ATHÈNES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Grèce : carte administrative

Grèce : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Athènes : la ville antique

Athènes : la ville antique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Vase en forme de chouette, style protocorinthien

Vase en forme de chouette, style protocorinthien
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

-1000 à -600. Le fer et les cavaliers

-1000 à -600. Le fer et les cavaliers
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tous les médias


Du combat héroïque contre les Barbares aux luttes fratricides qui précipitèrent son déclin, le destin d'Athènes résume celui de la Grèce. Berceau de la civilisation occidentale à laquelle elle légua les fondements du régime démocratique, Athènes a exercé une immense fascination sur le monde antique. Elle fut l'âme de la résistance grecque aux invasions, des Perses aux Macédoniens. Elle sut concilier la liberté avec l'un des impérialismes les plus efficaces de l'Antiquité. Mais elle succomba finalement devant une hégémonie plus puissante que la sienne, celle d'Alexandre le Grand.

Après cette période glorieuse, Athènes entre dans l'obscurité. Elle subit la domination romaine, est envahie par les Barbares (Goths et Hérules) au iiie siècle, pillée par les Normands au xiie siècle. Les croisés en firent au xiiie siècle un duché, sans lui rendre pourtant sa splendeur passée. Conquise par Mehmet II en 1456, elle resta sous le joug turc jusqu'à la libération partielle de la Grèce au xixe siècle.

Athènes moderne, capitale de la Grèce depuis bientôt deux siècles, comptait 3,8 millions d'habitants au recensement de 2001, soit le tiers de la population grecque. La marée urbaine submerge le bassin d'Attique, qui englobe aujourd'hui une centaine de communes. La métropole hellénique, tête monstrueuse posée sur un organisme frêle, peut rivaliser avec les plus grandes villes de l'Europe méditerranéenne, Madrid, Rome ou Istanbul.

Grèce : carte administrative

Grèce : carte administrative

Carte

Carte administrative de la Grèce. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Athènes, cité antique

Une petite plaine de 22 kilomètres sur 10, limitée par l'Aigaléos, le Parnès, le Pentélique et l'Hymette et drainée par le Céphise grossi de l'Ilissos ; en son centre, une acropole de 85 mètres de hauteur, facile à défendre, assez proche de la mer pour que les communications soient aisées avec le monde de l'Égée [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 26 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense
  • : professeur émérite de l'université de Franche-Comté

Classification


Autres références

«  ATHÈNES  » est également traité dans :

ACHÈVEMENT DE LA DÉMOCRATIE ATHÉNIENNE

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 278 mots

La « remise du fardeau » (annulation des dettes) décrétée par Solon vers — 594 est une première mesure en faveur du peuple des paysans athéniens : ils sont libérés à jamais du risque d'esclavage pour dettes envers les nobles propriétaires terriens. Mais il faut attendre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/achevement-de-la-democratie-athenienne/#i_133

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 8 212 mots
  •  • 10 médias

Presque toute ville grecque est composée de deux éléments que la configuration du site distingue d'emblée : ville haute et ville basse – celle-ci vouée à l'habitat et aux activités civiles et commerciales ; celle-là, l'acropole, réservée à la défense et aux dieux protecteurs de la cité. Cette dissociation to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole-d-athenes/#i_133

INSTAURATION DE LA DÉMOCRATIE À ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 173 mots

Après le départ d'Athènes du tyran Hippias, second fils de Pisistrate, en — 510, les réformes radicales proposées par Clisthène, membre de la famille aristocratique des Alcméonides, mais chef du parti progressiste, sont adopt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instauration-de-la-democratie-a-athenes/#i_133

AGORA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

À la fois « forme et esprit », l'agora, généralement située à un carrefour important du réseau urbain, matérialise remarquablement la notion de cité grecque. Elle incarne de façon si évidente cette notion que, dans sa Périégèse (X, iv , 1), Pausanias hésite à donner le nom de cité à Panopeus de Phocide car « cette ville ne possède ni bureaux d'adm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agora/#i_133

ALCIBIADE (-450--404)

  • Écrit par 
  • Andrée POUGET
  •  • 2 010 mots

La vie d'Alcibiade, à la fin du v e  siècle avant J.-C., coïncide, à Athènes, avec une période de transformations profondes où l'esprit civique et les traditions cèdent devant les progrès de l'individualisme et de la critique. Alcibiade appartient déjà au iv e  siècle ; c'est un personnage politique hors série, un « héros » au sens moderne du term […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcibiade/#i_133

