Marc VIGNAL

musicologue, journaliste

AUVERGNE ANTOINE D' (1713-1797)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 153 mots

Violoniste et compositeur, Antoine d'Auvergne naît à Moulins où son père exerce la profession de « joueur d'instruments ». Arrivé à Paris en 1739, il étudie avec Jean-Marie Leclair, entre à l'Académie royale de musique en qualité de premier violon en 1741, et y devient chef d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-d-auvergne/#i_0

BACH CARL PHILIPP EMANUEL (1714-1788)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 971 mots

Le deuxième des quatre fils musiciens de Jean-Sébastien Bach, Carl Philipp Emanuel, naît à Weimar, mais n'a pas dix ans lorsque sa famille s'installe à Leipzig. Il y est externe à l'école Saint-Thomas, mais il reconnaîtra volontiers n'avoir eu comme professeur, en matière de musique, que son père. À dix-sept ans, il grave lui-même son premier men […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-philipp-emanuel-bach/#i_0

BACH JOHANN CHRISTOPH FRIEDRICH (1732-1795)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 804 mots

Neuvième enfant de Jean-Sébastien Bach et fils aîné de ses secondes noces avec Anna Magdalena, troisième des quatre fils musiciens de Jean-Sébastien, il aura, contrairement à ses frères, une carrière assez modeste et peu agitée. Il vient de s'inscrire à la faculté de droit de Leipzig, sa ville natale, lorsque l'occasion se présente d'un engagemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-christoph-friedrich-bach/#i_0

BACH JEAN-CHRÉTIEN (1735-1782)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 788 mots

Cadet des quatre fils musiciens de Jean-Sébastien Bach, Jean-Chrétien, né à Leipzig, n'a que quinze ans lorsque son père meurt ; il n'a pu bénéficier au même titre que ses demi-frères Wilhelm Friedemann et Carl Philipp Emanuel, d'une génération plus âgés que lui, de l'influence et des conseils paternels. Il est alors envoyé à Berlin chez Carl Phi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-chretien-bach/#i_0

BACH WILHELM FRIEDEMANN (1710-1784)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 983 mots

Deuxième enfant et l'aîné des quatre fils musiciens de Jean-Sébastien Bach, Wilhelm Friedemann naît à Weimar et commence par suivre une voie toute normale : éducation musicale auprès de son père qui le considère comme son enfant le plus doué et écrit pour lui le fameux Klavierbüchlein « commencé à Coethen le 22 janvier 1720 »  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-friedemann-bach/#i_0

BIBER HEINRICH IGNAZ FRANZ VON (1644-1704)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 368 mots

Compositeur autrichien né à Wartemberg en Bohême. Heinrich Biber est sans doute l'élève de Schmelzer à Vienne, puis entre comme violoniste au service du prince-évêque d'Olmütz. Engagé par le prince-évêque de Salzbourg en 1673, il devient son vice-maître de chapelle en 1679 et, en 1684, son maître de chapelle, poste qu'il conservera jusqu'à sa mort. L'empereur l'anoblit en 1690, ce qui confirme la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-ignaz-franz-von-biber/#i_0

BOCCHERINI LUIGI (1743-1805)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 676 mots

Né à Lucques d'un père chanteur et contrebassiste, Boccherini est envoyé à Rome dès 1757 pour y étudier le violoncelle (instrument auquel il attachera son renom) et la musique vocale ancienne (Palestrina), dont les traces se retrouveront jusque dans son Stabat Mater de 1801. De retour dans sa ville natale, il y donne deux oratorios, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-boccherini/#i_0

BOIELDIEU FRANÇOIS ADRIEN (1775-1834)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 229 mots

Célèbre auteur d'opéras-comiques du premier quart du xixe siècle, Boieldieu reçoit un début de formation musicale dans sa ville natale de Rouen, où dès 1793 il fait jouer, non sans succès d'ailleurs, son opéra La Fille coupable. Installé à Paris, il y fait ses débuts en 1797 avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-adrien-boieldieu/#i_0

BULL JOHN (1562 env.-1628)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 370 mots

Compositeur éminent de l'âge d'or élisabéthain et jacobéen, formé à la chapelle royale, John Bull devient organiste de la cathédrale de Hereford en 1582, membre de la chapelle royale en 1585, et, en alternance avec William Byrd, il succède à son ancien maître Blitheman au poste d'organiste de cette chapelle en 1591. Docteur en musique des universités d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-bull-compositeur/#i_0

BUXTEHUDE DIETRICH (1637 env.-1707)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 946 mots

Longtemps revendiqué par l'Allemagne et par le Danemark, Buxtehude naît dans une portion du Holstein alors danoise mais qui plus tard deviendra (et restera) allemande ; il passera les trente premières années de sa vie au Danemark (en n'y composant qu'une seule œuvre) et les quarante dernières (les plus glorieuses) en Allemagne. Il a seulement un an lorsque son père est nommé organiste à Hälsingbor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dietrich-buxtehude/#i_0

CALVISIUS SETH KALWITZ dit SETHUS (1556-1615)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 345 mots

Compositeur et théoricien allemand né à Gorsleben (Thuringe). Calvisius étudie aux universités de Helmstedt (1579) et de Leipzig (1580), où il est nommé en 1581 cantor de la Paulinerkirche. Cantor à Schulpforta en 1582, il y reste jusqu'en 1594, date à laquelle il devient cantor de Saint-Thomas de Leipzig, poste qu'il conservera jusqu'à sa mort. Doté d'une solide formation théorique, il jouera un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calvisius-seth-kalwitz-dit-sethus/#i_0

CAMBINI GIOVANNI GIUSEPPE (1746-1825)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 471 mots

Né à Livourne, élève du fameux padre Martini à Bologne de 1763 à 1766, Cambini, âgé de vingt ans, fait représenter en 1766, à Naples, un opéra qui n'a aucun succès. Il est capturé avec sa fiancée sur le chemin du retour par des pirates barbaresques qui les vendent tous deux comme esclaves. « Ce n'est pas encore le plus cruel de ses malheurs », commentera Grimm dans sa Correspondance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-giuseppe-cambini/#i_0

CANNABICH CHRISTIAN (1731-1798)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 355 mots

Né à Mannheim dans une famille de musiciens, Cannabich entre dès 1744 dans le fameux orchestre de cette ville, dont Johann Stamitz, l'année suivante, prendra la direction. Son père, flûtiste et hautboïste, donne des leçons de flûte au prince-électeur Karl Theodor. Jusqu'en juillet 1753, le jeune Christian étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-cannabich/#i_0

CHAMBRE MUSIQUE DE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL, 
  • Pierre BRETON
  •  • 5 498 mots

