RENAISSANCE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'art

La nouvelle dignité de l'artiste

C'est par dizaines que l'on trouve, au Moyen Âge, des inscriptions qui font l'éloge des architectes et des artisans. Les chefs de chantier qui dirigèrent les travaux des cathédrales furent certainement aussi considérés et aussi bien payés que le fut Brunelleschi lorsqu'il édifia la coupole de Santa Maria del Fiore, et ils durent rencontrer les mêmes jalousies, les mêmes incompréhensions, les mêmes dissentiments. Les preuves de l'attitude critique des artistes italiens à l'égard du milieu dans lequel ils évoluaient ne manquent certes pas. Elles témoignent d'une véritable indépendance morale et d'un refus de toute compromission. S'il n'est pas certain que le surnom de Cimabue donné au grand peintre de la fin du xiiie siècle signifie « insolent », l'épigraphe, écrite en 1310 par Giovanni Pisano, et qui figure au pied de la chaire de la cathédrale de Pise, n'en est pas moins explicite : « Ce Giovanni-ci a erré par monts et par vaux, essayant d'apprendre beaucoup et se donnant beaucoup de mal pour préparer son futur travail. Il proclame maintenant : « Je n'étais pas sur mes gardes. Plus je faisais de prouesses et plus je rencontrais d'hostilité. Mais je supportais ces tracas avec calme et indifférence. Et toi [qui lis], tout en lui rendant hommage, inonde ces vers de larmes afin d'en apaiser la rancœur et d'en atténuer la souffrance. C'est se montrer indigne que de critiquer celui qui est digne de porter un diadème. Ainsi donc, celui qui critique se montre critiquable. » On comprend mieux l'état d'esprit de Giovanni si l'on se réfère aux graves difficultés qu'il eut avec les ouvriers de la cathédrale de Sienne. Deux témoignages contemporains à propos de Giotto prouvent que son art était fort discuté et qu'il ne plaisait pas aux gens du commun. La façon dont les artistes se comportaient, au xve siècle, vis-à-vis de l'argent était s [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 46 pages

Médias de l’article

L'Ospedale degli Innocenti, Florence

L'Ospedale degli Innocenti, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

San Miniato al Monte

San Miniato al Monte
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Comment redresser un membre

Comment redresser un membre
Crédits : Wellcome Collection ; CC-BY 4.0

photographie

Planche de la Fabrica

Planche de la Fabrica
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 19 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Florence et à la Pennsylvania State University, membre de l'Institute for the Arts and Humanities
  • : professeur à l'université de Paris-IV
  • : professeur de philosophie à l'université de Tours, directeur du département de philosophie et histoire de l'humanisme au Centre d'études supérieures de la Renaissance, Tours
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Rennes

Classification

Autres références

«  RENAISSANCE  » est également traité dans :

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les binômes « Renaissance-maniérisme » et « baroque-classicisme » »  : […] Pour comprendre la formation simultanée des styles baroque et classique, il convient de s'appuyer sur le complexe culturel appelé Renaissance. Ce mouvement, qui se manifeste en Italie à partir du Trecento ( xiv e  siècle), y atteint son point d'intensité maximale au xv e  siècle et se prolonge jusqu'au début du xvi e . Sa diffusion s'opère dans le reste de l'Europe à partir de la fin du xv e  siè […] Lire la suite

UTOPIE

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Joseph GABEL, 
  • Antoine PICON
  •  • 12 030 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De la quête de la société idéale à la recherche de l'homme nouveau »  : […] De la Renaissance aux années 1970, l'architecture et l'utopie se sont périodiquement rencontrées autour d'une faiblesse commune : le désir d'arrêter le temps, de figer l'histoire, que ce soit au moyen de la présence persistante du monument ou grâce à une organisation sociale parfaite. C'est dans le dépassement de ce désir quelque peu régressif que réside peut-être la possibilité d'écrire à présen […] Lire la suite

LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 12 068 mots
  •  • 8 médias

La personnalité puissante et séduisante de Léonard de Vinci est apparue au moment décisif de la Renaissance. Il a incarné la liberté nouvelle de l'artiste, émancipé des cadres professionnels, dominant par la réflexion scientifique et philosophique l'empirisme du métier, et devenu l'interlocuteur des grands. Mais son génie infatigable et singulier déborde les préoccupations objectives et sereines […] Lire la suite

BURCKHARDT JACOB (1818-1897)

  • Écrit par 
  • Michel PLAISANCE
  •  • 1 603 mots

Dans le chapitre « La « Kulturgeschichte » »  : […] Après cette période allemande, Burckhardt revient à Bâle. Il y enseigne l'histoire et participe aux luttes politiques de la ville en soutenant comme journaliste les positions de la droite modérée. Découragé par la politique, il se rend en Italie en 1846. Il collabore avec Kugler lorsque celui-ci réédite en 1847 son Manuel d'histoire de la peinture et son Manuel d'histoire de l'art . Ensemble, ils […] Lire la suite

