Né en 1922 à Ulm, Otto Aicher dit Otl, rejette la doctrine nazie. Il se lie avec la famille Scholl (Hans et Sophie Scholl vont fonder le groupe de résistance la Rose blanche). En 1941, il est envoyé sur le front russe puis en France où il déserte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otl-aicher/#i_1415

ALDEGREVER HEINRICH (1502-apr. 1555)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 177 mots

Peintre et graveur allemand, de son vrai nom Heinrich Trippenmecker. Son activité de peintre est très mal connue. Il doit sa célébrité à ses gravures sur cuivre, environ trois cents, exécutées de 1527 à 1541 et de 1549 à 1555 et signées du monogramme AG, imité de celui de Dürer, dont il fut le disciple. On y sent, dans le style et dans les sujets, l'influence de celui-ci et des « petits maîtres de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-aldegrever/#i_1415

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 530 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La gravure allemande »  : […] C'est principalement en Allemagne que règne à ce moment l'esprit de l'Apocalypse. Vers la fin du xv e  siècle, l'art de la gravure, spécialement sur bois, s'y épanouit. De nombreuses Bibles xylographiques paraissent, dont les deux plus célèbres sont dues à Heinrich Quentell de Cologne (1479) et à Koberger de Nuremberg (1483). Le filleul de ce der […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-jean/#i_1415

ART (L'art et son objet) - L'attribution

  • Écrit par 
  • Enrico CASTELNUOVO
  •  • 6 555 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les « noms de commodité » »  : […] Le cas le plus clair, le cas limite pourrait-on dire, de distinction entre personnalité empirique, et personnalité esthétique est celui de l'artiste appelé « Maître de... », c'est-à-dire du dénominateur commun conféré à un groupe d'œuvres réunies d'après des caractéristiques de style et attribuées à un artiste dont le nom est inconnu, mais qui, pour en permettre la classification, est appelé « Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-l-art-et-son-objet-l-attribution/#i_1415

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 789 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Allemagne »  : […] Munich et Darmstadt sont les deux grands centres de développement du Jugendstil. En Bavière, un groupe d'artistes va produire une variante du Jugendstil s'inscrivant dans la lignée des Arts and Crafts. En 1900, à l'exposition universelle de Paris, Richard Riermerschmid expose une Chambre pour un amateur d'art dans laquelle l'ornement organique est encore présent. Il abandonne ensuite celui-ci e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-nouveau/#i_1415

AUGSBOURG

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 510 mots
  •  • 2 médias

Fondée en ~ 15 par Drusus, sous le nom de Colonia Augusta Vindelicorum, « la plus brillante colonie de la province de Rhétie » (Tacite), Augsbourg est un centre militaire et commercial important sur la via Claudia. Ville épiscopale, vers 500, peu avant l'installation des Francs, les ducs de Souabe en abandonnèrent peu à peu le patronage aux évêques. Lors de l'invasion hongroise (bataille du Lechfe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augsbourg/#i_1415

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Autriche et pays de la haute vallée du Danube »  : […] Ainsi préparée par la réalisation de tout un demi-siècle, une grande période d'art se déroula dans les pays danubiens, entre 1690 et 1720. Elle était contemporaine de la montée de l'Autriche au rang de grande puissance. À côté des Italiens (il y en avait toujours et d'excellents : les architectes Aliprandi, Allio...) les maîtres étaient désormais des sujets de l'Empereur. Trois grands noms, ceux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_1415

BASELITZ GEORG (1938- )

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 388 mots

Georg Baselitz appartient à une génération d'artistes allemands, comme Markus Lüpertz, A. R. Penck, Jörg Immendorf ou Anselm Kiefer, qui, au cours des années 1960, ont refusé les normes esthétiques du goût dominant lié aux avant-gardes du moment. Ils revendiquent leur germanité et inscrivent leur production dans une tradition expressionniste et picturale, s'octroyant de surcroît la licence d'utili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-baselitz/#i_1415

BAUHAUS

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  •  • 4 454 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une réorganisation de l'enseignement des beaux-arts »  : […] L'« aventure » du Bauhaus ne se conçoit guère que dans le climat artistique très particulier de l'Allemagne du début de ce siècle. Hermann Muthesius, continuant John Ruskin et William Morris, avait déjà fondé, le 6 octobre 1907, le Deutscher Werkbund, pour tenter d'établir une coopération entre les artistes et les artisans d'une part, l'industrie et la technique de l'autre. On lisait dans les sta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bauhaus/#i_1415

BAUSCH PHILIPPINE dite PINA (1940-2009)

  • Écrit par 
  • Chantal AUBRY
  •  • 1 737 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Violence, désespoir, aliénation »  : […] D'emblée, la violence du mouvement, le désespoir, l'aliénation exprimés par les corps dansants imposent un contenu en rupture totale avec ce qui est d'ordinaire montré dans la danse. Et les gens de théâtre ne s'y trompent pas ; très vite, ils reconnaissent l'ampleur de la secousse et son intensité, prenant en compte une influence dont personne désormais, ni dans le théâtre ni dans la danse, ne pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bausch-philippine-dite-pina/#i_1415

BEHAM SEBALD (1500-1550) & BARTHEL (1502-1540)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 476 mots
  •  • 1 média