Au sens moderne, « musique de chambre » est une expression générique s'appliquant à des compositions pour un petit nombre d'instruments solistes. Jusqu'à la fin du xviie siècle, avant l'apparition des concerts publics, le terme désigne une musique destinée à être jouée chez un particulier, fût-ce un roi, par opp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-de-chambre/#i_0

CHAUSSON ERNEST (1855-1899)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 530 mots

Compositeur français né à Paris, un des principaux disciples de César Franck, Ernest Chausson fit dans une certaine mesure le lien entre celui-ci et Debussy, son ami et protégé. Après des études de droit, il n'entre au Conservatoire qu'à l'âge de vingt-cinq ans, dans les classes de Massenet et de Franck (dont il sui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-chausson/#i_0

CHERUBINI LUIGI (1760-1842)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 591 mots

Le compositeur qui, le 10 août 1841, à l'âge de quatre-vingt-un ans, écrit un canon mélancolique sur le long énoncé de son nom — Luigi Carlo Salvatore Zanobi Maria Cherubini — reste surtout présent dans les mémoires pour ses violents démêlés, en tant que directeur du Conservatoire de Paris, avec Berlioz : leur différence d'âge est, il est vrai, de près d'un demi-siècle.Né à Florence, Cherubini a d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-cherubini/#i_0

CIMAROSA DOMENICO (1749-1801)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 746 mots

Sans doute le plus grand représentant italien de l'opéra bouffe dans la seconde moitié du xviiie siècle, Cimarosa naît à Aversa (près de Naples), reçoit à Santa Maria di Loreto de Naples un enseignement musical très complet (il y compose quelques œuvres religieuses d'intérêt inégal), et débute au théâtre en 1772 avec Les Extravagances d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-cimarosa/#i_0

CLASSIQUE MUSIQUE DITE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 926 mots

L'expression « musique classique » recouvre, selon les cas, des réalités fort diverses. La musique « classique » peut s'opposer à la musique dite populaire, légère ou de variété, et comprend alors toute la musique savante (ou sérieuse) européenne, des prédécesseurs de Pérotin aux successeurs de Pierre Boulez. On peut distinguer dans ce contexte de musique «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-dite-classique/#i_0

CLEMENTI MUZIO (1752-1832)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 519 mots

Pianiste, compositeur et éditeur de musique italien né à Rome, Muzio Clementi fut sans doute le premier à avoir, dès les années 1780, non seulement écrit mais aussi et surtout adapté sa musique au piano « moderne », et à ce titre, il influença fortement Beethoven, dont il fut, dans le domaine de la sonate pour clavier, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muzio-clementi/#i_0

CORRESPONDANCE (W. A. Mozart)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 990 mots

Des grands compositeurs du xviiie siècle, Wolfgang Amadeus Mozart et Carl Philipp Emanuel Bach sont ceux dont nous sont parvenus le plus grand nombre d'écrits. Pour Mozart, il s'agit essentiellement de lettres, alors qu'à la correspondance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/correspondance/#i_0

COSTELEY GUILLAUME (1531 env.-1606)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 236 mots

Célèbre compositeur de chansons de la fin du xvie siècle, Guillaume Costeley naît sans doute à Pont-Audemer et exerce auprès de Charles IX les fonctions (qu'il conservera sous Henri III) d'organiste et de valet de chambre. En 1571, on le trouve à Évreux, où il résidera principalement jusqu'à sa mort (survenue dans cette ville), et où il fonde en 1575 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-costeley/#i_0

CRAMER JOHANN BAPTIST (1771-1858)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 207 mots

Fils du violoniste et compositeur allemand Wilhelm Cramer (1745-1799), frère aîné du violoniste Franz Cramer (1772-1848), Johann Baptist Cramer naît à Mannheim. Élève à Londres de Johann Samuel Schröter et de Muzio Clementi pour le piano, de Carl Friedrich Abel pour la théorie (1785), il entreprend dès 1788 une ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-baptist-cramer/#i_0

CZERNY KARL (1791-1857)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 223 mots

Pianiste, compositeur et pédagogue autrichien né et mort à Vienne, Karl Czerny joue du piano à trois ans, compose à sept ans, et à dix ans joue de mémoire les œuvres les plus importantes et les plus valables du répertoire. Élève de Beethoven (1800-1803), qui lui témoignera toujours la plus solide affection, de Clementi et de Hummel, il renonce rapidement à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-czerny/#i_0

DALAYRAC NICOLAS MARIE (1753-1809)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 269 mots

Compositeur français né à Muret, destiné à la carrière militaire, Dalayrac entre comme sous-lieutenant dans les gardes d'honneur du comte d'Artois, tout en étudiant la musique avec Langlé et Grétry. En 1777, il fait paraître Six Quatuors concertants pour deux violons, alto et basse (avec ceux de Pierre Vachon, les premiers spécimens français de quatuors à cordes) et, l'année su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-marie-dalayrac/#i_0

DESSAU PAUL (1894-1979)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 107 mots

Compositeur allemand né à Hambourg, Paul Dessau occupe, après la Première Guerre mondiale, divers postes à Hambourg, à Cologne, à Mayence et à Berlin. En 1933, il émigre à Paris puis aux États-Unis, et revient après 1945 se fixer à Berlin-Est, où il collabore avec Brecht : musiques de scène pour Mère Courage (1946) et pour Le Cercle de craie caucasien (1954) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-dessau/#i_0

DITTERSDORF CARL DITTERS VON (1739-1799)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 429 mots

Né à Vienne, fils d'un brodeur à la cour et au théâtre, Ditters sert d'abord comme page chez le prince de Saxe-Hildburghausen, qui lui permet de parfaire sa formation de violoniste avant de le faire engager comme soliste dans l'orchestre de l'Opéra, alors dirigé par Gluck, en 1761. Deux ans plus tard, il accompagne Gluck à Bologne. En 1764, il succède à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-ditters-von-dittersdorf/#i_0

DOWLAND JOHN (1563-1626)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 513 mots

De ce grand luthiste et chanteur de l'époque élisabéthaine, on ignore s'il naquit en Angleterre ou en Irlande, d'où était originaire sa famille. Dès 1580, à l'âge de dix-sept ans, John Dowland se trouve à Paris dans la suite de l'ambassadeur d'Angleterre. Trois ans plus tard, il revient en Grande-Bretagne et obtient des diplômes en musique des universités d'Oxford et de Cambridge. L'échec de sa te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-dowland/#i_0

DUKAS PAUL (1865-1935)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 673 mots

Paul Dukas relève de cette rare catégorie de compositeurs qui « ne se résignèrent qu'au chef-d'œuvre » : bien qu'ayant vécu soixante-dix ans, il se limita à sept œuvres principales et à cinq partitions plus réduites, dont Prélude élégiaque sur le nom de Haydn (1909), pour le centenaire de la mort de ce maître, et La Plainte au loin du faune (1920), en mémoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-dukas/#i_0