ALCMÉONIDES LES

  • Écrit par 
  • Claudine LEDUC
  •  • 432 mots

Génos (ou clan) athénien qui parvient à l'archontat dès le ~ vii e siècle et joue un rôle important dans l'histoire de la cité à l'époque archaïque. Singulière est sa place dans l'aristocratie athénienne : il n'est pas autochtone mais originaire de Pylos ; il ne dessert aucun culte de l'Attique ; il est « sacrilège et criminel » depuis le massacre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-alcmeonides/#i_133

ANTÉNOR (fin -VIe s.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 348 mots

Sculpteur athénien, auteur d'un groupe en bronze représentant les « Tyrannoctones », Harmodios et Aristogiton, assassins du tyran Hipparque en ~ 514, et promus héros de la liberté par la démocratie naissante (Pausanias, I, 8, 5). Ce groupe, postérieur à 508 avant J.-C., fut emporté comme butin par Xerxès, le grand roi perse, lorsqu'il occupa Athène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antenor/#i_133

ANTIGONE, Sophocle - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 1 042 mots

Rares sont les œuvres, créées dans la Grèce classique, qui aient connu une postérité semblable à celle d' Antigone et un foisonnement aussi vigoureux d'adaptations que celui suscité par la pièce la plus célèbre de Sophocle : Hölderlin la traduit en 1804, Anouilh en propose une version audacieuse et moderne en 1946, Brecht l'adapte en 1947, en s'ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antigone-sophocle/#i_133

ANTIPATROS ou ANTIPATER (-400--319)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 854 mots

Type du « vieux serviteur fidèle », Antipatros fut sans doute celui sans qui la Macédoine n'aurait jamais accédé au rang de grande puissance, puis d'empire. Né vers 400 avant J.-C., il fut en effet l'alter ego de Philippe II qui appréciait en lui peut-être moins le chef militaire que l'homme d'État. Ami d'Aristote, auteur d'une histoire, perdue, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antipatros-antipater/#i_133

ANTIPHON DE RHAMNONTE (-480?--411)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots

Orateur et homme d'État athénien actif vers 480-411 av. J.-C. Antiphon exerce comme logographe – il compose des discours pour des clients qui doivent assurer leur défense devant un tribunal –, une profession particulièrement utile dans le climat de suspicion qui règne à Athènes à la fin de la guerre du Péloponnèse contre Sparte. Sur le terrain po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiphon-de-rhamnonte/#i_133

ARISTIDE LE JUSTE (déb. -Ve s.)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 185 mots

Homme d'État athénien du début du ~ v e  siècle. On ne sait presque rien des origines d'Aristide, sinon qu'il était apparenté au riche Callias. En ~ 490, à Marathon, il est stratège et approuve la tactique préconisée par Miltiade. L'année suivante, il figure sur la liste des archontes. Adversaire de Thémistocle, il est ostracisé en ~ 482, mais, deu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristide-le-juste/#i_133

ARISTOPHANE (-445--380)

  • Écrit par 
  • Jean DEFRADAS
  •  • 4 638 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un dramaturge engagé »  : […] Aristophane, né à Athènes sans doute en 445 avant J.-C., fit représenter sa première comédie, Les Banqueteurs , où, semble-t-il, il raillait l'éducation des sophistes, en 427, sous un nom d'emprunt, comme la deuxième, Les Babyloniens , dirigée contre le démagogue Cléon, en 426. La plupart de ses pièces ont été publiées pendant la guerre du Pélopo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristophane/#i_133

ASPASIE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 270 mots

Grecque originaire de Milet. On ne connaît ni la date de naissance d'Aspasie, ni celle de son installation à Athènes, où elle vécut sans doute dans la galanterie, ni celle de sa rencontre avec Périclès, qu'on peut pourtant placer vers ~ 450, en raison de l'âge du fils qu'elle eut de lui, Périclès le Jeune. Après la mort de Périclès en ~ 429, elle s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aspasie/#i_133

ATHÈNES JEUX OLYMPIQUES D' (1896)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 193 mots