Peintres et graveurs allemands, nés à Nuremberg et formés dans l'entourage immédiat, sinon dans l'atelier de Dürer. En janvier 1525, les deux frères sont, avec le peintre Georg Pencz, bannis de la ville (passée à la Réforme luthérienne) en raison de leur attitude religieuse, hostile à Rome mais aussi à Luther. Le procès-verbal de leur audition les qualifie de gottlose Maler […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beham-sebald-et-barthel/#i_1415

BEUYS JOSEPH (1921-1986)

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 3 710 mots

Le 5 novembre 1979, le magazine Der Spiegel fit sa une avec un portrait de l'artiste allemand Joseph Beuys, se demandant si la renommée mondiale acquise par ce dernier ne récompensait pas un ... charlatan ! Étrange question, s'agissant d'un homme dont tous les musées de la planète commençaient de se disputer les œuvres. Mais Beuys avait acquis valeur de mythe, et déchaîna le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-beuys/#i_1415

BIEDERMEIER STYLE

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 452 mots
  •  • 2 médias

L'époque du style Biedermeier débute en Autriche et en Allemagne vers 1814 pour s'achever en 1848. Ce n'est pas un ébéniste, comme on serait tenté de le croire, qui a donné son nom au Biedermeier, mais un personnage mythique, incarnant le bon bourgeois allemand du début du xix e siècle, comparable au Joseph Prudhomme français. Le Biedermeier dési […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-biedermeier/#i_1415

BIEDERMEIER, DE L'ARTISANAT AU DESIGN (exposition)

  • Écrit par 
  • Christine COLIN
  •  • 1 263 mots

Historiens de l'art et conservateurs de collections qui ont collaboré au catalogue de l'exposition Biedermeier, de l'artisanat au design. Vienne et Prague 1815-1830 au Musée du Louvre (18 oct. 2007-14 janv. 2008), préalablement présentée à Milwaukee, Berlin et Vienne sous le titre L'Invention de la simplicité , semblent unanimes pour contredire désorm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biedermeier-de-l-artisanat-au-design/#i_1415

BRÜCKE DIE

  • Écrit par 
  • Étiennette GASSER
  •  • 3 335 mots
  •  • 3 médias

Depuis 1892, des « sécessions » s'étaient produites au sein des associations d'artistes de Munich, de Vienne, de Berlin. Elles témoignaient, comme la formation de divers groupes régionaux, d'un besoin d'émancipation et de libération artistique. Besoin européen, mais ressenti avec plus d'acuité en Allemagne où le développement de l'art est constamment freiné par l'esprit traditionaliste et autorit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/die-brucke/#i_1415

BURGKMAIR HANS (1473-1531)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 354 mots
  •  • 1 média

Peintre et graveur d'Augsbourg, qui apprend le métier de peintre auprès de son père Thomas, puis auprès de Martin Schongauer (vers 1490), Hans Burgkmair devient membre de la corporation des peintres d'Augsbourg en 1498. La ville jouissait alors d'une grande prospérité (c'est l'époque où la famille des Fugger atteint son apogée) et entretenait des relations commerciales très actives avec l'Italie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-burgkmair/#i_1415

CARICATURE

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 8 333 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « En Allemagne et en Autriche »  : […] Alors que les caricatures anglaise et française se sont développées selon leurs traditions respectives et ont été relativement peu influencées par les différents mouvements artistiques, la caricature allemande s'est montrée sensible aux grandes idées philosophiques, littéraires et artistiques du temps. Elle a également reçu l'apport de courants issus des civilisations slave et scandinave. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caricature/#i_1415

COURRIER DADA, Raoul Hausmann - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 442 mots

Le 24 juin 1946, Raoul Hausmann (1886-1971) écrivait à son vieux compagnon de route Kurt Schwitters : « Je vais écrire une histoire de Dada en Allemagne. Il faut en finir avec tous les mensonges de Tzara, qu'il était le seul inventeur de Dada, de Ernst (Max) qu'il était l'inventeur du photomontage et ainsi de suite. » Courrier Dada , le recueil publié par Hausmann en 1958 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courrier-dada/#i_1415

COYOTE : J'AIME L'AMÉRIQUE ET L'AMÉRIQUE M'AIME (J. Beuys)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 352 mots

Soucieux de clarifier la portée politique subtile de son art, l'artiste allemand Joseph Beuys (1921-1986), élabora très soigneusement la première performance qu'il réalisa aux États-Unis en mai 1974. Celle-ci débuta dans l'avion qui le conduisait à New York, et a bord duquel l'artiste, les yeux bandés, refusa de poser son regard sur le continent nord-américain. À son arrivée, emmitouflé de pied en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coyote-j-aime-l-amerique-et-l-amerique-m-aime/#i_1415

DARBOVEN HANNE (1941-2009)

  • Écrit par 
  • Béatrice PARENT
  •  • 770 mots

Dès ses débuts, l'œuvre de l'Allemande Hanne Darboven (née en 1941 à Munich), qui vit près de Hambourg, n'a cessé de susciter l'intérêt tant il se démarque des formes de création dites d'avant-garde. Après des études aux Beaux-Arts de Hambourg, Hanne Darboven part en 1966 pour New York où C. Andre et S. LeWitt s'intéressent à son travail, qui se rapproche alors des tendances conceptuelles (pages d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanne-darboven/#i_1415