DUPARC HENRI (1848-1933)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 309 mots

Représentant éminent de la mélodie française d'inspiration romantique. L'édition définitive de ses œuvres comprend treize mélodies, auxquelles, à peu de choses près, se limite sa production, mais qui suffisent à rendre son nom célèbre. Elles se situent toutes entre 1868 et 1884. Né à Paris dans un milieu où la pratique d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-duparc/#i_0

EISLER HANNS (1898-1962)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 340 mots

Compositeur allemand d'origine autrichienne, né à Leipzig, Eisler devient en 1919 élève d'Arnold Schönberg, tout en prenant — témoignage de ses convictions socialistes — la direction des chœurs de travailleurs Stahlklang et Karl Liebknecht. Lauréat du prix musical de la ville de Vienne en 1924, il s'établit l'année suivante à Berlin, où il devient c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanns-eisler/#i_0

ELGAR sir EDWARD (1857-1934)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 533 mots

Premier compositeur anglais de stature internationale depuis Purcell, malgré ses parentés avec la tradition germanique et le fait que sa musique n'ait guère franchi les frontières de son pays. Elgar naît à Broadheath, près de Worcester, où, à l'Église catholique, son père est marchand de musique et organiste, et se forme en autodidacte. Il compose, en 1890, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elgar-sir-edward/#i_0

ELSNER JÓZEF KSAWERY (1769-1854)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 199 mots

Compositeur et chef d'orchestre polonais né à Grotkow (Silésie), Elsner étudie d'abord la médecine. Violoniste au théâtre de Brno, puis maître de chapelle à Lwów, il rentre en 1799 à Varsovie, où il fonde en 1810 une école supérieure de musique, en 1817 une école de chant et de déclamation, et en 1821 le conservatoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jozef-ksawery-elsner/#i_0

FANTAISIE, musique

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 472 mots

Sous son acception la plus générale, le terme de fantaisie désigne en musique une pièce instrumentale de forme assez libre et proche de l'improvisation, mais non sans rapports avec des formes plus strictes déjà en usage. Concrètement, la fantaisie évolue entre ces deux pôles : la liberté, ou plutôt l'anormal (ni l'un ni l'autre ne voulant dire anarchie), d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantaisie-musique/#i_0

FARNABY GILES (1563 env.-1640)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 111 mots

Compositeur anglais, dont la jeunesse reste obscure, Farnaby vit à Londres en 1587 et obtient, en 1592, le grade de bachelier en musique à Oxford. Surtout connu comme auteur de pièces pour virginal (plus de cinquante sont contenues dans le Fitzwilliam Virginal Book), il ne le cède en ce domaine, au tournant du siècle, qu'à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giles-farnaby/#i_0

FAVART CHARLES-SIMON (1710-1792)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 211 mots

Poète et librettiste français né et mort à Paris, Favart débute dans un style inspiré de Virgile, puis écrit des comédies et des parodies mêlées de vaudevilles, comme Les Jumelles et La Chercheuse d'esprit, données respectivement à la Foire Saint-Germain en 1734 et en 1741. Parmi ses livrets, on peut citer : Bastien et Bastienne (1753), p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-simon-favart/#i_0

FROBERGER JOHANN JACOB (1616-1667)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 347 mots

Né à Stuttgart, Froberger constitue, après Frescobaldi et avant Pachelbel, un maillon essentiel de la chaîne de clavecinistes et d'organistes originaires du Sud aboutissant à Bach et se distinguant par une grande rigueur formelle et par une écriture plutôt serrée : cela par opposition à ces artistes du Nord, plus portés vers l'envolée lyrique et la liberté formelle, ayant nom Sweelinck, Scheidt ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-jacob-froberger/#i_0

FUX JOHANN JOSEPH (1660-1741)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 358 mots

De la jeunesse de ce compositeur et théoricien autrichien, né à Hirtenfeld en Styrie, on ignore à peu près tout, et notamment si, oui ou non, il étudia en Italie. Nommé organiste à l'église des Écossais (Schottenkirche) de Vienne vers 1696, puis compositeur de la Cour en 1698, Fux fut aussi maître de chapelle de la cathédrale Saint-Étienne de 1705 à 1715, date à laquelle, succédant à une lignée d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-joseph-fux/#i_0

GALANT STYLE, musique

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 567 mots

Moins mode d'écriture qu'état d'esprit, le style galant définit une partie de la musique écrite en Europe dans les deuxième et troisième quarts du xviiie siècle, par opposition aussi bien aux dernières œuvres de Bach et à Rameau qu'à l'Empfindsamkeit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-galant-musique/#i_0

GIBBONS ORLANDO (1583-1625)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 299 mots

Compositeur anglais le plus proche (en son temps) de William Byrd par la diversité de sa production. Gibbons naît à Oxford dans une famille de musiciens qui choisit son prénom en hommage à Lassus. Admis à douze ans dans le chœur de King's College, organiste à la chapelle royale dès 1605, virginaliste privé de Jacques Ier en 1619, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orlando-gibbons/#i_0

GIROUST FRANÇOIS (1738-1799)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 188 mots

Compositeur français né à Paris, Giroust reçoit sa première formation à Notre-Dame, et fait entendre une de ses œuvres dès l'âge de quatorze ans. Nommé maître de chapelle de la cathédrale d'Orléans en 1756, il dirige dans cette ville l'orchestre de l'Académie de musique (1762) et celui de la Société des donateurs et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-giroust/#i_0

GLUCKISTES & PICCINNISTES QUERELLE ENTRE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 636 mots

La querelle des gluckistes et des piccinnistes se déroule pour l'essentiel à Paris de 1776 à 1779, et oppose moins les compositeurs Gluck et Piccinni, entraînés dans cette galère à leur corps défendant et dont les relations personnelles restent cordiales, que leurs partisans respectifs, et ce pour des motifs où la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/querelle-entre-gluckistes-et-piccinnistes/#i_0

GOSSEC FRANÇOIS JOSEPH GOSSÉ dit (1734-1829)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 435 mots

Compositeur né à Vergnies (Hainaut), Gossec arrive à Paris en 1751 et y passera toute sa vie. Dès 1753, il publie un recueil de sonates en trio, bientôt suivies de duos (op. 2), de symphonies en quatuor (op. 3), et à partir de 1759 (au moment où Haydn, son aîné de deux ans, écrit ses premières symphonies), de symphonies ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gossec/#i_0

GRAUPNER CHRISTOPH (1683-1760)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 119 mots

Né à Hartmannsdorf en Saxe, Christoph Graupner est élève de Johann Kuhnau à Saint-Thomas de Leipzig puis de Reinhard Keiser à l'Opéra de Hambourg ; il devient en 1712 maître de chapelle à la cour de Hesse-Darmstadt ; il finira ses jours à Darmstadt, non sans avoir, à la mort de Kuhnau, été candidat contre J.-S. Bach au poste de cantor de Saint-Thomas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christoph-graupner/#i_0

