COUPOLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On désigne par « coupole » tout système de couverture d'un espace circulaire ou proche de ce plan, ayant un volume hémisphérique ou conique. Toutefois, l'aspect familier des dômes n'a pu faire son apparition qu'avec l'invention des voûtes clavées, de la maçonnerie liée au mortier et, enfin, de l'élaboration des charpentes.

Les premiers exemples de salles circulaires couvertes par une coupole font appel, comme toutes les voûtes primitives, à la technique de l'encorbellement, procédé consistant à donner à chaque assise une légère saillie par rapport à l'assise inférieure. Afin d'assurer l'équilibre, on ne saurait donner trop d'importance à cette saillie, ce qui explique le grand encombrement en hauteur des encorbellements. Les couvertures de ce type ont été en usage dans toutes les parties du monde ignorant la voûte clavée, aussi les trouve-t-on dans l'architecture précolombienne comme dans celle de l'Inde ou dans les constructions de la protohistoire européenne. Les réalisations les plus grandioses dues à cette technique sont sans conteste les tombes mycéniennes édifiées au ~ xive siècle. Au tombeau dit d'Agamemnon ou Trésor d'Atrée, on peut admirer une tholos couverte par une ogive d'un diamètre de base de 14,50 m pour une hauteur de 13,20 m.

Si les Grecs et les Romains maîtrisaient parfaitement, dès le ~ iiie siècle, les arcs et les voûtes clavées, il fallut attendre l'invention par les seconds de la maçonnerie concrète, c'est-à-dire liée au mortier de chaux, pour voir s'élever les premières grandes coupoles. En effet, la taille des multiples voussoirs à faces de joint rayonnantes constituant une coupole, représentait une tâche considérable et délicate ; aussi les Romains vont lui préférer la mise en œuvre de matériaux standard, comme le petit appareil et la brique, ne nécessitant aucun ajustement précis, la liaison étant effectuée par le mortier. Au iie siècle de notre ère les architectes romains étaient suffisamment maîtres de leur technique pour élever la coupole du Panthéon de Rome. Ce temple, reconstruit par Hadrien entre [...]

Panthéon, Rome

Panthéon, Rome

Photographie

Véritable prouesse architecturale, le Panthéon est situé sur le champ de Mars, à Rome. Le temple est construit par Agrippa entre 27 et 25 avant J.-C., détruit en 80, et reconstruit par d'Hadrien de 118 à 125. Sa coupole, d’un diamètre de 43,30 mètres, est percée à son sommet d'un oculus... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher


Médias de l’article

Panthéon, Rome

Panthéon, Rome
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Shah i-Zinda

Shah i-Zinda
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Mosquée du sultan Ahmed Ier

Mosquée du sultan Ahmed Ier
Crédits : Louis Grandadam/ Getty Images

photographie

Coupole de Santa Maria del Fiore, Florence

Coupole de Santa Maria del Fiore, Florence
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : responsable du bureau de Paris à l'Institut de recherche sur l'architecture antique

Classification


Autres références

«  COUPOLE  » est également traité dans :

ANGOULÊME, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Pierre DUBOURG-NOVES
  •  • 938 mots
  •  • 1 média

Angoulême, érigée en civitas à la fin du iii e  siècle ou au début du iv e , conserve de cette époque les restes d'un soubassement de rempart aux parements en gros appareil régulier. Le blocage intérieur, constitué de vestiges de monuments (colonnes, blocs sculptés, inscriptions...), a enrichi le Musée archéologique de la Charente avec, en particulier, des lions et de gros chapiteaux corinthiens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angouleme-histoire-de-l-art/#i_5015

ANTHÉMIOS DE TRALLES (2e moitié Ve s.-env. 534)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 793 mots
  •  • 1 média

Architecte lydien né à Tralles dans la seconde moitié du v e  siècle, Anthémios appartenait à une famille extrêmement cultivée. L'historien Agathias nous apprend que son père était un médecin réputé et que ses frères furent respectivement maître de rhétorique (Métrodore, qui s'installa à Constantinople), juriste et médecins (dont l'un exerça à Rome). Possédant d'excellentes connaissances en mathém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthemios-de-tralles/#i_5015

