BECK LEONHARD (1480 env.-1542)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre d'Augsbourg, fils du miniaturiste augsbourgeois Georg Beck. Il devient maître en 1503, après avoir travaillé avec Hans Holbein le Vieux (il collabore au retable que celui-ci exécute pour les dominicains de Francfort-sur-le-Main). Toute sa carrière se déroule à Augsbourg, où il a pour élève et pour gendre Christoph Amberger. Il participe aux travaux d'illustration commandés par Maximilien Ier (gravures sur bois pour différents ouvrages, dont le Theuerdank). Sa seule originalité de peintre consiste dans son goût marqué pour les éléments décoratifs (par exemple dans le Saint Georges combattant le dragon, env. 1510-1515, Kunsthistorisches Museum, Vienne).

—  Pierre VAISSE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Genève

Classification

Pour citer l’article

Pierre VAISSE, « BECK LEONHARD (1480 env.-1542) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonhard-beck/