Humanisme et Renaissance


CÔME DE MÉDICIS (1389-1464)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 709 mots

Homme d'État italien, né le 27 septembre 1389 à Florence, mort le 1er août 1464 à Careggi, près de Florence, Côme de Médicis, dit Côme l'Ancien, premier d'une lignée des Médicis qui gouverna Florence de 1434 à 1537.Fils de Giovanni di Bicci (1360-1429), qui a fait fortune, Côme est chargé de représenter la banque des Médicis. Il gère ensuite les finances de la papauté et, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/come-de-medicis/#i_0

CÔME Ier DE MÉDICIS (1519-1574), grand-duc de Toscane (1569-1574)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 635 mots

Homme d'État italien né le 12 juin 1519, mort le 21 avril 1574, à Castello, près de Florence.Côme Ier de Médicis est l'arrière-arrière-petit-fils de Laurent l'Ancien, frère de Côme l'Ancien. Il appartient à une branche de la famille Médicis qui joue un rôle majeur dans les affaires sans jamais intervenir en politique. Néanmoins, quand il apprend l'assassinat de son lointain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/come-ier-de-medicis/#i_0

ÉRASME (1467 env.-1536)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 6 217 mots
  •  • 1 média

Étonnante aventure que celle de ce Hollandais que rien ne destinait à la célébrité, mais dont les contemporains firent le « prince de l'humanisme » et dont la postérité ne connaît, en général que le titre d'un livre, l'Éloge de la folie, et le profil peint par Holbein le Jeune.C'est en réalité, selon les termes mêmes d'un de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erasme/#i_0

FLORENCE RÉPUBLIQUE DE

  • Écrit par 
  • Charles-Marie de LA RONCIÈRE
  •  • 4 496 mots
  •  • 3 médias

Les débuts de la commune de Florence ressemblent à ceux de beaucoup d'autres communes italiennes. Ville de l'Empire romain germanique, elle s'émancipe progressivement au xiie siècle de la tutelle impériale et se donne les institutions des communes contemporaines : consuls, podestat, puis, en liaison avec la formation d'une classe nouvelle de marchands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-de-florence/#i_0

FRANÇOIS Ier (1494-1547) roi de France (1515-1547)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 1 044 mots
  •  • 1 média

En 1515, en tant que chef de la branche des Valois-Angoulême, François Ier succède à son cousin Louis XII, dont il a épousé la fille, Claude de France, l'année précédente. Son règne de trente-deux ans marque profondément le xvie siècle français, transformant à l'extérieur les guerres d'Italie en un affrontement avec les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-ier/#i_0

FUGGER LES

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 1 846 mots

Puissance d'argent représentative du capitalisme du xvie siècle, les banquiers Fugger, citoyens d'Augsbourg, ville d'Empire située dans l'actuelle Bavière, définissent une dynastie et un type d'exploitation familial ; ils ont connu un destin dont les différents aspects j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-fugger/#i_0

HUMANISME

  • Écrit par 
  • André GODIN, 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 11 436 mots
  •  • 2 médias

Le mot humanisme était encore à la mode au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, au point que tous les courants de pensée s'en recommandaient : Sartre démontrait que l'existentialisme est un humanisme, les marxistes ne répugnaient pas à se servir de ce vocable pour définir leur doctrine, Henri de Lubac reconnaissait à certains types d'athéisme une valeur humaniste, et Fernand Robert s'interroge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/humanisme/#i_0

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 570 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre «  L'âge des condottieri et des princes »  : […] Après la disparition des Hohenstaufen, l'empereur germanique se désintéresse de l'Italie, et le gibelinisme décline. Il ne reprend vie que lors des rares campagnes impériales en Italie : Henri VII, en qui Dante voyait l'instrument de la paix et de la justice, échoue, et meurt en Toscane en 1313 ; Louis de Bavière et Jean de Bohême ne sont pas plus heureux. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/11-l-age-des-condottieri-et-des-princes/

MARGUERITE DE NAVARRE (1492-1549)

  • Écrit par 
  • Pierre JOURDA
  •  • 1 456 mots

Elle a porté quatre noms. Mais qu'on la nomme Marguerite de Valois, d'Angoulême, d'Alençon ou de Navarre, elle reste la reine de Navarre. Et qu'on ne la confonde pas avec une autre Marguerite, la femme d'Henri IV, la reine Margot de gaillarde mémoire ! Sa vie, toute de devoir, de dignité, de dévouement, d'élans mystiques et de curiosité psychologique, ne fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marguerite-de-navarre/#i_0

MARSILE DE PADOUE (1275 ou 1280-env. 1343)

  • Écrit par 
  • Jeannine QUILLET
  •  • 1 205 mots

Fils d'un « notaire » de l'université de Padoue, Marsile de Padoue (Marsilius Patavinus) appartient à un milieu de magistrats, d'obédience guelfe, qui a joué un rôle prépondérant dans la cité padouane au xiiie et au xive siècle. Pourtant, son appartenance attestée au parti gibelin le fait s'enrôler, dès s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marsile-de-padoue/#i_0

MÉDICIS LAURENT DE, dit LAURENT LE MAGNIFIQUE (1449-1492)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 873 mots

Homme d'État florentin, né le 1er janvier 1449 à Florence, mort le 9 avril 1492 à Careggi, près de Florence.En 1469, à la mort de son père, Pierre de Médicis, Laurent lui succède à la tête de la République de Florence, conjointement avec son frère cadet, Julien (1453-1478), annonçant qu'il va suivre la voie constitutionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurent-de-medicis/#i_0

MORE THOMAS (1477 ou 1478-1535)

  • Écrit par 
  • Gérard DEFAUX
  •  • 3 247 mots
  •  • 1 média

Vir omnium horarum, « homme de toutes les heures », Thomas More est aussi l'homme d'une époque. Il apparaît dans l'histoire à ce moment crucial des premières décennies du xvie siècle où l'Europe chrétienne, divisée par les ambitions picrocholines de ses rois, en proie à une profonde crise intellectuelle et religieuse, s'ouvre à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-more/#i_0

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 138 mots
  •  • 19 médias

André Chastel faisait remarquer un jour que la Renaissance était la seule période de l'histoire qui se fût donné un nom dès les premières manifestations de son essence (les humanistes italiens du Quattrocento parlaient déjà de Rinascità), et Alphonse Dupront commençait un célèbre article intitulé « Espace et humanisme » en identifiant la Rena […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/#i_0


Affichage 

Jacques IV, roi d'Écosse

Jacques IV, roi d'Écosse

photographie

Prince de la Renaissance épris des arts et des lettres, Jacques IV d'Écosse (1472-1513) paya de sa vie son alliance avec la France. Gravure d'après une peinture de Daniel Mytens l'Ancien. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Jacques IV, roi d'Écosse

Jacques IV, roi d'Écosse
Crédits : Hulton Getty

photographie