ANTIQUITÉ - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 4 294 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Formes et goûts nouveaux »  : […] L'architecture reste directement tributaire de l' Antiquité, mais des villes et des quartiers nouveaux naissent ou se développent, notamment là où réside l'empereur. Parmi les palais du iv e siècle, seul celui de Trèves (avec peut-être celui de Thessalonique dont l'identification reste incertaine) a laissé des vestiges significatifs, et notamment la « basilique » à nef unique se terminant par un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-l-antiquite-tardive/#i_5015

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] Pour l'architecture arménienne, cette période a été, à bien des égards, la plus créatrice. Les nombreuses églises conservées sont postérieures au partage de l'Arménie entre Byzance et la Perse, mais l'activité architecturale, durant ces siècles, est le fait de chefs, de nationalité arménienne ; en effet le pays fut gouverné en grande partie par des Arméniens et les grandes familles féodales avaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_5015

BRUNELLESCHI FILIPPO (1377-1446)

  • Écrit par 
  • Gian-Carlo ARGAN
  •  • 2 145 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Artiste et ingénieur »  : […] Avec Masaccio et Donatello, Brunelleschi fonde un nouveau système de représentation du monde : sa conception géométrique de l'espace ( perspective) intéresse aussi la pensée et la recherche scientifique du xv e  siècle. Le relief du Sacrifice d'Isaac , composé pour le concours de 1401, révèle déjà l'attitude polémique du jeune sculpteur à l'égard du gothique tardif, sa volonté de se rattacher à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-brunelleschi/#i_5015

BYZANCE - Les arts

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 613 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Architecture religieuse »  : […] Durant l'époque proto-byzantine ( iv e - vii e  s.), l'édifice religieux courant fut la basilique à charpente. Mais déjà les architectes de Justinien avaient essayé de couvrir d'une ou de plusieurs coupoles des édifices allongés de plan basilical. L'exemple le plus célèbre, mais le plus aberrant également, est celui de Sainte-Sophie où les demi-coupoles viennent épauler à l'est et à l'ouest une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-les-arts/#i_5015

CIEL SYMBOLISME DU

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 2 865 mots

Dans le chapitre « La régularité des rythmes »  : […] Il n'y a qu'un pas, vite franchi, entre ce symbolisme déjà fort élaboré et celui du ciel comme gnomon , modèle de la « régularité » et de la règle profonde de l'univers ou de la création, car ces astres qui entrent en « conflit », ces luminaires et ces planètes qui dramatisent leur course en des phases, ces « planètes errantes », tout ce monde céleste est en mouvement absolument régulier. La réfle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-du-ciel/#i_5015

CONSÉCRATION DE SAINTE-SOPHIE (Constantinople)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 275 mots
  •  • 1 média

L'église de Constantinople, dédiée par Justinien le 26 décembre 537 à la Sainte Sagesse (Hagia Sophia, Sainte Sophie) de Dieu incarnée par le Christ, a remplacé deux basiliques antérieures, la première dédiée par Constance II en 360, la seconde par Théodose II en 415. Pour reconstruire l'édifice détruit par un incendie en 532, l'empereur Justinien fit appel à Anthémios de Tralles, architecte et ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consecration-de-sainte-sophie/#i_5015

CORÉE - Arts

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Arnauld LE BRUSQ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 11 402 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sépultures »  : […] C'est à la vieille culture coréo-mandchoue que peut être attribué l'usage de l' ong -dol , chauffage au moyen d'une sorte d' hypocauste dont l'existence, attestée dès le Néolithique (habitat semi-souterrain au sud du fleuve Tumen), s'est perpétuée jusqu'à nos jours dans les yamen à la mode chinoise. L'architecture coréenne est surtout une architecture de pierre. Cette particularité, qui la disti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-arts/#i_5015

COUPOLE DU ROCHER, Jérusalem

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 273 mots

La Coupole du Rocher (Qubbat al-Sakhra) domine l'espace sacré de l'esplanade du temple de Salomon à Jérusalem. Le temple était détruit depuis six siècles lorsque le calife Abd al-Malik fit édifier, en 691, la Coupole du Rocher qui est le plus ancien monument islamique conservé. L'édifice, de plan octogonal, se compose d'une salle à coupole centrale et d'un double déambulatoire ; l'harmonie des pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coupole-du-rocher/#i_5015