GYROWETZ ADALBERT (1763-1850)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 302 mots

Né à Budweis en Bohême, Gyrowetz compte parmi les principaux compositeurs tchèques de son temps qui, ayant dû s'expatrier, choisirent Vienne comme port d'attache. Arrivé dans la capitale des Habsbourg vers 1785, il y fait connaissance de Mozart (dont il parle avec émotion dans son autobiographie) et de Haydn. Il voyage ensuite en Italie, où il rencontre Goethe, puis en France (où il a la surprise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adalbert-gyrowetz/#i_0

HABENECK FRANÇOIS ANTOINE (1781-1849)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 175 mots

Violoniste et chef d'orchestre français né à Mézières, Habeneck a comme père un musicien de Mannheim qui s'est mis au service de l'armée française. Premier prix du Conservatoire de Paris en 1804, membre des orchestres de l'Opéra-Comique et de l'Opéra, il dirige de 1806 à 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-antoine-habeneck/#i_0

HASSE JOHANN ADOLF (1699-1783)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 461 mots

Compositeur allemand né à Bergedorf près de Hambourg. Le nom de Hasse symbolise à lui seul la conquête des pays germaniques par l'opéra et le style italiens au milieu du xviiie siècle. Hasse débute comme chanteur (ténor) à Hambourg et à Brunswick, où il fait représenter en 1721 Antioco, son premier opéra ; il étudie à Naples avec P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-adolf-hasse/#i_0

HASSLER HANS LEO (1564-1612)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 415 mots

Né à Nuremberg, Hassler fut le premier grand musicien de son pays à se former en Italie. Après avoir grandi dans la tradition de Lassus, que représente à Nuremberg Leonhardt Lechner, il se rend en 1584 à Venise et y approfondit ses connaissances auprès d'Andrea Gabrieli tout en se liant d'amitié avec son neveu Giovanni Gabrieli, futur maître de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-leo-hassler/#i_0

HAYDN MICHAEL (1737-1806)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 786 mots

Frère cadet de Joseph Haydn, né comme lui à Rohrau, aux confins de l'Autriche et de la Hongrie, Michael le rejoint vers 1745 à la maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne à Vienne, où il reste une dizaine d'années. En 1757, alors que Joseph, sans emploi, mène encore une vie incertaine, Michael est nommé maître de chapelle de l'archevêque de Grosswardein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-haydn/#i_0

HÉROLD FERDINAND (1791-1833)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 132 mots

Compositeur d'opéras-comiques né et mort à Paris. Hérold prend d'abord des leçons de son père, qui a lui-même travaillé avec Carl Philipp Emanuel Bach. Grand prix de Rome de 1812, il donne des leçons, à Naples en 1813, aux filles du roi Murat. De retour à Paris après avoir visité l'Autriche, l'Allemagne et la Suisse, il collabore avec Boieldieu pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-herold/#i_0

HOFFMANN ERNST THEODOR AMADEUS (1776-1822)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL, 
  • Michel-François DEMET
  •  • 1 949 mots

Ernst Theodor Wilhelm Hoffmann, musicien, écrivain et poète allemand qui, par amour de la musique et de Mozart, prit le troisième prénom d'Amadeus, fut peut-être poète parce qu'il était mauvais fonctionnaire, contrairement à l'affirmation de son épitaphe mortuaire qui nous dit qu'il fut « excellent fonctionnaire, excellent poète, excellent musicien, excellen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-theodor-amadeus-hoffmann/#i_0

HOLZBAUER IGNAZ (1711-1783)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 293 mots

Né à Vienne, Holzbauer, qui mène à Vienne des études de droit et de théologie, s'initie à la composition grâce au célèbre Gradus ad Parnassum du maître de chapelle impériale Johann Joseph Fux, qui, estimant ne rien avoir à lui apprendre de plus, lui conseille d'aller se perfectionner en Italie, où il se rend en effet. On le retr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignaz-holzbauer/#i_0

HUMMEL JOHANN NEPOMUK (1778-1837)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 257 mots

Pianiste, compositeur et chef d'orchestre autrichien né à Presbourg (aujourd'hui Bratislava), Hummel fait ses études avec son père, puis avec Mozart, grâce auquel il donne, en 1787, son premier concert public. Il part ensuite en tournée jusqu'à Copenhague et en Écosse, et participe en 1792 à Londres, comme enfant pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-nepomuk-hummel/#i_0

HUMPERDINCK ENGELBERT (1854-1921)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 146 mots

Compositeur allemand né à Siegburg (Rhénanie), élève de Hiller, de Lachner et de Rheinberger, Humperdinck enseigne successivement à Barcelone, à Francfort et, de 1900 à 1920, à Berlin. En 1879, il rencontre à Naples Richard Wagner, qui l'invite à collaborer à Bayreuth à la préparation des premières représentations de Parsifal. On l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engelbert-humperdinck/#i_0

JOACHIM JOSEPH (1831-1907)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 388 mots

Violoniste, chef d'orchestre et compositeur né à Kittsee (près de Bratislava), Joseph Joachim travaille avec G. Hellmesberger senior à Vienne et F. David à Leipzig (1843) avant de faire ses débuts au Gewandhaus de Leipzig (1843), à Londres (1844), à Dresde, Vienne et Prague (1846). Premier violon en 1849 à Weimar, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-joachim/#i_0

JOMMELLI NICCOLÒ (1714-1774)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 284 mots

En son temps l'un des plus célèbres compositeurs italiens d'opéras. Jommelli naît à Aversa près de Naples. Élève à Naples d'abord de Francesco Durante, puis de Leonardo Leo notamment, il fait représenter en 1737 son premier opéra, L'Errore amoroso, avec un succès tel que d'autres suivront bientôt non seulement à Naples mais auss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niccolo-jommelli/#i_0

KEISER REINHARD (1674-1739)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 402 mots

Principal représentant de l'opéra baroque allemand au début du xviiie siècle, Reinhard Keiser naît à Teuchern près de Weissenfels, aux confins de la Saxe et de la Thuringe. Élève de son père (organiste à Weissenfels), de Schelle à Saint-Thomas de Leipzig, et du compositeur d'opéras Johann Sigismund Kusser, il su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reinhard-keiser/#i_0

KŒCHLIN CHARLES (1867-1950)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 271 mots

Né à Paris de parents alsaciens, Charles Kœchlin reste sans doute le plus méconnu de tous les compositeurs français de la première moitié du xxe siècle ; de son vivant, il fut célèbre bien davantage pour ses ouvrages et traités — de fugue et de contrepoint, d'harmonie (en t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-koechlin/#i_0

KÜHNAU JOHANN (1660-1722)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 204 mots

