AGAMEMNON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Masque dit d'Agamemnon

Masque dit d'Agamemnon
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tombeau d'Agamemnon à Mycènes

Tombeau d'Agamemnon à Mycènes
Crédits : Dagli Orti/ The Art Archive/ Picture Desk

photographie


Roi de Mycènes et d'Argos, fils d'Atrée, et frère de Ménélas. Après le meurtre d'Atrée par Thyeste et son fils Égisthe, Agamemnon et Ménélas se réfugièrent chez Tyndare, roi de Sparte, et épousèrent ses filles, Clytemnestre et Hélène. Clytemnestre donna à Agamemnon un fils, Oreste, et trois filles, Iphigénie, Électre et Chrysothémis. Avec l'assistance de son frère, Agamemnon reconquit le trône de son père et devint le prince le plus puissant de Grèce.

Masque dit d'Agamemnon

Masque dit d'Agamemnon

photographie

Masque dit d'Agamemnon. Masque funéraire provenant de la Tombe V de Mycènes. XVIe siècle avant J.-C. Or. Hauteur : 31 cm. Musée national, Athènes. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Lors de l'enlèvement d'Hélène, Agamemnon demanda aux princes du pays de s'allier pour faire une guerre de représailles contre les Troyens. Lui-même fournit cent navires et fut choisi comme commandant en chef des forces confédérées. La flotte se réunit dans le port d'Aulis, en Béotie, mais ne put partir, soit qu'il n'y eût pas de vent, soit à cause de vents contraires envoyés par Artémis, pour venger une offense qu'Agamemnon lui avait faite. Pour apaiser sa colère, Agamemnon dut lui sacrifier sa propre fille, Iphigénie.

À la prise de Troie, Cassandre, fille de Priam, fut attribuée à Agamemnon. Lorsqu'il rentra en Argolide, Égisthe, qui dans l'intervalle avait séduit Clytemnestre, le massacra ainsi que ses compagnons. Eschyle attribuait ce meurtre à Clytemnestre seule, qui aurait tué aussi Cassandre. On sait comment, par la suite, ce meurtre fut vengé par Oreste.

Tombeau d'Agamemnon à Mycènes

Tombeau d'Agamemnon à Mycènes

photographie

Également appelée trésor d'Atrée, ce monument découvert par Heinrich Schliemann en 1876 est l'un des plus beaux exemples de tombe à tholos (voûte intérieure en encorbellement) édifiée à l'époque mycénienne, vers 1250 avant J.-C. 

Crédits : Dagli Orti/ The Art Archive/ Picture Desk

Afficher

—  Universalis

Classification


Autres références

«  AGAMEMNON  » est également traité dans :

ATRÉE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 386 mots

Dans la mythologie grecque, fils de Pélops de Mycènes et de sa femme, Hippodamie. Atrée, roi de Mycènes, est le frère aîné de Thyeste. L'histoire de sa dynastie, les Atrides, marquée par la violence (assassinat, parricide) et la corruption des mœurs (adultère, inceste), dépasse presque toutes celles de l'Antiquité par sa complexité. Une malédiction, que l'on dit prononcée par Myrtilos, rival mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atree/#i_930

CASSANDRE

  • Écrit par 
  • Alain LABROUSSE
  •  • 95 mots

Fille de Priam et d'Hécube. Apollon, épris d'elle, lui promit le don de prophétie si elle accédait à ses désirs. Cassandre accepta la proposition, mais, une fois instruite, déroba ses faveurs. Le dieu, en lui crachant dans la bouche, lui retira le pouvoir de jamais persuader. Après la chute de Troie, elle échut en partage à Agamemnon et périt à Mycènes en même temps que lui sous les coups de Clyte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cassandre/#i_930

ESCHYLE (env. 525-456 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 4 654 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La justice »  : […] Eschyle croit à la justice divine. Et en particulier lorsqu'il s'agit de fautes mettant en cause soit le respect des dieux soit la vie des humains. Ses vers résonnent un peu partout du nom des Érinyes, les déesses vengeresses attachées à poursuivre le crime. Et à chaque instant il répète que toute faute est un jour châtiée. « Nul rempart ne sauvera celui qui, enivré de sa richesse, a renversé l'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eschyle/#i_930

HOMÈRE

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER, 
  • Gabriel GERMAIN, 
  • Michel WORONOFF
  •  • 12 022 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'idéologie royale »  : […] Les deux qualités fondamentales du monde homérique, celles qui assurent le plus de prestige à un roi ou à un héros, sont le courage au combat et la sagesse au conseil. Agamemnon, « le plus roi » des rois achéens, n'est ni le plus brave, ni le plus intelligent. L'énergie morale lui fait cruellement défaut. Dès que la bataille semble mal tourner, il parle de quitter Troie et de reprendre la mer : D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homere/#i_930

ILIADE, Homère - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 974 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Colère et douleur d'Achille »  : […] L'Iliade appartient au récit légendaire de la guerre de Troie. Selon celui-ci, Pâris, fils du roi de Troie Priam, enlève Hélène, femme du roi de Sparte Ménélas. Afin de venger l'outrage, les souverains grecs rejoignent avec leurs troupes l'armée d'Agamemnon, roi d'Argos et frère de Ménélas. Ils débarquent devant Troie et en commencent le siège, qui durera dix ans, avant que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iliade/#i_930

IPHIGÉNIE À AULIS, Euripide - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 937 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le sacrifice d'Iphigénie »  : […] Sur les bords de l'Euripe, à Aulis en Béotie, les Grecs attendent qu'en échange du sacrifice d'Iphigénie promis par son père, le roi Agamemnon, selon les prédictions du devin Calchas, une brise salutaire se lève et gonfle les voiles de la flotte immobilisée qui doit se diriger vers Troie. Ainsi le veut l'oracle consulté par le devin Calchas. Le but de la guerre en cours est de rendre Hélène à Méné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iphigenie-a-aulis/#i_930

MYCÈNES

  • Écrit par 
  • Pascal DARCQUE, 
  • Jean-Claude POURSAT
  • , Universalis
  •  • 4 803 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Mycènes et la Grèce »  : […] Après plus d'un siècle de recherches archéologiques, il reste difficile d'inscrire l'histoire de Mycènes dans celle du monde égéen préhistorique. Le sud-ouest du Péloponnèse pourrait avoir joué un rôle plus important que l'Argolide dans la naissance de la civilisation mycénienne, entre la fin du xvii e et la fin du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycenes/#i_930

Pour citer l’article

« AGAMEMNON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agamemnon/