KOBERGER ANTON (1445 env.-1513)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Anaxagore - Clazomènes (Asie mineure)

Anaxagore - Clazomènes (Asie mineure)
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Empédocle - Agrigente (Sicile)

Empédocle - Agrigente (Sicile)
Crédits : Hulton Getty

photographie


L'imprimeur et l'éditeur le plus important d'Allemagne de la fin du xve siècle. Ses publications faites à Nuremberg donnèrent à la gravure sur bois un essor extraordinaire. Les ouvrages les plus célèbres sortis de ses presses, le Schatzbehalter (1491) et la Weltchronik (Chronique universelle, 1493) d'Hartmann Schedel, sont illustrés de gravures exécutées dans l'atelier de Wolgemut (le maître de Dürer, dont Koberger était le parrain). Parmi ses autres publications se distinguent les Révélations de sainte Brigitte, éditées en latin en 1500 et en allemand en 1502, sur ordre de l'empereur Maximilien Ier, d'après l'édition de Lübeck de 1492 : les bois qui illustrent l'ouvrage sont très probablement sortis de l'atelier de Dürer et furent peut-être exécutés à partir de dessins de sa main.

Anaxagore - Clazomènes (Asie mineure)

Anaxagore - Clazomènes (Asie mineure)

photographie

Né à Clazomènes vers 500 avant J.-C., Anaxagore vint se fixer à Athènes, où il introduisit la notion d'« intelligence » (Noûs) ordonnatrice de la nature. Il appartenait au cercle  des proches conseillers de Périclès. Condamné pour impiété parce qu'il avait soutenu l'idée d'une... 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Empédocle - Agrigente (Sicile)

Empédocle - Agrigente (Sicile)

photographie

Originaire d’Agrigente, Empédocle vécut environ de 490 env. à 430 env. avant J.-C. Poète philosophe, il développa dans son œuvre la théorie des quatre éléments. Partisan de la démocratie, il dut quitter sa ville natale.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Pierre VAISSE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Genève

Classification


Autres références

«  KOBERGER ANTON (1445 env.-1513)  » est également traité dans :

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 530 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La gravure allemande »  : […] C'est principalement en Allemagne que règne à ce moment l'esprit de l'Apocalypse. Vers la fin du xv e  siècle, l'art de la gravure, spécialement sur bois, s'y épanouit. De nombreuses Bibles xylographiques paraissent, dont les deux plus célèbres sont dues à Heinrich Quentell de Cologne (1479) et à Koberger de Nuremberg (1483). Le filleul de ce dern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-jean/#i_4679

FROBEN JOHANN (1460 env.-1527)

  • Écrit par 
  • Albert LABARRE
  •  • 601 mots

Né à Hammelburg (basse Franconie), Johann Froben aurait travaillé chez Anton Koberger à Nuremberg, puis chez Johann Amerbach à Bâle. Le 13 novembre 1490, il obtient le droit de bourgeoisie dans cette ville et y ouvre un atelier d'imprimerie l'année suivante. En 1494, il s'associe avec son compatriote Johann Petri et, en 1502, avec Johann Amerbach ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-froben/#i_4679

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'illustration des incunables »  : […] Les illustrations des incunables doivent être situées dans le double sillage de l'enluminure et de la xylographie. Elles sont d'abord d'une facture fruste qui, au jugement actuel, peut sembler d'une grande vigueur expressive, mais qui, confrontée à l'exécution de certaines enluminures, paraît déficiente. Les graveurs sur bois étaient des artisans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_4679

Pour citer l’article

Pierre VAISSE, « KOBERGER ANTON (1445 env.-1513) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-koberger/