DEXEL WALTER (1890-1973)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 900 mots

Né le 7 février 1890 à Munich, d'un père enseignant, Walter Dexel obtient le baccalauréat en 1909 et, toujours à Munich, s'engage l'année suivante dans des études supérieures d'histoire de l'art. Il a notamment pour professeurs deux éminentes personnalités : Heinrich Wölfflin et Fritz Burger, l'un des rares universitaires spécialisés dans l'art moderne, dont il sera brièvement l'assistant en 1914 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-dexel/#i_1415

DRESDE

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  • , Universalis
  •  • 1 157 mots
  •  • 3 médias

Quatrième ville d'Allemagne par sa superficie, Dresde (536 300 hab. en 2014) est la capitale du Land de Saxe. Située sur l'Elbe, à 106 mètres d'altitude, dans une dépression, Dresde (en allemand Dresden) jouit d'un climat réputé pour sa douceur. Le nom vient du slave et aurait désigné une région marécageuse et boisée. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dresde/#i_1415

DRESDE (BOMBARDEMENT DE)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 618 mots

Le bombardement de Dresde par les Alliés, du 13 au 15 février 1945, détruisit la quasi-totalité de la ville. Cette attaque aérienne devint un symbole de la campagne de pilonnage de l’Allemagne, une des opérations les plus controversées des Alliés durant la Seconde Guerre mondiale. Tout au long du conflit, le Premier ministre britannique Winston Churchill avait demandé l’augmentation des raids aéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dresde-bombardement-de/#i_1415

DÜRER ALBRECHT (1471-1528)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 4 517 mots
  •  • 5 médias

Dessinateur, graveur sur cuivre et sur bois , peintre et théoricien, Dürer est sans conteste le plus illustre des artistes allemands. Il a joui de son vivant d'une réputation immense, surtout comme graveur  : ses estampes furent copiées dans toute l'Europe. La gravure sur cuivre et la gravure sur bois n'étaient encore que des techniques récentes ; il a porté la première à un point de perfection […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albrecht-durer/#i_1415

EILBERT DE COLOGNE (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anton von EUW
  •  • 370 mots

Orfèvre colonais, connu par une inscription placée sur la paroi du fond de l'autel portatif provenant du trésor des Guelfes : EILBERTVS COLONIENSIS ME FECIT. En se fondant sur cette inscription et sur des considérations stylistiques, O. von Falke (ainsi que H. Frauberger, Deutsche Schmelzarbeiten des Mittelalters , Francfort-sur-le-Main, 1904) attribua à Eilbertus une série d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eilbert-de-cologne/#i_1415

ÉMAUX

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine GAUTHIER
  •  • 4 388 mots

Dans le chapitre « L'émaillerie décorative des orfèvres et joailliers classiques »  : […] Partout ailleurs qu'à Limoges, l'émaillerie devient, de la fin du xvi e au xviii e siècle, un art des cours et des capitales européennes. Vaisselle de luxe, objets de toilette, bibelots et vases, cadres et montures requièrent partout son emploi en toutes techniques. Benvenuto Cellini s'en fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emaux/#i_1415

EXPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jérôme BINDÉ, 
  • Lotte H. EISNER, 
  • Lionel RICHARD
  •  • 12 593 mots
  •  • 8 médias

En France, l'expressionnisme a longtemps été rejeté, comme une calamité germanique et brumeuse. Soulignant l'attraction qu'exerçait le Paris brillant des années folles sur l'internationale cosmopolite des arts et des lettres, Paul Morand lui oppose le repoussoir allemand : « Londres, New York [...] avaient les yeux fixés sur nous [...] . Je ne parle pas de Berlin qui se tordait alors dans les aff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expressionnisme/#i_1415

FRÉDÉRIC DE COLOGNE (actif entre 1160 et 1180)

  • Écrit par 
  • Anton von EUW
  •  • 341 mots

Orfèvre colonais, désigné de manière hypothétique, Frédéric de Cologne est le successeur d'Eilbertus Coloniensis, et le chef de l'atelier d'orfèvrerie de Saint-Pantaléon de Cologne. En se fondant, d'une part, sur l'existence de deux plaquettes d'émail représentant un FREDERICVS et un HERLIVVS PRIOR sur le socle de la châsse de saint Maurin, qui provient de Saint-Pantaléon, monastère autrefois béné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-de-cologne/#i_1415

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 842 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] Le succès de cette nouvelle esthétique se marque en architecture par les changements radicaux qui furent imprimés à des édifices en cours de construction : le chœur de la cathédrale d'Amiens, les parties supérieures de Beauvais. Les architectes en tirèrent, dans les constructions neuves, un parti inconnu jusqu'alors. Jean Langlois aboutit dans le projet de Saint-Urbain de Troyes (1262) à une déma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_1415

GROSZ GEORGE (1893-1959)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 591 mots

Dessinateur et peintre, George Grosz a marqué de sa vision acerbe la représentation de l'Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale et durant la République de Weimar. La critique sociale passe chez lui par le recours à des procédés formels tels que la caricature ou le collage. Autant de moyens pour créer un nouveau « vérisme », capable de répondre à la violence de la société, là où les repr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-grosz/#i_1415