Compositeur allemand né à Geising (Erzgebirge), Kuhnau étudie à la Kreuzschule de Dresde et occupe un poste à Zittau avant d'aller étudier le droit à Leipzig. Organiste à Saint-Thomas tout en exerçant la charge d'avocat (1684), il succède en 1701 à Schelle comme cantor et comme directeur de la musique à l'université : son successeur sera Jean-Sébastie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-kuhnau/#i_0

LEHAR FRANZ (1870-1948)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 237 mots

Compositeur autrichien né à Komárom, en Hongrie, et mort à Bad Ischl. D'abord violoniste, puis chef de divers orchestres militaires dont ceux de Budapest (1898) et de Vienne (1899-1902), Franz Lehár se tourne finalement vers l'opérette et trouve là sa véritable voie. Il obtient déjà un franc succès avec l'opéra Kukuška (Leipzig, 1896) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-lehar/#i_0

LEITMOTIV

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 305 mots

Terme allemand signifiant « motif conducteur », mais passé dans la langue française, parmi d'autres, en raison notamment de ses résonances wagnériennes. Inventé par Hans von Wolzogen (1848-1938), leitmotiv désigne un court motif mélodique, harmonique ou rythmique, très caractérisé, servant à illustrer ou à individualiser, au cours d'un drame lyrique, un personnage, une idée ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leitmotiv/#i_0

LESUEUR JEAN-FRANÇOIS (1760-1837)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 301 mots

Compositeur français né à Drucat-Plessiel, près d'Abbeville, Lesueur est reçu sans concours, après avoir occupé des postes dans de nombreuses villes, à Notre-Dame de Paris en 1786. Aussitôt, il demande au chapitre « la permission d'ajouter de la symphonie à sa musique pour les qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-lesueur/#i_0

LORTZING GUSTAV ALBERT (1801-1851)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 188 mots

Comédien, chanteur d'opéra (ténor), instrumentiste, librettiste et compositeur allemand né et mort à Berlin, Lortzing grandit dans un milieu d'acteurs et se forme en autodidacte. Ayant épousé une comédienne, il mène une existence nomade au hasard de tournées qui le conduiront d'Aix-la-Chapelle à Cologne et à Detmold, de Vienne à Leipzig et finalement à Berlin. Sa grande ambition est de réaliser un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-albert-lortzing/#i_0

MAHLER GUSTAV

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 2 849 mots

À la fois héritier du romantisme allemand et source de la musique d'aujourd'hui, Mahler fut très tôt accusé de modernisme outrancier et de sentimentalité désuète. Juif surgi « sans crier gare » de « quelque part en Bohême », comme à la même époque Freud ou Kafka, à la fois grand chef d'orchestre et grand compositeur, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-mahler/#i_0

MAÎTRES CHANTEURS ou MEISTERSINGER

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 345 mots

Confréries citadines de poètes compositeurs (en allemand Meistersinger) en général artisans de profession, les maîtres chanteurs appartiennent à la bourgeoisie et cultivent encore, au xve et au xvie siècle, la tradition de chant monodique des Minne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitres-chanteurs-meistersinger/#i_0

MARTINU BOHUSLAV (1890-1959)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 429 mots

Quatrième grand nom de la musique tchèque après Smetana, Dvořak et Janáček, c'est vers la France que contrairement à eux, et dès sa prime jeunesse, Martinů se tourne. Sous le choc de la découverte de Pelléas, il compose vers 1910 quantité d'œuvres restées inédites. Son activité de second violon à la Philharmonie tchèque lui fait d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bohuslav-martinu/#i_0

MATTHESON JOHANN (1681-1764)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 324 mots

Compositeur et théoricien allemand né et mort à Hambourg, Johann Mattheson donne une audition d'orgue dès l'âge de neuf ans et, ayant bénéficié d'une très solide éducation, se produit comme chanteur (1696), puis comme chef d'orchestre et compositeur (1699) à l'Opéra de sa ville natale. En 1703, il y fait la connaissance de Haendel, son cadet de quatre ans, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-mattheson/#i_0

MÉHUL ÉTIENNE (1763-1817)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 287 mots

Compositeur français né à Givet (Ardennes), Étienne Méhul arrive à Paris en 1778 et reçoit les encouragements de Gluck. Il présente à l'Opéra Alonzo e Cora, qui ne sera joué que six ans plus tard (1791), mais, dès 1790, obtient à l'Opéra-Comique avec Euphrosine et Corradin ou le T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-mehul/#i_0

MEYERBEER JAKOB LIEBMANN BEER dit GIACOMO (1791-1864)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 419 mots

Compositeur allemand né à Vogelsdorf, près de Berlin, et mort à Paris. Principal représentant en France du « grand opéra » du milieu du xixe siècle, Jakob Meyerbeer se produit comme pianiste dès l'âge de neuf ans, et suit l'enseignement d'un élève de Clementi, puis de Zelter, et enfin de l'abbé Vogler à Darmstadt (1810-1812), où il a comme disciple […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meyerbeer-jakob-liebmann-beer-dit-giacomo/#i_0

MONN GEORG MATHIAS (1717-1750)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 239 mots

Sans doute le plus doué parmi les compositeurs préclassiques autrichiens, né et mort à Vienne, Georg Mathias Monn est mentionné en 1731-1732 comme petit chanteur au monastère de Klosterneuburg ; en 1738 au plus tôt, il devient organiste de la toute récente Karlskirche de Vienne. Malgré sa célébrité comme pédagogue, on ne connaît le nom d'aucun de ses élèves. Dans sa courte vie, il écrivit un nombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-mathias-monn/#i_0

MONSIGNY PIERRE ALEXANDRE (1729-1817)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 200 mots

Un des principaux auteurs d'opéras-comiques français du xviiie siècle. Pierre Monsigny naît à Fauquembergues (Pas-de-Calais), et décide de travailler la musique après s'être enthousiasmé, en 1754, pour la fameuse Servante maîtresse (La Serva padrona) de Pergolèse. Après avoir donné à la foire Saint-Germain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-alexandre-monsigny/#i_0

MOSCHELES IGNAZ (1794-1870)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 443 mots

Né à Prague d'une famille juive, le petit Moscheles est l'élève au conservatoire de cette ville, du fameux Dionys Weber, connu pour son hostilité envers Beethoven : c'est à l'insu du professeur que l'adolescent se procure diverses partitions du maître de Bonn, dont celle de la Sonate pathétique. De 1808 à 1820, Moscheles réside surtout à V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignaz-moscheles/#i_0

MOZART LEOPOLD (1719-1787)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 464 mots

