AUVERGNE ANTOINE D' (1713-1797)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Violoniste et compositeur, Antoine d'Auvergne naît à Moulins où son père exerce la profession de « joueur d'instruments ». Arrivé à Paris en 1739, il étudie avec Jean-Marie Leclair, entre à l'Académie royale de musique en qualité de premier violon en 1741, et y devient chef d'orchestre en 1751. Il n'a composé jusqu'alors que de la musique instrumentale. Or, après avoir donné en 1752 l'opéra-ballet Les Amours de Tempé, sa première œuvre lyrique, il écrit avec Les Troqueurs, qui triomphe l'année suivante à la foire Saint-Laurent, ce qu'on s'accorde à considérer comme le premier opéra-comique français. Surintendant de la musique royale en 1764, directeur de l'Opéra à trois reprises entre 1769 et 1790, anobli et fait chevalier de Saint-Michel, il se retire, au moment de la Révolution, à Lyon où il meurt obscurément.

—  Marc VIGNAL

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

France. Progression de la gauche aux élections régionales et cantonales et division à droite au sujet du Front national. 15-30 mars 1998

en Alsace, Valéry Giscard d'Estaing (U.D.F.) en Auvergne, Josselin de Rohan (R.P.R.) en Bretagne, Jean-Claude Étienne (R.P.R.) en Champagne-Ardenne, Gérard Longuet (U.D.F.-D.L.) en Lorraine, René Garrec (U.D.F.-D.L.) en Basse-Normandie, François Fillon (R.P.R.) dans les Pays-de-la-Loire, Jean-Pierre […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc VIGNAL, « AUVERGNE ANTOINE D' - (1713-1797) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-d-auvergne/