HAUSMANN RAOUL (1886-1971)

  • Écrit par 
  • Martine DANCER
  •  • 1 389 mots

« Un jour il était photomonteur, l'autre peintre, le troisième pamphlétaire, le quatrième dessinateur de mode, le cinquième éditeur et poète, le sixième „optophonéticien“ et le septième il se reposait avec son Hannah. » À Hans Richter, son compagnon d'armes dans l'épopée dada, on doit d'avoir ouvert la voie, dès 1965, à la relecture de l'œuvre de Raoul Hausmann : dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-hausmann/#i_1415

HEARTFIELD HELMUT HERZFELD dit JOHN (1891-1968)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 892 mots

Artiste allemand. « Chez Heartfield, le graphiste et le typographe ne furent jamais complètement supplantés par le „photomonteur“. » Ce propos de Wieland Herzfelde, frère de Helmut Herzfeld, dit John Heartfield, a pour premier mérite de relativiser l'intérêt du débat concernant la paternité du photomontage – invention de Heartfield ou de Raoul Hausmann ? Mais il rappelle surtout que Heartfield fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heartfield-helmut-herzfeld-dit-john/#i_1415

HECKEL ERICH (1883-1970)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 194 mots

L'un des fondateurs du mouvement Die Brücke en 1905, ce jeune architecte passionné de Nietzsche s'avère d'emblée moins violent, plus mélancolique que Kirchner et Schmitt-Rottluf. Si dans ses premiers paysages ( Chevaux dans un pré , 1908, Landsmuseum, Münster) Heckel n'emploie que trois ou quatre couleurs franches, sa palette s'assombrit et son graphisme devient plus complexe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-heckel/#i_1415

HÖCH HANNA (1889-1978)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 012 mots

Hanna Höch est née le 1 er  novembre 1889 à Gotha, dans une famille aisée. Son père dirigeait la succursale d'une compagnie d'assurances. Sa mère pratiquait la peinture en amateur. À quinze ans, Hanna, qui est l'aînée de cinq enfants, quitte le lycée pour s'occuper de sa jeune sœur Marianne. Six ans plus tard, elle décide de revenir à des études. S'échappant du pesant mili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanna-hoch/#i_1415

HORN REBECCA (1944- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 1 488 mots

Depuis le début des années 1970, l'artiste allemande Rebecca Horn s'est confrontée à tous les médiums, de la vidéo à la sculpture, de la photographie à l'installation, en passant par le dessin, pour développer son art somatique. « J'utilise mon corps, j'utilise ce qui m'arrive et j'en fais quelque chose. » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rebecca-horn/#i_1415

HUBER WOLF (entre 1485 et 1490-1553)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 842 mots
  •  • 1 média

Peintre et dessinateur allemand, Wolf Huber est, avec Albrecht Altdorfer, le plus grand représentant de ce que l'on appelle l'école du Danube. Probablement né à Feldkirch dans le Vorarlberg, il s'établit (au plus tard en 1515) à Passau, au service de l'évêque de la ville, fonction qu'il conserve jusqu'à sa mort et qui le dispense d'entrer dans la corporation des peintres de la ville. On ignore tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolf-huber/#i_1415

IMMENDORFF JORG (1945-2007)

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 815 mots

Jorg Immendorff est né le 14 juin 1945 à Bleckede en Basse-Saxe. Après s'être consacré quelques années à l'enseignement en tant qu'instituteur, il prend des cours de peinture de paysage auprès de Teo Otto, avant d'intégrer l'académie des beaux-arts de Düsseldorf en 1963. Jusqu'en 1964, il y suit les leçons de Joseph Beuys ; mais il est renvoyé à cause de ses convictions maoïstes et de ses action […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorg-immendorff/#i_1415

JOHN HEARTFIELD. PHOTOMONTAGES POLITIQUES 1930-1938 (exposition)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 896 mots

Afin de marquer son dégoût face au nationalisme haineux qui sévissait dans son pays, Helmut Herzfelde, artiste juif allemand né à Schmargendorf en 1891 et mort à Berlin en 1968, adopta dès 1916 le pseudonyme de John Heartfield, consacrant ainsi la naissance de l'un des plus géniaux artisans du photomontage. Irréductible partisan de la cause communiste (il adhéra au K.P.D. dès sa création, en 191 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-heartfield-photomontages-politiques-1930-1938/#i_1415

JOSEPH BEUYS EN QUÊTE D'UNE SCULPTURE SOCIALE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 485 mots

1940 Joseph Beuys s'engage dans la Luftwaffe, où il est formé comme opérateur radio avant d'être envoyé sur le front russe en juin 1940. Développant plus tard sa propre mythologie, l'artiste expliquera l'utilisation omniprésente du feutre et de la graisse dans son œuvre en la reliant aux moyens par lesquels des nomades tartares le sauvèrent du froid après que son avion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-beuys-en-quete-d-une-sculpture-sociale-reperes-chronologiques/#i_1415

KIEFER ANSELM (1945- )

