Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BODE WILHELM VON (1845-1929)

Historien de l'art et conservateur de musée allemand. Wilhelm von Bode appartient, avec Lichtwark à Hambourg et Woermann à Dresde notamment, à cette génération de grands conservateurs auxquels l'Allemagne dut l'essor de ses musées sous le IIe Reich. Nommé directeur des musées de Berlin, il procéda à leur complète réorganisation, et le célèbre ensemble de l'« île des musées » date de ce que l'on peut appeler son règne. À côté de son activité de conservateur, qu'il a menée avec une volonté, une ténacité que l'âge ne parvint pas à affaiblir et qui lui valurent le surnom de Bismarck des musées, il a laissé de nombreuses études d'histoire de l'art, en particulier sur la Renaissance italienne. Il se montra par contre résolument hostile aux tendances les plus modernes de l'art de son temps, au contraire de Lichtwark, et surtout de Hugues von Tschudi (1851-1911), auquel il fit appel en 1884 et qui, devenu en 1896 directeur de la Galerie nationale de Berlin, ne tarda pas à s'attirer l'animosité de l'empereur Guillaume II par ses achats d'œuvres françaises, en particulier des toiles impressionnistes. Contraint de se retirer en 1908, von Tschudi devint en 1909 directeur des Galeries d'État bavaroises, où il poursuivit la même politique d'achats et où il aurait sans doute connu le même sort, si la mort n'avait brutalement terminé sa carrière.

— Pierre VAISSE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Genève

Classification

Pour citer cet article

Pierre VAISSE. BODE WILHELM VON (1845-1929) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • ART (L'art et son objet) - L'attribution

    • Écrit par
    • 6 559 mots
    • 1 média
    ...consacrées aux maîtres anonymes par le Künster-Lexikon de G. K. Nagler (Munich, 1835 et suiv.), on verra combien leur nombre a augmenté en un siècle. Wilhelm von Bode, qui fut durant de longues années le directeur et l'animateur des musées de Berlin, raconte dans les pages de l'Archivio storico...