SCHÄUFFELEIN HANS LEONHARDT (1480 env.-env. 1539)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre, graveur et dessinateur d'Allemagne du Sud. De 1503 à 1507 environ, Schäuffelein travaille dans l'atelier de Dürer à Nuremberg qui, à son départ pour l'Italie, lui confie l'exécution du retable d'Ober Saint-Veit, fondation du prince-électeur de Saxe Frédéric le Sage (Musée diocésain, Vienne). Il participe aussi à l'illustration d'ouvrages édités par l'imprimeur Ulrich Pinder : gravures sur bois pour le Jardin clos du rosaire de Marie (Der beschlossen Gart des Rosenkrantz Marie) et pour le Speculum Passionis Domini nostri Ihesu Christi. Vers 1509-1510, il peint (pendant son tour de compagnon ?) les volets du retable de Lana près de Merano. Entre 1510 et 1515, il séjourne à plusieurs reprises à Augsbourg, où il collabore à l'illustration de livres pour l'empereur Maximilien Ier (en particulier deux romans, le Theuerdank et le Weisskunig). En 1515, il s'établit à Nördlingen, où il produit jusqu'à sa mort un nombre important de retables et de portraits. Son style, qui a peu évolué, se ressent fortement de l'influence de Dürer, mais avec moins de rigueur, un esprit plus narratif dans l'ordonnance des compositions et un dessin très souple, au charme quelque peu décoratif.

—  Pierre VAISSE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Genève

Classification

Pour citer l’article

Pierre VAISSE, « SCHÄUFFELEIN HANS LEONHARDT (1480 env.-env. 1539) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-leonhardt-schauffelein/