La volonté de Pierre de Coubertin a permis la « rénovation » des jeux Olympiques, dont la première édition de l'ère moderne se tient à Athènes. Si seulement 311 athlètes (dont 230 Grecs) participent aux I ers  jeux Olympiques de l'ère moderne, cet événement n'en marque pas moins un pas décisif vers l'unification du mouvement sportif. Au fil des oly […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-d-athenes/#i_133

ATTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 330 mots
  •  • 1 média

La péninsule de l'Attique, au nom dérivé d'un mot grec qui signifie promontoire, s'avance à l'extrémité sud-est de la Grèce centrale, en fer de lance dans la mer Egée, bordée par le golfe Saronique, à l'ouest, et par le golfe d'Eubée, à l'est. À son extrémité, au cap Sounion, se dresse le temple de Poséidon. Très proche du domaine insulaire (Eubée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attique/#i_133

CALENDRIERS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul PARISOT
  •  • 9 872 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Calendriers grecs »  : […] Les Grecs ont fait usage de nombreux calendriers pour aboutir à une solution presque parfaite qui, semble-t-il, ne fut jamais mise en application. Pendant plusieurs siècles, des calendriers populaires appelés parapegmes associaient les travaux des champs à la visibilité des constellations. Le jour commence au coucher du Soleil. La division du jou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calendriers/#i_133

CALLICRATÈS (-Ve s.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 064 mots
  •  • 3 médias

Callicratès est un architecte athénien à qui revient, selon Plutarque ( Vie de Périclès , XIII, 7), la construction du mur médian du système de remparts unissant Athènes au Pirée (les Longs Murs) et celle du Parthénon , en collaboration avec Ictinos. Des fragments d'inscriptions indiquent qu'il fut aussi l'auteur, sur l'Acropole, d'un mur de soutèn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/callicrates/#i_133

CHALCIS

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 320 mots
  •  • 1 média

L'une des deux principales cités de l'île d'Eubée, l'autre étant Érétrie, où se développe très tôt une importante activité métallurgique. C'est peut-être la recherche des métaux qui amena les gens de Chalcis à fonder dès le milieu du ~ viii e siècle un établissement à Pithécusses (Ischia), puis une série de colonies en Italie du Sud et en Sicile, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalcis/#i_133

CHÉRONÉE BATAILLE DE (-338)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 230 mots

La victoire décisive que remporte Philippe II de Macédoine à Chéronée (Béotie) contre Athènes et ses alliés marque l'échec final de la politique de résistance à la Macédoine qu'a animée passionnément depuis — 354 l'orateur athénien Démosthène ( Olynthiennes , Philippiques ) en s'efforçant de galvaniser les cités grecques, très affaiblies par leurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-cheronee/#i_133

CHERSONÈSE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 272 mots

Presqu'île de Thrace (actuellement Gallipoli) qui fut colonisée par les Grecs dès la fin du ~ viii e siècle. Vers ~ 560, peu après la première prise du pouvoir par Pisistrate à Athènes, une expédition conduite par Miltiade réussit à s'emparer d'une grande partie de la péninsule où furent installés des colons athéniens. Jusqu'en ~ 493 la Chersonèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chersonese/#i_133

CIMON (apr. -510--450)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 636 mots

Homme d'État athénien, fils de Miltiade, le vainqueur de Marathon. Après une jeunesse difficile, Cimon combat à Salamine (~ 480) et participe à l'expédition navale de ~ 478, qui voit le commandement des Grecs sur mer passer des Spartiates aux Athéniens. Aussitôt après la constitution de la ligue de Délos (~ 478), il en devient le principal chef mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cimon/#i_133

CLÉON (mort en -422)

  • Écrit par 
  • Claudine LEDUC
  •  • 299 mots

Homme politique athénien. Fils de Cléainétos, Cléon est le personnage le plus vilipendé de l'histoire athénienne : Thucydide, qu'il a fait exiler, l'exècre ; Aristophane qu'il a poursuivi en justice, le vomit. On le présente comme un parvenu sans éducation, violent, vantard et concussionnaire. Cependant, il ne possède pas que des défauts. C'est un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cleon/#i_133

CLISTHÈNE (-570?-? -508)

  • Écrit par 
  • Russell MEIGGS
  • , Universalis
  •  • 723 mots

Homme d'État athénien considéré comme le père de la démocratie, né vers 570 av. J.-C., mort vers 508. Clisthène, fils de Mégaclès II, appartient à la famille des Alcméonides. Celle-ci joue un rôle majeur dans la vie publique de la cité depuis le début de l'époque archaïque. Mais elle souffre de la malédiction publique suscitée au siècle précéden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clisthene-570-508/#i_133

DÉLOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 190 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le sanctuaire d'Apollon »  : […] Délos doit sa fortune antique au fait d'avoir été le théâtre d'un mythe majeur, que raconte l' Hymne homérique à Apollon , poème archaïque anonyme : Létô, engrossée par Zeus et de ce fait en butte à la vindicte d'Héra, son épouse, parvient à persuader Délos, île errante et désolée, de l'y laisser accoucher, ce qui lui procurera à jamais renommée et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delos/#i_133

DÈMES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 357 mots

À l'époque classique, circonscription territoriale de l'Attique. La création des dèmes est attribuée à Clisthène (~ vi e s.). Au lendemain de la chute des tyrans, une lutte pour le pouvoir s'engage entre Clisthène, chef du génos des Alcméonides, et Isagoras. Ce dernier, avec l'appui des Spartiates qui avaient aidé au renversement des tyrans, souha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demes/#i_133

DÉMOSTHÈNE (-384--322)

  • Écrit par 
  • Gilberte RONNET
  •  • 2 501 mots

Démosthène, en qui l'on s'accorde à reconnaître le plus grand orateur de l'Antiquité, n'a aucunement recherché cette gloire : nul n'a eu moins que lui le souci de l'art pour l'art ; l'éloquence n'était à ses yeux qu'un moyen d'action au service d'une politique, à laquelle il a consacré sa vie et pour laquelle il est mort. Contemporain de la conquêt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demosthene/#i_133

DRACON (-VIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 220 mots

Législateur athénien. On ignore tout de la carrière de Dracon, et le texte d'une seule de ses lois, sans doute promulguée en ~ 621, a été conservé par une inscription, d'ailleurs très mutilée, de la fin du ~ v e siècle. Quelques autres dispositions, rapportées par des auteurs tardifs, ne sont pas d'une authenticité certaine. Son code était, dit-on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dracon/#i_133

ÉCOLE FRANÇAISE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Olivier PICARD
  •  • 2 035 mots

Fondée dans le grand élan de philhellénisme qui accompagna la libération de la Grèce du joug ottoman, « l'École française de perfectionnement pour l'étude de la langue, de l'histoire, des antiquités grecques » (ordonnance royale de 1846), le plus ancien établissement scientifique à l'étranger et le premier institut archéologique à s'établir à Athè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-francaise-d-athenes/#i_133

ÉGÉE MER

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL
  •  • 2 867 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les balancements de l'histoire : le continent ou la mer »  : […] Dans cette unité perdue, fracturée par une ligne beaucoup moins imperméable que la haine entretenue par les intérêts des grandes puissances et les pouvoirs nationaux en place, le temps paraît souvent avoir hésité entre la mer et la terre. C'est paradoxalement la mer, malgré son hostilité et ses tempêtes subites, qui a été le lieu de liberté et d'éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-egee/#i_133

ÉLECTIONS - Histoire des élections

  • Écrit par 
  • Christophe VOILLIOT
  •  • 5 782 mots

Dans le chapitre « Une procédure de désignation aristocratique »  : […] À Athènes, au v e  siècle avant J.-C., la plupart des postes de magistrat étaient accessibles par tirage au sort au sein de l'assemblée du peuple ( Ekklèsia ), il en allait de même pour les membres du conseil ( Boulé ) et pour les héliastes parmi lesquels étaient recrutés les membres des tribunaux populaires ( Dikastèria ). Seuls quelques magistr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elections-histoire-des-elections/#i_133

ÉLOQUENCE, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 1 197 mots

L'éloquence comme genre littéraire apparaît en Grèce tardivement (fin ~ v e et surtout ~ iv e  s.). Les plus grands orateurs sont contemporains de Philippe de Macédoine. Avant cela, les hommes politiques ne publient pas leurs discours. Le premier traité sur l'art de la parole est un manuel à l'usage des plaideurs : La Rhétorique , de deux rhéteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eloquence-grece-antique/#i_133

ÉPAMINONDAS (-420 env.--362)