  • Écrit par 
  • Éric DARRAGON
  •  • 2 389 mots

L'Allemagne contemporaine, comme en témoigne la collection du Bundestag de Berlin où figure Le Vent, le temps et le son (1997), la grande toile dédiée à Ingeborg Bachmann (1926-1973), doit à ses artistes, parmi lesquels Anselm Kiefer tient une place reconnue, une part importante de son statut international. En effet, ces derniers n'ont pas seulement conquis une renommée indi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anselm-kiefer/#i_1415

KIRCHNER ERNST LUDWIG (1880-1938)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 2 166 mots
  •  • 6 médias

Peintre, graveur et sculpteur allemand, Ernst Ludwig Kirchner fut l'un des principaux animateurs du premier groupe qui fut assimilé ensuite au mouvement expressionniste allemand, Die Brücke , ou Le Pont. Créé en 1905 à Dresde, ce groupe réunit de jeunes peintres qui font le choix d'une rupture violente avec la tradition académique. Optant dans leurs œuvres pour des images déf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-ludwig-kirchner/#i_1415

KLIER MICHAEL (1943- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 687 mots

Des exemples historiques dans les arts plastiques, littéraires ou musicaux ont montré que des œuvres très courtes pouvaient avoir des incidences esthétiques importantes dans leur domaine. C'est le cas des œuvres de Michael Klier, à qui on doit des réalisations pour la télévision, pour le cinéma, ainsi que quelques vidéos qui demeurent fondamentales pour le média lui-même et pour d'autres artistes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-klier/#i_1415

KLINGER MAX (1857-1920)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 196 mots

Graveur allemand qui s'adonna aussi à la peinture et à la sculpture. L'art graphique de Klinger, après avoir été extrêmement goûté du vivant de l'artiste, connaît aujourd'hui un regain d'intérêt. Cet œuvre graphique est monumental, il comprend essentiellement une quinzaine de séries qui comportent de dix à quarante-six planches chacune. Un style majestueux, un goût de grandiose qui s'apparente au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-klinger/#i_1415

KOLLWITZ KÄTHE SCHMIDT (1867-1945)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 510 mots

Une des artistes les plus représentatives de l'expressionnisme allemand par la violence dramatique des thèmes qu'elle traite dans un style puissant, avec une sincérité passionnée. Née à Königsberg dans un milieu profondément socialiste, Käthe Schmidt épousa en 1891 le docteur Kollwitz. Très tôt passionnée de dessin, elle étudia d'abord avec le graveur Rudolf Maurer, puis à Berlin avec Stauffer-Ber […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kathe-kollwitz/#i_1415

L'APOCALYPSE (Dürer)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 216 mots
  •  • 1 média

Dürer (1471-1528) n'est pas le premier artiste à avoir eu recours à la gravure sur bois. Apparue à la fin du xiv e  siècle, c'est la plus ancienne technique de l'histoire de l'estampe occidentale. Mais c'est grâce à lui que la gravure sur bois acquiert le statut d'œuvre d'art ( L'Apocalypse est aussi le premier livre d'artis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-apocalypse/#i_1415

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un nouvel objet »  : […] Il n'y a pas lieu de s'étonner que ces stéréotypes de copistes se soient imposés aux novateurs que furent les fondateurs de la typographie et que les premiers livres imprimés se calquent sur le modèle manuscrit. En multipliant les livres, l'imprimerie a fait naître des pratiques de distribution commerciale qui ont influencé la structure du livre. Le marché du lieu de production étant limité et rap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_1415

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Domaines germanique et scandinave »  : […] Dans les pays germaniques, Dürer, que ses recherches apparentent à la Renaissance, et Holbein, qui ne l'a pas ignorée, échappent à l'emprise maniériste. À cause de ses compositions mythologiques, prétextes à des compositions érotiques froides et raffinées, Cranach l'ancien a été associé au maniérisme, mais le canon de ses nus et leur angularité relèvent de la tradition gothique tardive que l'artis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_1415

MÉDAILLE

  • Écrit par 
  • Josèphe JACQUIOT
  •  • 3 628 mots

Dans le chapitre « L'Allemagne »  : […] Deux grandes écoles caractérisent l'art de la médaille dans ce pays. La première, formée au début du xvi e  siècle, sous l'influence de Peter Fischer qui avait séjourné en Italie, se distingue par l'utilisation de médailles coulées et ciselées après la fonte. Bien qu'art d'importation, la médaille s'est adaptée au goût allemand et son style est e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medaille/#i_1415

MUTHESIUS HERMANN (1861-1927)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 388 mots

En octobre 1907 se réunissaient à Munich douze artistes et les représentants de douze firmes industrielles allemandes. Ils décidaient de fonder une association qui projetait de coordonner tous les efforts vers une production d'objets de qualité. Ce fut le Werkbund : à sa tête, on remarqua bientôt un pangermaniste convaincu, l'architecte Hermann Muthesius. Plusieurs années attaché culturel à l'amba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-muthesius/#i_1415

NAZARÉENS, peinture

  • Écrit par 
  • Jens Christian JENSEN
  •  • 2 624 mots
  •  • 2 médias

Les nazaréens forment un courant à part du préromantisme allemand. Aux artistes du préromantisme, Philipp Otto Runge et Caspar David Friedrich, nés tous deux au xviii e  siècle, autour des années soixante-dix, succèdent des artistes plus jeunes ; on citera Peter von Cornelius (né en 1783), Friedrich Olivier (né en 1785), Wilhelm Schadow (né en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nazareens-peinture/#i_1415

