Robert DAVREU

enseignant en littérature générale et comparée à l'université de Paris-VIII, poète et traducteur

ACTÉON

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 337 mots

Par son père, Aristée, Actéon (Aktaion : « Celui qui appartient au rivage ») descend d'Apollon et de Cyrène, une nymphe thessalienne, arrière-petite-fille d'Océan et de Gaïa . Par sa mère, Autonoé, il descend d'Harmonie, fille d' Arès et d' Aphrodite , et de Cadmos, fils de Libye et de Poséidon . Élevé par le centaure Chiron qui avait favorisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acteon/#i_0

AMPHION

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 281 mots

« Puis je vis Antiope [...] qui se vantait d'avoir dormi aux bras de Zeus ; elle en conçut deux fils, Amphion et Zéthos, les premiers fondateurs de la Thèbes aux sept portes, qu'ils munirent de tours, car, malgré leur vaillance, ils ne pouvaient sans tours habiter cette plaine. » Ces traits relevés par Ulysse lors de sa descente aux Enfers ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amphion/#i_0

ANTIGONE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 675 mots

Issue de l'union maudite, parce qu'incestueuse, d'Œdipe et de Jocaste, elle porte bien son nom (du grec Antigonê), celle que sa piété familiale condamnera à une mort atroce sans époux ni descendance, au terme d'une courte vie toute de malheur, d'errance et de déréliction. Être intermédiaire, déraciné, abandonné de tous, être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antigone/#i_0

APOLLON, mythologie grecque

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 802 mots

Expression la plus haute et la plus achevée de ce que fut le génie grec, Apollon apparaît, avant même la période classique, comme un dieu proprement hellène. En lui, toute trace d'une origine asiatique, si sensible chez d'autres divinités, Dionysos notamment, a été estompée, et ce dès avant les poèmes homériques qui recueillent et délivrent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apollon-mythologie-grecque/#i_0

ARGONAUTES

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 972 mots

Compagnons de Jason, Achéens pour la plupart, qui accoururent à l'appel de celui-ci lorsqu'il leur demanda de le seconder dans sa quête de la Toison d'or. C'est Héra qui, selon Homère (L'Odyssée, xii, 72), aurait inspiré au fils d'Aeson, le roi déchu de Iolchos, la mission de rapporter en Grèce la peau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argonautes/#i_0

ARIANE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 359 mots

La renommée d'Ariane, fille de Minos et de Pasiphaé, tient au fil qu'elle remit au héros athénien Thésée lorsqu'il vint en Crète pour combattre le Minotaure et qui lui permit, après avoir tué le monstre, de retrouver la sortie du Labyrinthe construit par Dédale . Comme la Médée de la légende des Argonautes , l'amour, un amour fou conçu dès le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ariane/#i_0

ARTÉMIS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 650 mots

Malgré son nom probablement d'origine anatolienne, le lien qui unirait Artémis à la partie non hellénique de l'Asie Mineure est loin d'apparaître clairement. Son appartenance de longue date au monde grec ne saurait, en revanche, faire de doute, comme l'attestent poèmes et hymnes homériques. Fille de Déméter selon certaines traditions, elle est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artemis/#i_0

ASCLÈPIOS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 564 mots

Mentionné deux fois dans L'Iliade (II, 731 et IV, 194 sqq.) comme le père des deux plus habiles médecins du camp grec, Machaon et Podalirios, Asclèpios n'est pas un héros parmi d'autres et, s'il n'a plus aujourd'hui de sanctuaire comme il en eut jadis à Épidaure puis à Athènes, il n'est pas dit qu'il ne continue pas à inspirer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asclepios/#i_0

AURORE, mythologie

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 460 mots

Si l'on en croit Hésiode (La Théogonie, 371-374), Aurore ou Èos aux doigts de rose et vêtue de safran est la fille du Titan Hypérion et de la Titanide Théia. Comme son frère Hélios , auquel elle ouvre les portes du ciel et qu'elle accompagne dans sa course, et comme sa sœur Sélénè, elle appartient donc à la première génération […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurore-mythologie/#i_0

BISHOP ÉLISABETH (1911-1979)

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 728 mots

Née à Worcester (Massachusetts) le 8 février 1911, Elizabeth Bishop a été élevée en Nouvelle-Écosse par ses grands-parents, puis par une tante, à la suite du placement de sa mère en hôpital psychiatrique en 1915 et du décès de son père en 1919. « Toute ma vie, écrira-t-elle, je me suis comportée comme l'alouette de mer – toujours courant sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-bishop/#i_0