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

C'est vers le milieu du xv e  siècle que la technique occidentale d'impression des textes au moyen de caractères mobiles fut mise au point, très vraisemblablement dans la région de Mayence. À partir de 1460, le nouvel art se répand très rapidement à travers l'Europe. Très rapidement également, on prend l'habitude d'illustrer les nouveaux livres au moyen d'illustrations gravées sur bois et, plus r […] Lire la suite

RENAISSANCE FRANÇAISE, arts

  • Écrit par 
  • Jean GUILLAUME
  •  • 2 899 mots
  •  • 4 médias

Au cours de la première moitié du xvi e  siècle s'accomplit en France une véritable révolution artistique. L'art gothique, très vivant autour de 1500 et toujours fécond en inventions extraordinaires, devient, en une génération, obsolète ou marginal : il cède la place à un système de formes fondé sur de nouveaux principes qui durera, à travers bien des transformations, jusqu'à la fin du xix e  sièc […] Lire la suite

VENISE

  • Écrit par 
  • Anna PALLUCCHINI, 
  • Michel ROUX, 
  • Freddy THIRIET
  • , Universalis
  •  • 8 049 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les victoires décisives (XIIe-XVe s.) »  : […] Au contraire de Gênes, Venise n'entre pas d'emblée dans les expéditions de croisés : sans doute, à partir de 1100 et surtout en 1122-1124, elle aide les rois de Jérusalem et s'assure ainsi des comptoirs à Tripoli, et surtout à Tyr . Mais, à tout prendre, la Syrie intéresse assez peu les Vénitiens. Leur vraie fortune est en Romanie byzantine où ils bénéficient de privilèges exceptionnels, régulièr […] Lire la suite

MUSÉE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 11 420 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Trésors, collections, musées »  : […] Les premiers rassemblements historiques d'objets précieux furent, en Occident comme en Égypte ou en Chine, les trésors des temples, constitués d'offrandes remises aux dieux en reconnaissance de leurs bienfaits, et les trésors funéraires. La pinacothèque des Propylées à Athènes, qui contenait, selon le témoignage de Pausanias, des tableaux de Polygnote, était certes un lieu public, mais investi d […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Caractère de la Renaissance anglaise »  : […] La Renaissance pénétra en Angleterre avec une grande lenteur ; et la Renaissance religieuse, c'est-à-dire la révolte contre le catholicisme intellectuel et scolastique, devança la renaissance littéraire ; d'où l'absence dans cette dernière de la sérénité païenne et, en revanche, sa participation aux tendances calvinistes de la Réformation. Cela explique aussi son attitude à l'égard de l'Italie, at […] Lire la suite

VIENNE, Autriche

  • Écrit par 
  • Guy LOEW, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 4 153 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Vienne renaissante et baroque »  : […] Au xv e  siècle, l'esprit de la Renaissance allemande et italienne pénètre à Vienne, ce qui se traduit par la diffusion de l'humanisme et le renouvellement de l'architecture (améliorations à la résidence du prince, la vieille Hofburg fortifiée, édification de palais à l'italienne, comme le palais Porcia). Toutefois, à partir de 1526, les Turcs occupèrent la plus grande partie de la Hongrie, et, d […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Renforcement des mesures de prévention de la Covid-19. 3-29 août 2020

de s’approprier les nouvelles règles en matière de port du masque et de préparer sereinement la rentrée ». Le 26, lors de la réunion de rentrée du Medef, baptisée « Renaissance des entreprises de France », Jean Castex déclare : « Les revenus des ménages ont été préservés dans la crise, mieux que chez nos […] Lire la suite

Cameroun. Élections législatives. 9 février 2020

anglophone en proie à une rébellion séparatiste, est annulée pour « irrégularités ». Le taux de participation est de 43,8 p. 100. La principale formation de l’opposition, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun de Maurice Kamto, avait appelé au boycottage du scrutin. Les élections, qui devaient […] Lire la suite

Cameroun. Réélection du président Paul Biya. 7 octobre 2018

Le président Paul Biya (Rassemblement démocratique du peuple camerounais), au pouvoir depuis 1982, est réélu pour un septième mandat, avec 71,3 p. 100 des suffrages. L’opposant Maurice Kamto (Mouvement pour la renaissance du Cameroun) obtient 14,2 p. 100 des voix. Le taux de participation […] Lire la suite

Chine. XIXe congrès du Parti communiste. 18-25 octobre 2017

internationale » et par la réalisation de « l’objectif de la grande renaissance nationale », avec l’avènement en 2049, lors du centenaire de la fondation de la République populaire, d’un « pays socialiste moderne, prospère et puissant ». Il réaffirme sa volonté de parachever le recentrage politique […] Lire la suite

Tadjikistan. Référendum constitutionnel. 22 mai 2016

élu à la tête de l’État et l’interdiction des partis confessionnels – le Parti de la renaissance islamique, principal parti d’opposition, a été classé comme « organisation terroriste » en septembre 2015. Le président Emomali Rakhmon est au pouvoir depuis 1992. Au terme de son mandat, en 2020, son fils Rustam Emomali sera âgé de trente-trois ans. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Eugenio BATTISTI, Jacques CHOMARAT, Jean-Claude MARGOLIN, Jean MEYER, « RENAISSANCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/