NOUVELLE OBJECTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 2 142 mots

Avec l'écrasement des tentatives révolutionnaires qui visaient à transformer radicalement les structures de la société impériale de Guillaume II, en 1918-1919, s'effondrent en Allemagne les aspirations humanistes sur lesquelles s'articulait le mouvement appelé « expressionniste ». Malgré les troubles politiques et l'inflation qui durent jusqu'en 1923, les corps administratifs de la nouvelle Répub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-objectivite/#i_1415

ODENBACH MARCEL (1953- )

  • Écrit par 
  • Philippe DUBOIS
  •  • 972 mots

Artiste plasticien et vidéaste allemand, Marcel Odenbach est né en 1953 à Cologne. Après des études d'architecture, d'histoire de l'art et de sémiologie, il se fait connaître à partir de 1976 par son travail avec la vidéo. En 1992, il est nommé professeur à l'École supérieure des beaux-arts à Karlsruhe. Les performances vidéo qu'il réalisa de 1976 à 1981 lui permirent d'expé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-odenbach/#i_1415

OTTONIEN ART

  • Écrit par 
  • Florentine MÜTHERICH
  •  • 3 497 mots
  •  • 1 média

La notion d'art ottonien ne recouvre pas seulement le règne des empereurs Otton I er le Grand, Otton II et Otton III, dont cet art porte le nom. Elle s'étend sur une période qui va du milieu du x e  siècle à la fin du xi e , c'est-à-dire du renouveau de la vie spirituelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-ottonien/#i_1415

PENCZ GEORG (1500 env.-1550)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 307 mots
  •  • 1 média

Peintre et graveur allemand, Georg Pencz devait se trouver depuis plusieurs années dans la ville de Nuremberg (où il n'est probablement pas né) lorsqu'il en devint bourgeois. Il aurait collaboré en 1521 avec Dürer à un projet de décoration peinte dans l'hôtel de ville. Banni en janvier 1525 avec Barthel et Sebald Beham en raison de ses convictions religieuses, il reçoit, comme eux, en novembre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-pencz/#i_1415

PORCELAINE

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET, 
  • Antoinette FAŸ-HALLÉ, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Tamara PRÉAUD
  •  • 6 326 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La porcelaine dure »  : […] La technique de la porcelaine dure a été découverte en Saxe, à Meissen . Un savant, E. W. von Tschirnhaus, constatant l'impuissance de J. F.  Böttger, alchimiste prisonnier d'Auguste II le Fort, à produire de l'or, eut l'idée d'utiliser ses services à la recherche d'un moyen de gagner de l'or en faisant de la vraie porcelaine. Pour la première fois, le problème était abordé par le biais de la chim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porcelaine/#i_1415

RÉALISME RETOUR AU

  • Écrit par 
  • Jean CLAIR
  •  • 5 144 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une tradition réaliste nationale »  : […] Ce regain d'une tradition réaliste nationale se montre avec le plus d'évidence en Espagne, plus précisément en Castille. Alors que partout, en Europe et aux États-Unis, il semble que l'emprise des courants abstraits ou bien de courants intellectualistes comme l'Art conceptuel, où la théorie prime sur la pratique, ait entraîné la décadence de l'enseignement de l'art et la perte de tout métier, à Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retour-au-realisme/#i_1415

RETABLE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 110 mots
  •  • 3 médias

À l'origine, le retable était un simple rebord situé à l'arrière de l'autel où l'on posait les objets liturgiques. Puis l'habitude se développa d'y placer des reliques et des images vénérables. Le retable devient, au Moyen Âge, un véritable écran de pierre, de bois sculpté ou de matières précieuses — or, argent, émail — dont le plus somptueux exemple est la Pala d'Oro à Sain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retable/#i_1415

RICHTER LUDWIG (1803-1884)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 693 mots

Peintre, graveur et dessinateur allemand. Né et mort à Dresde où il enseigne à l'Académie des beaux-arts, Ludwig Richter porte à sa perfection l'art de la gravure sur bois. Il profite de l'invention de l'Anglais Thomas Bewick qui, à la fin du xviii e siècle, avait mis au point la technique sur bois de bout qui permet de rendre les finesses du des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-richter/#i_1415

ROCOCO

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • François H. DOWLEY, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 21 053 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Théories et problèmes »  : […] Le rococo n'a pas eu ses théoriciens propres. L'enseignement artistique au xviii e  siècle repose apparemment sur les mêmes principes qu'au siècle précédent, et les institutions ne changent pas. En France, l'Académie de peinture et de sculpture et celle d'architecture continuent à fonctionner dans la forme que leur ont donnée Louis XIV et Colbert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rococo/#i_1415

SCHAD CHRISTIAN (1894-1982)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 211 mots

Christian Schad est né le 21 août 1894 à Miesbach, bourgade médiévale de Haute-Bavière à 50 kilomètres de Munich. Son père était un juriste réputé, à la fois notaire et conseiller juridique. Lui-même quitte le lycée peu avant le baccalauréat. Il veut suivre sa vocation : être peintre. Avec le soutien de ses parents, il part donc pour Munich. Mais les cours de l'école des beaux-arts lui deviennent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-schad/#i_1415