DÉDALE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 344 mots

Athénien, descendant de la famille royale issue de Cécrops, Dédale (de l'adjectif grec daïdalos : artistement travaillé) est l'artiste par excellence, et dans toutes les acceptions de ce terme pour les Grecs : architecte, sculpteur, mais également versé dans les arts mécaniques, alliant en somme le génie esthétique à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dedale/#i_0

DEGUY MICHEL (1930-    )

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 865 mots

« Nul ne fut hanteur plus obstiné ; qui mit plus de ruse, plus de résolution au service d'une hantise vaine ; nul plus insistant à imiter le flux et le reflux de l'élément ; à devenir élément-homme, d'universelle hantise ; à revenir buter, blesser obstinément contre les arbres, contre le ciel, contre la mer ; à se dresser comme obstacle, érigeant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-deguy/#i_0

DIONYSIES GRANDES

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 351 mots

Les grandes dionysies ou dionysies urbaines sont les plus imposantes des trois grandes fêtes de Dionysos (les deux autres sont les lénéennes et les petites dionysies champêtres) . Apparues à Athènes au ~ vie siècle, elles seront vite célébrées avec éclat dans toutes les cités de quelque importance, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-dionysies/#i_0

ÉLECTRE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 647 mots

Celle en qui des psychanalystes épris de symétrie ont voulu voir la petite sœur d'Œdipe est en réalité la sœur d'Oreste, et la fille d' Agamemnon et de Clytemnestre. Dans L'Iliade, son père ne l'évoque que sous le nom de Laodice, entre ses deux sœurs, Chrysothémis et Iphianassa (Iphigénie). Si ce nom disparaît complètement chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electre/#i_0

EUROPE, mythologie

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 462 mots

La plus célèbre des Europes n'est pas celle que mentionne Hésiode (La Théogonie, 357) comme étant l'une des filles d'Océan et de Thétys, mais cette mortelle présentée dans L'Iliade (XIV, 321-323) comme la fille de Phénix , bien que la tradition s'accorde plutôt à voir en elle la sœur de ce dernier et donc la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-mythologie/#i_0

GAÏA

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 722 mots

Dans la Théogonie d'Hésiode, Gaïa, la Terre, « aux larges flancs, assise sûre à jamais offerte à tous les vivants », est nommée aussitôt après le Chaos et immédiatement avant Éros ou le Tartare. Elle est donc l'élément primordial, d'où naquirent les races divines. C'est d'abord sans l'aide d'aucun élément mâle qu'elle engendra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaia/#i_0

HADÈS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 525 mots

Quand les trois fils de Kronos se partagèrent au sort l'empire de l'Univers, Hadès se vit attribuer le monde souterrain, le Tartare, ou les Enfers, et devint ainsi le « Seigneur des morts », tandis que Zeus recevait le ciel et Poséidon la mer. Celui que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hades/#i_0

HÉLIOS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 438 mots

Descendant d' Ouranos et de Gaia par ses parents, le Titan Hypérion et la Titanide Thèia, Hélios, le Soleil, est frère de l'Aurore (Éos) et de la Lune (Séléné). D'une génération antérieure aux Olympiens, il est quelque peu éclipsé par ces derniers, et ce dès Homère : si, dans L'Iliade, son nom est associé à ceux de Zeus et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helios/#i_0

HÉRACLÈS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 1 018 mots

« Héros-Dieu », hêrôs théos (Pindare, Néméennes, III, 22), auquel une vie d'exploits et de souffrances valut, après la vie, l'immortalité (L'Odyssée, XI, 602), celui dont le vocable primitif est Alcide, « le Fort », doit le nom de « Gloire d'Héra » (Hêras cléos) à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heracles/#i_0

LAOCOON, mythologie

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 618 mots

Pendant masculin de Cassandre , Laocoon est ce prêtre troyen d'Apollon Thymbréen auquel Virgile attribue, par la bouche d' Énée (L'Énéide, II, 49), une de ces maximes qui font les délices du sceptique lecteur des lexiques spécialisés dans le genre. Laocoon est donc celui qui en aucune langue n'aurait pu dire ce que la langue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laocoon-mythologie/#i_0