Compositeur et théoricien allemand né à Augsbourg, Leopold Mozart est d'abord passé à la postérité comme le père de Wolfgang Amadeus, à la fois pour le rôle de maître et de mentor qu'il joua pour lui dans sa jeunesse et pour les différends qui les opposèrent plus tard. Au collège des jésuites de sa ville natale, il reçoit une solide formation humaniste et, sur le plan musical, de violoniste et d'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-mozart/#i_0

NICOLAI CARL OTTO EHRENFRIED (1810-1849)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 164 mots

Compositeur et chef d'orchestre allemand. Né à Königsberg, Nicolai parvient, après avoir fui l'éducation tyrannique de son père, à travailler à Berlin avec Carl Friedrich Zelter. Organiste à l'ambassade de Prusse à Rome, il s'y familiarise avec la musique italienn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-otto-ehrenfried-nicolai/#i_0

NIEDERMEYER LOUIS (1802-1861)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 184 mots

Compositeur et pédagogue suisse naturalisé français. Né à Nyon, Niedermeyer travaille à Vienne le piano et la composition, avec Moscheles et E. A. Förster ; puis il se rend en Italie, où il donne son premier opéra, le Roi par amour (Il re per amore, Naples, 1820). Fixé à Paris en 182 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-niedermeyer/#i_0

OPÉRA-COMIQUE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 582 mots

Le vocabulaire français étant le seul à avoir adopté l'expression « opéra-comique » pour désigner une forme de théâtre lyrique où les dialogues parlés alternent avec les scènes chantées, ce terme devrait s'appliquer à des œuvres aussi différentes que Fidelio, de Beethoven, et Carmen, de Bizet. En fait, la grande période de l'opéra-comique français proprement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-comique/#i_0

ORATORIO PROFANE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 466 mots

Dénomination utilisée pour la première fois par Schumann, et servant parmi d'autres à caractériser de grands ouvrages épiques ou lyriques avec solistes et chœurs, destinés au concert. Jusqu'au xviiie siècle, le nom d'oratorio est en principe réservé aux ouvrages d'inspira […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oratorio-profane/#i_0

OUVERTURE, musique

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 776 mots

Sous son acception la plus générale, l'ouverture désigne le morceau d'orchestre joué à rideau fermé avant une représentation d'opéra, voire avant tout spectacle (ouverture écrite par Beethoven pour son ballet Prométhée). Le premier exemple connu en est sans doute la petite fanfare intitulée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouverture-musique/#i_0

PACHELBEL JOHANN (1653-1706)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 371 mots

Organiste et compositeur allemand né et mort à Nuremberg. Pachelbel se forme à Ratisbonne auprès de Kaspar Prentz, puis à la cathédrale Saint-Étienne de Vienne avec Johann Kaspar Kerrl ; il occupe des postes à Eisenach (1677), où il se lie d'amitié avec la famille Bach, à la Predigerkirche d'Erfurt (1678), aux cours de Stuttgart et de Gotha (1690-1695) et enfin, jusqu'à sa mort, à la Sebalduskirch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-pachelbel/#i_0

PAGANINI NICCOLÒ (1782-1840)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 364 mots

Violoniste et compositeur italien, né à Gênes et mort à Nice, Niccolò Paganini personnifia au violon le type du virtuose romantique aux prouesses inimaginables et à l'existence plus ou moins entourée de légende. Il fut à cet instrument, pour lequel son seul rival était Spohr, ce que Liszt fut au piano. Il se produit pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niccolo-paganini/#i_0

PAISIELLO GIOVANNI (1740-1816)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 577 mots

Un des plus célèbres compositeurs d'opéra bouffe italiens de la fin du xviiie siècle, Paisiello naît à Roccaforzata, près de Tarente, et, dès l'âge de quatorze ans, est envoyé à Naples, où il reçoit l'enseignement de Francesco Durante. Ses premiers opéras sont écrits pour Bologne, Venise, Modène, Parme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-paisiello/#i_0

PICCINNI NICOLA (1728-1800)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 344 mots

Compositeur italien d'opéra né à Bari, connu surtout pour la querelle qui, en 1777-1778 à Paris, opposa ses partisans à ceux de Gluck. Élève à Naples de Leo et de Durante, Piccinni donne son premier opéra (Le Donne dispettose) dans cette ville en 1754. Appelé à Rome en 1758, il y écrit Alessandro nell'Indie, de style seria (sur un livret […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicola-piccinni/#i_0

PLEYEL IGNAZ (1757-1831)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 382 mots

Compositeur autrichien naturalisé français, dont le nom évoque surtout de nos jours celui du fondateur de la plus célèbre fabrique française de pianos et de clavecins. Ignaz Pleyel naît à Ruppersthal (Basse-Autriche) et se révèle très tôt si doué que, par l'intermédiaire du compositeur tchèque Vanhal et du comte Ladislas Erdödy, son instruction musicale est confiée à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignaz-pleyel/#i_0

POÈME SYMPHONIQUE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 611 mots

Genre musical illustré pour la première fois sous cette dénomination par Liszt, et désignant une œuvre orchestrale déterminée au point de vue de la conception et de la structure par un argument extérieur d'ordre poétique, descriptif, pittoresque, légendaire, philosophique. Ainsi conçu, il correspond aussi bien à certaines tendances générales du xixe s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poeme-symphonique/#i_0

PRAETORIUS MICHAEL (1571-1621)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 307 mots

Fils d'un pasteur luthérien, né à Kreuzberg (Thuringe), Praetorius fait ses études à Francfort-sur-l'Oder et, après avoir débuté comme maître de chapelle à Lüneburg, devient organiste, maître de chapelle et secrétaire du duc de Brunswick à Wolfenbüttel. À la mort du duc, ses liens avec la cour se relâchent : jouissant d'une très grande célébrité, Praetorius est sollicité par les principales cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-praetorius/#i_0

PRÉLUDE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 242 mots

D'une façon générale, en musique, le terme « prélude » désigne un mouvement autonome (par opposition à l'introduction, théoriquement rattachée à ce qui suit) servant à introduire le corps principal de l'œuvre, voire une autre œuvre ou un groupe d'œuvres sans rapport direct avec lui (brèves interventions d'orgue avant les diverses parties de la messe). Chez B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prelude/#i_0

QUANTZ JOHANN JOACHIM (1697-1773)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 248 mots

Flûtiste, compositeur et théoricien allemand né à Oberscheden près de Göttingen, capable en sa jeunesse de jouer de tous les instruments à vent à l'exception de la flûte traversière (qui deviendra plus tard sa grande spécialité), Quantz étudie le contrepoint à Vienne avec Fux en 1717, puis occupe des postes de hautboïste à Dresde et à Varsovie. Eng […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-joachim-quantz/#i_0

QUINTETTE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 485 mots

En musique, désignation s'appliquant en principe à toute pièce écrite pour cinq parties harmoniques réelles, soit vocales soit instrumentales. À la fin du xvie siècle et au début du xviie en relèvent notamment une des trois messes de Byrd, les madrigaux de Gesualdo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintette/#i_0

