CALVISIUS SETH KALWITZ dit SETHUS (1556-1615)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur et théoricien allemand né à Gorsleben (Thuringe). Calvisius étudie aux universités de Helmstedt (1579) et de Leipzig (1580), où il est nommé en 1581 cantor de la Paulinerkirche. Cantor à Schulpforta en 1582, il y reste jusqu'en 1594, date à laquelle il devient cantor de Saint-Thomas de Leipzig, poste qu'il conservera jusqu'à sa mort. Doté d'une solide formation théorique, il jouera un grand rôle dans l'évolution de la notion de contrepoint et surtout dans la naissance de la science harmonique, s'intéressant autant à l'enseignement élémentaire qu'à celui de la composition, faisant connaître en Allemagne les Istituzioni Harmoniche de Zarlino (1558), réussissant à faire la synthèse de l'héritage de la Réforme avec l'humanisme, avec la pensée antique et surtout avec les idées de la Renaissance musicale italienne. Il fut également astronome, historien et latiniste. On lui doit, comme ouvrages théoriques, Melopoeia seu melodiae condendae ratio (1592), Compendium musicae practicae pro incipientibus (1594), Exercitationes musicae duae (1600) et Exercitatio musica tertia (1609), dont les trois derniers réédités sous le titre Exercitationes musicae tres (1611). Quant à ses compositions, destinées soit à l'enseignement soit aux services religieux, elles comprennent des Hymni sacri à quatre voix et des Odes d'Horace (1594), Tricinia ausserlesene teutsche Lieder (1603), Biciniorum libri duo (1599 et 1612), un recueil de chorals intitulé Harmonia cantionum ecclesiasticarum, Kirchengesenge und geistliche Lieder D. Lutheri und anderer frommen Christen (1597), un Psautier de Becker (1605). On a en outre des œuvres de lui dans des recueils d'époque et en manuscrit dans diverses bibliothèques allemandes. Avec Calvisius commencèrent les conflits, qui devaient se prolonger jusqu'à Bach, entre les divers cantors de Saint-Thomas et l'université de Leipzig.

—  Marc VIGNAL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marc VIGNAL, « CALVISIUS SETH KALWITZ dit SETHUS - (1556-1615) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/calvisius-seth-kalwitz-dit-sethus/