LOREAU MAX (1929-1990)

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 547 mots

Max Loreau est mort peu après avoir achevé ce qui demeurera son œuvre philosophique majeure, La Genèse du phénomène (1989). Né à Bruxelles le 7 juin 1929, il choisit de démissionner de ses fonctions de professeur de philosophie moderne à l'Université libre de Bruxelles – où il avait fait des études de philologie classique avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-loreau/#i_0

MINOTAURE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 234 mots

Par Pasiphaé, sa mère, épouse de Minos , le Minotaure est petit-fils d' Hélios , et fils d'un taureau dont Poséïdon aurait fait présent au roi de Crète. Monstre à corps d'homme et à tête de taureau, son vrai nom est Astérios, ou Astérion. Effrayé et honteux devant cet être, fruit d'amours à la fois adultères et contre nature, Minos fit bâtir par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minotaure/#i_0

MOÏRA

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 1 006 mots

La Moire, ou Moïra n'a pas de visage : elle est le Destin de chacun, la « part » (moros, moïra) dispensée à chaque homme, le lot qui lui est échu. Ses décrets, qui touchent à la sphère biologique de l'existence (naissance, mariage et mort), sont inflexibles (atropos) et les dieux, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moira/#i_0

MOIRES

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 511 mots

Les Moires (Moïrai) sont trois sœurs que les Latins nommeront les Parques et qui sont comme autant de visages, de facettes ou de saisons d'une unique Moïra : Clôthô, Lachésis et Atropos — la Fileuse, la Destinée (ce qui est envoyé par le sort) et l'Inflexible. Pour chaque mortel, elles accordent une mesure de vie, dont elles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moires/#i_0

NÉMÉSIS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 252 mots

Comme bien d'autres abstractions divinisées, Némésis est fille de la Nuit (Nyx) . Pour échapper à l'étreinte de Zeus , elle prend mille formes diverses et finit par se changer en oie. Zeus alors devient cygne et s'unit à elle. Elle pond un œuf d'où, grâce aux soins de Léda , sortiront Hélène et les Dioscures. Némésis personnifie la vengeance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nemesis/#i_0

NESTOR

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 195 mots

Fils de Nélée et de Chloris — seule rescapée du massacre des douze enfants de Niobé —, Nestor est lui-même l'unique survivant de douze fils de Nélée, Héraclès ayant châtié les onze autres pour avoir pris le parti de leur père dans sa rébellion contre lui (affaire des bœufs de Géryon, ou refus de le purifier après le meurtre d'Iphitos). Nestor, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nestor/#i_0

OURANIENS DIEUX

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 853 mots

Par ouranien, on entend ce qui appartient au ciel, à la voûte céleste, en tant que région privilégiée, espace par excellence de la manifestation du sacré. Il se pourrait même que ce soit la contemplation du firmament qui ait primitivement éveillé chez les hommes le sentiment religieux de la transcendance, comme en témoigne la quasi-universalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieux-ouraniens/#i_0

OURANOS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 699 mots

Premier fils de la Terre (Gaia) qui l'enfanta, Ouranos est « égal à elle-même et capable de la couvrir tout entière, Ciel étoilé, qui devait offrir aux dieux bienheureux une assise sûre à jamais » (Hésiode, Théogonie , 126 sqq.) Mais, avant de devenir le séjour privilégié des Olympiens, de voir son nom se changer en un nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouranos/#i_0

PAN, mythologie

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 444 mots

Originaire sans doute d'Arcadie, Pan est un dieu des bergers et des troupeaux, dont le culte s'est répandu à travers la Grèce et a débordé les limites du monde hellénique. Mi-homme, mi-bouc, il bondit de rocher en rocher, agile à la course, à moins qu'il n'aille se tapir dans quelque buisson, à l'affût des nymphes, ou qu'il ne se repose près de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pan-mythologie/#i_0

PÉLOPS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 172 mots

Fils de Tantale et d'Euryanassa, Pélops est originaire d'Asie Mineure (Phrygie ou Lydie), d'où il émigre en Grèce. Dans sa jeunesse, son père l'avait servi, en guise de mets, aux dieux de l'Olympe, pour éprouver leur clairvoyance. Mais aucun ne s'y était trompé, à l'exception de Déméter (ou d'Arès) qui lui avait mangé l'épaule : d'où celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelops/#i_0