DAPHNI MONASTÈRE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 1 108 mots

Le monastère de Daphni se trouve à une dizaine de kilomètres à l'ouest d'Athènes, près de l'antique route d'Éleusis, à l'emplacement supposé d'un temple dédié à Apollon. À l'époque paléochrétienne ( v e - vi e  s.), un monastère existait déjà à cet endroit. Il fut réoccupé après une période d'abandon vers la fin du xi e  siècle comme l'attestent aussi des sources écrites. De 1211 à 1458, il est au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monastere-de-daphni/#i_5015

DÔME

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 385 mots
  •  • 2 médias

Terme d'architecture désignant la partie extérieure d'une toiture de forme hémisphérique, ovoïde, bulbeuse ou à pans coupés, qui recouvre le plus souvent une coupole (dont la forme n'est pas nécessairement identique). Construit en bois, en brique, en pierre ou en fer, le dôme est généralement recouvert d'une protection en ardoise, en tuile ou en métal (zinc, cuivre, plomb). Le dôme qui sert à cara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dome/#i_5015

EL-BAGAWAT

  • Écrit par 
  • Marie-Hélène RUTSCHOWSCAYA
  •  • 691 mots

La nécropole d'El-Bagawat est située à cinq kilomètres au nord d'El-Khargeh, dans la Grande Oasis (Égypte). Son utilisation est certainement antérieure à l'apparition du christianisme. Les datations proposées de l'utilisation chrétienne s'échelonnent entre le milieu du iii e siècle et le v e siècle. Le site s'étend sur une longueur de 500 mètres du nord au sud et sur une largeur de 200 mètres. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/el-bagawat/#i_5015

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 033 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La part de l'Orient »  : […] Jusqu'à l'époque romane, l'Europe occidentale a vécu dans la nostalgie de l'unité impériale perdue et avec le désir de récupérer la part de l'héritage culturel romain conciliable avec l'idéal chrétien. Son histoire artistique apparaît comme une suite de renaissances, celle à laquelle Charlemagne a donné son nom n'étant que la plus connue. L'attitude de l'Espagne protomédiévale est toute différente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-l-art-espagnol/#i_5015

FULLER RICHARD BUCKMINSTER (1895-1983)

  • Écrit par 
  • François LAISNEY
  •  • 1 066 mots
  •  • 1 média

Connu pour être le père des coupoles géodésiques dont l'inspiration rejoint celle des grandes structures propres aux expositions universelles du xix e  siècle, Richard Buckminster Fuller a vu sa carrière consacrée lorsqu'on a décidé de retenir sa structure sphérique de 76 mètres de diamètre pour représenter les États-Unis à l'exposition de Montréal en 1967 . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-buckminster-fuller/#i_5015

GLACIÈRE, architecture

  • Écrit par 
  • Christophe MORIN
  •  • 2 679 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Typologie »  : […] Les glacières, qui appartiennent à l'architecture vernaculaire, doivent être classées parmi les bâtiments d'utilité : à l'exception des glacières-fabriques qui seront évoquées plus loin, la conservation de la glace constitue en effet la seule nécessité de ces constructions, comme le montre bien leur typologie. La glacière la plus courante est composée d'une cuve maçonnée enterrée, équipée d'un pui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glaciere-architecture/#i_5015

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Les styles provinciaux »  : […] Quatre types de styles islamiques provinciaux peuvent être distingués. Le premier intéresse les contrées baignées par l'Indus constituant le moderne État du Pakistan qui, bien avant la conquête de Mohammed de Ghor, se trouvèrent en contact avec l'Islam et reçurent directement des apports arabo-persans (province du Sindh ; Multān, au Pañjāb) puis ghaznévides (Lahore). Les trois autres s'individual […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_5015

ISIDORE DE MILET (mort av. 558)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 501 mots