SCHONGAUER MARTIN (1435 env.-1491)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 589 mots
  •  • 2 médias

Peintre et graveur allemand de la seconde moitié du xv e siècle. La date de naissance de Schongauer est inconnue et a donné lieu à de longues discussions ; on s'accorde aujourd'hui assez généralement à penser qu'elle doit se situer avant 1450. Il était fils d'un orfèvre d'Augsbourg venu s'établir à Colmar. Nous ignorons tout de sa formation de pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-schongauer/#i_1415

SCHÜTTE THOMAS (1954- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 701 mots

L'œuvre de l'artiste allemand Thomas Schütte est une œuvre en mouvement, mouvement des problématiques et des formes, renouvellement incessant des matériaux et des genres. Au travers de la sculpture, de l'aquarelle, du dessin et de la peinture, jouant entre le figuratif et l'abstrait, son travail fait référence à la fois à des âges anciens de l'humanité (la Grèce, Rome) et à une critique de la post […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-schutte/#i_1415

SCHWITTERS KURT (1887-1948)

  • Écrit par 
  • Henri BEHAR
  •  • 2 285 mots

En se différenciant de Dada en créant sous le vocable Merz un art total, Kurt Schwitters finit par incarner Dada à lui seul et sur tous les plans. Il aura passé toute sa vie à ramasser les déchets, les rebuts de la société, pour en faire de l'art, sous de multiples formes. Tristan Tzara voyait en lui un authentique Dada, qui avait contribué à « déniaiser » la notion d'art et à en dévoiler la mys […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-schwitters/#i_1415

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 066 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Réinventer la monumentalité »  : […] House s’inscrit dans la vogue nouvelle des années 1990- 2000, la commande d’œuvres qu’on a souvent regroupées sous l’appellation d’antimonuments ou de contre-monuments. « Comment faire un monument à la fin du xx e  siècle ? », telle était la question de départ que se posait l’artiste néerlandais Jan Dibbets lors de son proj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-contemporaine/#i_1415

SLEVOGT MAX (1868-1932)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 275 mots

Peintre et graveur allemand, Slevogt est considéré comme l'un des grands représentants de l'impressionnisme allemand avec Liebermann et Corinth. Il étudie la peinture à l'académie des beaux-arts de Munich et, en 1889, à l'académie Julian à Paris. Après des débuts à Munich, il s'installe en 1901 à Berlin, où il devient professeur. Un voyage en Égypte, en 1914, lui inspire de nombreux tableaux. Slev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-slevogt/#i_1415

STURM DER, revue

  • Écrit par 
  • Constance NAUBERT-RISER
  •  • 998 mots

Entre 1905 et 1922, le courant expressionniste qui traverse la littérature et l'art allemands est accompagné d'une prolifération de revues qui aspirent à une transformation des valeurs établies. Plusieurs de ces revues sont éphémères. Parmi celles qui se distinguent par leur longévité, la revue Der Sturm (1910-1932), tirée à 30 000 exemplaires et diffusée à travers l'Europe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/der-sturm-revue/#i_1415

STYLE 1200

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 3 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La Rhénanie et la région mosane »  : […] La troisième région où le « style 1200 » a produit des œuvres considérables, et qui a joué un rôle essentiel dans sa naissance et son développement, est la région du Rhin inférieur et moyen et de la Meuse. Dans cette région, la force des traditions carolingiennes et ottoniennes freina, pendant le xii e  siècle, l'affirmation de l'art roman ; dès 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-1200/#i_1415

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 657 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les broderies en Orient et en Occident »  : […] Il ne reste pratiquement aucune broderie que l'on puisse attribuer avec certitude à la grande période de Byzance, c'est-à-dire avant le xi e  siècle, même si certaines pièces célèbres sont exécutées dans le style byzantin. Par contre, à l'époque plus tardive des Paléologues (1260-1453), il semble que les ateliers de broderie de Constantinople aie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-d-art/#i_1415

TRÈVES (histoire de l'art)

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 710 mots
  •  • 2 médias

Grand centre politique des Gaules et nœud routier important, Trèves (en allemand, Trier) dans le Palatinat conserve quelques ruines imposantes de l'occupation romaine : des thermes, un amphithéâtre, des fragments de remparts, la fameuse Porta nigra surtout, dont l'ampleur monumentale, les tours puissantes surprennent à une latitude aussi septentrionale. Trèves a été le siège d'un important évêché […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/treves-histoire-de-l-art/#i_1415

TROCKEL ROSEMARIE (1952- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 707 mots

Rosemarie Trockel est à ce jour l'artiste allemande femme la plus reconnue. Pourtant, lorsqu'elle reprend en 1974 des études artistiques après une formation d'institutrice, elle n'accède qu'à une école d'arts appliqués. Agoraphobe, la jeune femme ne quitte guère son atelier et passe de longues heures à pratiquer le dessin, son médium de prédilection. Mais il n'est pas pour autant facile de reconn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosemarie-trockel/#i_1415

UECKER GÜNTHER (1930- )

