CRAMER JOHANN BAPTIST (1771-1858)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils du violoniste et compositeur allemand Wilhelm Cramer (1745-1799), frère aîné du violoniste Franz Cramer (1772-1848), Johann Baptist Cramer naît à Mannheim. Élève à Londres de Johann Samuel Schröter et de Muzio Clementi pour le piano, de Carl Friedrich Abel pour la théorie (1785), il entreprend dès 1788 une carrière de pianiste international, sans d'ailleurs cesser de considérer la capitale britannique comme son principal port d'attache. À Vienne, il fera la connaissance de Beethoven, qui appréciera beaucoup ses Études et les annotera de sa propre main. En 1824, il fonde avec Addison et Beale une maison d'édition qui existe toujours à Londres sous le nom de J. B. Cramer and Co. Après avoir vécu à Paris de 1832 à 1845, il regagne définitivement l'Angleterre, et meurt à Kensington près de Londres. On lui doit cent cinq sonates et sept concertos pour piano, des pièces diverses pour ce même instrument, de la musique de chambre, et surtout un ensemble d'études (Grosse praktische Pianoforteschule) dont beaucoup, surtout celles qui ont été sélectionnées par Hans de Bülow, sont encore utilisées actuellement.

—  Marc VIGNAL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marc VIGNAL, « CRAMER JOHANN BAPTIST - (1771-1858) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-baptist-cramer/