REGER MAX (1873-1916)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 589 mots

Compositeur allemand né à Brand (Bavière), élève de Hugo Riemann en 1890, Reger enseigne la composition au Conservatoire de Wiesbaden en 1893 tout en approfondissant sa connaissance de l'orgue, son instrument de prédilection. En 1901, il s'installe à Munich et voit sa réputation s'établir grâce au soutien de son ami Karl Straube, cantor à Saint-Thomas de Leipzig. Nommé en 1907 à Leipzig directeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-reger/#i_0

REICHA ANTON (1770-1836)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 186 mots

Compositeur, né à Prague ; devenu orphelin de bonne heure, Reicha est recueilli et élevé par la famille de son oncle Joseph, violoncelliste et compositeur, chef de l'orchestre de l'Électeur de Cologne au moment où le jeune Beethoven y joue de l'alto. Après l'occupation de la Rhénanie par l'armée française, Reicha s'installe à Hambourg (1794-1799), à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-reicha/#i_0

RHAPSODIE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 176 mots

Depuis le xixe siècle, le terme « rhapsodie » désigne généralement, en musique, une pièce instrumentale d'essence romantique ou pittoresque, de forme libre (proche de l'improvisation) et de caractère contrasté. Issu du grec rhapsodia (chant épique), utilisé pour la première fois par le compos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhapsodie/#i_0

RICHTER FRANZ XAVER (1709-1789)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 221 mots

Compositeur né à Holesov (Holleschau) en Moravie, élève sans doute de Johann Joseph Fux à Vienne, Richter entre, après un voyage en Italie en 1740, au service du prince-abbé de Kempten. À la mort de celui-ci (1747), il est appelé, d'abord comme chanteur, puis comme violoniste, chef d'orchestre et compositeur, à la cour du fameux prince-électeur de Mannheim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-xaver-richter/#i_0

ROUGET DE LISLE CLAUDE (1760-1836)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 351 mots

Officier et compositeur français né à Lons-le-Saunier, mort à Choisy-le-Roi, Rouget de Lisle est en 1791 capitaine en garnison à Strasbourg. En avril de l'année suivante, il y écrit les vers et compose très probablement la mélodie d'un Chant de guerre de l'armée du Rhin, qui prendra le nom de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-rouget-de-lisle/#i_0

SALIERI ANTONIO (1750-1825)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 442 mots

Compositeur italien né à Legnato Veneto (près de Vérone) mais ayant passé la quasi-totalité de sa vie à Vienne. Salieri arrive dans la capitale autrichienne en 1766 en compagnie de Florian Gassmann, qui lui enseigne la composition et le contrepoint, et y présente dès 1770 son premier opéra bouffe, Le Donne letterate. Nommé compositeur de la cour et maître de chapelle de l'Opéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-salieri/#i_0

SAMMARTINI GIOVANNI BATTISTA (1700-1775)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 398 mots

Compositeur italien qui a joué un grand rôle dans la naissance et le développement de la symphonie dans la péninsule, Giovanni Battista Sammartini naît à Milan dans une famille de musiciens. Son père, le hautboïste français Alexis Saint-Martin, venu habiter Turin puis Milan, où il travaille pour le théâtre ducal, a fini par italianiser son patronyme. Son f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-battista-sammartini/#i_0

SCHERCHEN HERMANN (1891-1966)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 247 mots

Chef d'orchestre allemand, né à Berlin et mort à Florence, Scherchen joua un grand rôle dans la diffusion de la musique contemporaine. Altiste à la Philharmonie de Berlin de 1907 à 1910, il débute comme chef d'orchestre en 1911, année où il crée la Symphonie de chambre opus 9 de Schönberg. Après la Première Guerre mondiale, il fonde en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-scherchen/#i_0

SCHNEBEL DIETER (1930-2018)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 1 117 mots

Compositeur et théologien allemand né le 14 mars 1930 à Lahr, dans le pays de Bade, Dieter Schnebel commence ses études musicales en 1942, s'inscrit en 1949 à la Hochschule für Musik de Fribourg-en-Brisgau, et passe en 1952 son examen de professeur de piano avec une analyse de l'opus 27 de Webern. Mais il renonce à cette carrière et entreprend la même année de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieter-schnebel/#i_0

SCHOBERT JOHANN (1740 env.-1767)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 470 mots

Compositeur aux origines incertaines (il naît sans doute en Silésie à une date inconnue), Schobert arrive à Paris vers 1760 après avoir enseigné quelque temps la musique à Strasbourg et avoir occupé un poste d'organiste à Versailles. En 1761, il entre au service du prince de Conti comme maître de musique et claveciniste de chambre. Les portes des salons s'ouvrent devant lui. Mais sa destinée sera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-schobert/#i_0

SCHUPPANZIGH IGNAZ (1776-1830)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 326 mots

Violoniste et altiste autrichien né à Vienne, Schuppanzigh se consacre entièrement à la musique à partir de 1792 et donne peut-être, en 1794, des leçons d'alto puis de violon au jeune Beethoven (de six ans son aîné). Il compte bientôt parmi les virtuoses les plus recherchés à Vienne et dirige, en 1798 et en 1799, les fameux concerts de l'Augarten. Mais l'évé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignaz-schuppanzigh/#i_0

SERIA OPERA

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 786 mots

Par opposition à l'opera buffa, mais en coexistence avec lui, l'opera seria est un terme désignant en Italie, dès le début du xviiie siècle, un type d'opéra fondé essentiellement, selon des règles musicales et dramatiques bien précises avant de devenir tyranniques, sur une succession de situations nobles ou tragiques plus ou moins comparables (toute q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-seria/#i_0

SPOHR LOUIS (1784-1859)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 549 mots

Violoniste, chef d'orchestre et compositeur allemand. Spohr entre dès 1799 à la chapelle de la cour de Brunswick, sa ville natale. Après de premières tournées de concerts, il dirige la chapelle de la cour de Gotha (1805-1812) et est nommé en 1813 chef d'orchestre au Theater an der Wien, où il compose son premier succès dramatique, Faust […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-spohr/#i_0

SPONTINI GASPARE (1774-1851)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 283 mots

Compositeur italien d'opéra né et mort à Majolati, petit village des États pontificaux, Spontini débute à Naples, où il est encouragé par Piccinni, et se fixe à Paris en 1803. Le Théâtre-Italien monte La Finta Filosofa, créée à Naples quatre ans plus tôt, mais à l'Opéra-Comique, en juin 1804, La Petite Maison est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaspare-spontini/#i_0

STAMITZ KARL PHILIPP (1745-1801)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 429 mots