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 619 mots

Né à Wendorf en 1930, l'artiste Günther Uecker vit et travaille aujourd'hui à Düsseldorf. Après avoir fréquenté l'école des Beaux-Arts de Düsseldorf puis celle de Berlin-Weißensee (1949-1953), il réalise des œuvres figuratives – retables, sculptures, gravures sur bois – qu'il cloute et détourne de la figuration à la fin des années 1950. Le clou devient dès lors son outil et son matériau de prédil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gunther-uecker/#i_1415

ULM

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 659 mots
  •  • 1 média

La ville d'Ulm s'étend sur la rive gauche du Danube ; elle fait partie aujourd'hui du Wurtemberg à la limite de la Bavière. Au xiv e  siècle, son statut de ville libre au sein de l'Empire lui permit de développer un commerce florissant. En 1397, son bourgmestre et les représentants des principales corporations jurèrent de respecter et de faire res […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulm/#i_1415

VAN MECKENEM ISRAËL (av. 1450-apr. 1517)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 546 mots

Graveur né dans une famille originaire de Meckenheim près de Bonn, et non de Malines dans le Brabant comme on l'a longtemps cru à cause d'une mauvaise lecture des armoiries des Meckenem. Le père, Israël van Meckenem le Vieux, paraît avoir été surtout orfèvre. En 1464, il vend son bien situé près de Rheinbach et va très probablement s'établir à Clèves où il exécute en 1470 la grande monstrance dest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel-van-meckenem/#i_1415

VERRE ART DU

  • Écrit par 
  • James BARRELET
  •  • 7 306 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La verrerie d'Allemagne et de Bohême »  : […] Avant de prendre, avec la Bohême, le relais de Venise sur le marché européen du verre, l'Allemagne avait adopté, vers le xiv e  siècle, un type de gobelet vert, à appendices, peut-être dérivé du Rüsselbecher de l'époque mérovingienne. Ce verre a donné le Römer , verre à vin du Rhin classique, et d'autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-du-verre/

VITRAIL

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC, 
  • Louis GRODECKI
  •  • 5 925 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le XIIe et le XIIIe siècle »  : […] C'est en France, au cours du xii e  siècle, que l'on voit les séries les plus importantes et, sur le plan artistique, les plus achevées, comparables dans leur style aux peintures murales contemporaines ou à la miniature romane : sept fenêtres plus ou moins complètes à la nef de la cathédrale du Mans (vers 1135, 1160 et 1190), les trois verrières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitrail/#i_1415

WERKBUND DEUTSCHER

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 651 mots

En 1902, alors même qu'il est attaché à l'ambassade d'Allemagne à Londres et qu'il arrive au terme d'une scrupuleuse enquête sur l'utopisme pratique et théorique de William Morris, l'architecte allemand Hermann Muthesius entreprit d'ébranler les mouvements fin de siècle qui défendaient la vieille tradition des métiers d'art. Pour lui, seuls les objets fabriqués à la machine sont susceptibles de ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deutscher-werkbund/#i_1415

WOLGEMUT MICHAEL (1434-1519)

  • Écrit par 
  • Albert LABARRE
  •  • 235 mots
  •  • 2 médias

Peintre et graveur allemand né et mort à Nuremberg. Fils du peintre Valentin Wolgemut (ou Wohlgemuth) qui lui apprend son métier, Michael Wolgemut devient l'élève et le compagnon du peintre Hans Pleydenwurff (1420-1477) dont il épouse la veuve et reprend l'atelier. De cet atelier, où son principal collaborateur est son beau-fils Wilhelm Pleydenwurff (mort en 1494), sont sortis plusieurs tableaux à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-wolgemut/#i_1415

WURTZBOURG

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 132 mots
  •  • 1 média

Ville allemande de 131 300 habitants en 2006, Wurtzbourg, située sur le cours inférieur du Main (en allemand Würzburg), est la capitale du district de Basse-Franconie en Bavière. Elle est la résidence des ducs de Franconie dès le vii e  siècle ; selon la légende, le duc Gosbert aurait été baptisé par saint Kilian, moine irlandais venu d'Écosse, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wurtzbourg/#i_1415

ZILLE HEINRICH (1858-1929)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 1 077 mots

S'il est un artiste dont la gloire locale n'a d'égale que l'ignorance où le reste du monde l'a relégué, c'est bien Heinrich Zille, le dessinateur du Berliner Milliöh . Le « milieu » berlinois, ce n'est pas le monde des gangsters, encore que Zille ait eu une sympathie certaine pour les escarpes et les putains ; c'est le petit peuple de cette grande ville poussée tout d'un coup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-zille/#i_1415

ZIMMERMANN DOMINIKUS (1685-1766)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 578 mots
  •  • 1 média

Stucateur et architecte allemand, Dominikus Zimmermann est le frère du stucateur et fresquiste Johann Baptist Zimmermann (1680-1756). Originaire de Wessobrunn, village de Haute-Bavière spécialisé dans le travail du stuc, il fut d'abord fabricant de retables et ne se tourna que tardivement vers l'architecture. Installé à Landsberg-sur-le-Lech en 1716, il y demeura jusqu'en 1753, date à laquelle il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominikus-zimmermann/#i_1415

Pour citer l’article

Pierre VAISSE, « ALLEMAND ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-allemand/