PERSÉE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 503 mots

Fils de Zeus et de Danaé, Persée est un héros d'origine argienne. Acrisios, averti par un oracle que, si sa fille, Danaé, avait un fils, celui-ci le tuerait, la fit enfermer dans une chambre de bronze souterraine. Mais Zeus réussit à s'y introduire sous la forme d'une pluie d'or et séduisit la jeune fille : tant est grande la puissance de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/persee/#i_0

PSYCHÉ, mythologie

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 406 mots

Si le mythe de Psyché semble avoir été populaire dans le monde hellénistique, il faut attendre Les Métamorphoses d' Apulée (livres IV à VI) pour en avoir le récit complet. Fille de roi, belle au point d'effrayer les prétendants éventuels, Psyché, dont le nom, en grec, signifie âme , avait suscité la jalousie d' Aphrodite . La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psyche-mythologie/#i_0

RHADAMANTE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 73 mots

Héros crétois, fils de Zeus et d'Europe comme Minos et Sarpédon, Rhadamante était renommé pour sa justice et sa sagesse. Organisateur du code crétois, pris pour modèle par bien des cités grecques, il avait, après sa mort, été appelé aux Enfers pour juger les morts, d'Afrique et d'Asie notamment, à côté de son frère Minos (instance supérieure) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhadamante/#i_0

ROUBAUD JACQUES (1932-    )

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 2 504 mots

Il n'est guère de présentation de Jacques Roubaud, né en 1932 à Caluire, qui ne commence par mettre en avant sa double qualité de poète et de mathématicien. Pour exact qu'il soit, un tel signalement liminaire risque de susciter bien des malentendus. Le relief donné à une conjonction assez rare renvoie peut-être à l'idée reçue d'une opposition, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-roubaud/#i_0

SIRÈNES, mythologie

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 567 mots

En un épisode demeuré célèbre, L'Odyssée (liv. XII), qui nomme pour la première fois les Sirènes (Seirènes), raconte comment Ulysse parvint, en suivant les conseils de la magicienne Circé , à vaincre ces êtres redoutables, mi-femmes, mi-oiseaux, ou plus exactement à résister au charme fatal de leur chant. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sirenes-mythologie/#i_0

SWIFT GRAHAM (1949-    )

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 1 109 mots

Né à Londres en 1949, Graham Swift a été, dès ses deux premiers romans, The Sweet-Shop Owner (1980 ; Le Marchand de douceurs) et Shuttlecock (1981 ; L'Affaire Shuttlecock, 1992), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graham-swift/#i_0

TANTALE, mythologie

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 328 mots

Généralement, Tantale passe pour un fils de Zeus et de Ploutô, elle-même fille de Cronos ou d'Atlas. Il régnait en Phrygie, ou en Lydie, sur le mont Sipyle. Pindare nous dit (Olympiques, I, 87) que « si vraiment d'un mortel les Clairvoyants de l'Olympe firent cas, c'était bien de lui, Tantale ». Admis aux banquets des dieux, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantale-mythologie/#i_0

TARTARE, mythologie

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 411 mots

Le mot grec Tartaros (ou, au pluriel, ta Tartara) est sans doute, à l'origine, une onomatopée qui sert à marquer quelque chose d'effrayant ou de mauvais et qui est à rapprocher peut-être de Barbaros (« Barbare »). Par ce vocable, Homère et Hésiode s'accordent à qualifier un lieu qu'ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tartare-mythologie/#i_0

THÉMIS

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 259 mots

Fille d' Ouranos et de Gaia, avec laquelle elle se confond parfois (Eschyle, Prométhée , 209), Thémis est, parmi les Titanides, la déesse de la Loi. Elle est, après Mêtis, la seconde des épouses divines de Zeus (Hésiode, Théogonie , 901 sq.). Avec ce dernier, elle engendre les trois Heures (Eunomia, Dikè et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/themis/#i_0

THÉSÉE

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 805 mots

Héros de l'Attique par excellence, au même titre qu'Héraklès, son ami et rival, est celui du Péloponnèse, Thésée est fils d'Égée ou de Poséidon , et, par sa mère, Æthra, descendant de Pélops . Né à Trézène, en Argolide, il y passa son enfance. À seize ans, devenu assez fort pour soulever le rocher sous lequel Égée avait placé son épée, il partit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thesee/#i_0