Fils aîné de Jan Vaclav Stamic, qui a germanisé son nom tchèque et se fait appeler Johann Stamitz, Karl naît à Mannheim l'année même où son père prend la direction de l'orchestre du prince-électeur Karl Theodor, dont il fait partie depuis quatre ans. Avant sa mort prématurée (1757), et aidé par les nombreux co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-philipp-stamitz/#i_0

STEIN LES

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 330 mots

Le membre le plus illustre de cette famille allemande et autrichienne de facteurs d'orgues et de pianos des xviiie et xixe siècles est Johann Andreas (1728-1792) qui naît à Hildesheim, apprend le métier de facteur d'orgues auprès de son père Johann Georg (1687-1754), puis travaille à Strasbourg chez J. A. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-stein/#i_0

STÖLZEL GOTTFRIED HEINRICH (1690-1749)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 140 mots

Compositeur allemand né à Gründstädtl (Erzgebirge), fils d'un organiste dont il reçoit sa première formation, Stölzel (ou Stözl, Stöltzel) occupe tout d'abord divers postes en Allemagne non sans effectuer, de 1713 à 1715, un voyage en Italie. Maître de chapelle à la cour de Saxe-Gotha à partir de 1719, il devient en 1739 membre de la Société scientifique musicale (Korrespondierende […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gottfried-heinrich-stolzel/#i_0

SWEELINCK JAN PIETERSZOON (1562-1621)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 498 mots

Né à Deventer, fils d'organiste, Sweelinck suit son père à Amsterdam quand celui-ci est nommé titulaire du grand orgue de l'Oude Kerk et lui succède sans doute en 1577 à cette charge, qu'il conservera jusqu'à sa mort. À peine en poste, il voit son statut se modifier du fait de l'adoption par la ville d'Amsterdam de la religion calviniste. N'ayant pratiquement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-pieterszoon-sweelinck/#i_0

TELEMANN GEORG PHILIPP (1681-1767)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 939 mots

Georg Philipp Telemann a sans doute été le compositeur le plus fécond de toute l'histoire de la musique (environ six mille œuvres dont, à la fin de sa vie, il était bien incapable de dresser la liste) : né à Magdeburg neuf ans après la mort de Schütz, et quatre ans avant la naissance de Bach, il meurt à Hambourg trois ans avant la naissance de Beethoven, alo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-philipp-telemann/#i_0

THALBERG SIGISMUND (1812-1871)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 159 mots

Pianiste autrichien né à Genève. Élève de Hummel et de Kalbrenner, Thalberg donne en 1836 à Paris, lors d'une absence de Liszt, un premier concert qui fait sensation. Deux partis se forment, qui mettent les rivaux en présence (1837) : Liszt l'emporte. Jusqu'en 1848, Thalberg effectue encore des tournées triomphales à travers toute l'Europe ; il se rend au Br […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismund-thalberg/#i_0

TRIO

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 682 mots

Au sens le plus général en musique, pièce écrite à trois parties harmoniques réelles, vocales ou instrumentales. À partir de la seconde moitié du xviiie siècle, pièce écrite pour trois instruments, même si l'un d'eux (piano) comprend plusieurs parties harmoniques. Au Moyen Âge et à la Renaissance, beaucoup de me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trio/#i_0

VAŇHAL JAN KŘTITEL (1739-1813)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 237 mots

Compositeur et violoniste tchèque né à Nechanice en Bohême, Vaňhal fait partie des artistes qui, ayant quitté cette région, choisirent Vienne comme port d'attache. Il y arrive en 1760 et prend des leçons de Dittersdorf, qui a le même âge que lui. Il séjourne de 1769 à 1771 en Italie, où il rencontre Gluck et compose deux opéras, puis de 1772 à 1780, pour des raisons de santé, sur les terres du com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-krtitel-vanhal/#i_0

VIOLONCELLE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 630 mots

Instrument grave de la famille des violons (par opposition à celle des violes), il fait son apparition au xvie siècle, quelques dizaines d'années après les premiers violons : basses de viola da braccio construites à Brescia par le luthier Gasparo de Salo et par son élève Paolo Maggini, à Crémone par la dynastie des Amati et par leu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violoncelle/#i_0

VIRGINALISTES ANGLAIS

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 627 mots

Nom donné à une pléiade de compositeurs dont les œuvres voient le jour entre 1560 et 1620 environ et sont écrites pour virginal ; le terme désigne alors en Angleterre tous les instruments à clavier et à cordes pincées. Ce n'est que plus tard que sera établie la distinction entre harpsichord (clavecin) et virginal (qui deviendra synonyme d'épinette, instrume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virginalistes-anglais/#i_0

VOLKSLIED

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 925 mots

Par opposition à Kunstlied (chanson savante), le terme allemand de Volkslied est traduisible faute de mieux par « chant populaire », mais ne recouvre pas exactement les mêmes données que ce vocable français. Le mot est introduit pour la première fois à l'époque moderne par Johann Gottfried Herder (1744- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volkslied/#i_0

WAGENSEIL GEORG CHRISTOPH (1715-1777)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 190 mots

Compositeur autrichien né à Vienne, élève pour la théorie, le clavecin et l'orgue du fameux Johann Joseph Fux, Wagenseil devient compositeur de la cour impériale en 1739, organiste de la chapelle de la veuve de l'empereur Joseph Ier en 1741, et maître de musique de la famille impériale en 1745. Lorsque, en 1762, Mozart, âgé d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-christoph-wagenseil/#i_0

WALTHER JOHANN GOTTFRIED (1684-1748)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 135 mots

Compositeur, organiste et théoricien allemand né à Erfurt, Johann Gottfried Walther a comme maîtres des représentants de l'école d'orgue d'Allemagne centrale, dominée par Pachelbel. Organiste à Erfurt de 1702 à 1707, puis à Weimar, où il mourra, il entretient avec J.-S. Bach, lors de son séjour dans cette ville, des relations amicales. De sa production, qui co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-gottfried-walther/#i_0

ZELTER CARL FRIEDRICH (1758-1832)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 446 mots

Né à Berlin, ville dont, de 1800 environ à sa mort, il sera une des personnalités artistiques dominantes, fils d'un maçon, Zelter se fait connaître assez jeune comme violoniste, chef d'orchestre et compositeur (son concerto pour alto en mi bémol date de 1779). En 1786 est jouée en l'église de la Garnison sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-friedrich-zelter/#i_0

ZUMSTEEG JOHANN RUDOLF (1760-1802)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 155 mots

Compositeur allemand né à Sachsenflur et mort à Stuttgart, Zumsteeg fait ses études à la Karlsschule de Stuttgart, où il se lie d'amitié avec Schiller, puis entre comme violoncelliste dans l'orchestre de la cour (1781) avant de devenir, en 1793, maître de chapelle. On lui doit quelques cantates spirituelles, plusieurs opéras et diverses musiques de scène, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-rudolf-zumsteeg/#i_0