  • Écrit par 
  • Herbert William PARKE
  • , Universalis
  •  • 728 mots

Général et homme d'État béotien, Épaminondas est né vers 420 avant J.-C. à Thèbes et mort en 362 avant J.-C. à Mantinée. Fils d'un aristocrate pauvre, Épaminondas reçoit néanmoins une bonne éducation auprès du pythagoricien Lysis de Tarente. Éloigné de la vie politique, il se lance dans des expéditions militaires. En 382, Sparte profite d'une ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epaminondas/#i_133

ÉPHIALTÈS (mort en -460 env.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 335 mots

Homme d'État et législateur athénien. Contre Cimon, partisan de l'ordre établi qui donnait la prépondérance aux propriétaires fonciers où se recrutaient les hoplites, Éphialtès entendait faire participer à la vie politique toutes les catégories de citoyens, notamment ceux qui vivaient de la mer. L'obstacle était le Conseil de l'Aréopage, organe des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ephialtes/#i_133

ÉPIDÉMIES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Georges DUBY, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 16 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La peste d'Athènes »  : […] Dans Athènes assiégée par les Lacédémoniens et surpeuplée de réfugiés, une épidémie éclata, frappant un quart de la population (430 av. J.-C.). La résistance des assiégés s'en trouva affaiblie, mais les assiégeants, épouvantés par les récits des prisonniers et les lueurs des bûchers funéraires, se retirèrent, laissant un peuple anéanti et privé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemies/#i_133

ÉPIMÉNIDE DE CNOSSE (actif -VIe s.?)

  • Écrit par 
  • Clémence RAMNOUX
  •  • 318 mots

Il est d'autant plus difficile de dater Épiménide le Crétois que sa légende lui attribue plus de cinquante années de « dormition » dans une cave des montagnes consacrées au Zeus crétois, ce qui lui donnerait plus de cent cinquante et parfois près de deux cents années de vie : finalement, et au témoignage de sa propre mémoire, sa légende fait de lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epimenide-de-cnosse/#i_133

ESCHYLE (-525 env.--456)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 4 654 mots
  •  • 1 média

Le théâtre d'Eschyle a tant de grandeur qu'il fascine et intimide. La profondeur des problèmes qu'il a su lire dans les vieux mythes grecs, l'acuité avec laquelle se traduit chez lui la crainte constante des dieux, la richesse de son lyrisme, aux formes âpres et mystérieuses, tout cela peut y contribuer. Mais ces mérites correspondent aussi à la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eschyle/#i_133

ESCLAVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE, 
  • Maurice LENGELLÉ, 
  • Claude NICOLET
  •  • 8 798 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Justification théorique et réalités concrètes »  : […] Cette appréciation générale de l'origine et du développement de l'esclavage ne rend cependant pas compte de la réalité concrète. Il est tout à fait inexact, en effet, d'imaginer un partage des tâches, disons une division du travail, entre les hommes libres et les esclaves. Un tel partage se rencontre davantage dans les justifications théoriques de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esclavage/#i_133

EUBULE (mort en -330 env.)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 405 mots

Un des hommes politiques athéniens les plus importants du ~ iv e siècle, sur lequel malheureusement on sait très peu de chose. Il apparaît sur la scène politique au lendemain de la guerre sociale qui marque l'échec définitif des efforts d'Athènes pour rétablir son hégémonie dans l'Égée ; avec le titre de président des préposés au théorique (fonds […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eubule/#i_133

EUPOLIS (-446--411)

  • Écrit par 
  • Alain LABROUSSE
  •  • 155 mots

Considéré dans l'Antiquité comme l'un des plus grands poètes athéniens de l'ancienne comédie — mélange de verve et de satire — et comme un rival d'Aristophane. Né à Athènes, il grandit durant la guerre du Péloponnèse entre Athènes et Sparte, et sa première pièce fut présentée en ~ 429. On conserve de son œuvre dix-neuf titres et plus de quatre cent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eupolis/#i_133

EURIPIDE (-480 env.--406)

  • Écrit par 
  • Édouard DELEBECQUE
  •  • 4 620 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Euripide en son temps »  : […] Mais ce sont aussi des problèmes éternels, déjà vieux comme le monde. Il ne s'ensuit pas qu'Euripide se désintéresse des questions particulières à son temps. Gardons-nous de l'observer sans mesure avec nos yeux d'aujourd'hui. Le risque est de donner à ses mythes un sens philosophique étranger au réel et de recomposer de lui, avec des traits épars, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euripide/#i_133