Associé à Anthémios de Tralles pour la construction de Sainte-Sophie, Isidore de Milet était, comme ce dernier, méchanopoios . C'est lui qui après la mort d'Anthémios de Tralles eut à achever seul la construction de Sainte-Sophie et à ériger la partie la plus délicate de l'édifice, la coupole. Il avait reçu, tout autant qu'Anthémios, une formation théorique poussée. Il paraît même avoir été, en ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isidore-de-milet/#i_5015

ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 017 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'art des Il-Khanides et des Timourides (1258-fin du XVe s.) »  : […] L'invasion mongole (chute de Bagdad en 1258) signifia d'abord un arrêt de l'activité artistique, ou tout du moins leur ralentissement brutal, et la célèbre « pax mongolica » vantée par les admirateurs du régime a été comparée par d'autres chercheurs à la paix des cimetières. Cependant, dès avant la fin du xiii e  siècle, des chantiers de construction, des ateliers de potiers et de dinandiers et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-l-art-et-l-architecture/#i_5015

ISPAHAN

  • Écrit par 
  • Jean AUBIN, 
  • Universalis
  •  • 2 727 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La capitale séfévide »  : […] L'Ispahan de Chāh Abbās I er s'est développée au sud-ouest de la vieille ville, suivant un plan simple et grandiose qui préfigurait l'urbanisme moderne et fit l'admiration des Européens du xvii e  siècle, encore ignorants des vastes ordonnances et des larges percées. Le cœur en était le Maydān-e Chāh (la place du Roi) , régularisé en 1611 et entouré de bâtiments à arcades uniformes ; ses dimensio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ispahan/#i_5015

KAIROUAN

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF
  •  • 1 168 mots
  •  • 3 médias

Après la victoire des Arabes sur les Byzantins en 647, Sīdī ‘Uqba ibn Nāfi‘ fonda en 670, à 60 kilomètres de Sousse, Kairouan ou Qayrawān (terme qui signifie place d'armes). C'était un campement permanent, à l'abri des attaques de la flotte byzantine, qui devait servir de base opérationnelle pour lutter contre les Berbères. Importante ville de Tunisie (118 000 hab. en 2004), la cité moderne compor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kairouan/#i_5015

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 223 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'architecte et l'expert »  : […] L'architecture de Michel-Ange possède les mêmes caractères que sa sculpture. Le premier est la plasticité de ses constructions et projets, qui l'amène à réduire à presque rien les surfaces murales lisses et à articuler richement les parois par des bandes saillantes, des pilastres, des niches et des fausses fenêtres, des corniches et des entablements aux frises finement sculptées. L'édifice est co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/#i_5015

MODÈLE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Hubert DAMISCH, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Sylvanie GUINAND, 
  • Bernard JAULIN, 
  • Noël MOULOUD, 
  • Jean-François RICHARD, 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 24 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'histoire monumentale et ses héros »  : […] Il reste que le peintre a d'autres modèles, et ceux-là d'abord que l'histoire lui propose au titre de « chefs-d'œuvre ». Le musée fait apparaître la distance existant entre les produits qui ressortissent à l'ordre du goût, de la tradition, et les productions qui prennent figure de modèles efficaces ; cette distance, cette efficace définissent un type d'historicité spécifique, fondé moins sur le de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele/#i_5015

MOSQUÉE

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 3 680 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Solutions locales »  : […] Le monde hispano-maghrébin, d'un conservatisme rigide, reste fidèle à la mosquée hypostyle à cour de type basilical. Certes, les différentes dynasties apportent chacune sa marque distinctive, les matériaux et les techniques évoluent, comme évoluent les décors. Des variations subtiles se précisent dans l'utilisation de modules de base, dans la forme des nervures qui soutiennent les coupoles devant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mosquee/#i_5015

NEUMANN BALTHASAR (1687-1753)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 1 870 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les églises de Balthasar Neumann »  : […] La chapelle de la résidence n'est pas le premier essai de Neumann dans le domaine de l'architecture religieuse mais elle marque le point de départ de nouvelles conceptions que l' église des Vierzehnheiligen et celle de Neresheim porteront à leur apogée. Entre 1730 et 1735, il donne les plans et surveille la construction de l'église de pèlerinage de Gössweinstein (Franconie) ; la coupole basse qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balthasar-neumann/#i_5015

OCULUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 45 mots

Petite baie sans fermeture, de forme circulaire, ovale ou polygonale, pratiquée dans un mur, un toit ou située au sommet d'une coupole (par exemple, au Panthéon à Rome). L'œil-de-bœuf est une lucarne dont la fenêtre est circulaire ou ovale. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oculus/#i_5015

PANTHÉON D'HADRIEN (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 324 mots
  •  • 1 média

Le premier Panthéon avait été construit par Agrippa au centre du champ de Mars entre — 27 et — 25, sur le modèle des sanctuaires dédiés aux douze dieux du monde hellénistique, où les rois successeurs d'Alexandre le Grand se faisaient représenter aux côtés des grandes divinités de l'Olympe. Auguste refusa un honneur de ce genre et fit placer sa statue ainsi que celle d'Agrippa, son gendre, dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pantheon-d-hadrien/#i_5015

PASSAGES, architecture

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 7 079 mots

Dans le chapitre « Le toit vitré »  : […] La couverture du passage est l'élément le plus original ; le toit vitré protège le passant et inonde le passage d'une lumière homogène qui gomme les ombres, fait du passage une sorte d'aquarium sec, pour reprendre une image souvent employée, et le plonge dans une atmosphère de féerie. Au début, le jour arrive par des ouvertures vitrées découpées dans le toit (passage des Panoramas). C'est plus tar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passages-architecture/#i_5015

PENDENTIF, architecture

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 186 mots
  •  • 1 média

Procédé de construction permettant d'asseoir une coupole sur un plan carré en rachetant les angles de ce carré. Le pendentif consiste en un triangle incurvé dont la pointe part de l'angle du carré et qui s'évase pour assurer la forme parfaitement circulaire sur laquelle s'établit la coupole. Ce procédé qui consiste à placer une coupole sur pendentifs est dit byzantin parce qu'il fut utilisé primit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pendentif-architecture/#i_5015

PERSE - Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 882 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Les premiers souverains furent des fondateurs de villes dont certaines commencent à être mieux connues. Aux plans circulaires traditionnels (Firuzabad, Takht-é Sulaiman) s'oppose le damier de type hellénistique de Bishapur, ville édifiée par les prisonniers ramenés de Syrie tout comme la « digue de César » à Shushtar. La technique de la construction ne varie pas fondamentalement depuis l'époque p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-arts/#i_5015

PIERRE DE CORTONE (1596-1669)

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI, 
  • Claude MIGNOT
  •  • 3 229 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Santi Martina e Luca »  : […] En 1634, les projets pour l'autel Falconieri et pour Santi Martina e Luca consomment la rupture avec la spatialité maniériste. Cette année-là, élu principe de l'académie, Cortone obtient le privilège de reconstruire la crypte à ses frais. Au cours des travaux, la découverte des reliques de sainte Martine assure les concours financiers qui permettent une reconstruction complète. Dans ces nouveaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-cortone/#i_5015

PUY CATHÉDRALE DU

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 602 mots

À cause de sa profonde originalité, la cathédrale du Puy est un édifice qu'on aurait peine à classer dans une quelconque « école » romane. Mais les conditions ayant présidé à sa naissance ne furent-elles pas elles-mêmes exceptionnelles ? Le Puy était le siège d'un évêché dépendant directement du roi de France et pivot de sa politique en Aquitaine. Davantage encore un lieu de pèlerinage marial, aus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-du-puy/#i_5015

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'Aquitaine »  : […] Une des régions les plus créatrices correspond à l'Aquitaine, ce vaste État féodal traversé par la frontière entre la langue d'oïl et la langue d'oc, et installé en quelque sorte au cœur même de la civilisation romane. Ses architectes se passionnèrent pour les problèmes de voûtement, auxquels ils apportèrent trois types de solutions. Il y eut d'abord la structure dite de l'«   église halle », cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_5015

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Saint-Pétersbourg et le baroque »  : […] Les chantiers de Saint-Pétersbourg furent dirigés par des architectes étrangers. Citons Domenico Trezzini (env. 1670-1734), qui dessina de très nombreux bâtiments dans un style baroque du Nord simplifié. Originaire de la Suisse italienne, venant de Copenhague où il avait été au service de Frédéric IV, Trezzini bâtit notamment l'église de la citadelle Saints-Pierre-et-Paul, qui, avec son plan de b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_5015

SÉPULTURE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 532 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les tombes à coupoles »  : […] Sans être structuralement très différentes de la tombe à chambre, les sépultures à coupoles ou à tholos présentent un caractère monumental qui justifie leur typologie particulière. La salle principale est couverte par une coupole, traitée en encorbellement selon une technique qui s'est conservée dans le bassin méditerranéen et dans la péninsule balkanique durant plusieurs siècles et attestée dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sepulture/#i_5015

SINAN MIMAR (1489-1588)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 721 mots

Sinan, dont on fait parfois précéder le nom de Mimar (« architecte ») est le plus illustre des architectes ottomans. Presque toute l'architecture civile et religieuse qui verra ensuite le jour en Turquie repose sur ses idées, traduites à la perfection dans des mosquées et autres édifices. Né le 15 avril 1489 à Agirnaz, en Turquie, dans une famille grecque orthodoxe, Sinan suit la voie de son père […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimar-sinan/#i_5015

SLAVES DU SUD (ART DES)

  • Écrit par 
  • Athanas BOJKOV, 
  • Vajislav DJURIC
  •  • 7 399 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La Macédoine sous l'Empire byzantin (XIe-XIIIe s.) »  : […] Ayant soumis l'État du tsar slave Samuel, au début du xi e  siècle, les Byzantins restèrent en Macédoine presque sans interruption jusqu'à la fin du xiii e  siècle, ou plus précisément jusqu'aux premières décennies du xiv e  siècle. C'est l'époque de la construction de très beaux monuments, églises et monastères, dans l'esprit de l'art byzantin de la capitale ou des provinces. Les grandes basiliq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves-du-sud-art-des/#i_5015

TOSCANE

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 553 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Artistes voyageurs »  : […] Les grands chantiers dont se couvre la Toscane, en même temps qu'ils visent à créer des œuvres glorifiant la forte personnalité des centres municipaux – à Sienne, la cathédrale ne fut jamais achevée –, ont pour conséquence première les voyages constants des artistes attirés par les commandes : le dialogue, ainsi, dépasse souvent les collines toscanes. Giotto avait séjourné à Rome, à Assise, à Pado […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toscane/#i_5015

TROMPE, architecture

  • Écrit par 
  • Maryse BIDEAULT
  •  • 198 mots

Procédé de construction permettant d'asseoir une coupole sur un plan carré. Pour obtenir des pans coupés, on lance un arc en diagonale dans chaque angle du quadrilatère. Une maçonnerie appareillée en forme de demi-cône, ou plus rarement en cul-de-four comme à la cathédrale du Puy, assure le passage de l'angle à l'arc. La coupole sur trompes a une forme octogonale à la base, contrairement à la coup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trompe-architecture/#i_5015

VITTONE BERNARDO (1704 env.-1770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 387 mots

Architecte italien, né en 1704 à Turin, mort le 19 octobre 1770 à Turin. Bernardo Antonio Vittone fait des études de peinture à Rome. De retour à Turin en 1733, il étudie les dernières œuvres de l'architecte Filippo Juvarra en cours de construction. En 1737, il publie le traité de Guarino Guarini, Architettura civile . Figure majeure de l'éphémère floraison de l'architecture piémontaise, Vittone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-vittone/#i_5015

WREN sir CHRISTOPHER (1632-1723)

  • Écrit par 
  • Margaret Dickens WHINNEY
  •  • 2 119 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La cathédrale Saint Paul »  : […] En raison d'une plus grande urgence, les églises furent mises en chantier avant la cathédrale, bien que Wren ait commencé dès 1668 à en dessiner des projets. L'histoire longue et compliquée de ses multiples déconvenues ne peut être discutée ici. Wren était partisan d'une église à plan central en forme de croix grecque, mais le clergé y était hostile, et l'idée fut abandonnée, bien que, à en juger […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wren-sir-christopher/#i_5015

Pour citer l’article

Jean-Pierre ADAM, « COUPOLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/coupole/