EUROPE - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 525 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Nuances entre le cœur et la périphérie de l'Europe »  : […] Si l'Europe connaît cette même évolution globale – en règle générale, la concentration sur les zones les plus urbanisées se combinant avec un étalement sur leurs périphéries et une déprise des zones rurales plus isolées –, les nuances entre pays ne sont pas pour autant négligeables. La Belgique, par exemple, tend à se comporter comme une région ur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geographie/#i_133

GRÈCE - Espace et société

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL
  •  • 6 408 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Des dissymétries régionales maintenues »  : […] L'ampleur des mutations géographiques, économiques, sociales et politiques qui ont affecté la Grèce depuis l'après-guerre a profondément bouleversé les équilibres géographiques et les paysages humains du pays. Pendant longtemps, le résultat d'ensemble a pu se résumer au partage entre un espace utile, concentrant sur un territoire restreint les homm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-espace-et-societe/#i_133

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grèce antique jusqu'à Constantin

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 11 752 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les guerres médiques »  : […] Ces systèmes d'alliance ne tardèrent pas à être mis à l'épreuve à l'aube du v e  siècle. La seconde période de l'histoire des cités grecques s'ouvre en effet par ce qu'on a coutume d'appeler la crise des guerres médiques, contre le roi des Perses. L'empire perse s'était constitué au cours de la seconde moitié du vi e  siècle, sous la conduite de Cy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-histoire-la-grece-antique-jusqu-a-constantin/#i_133

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Une civilisation de la parole politique

  • Écrit par 
  • Pierre VIDAL-NAQUET
  •  • 10 172 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Athènes et la Grèce »  : […] À la fin du vi e  siècle, les traits de la Grèce des cités sont fixés pour longtemps et les guerres médiques sont l'affrontement du monde des citoyens et de celui des sujets. Entre les cités, même si les dominations changent, les frontières ne bougent guère, sauf en Sicile où Syracuse annexera une grande partie de l'île et dans le Péloponnèse où, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-une-civilisation-de-la-parole-politique/#i_133

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La cité grecque

  • Écrit par 
  • François CHÂTELET, 
  • Pierre VIDAL-NAQUET
  •  • 7 726 mots
  •  • 3 médias

« La cité grecque ( polis ) est une communauté de citoyens entièrement indépendante, souveraine sur les citoyens qui la composent, cimentée par des cultes et régie par des nomoi [lois] » (André Aymard). Cette définition vaut pour l'époque classique ( v e - iv e  siècle av. J.-C.), et fournit un point de départ acceptable pour l'étude d'un phénomène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-cite-grecque/#i_133

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 050 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Essor de la religion civique »  : […] La Grèce sort paradoxalement victorieuse de la crise des guerres médiques : la ferveur envers les dieux ne laisse pas d'en être considérablement renforcée dans toutes les cités qui ont participé à la gigantesque mêlée. C'est le cas notamment à Athènes. Les dieux et les héros de l'Attique ont lutté aux côtés des Athéniens, à Marathon comme à Salamin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_133

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Urbanisme et architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 721 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'architecture »  : […] Les édifices civils sont groupés autour de l'agora dans les cités grecques et au voisinage du forum dans les villes romaines. Dans la démocratique Athènes, c'est vers 500, au temps de la réforme de Clisthène, que l'on construit le premier bouleuterion , la salle du Conseil ; il s'agit d'un édifice carré d'environ quinze mètres de côté, doté sur tro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-urbanisme-et-architecture/#i_133

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 508 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La grande peinture et la cour des rois de Macédoine »  : […] À côté d'Agatharchos de Samos, auteur d'un traité de « scénographie », d'Apollodore d'Athènes, l'« inventeur » de la technique des ombres et des lumières, se détachent les figures emblématiques et rivales de Zeuxis et Parrhasios, artistes itinérants, à la mise excentrique, vendant ou donnant leurs œuvres selon leur gré, véritables pendants dans l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_133

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Images et cités »  : […] La dimension religieuse est omniprésente dans la culture antique ; toutefois, certains usages de l'image sont moins exclusivement liés aux pratiques religieuses que ceux que l'on vient d'évoquer. Ainsi en est-il de la glyptique – les pierres gravées, souvent montées en bagues, portent un sujet de dimensions réduites et fonctionnent comme des sceau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-fonctions-de-l-image/#i_133

GUERRE DU PÉLOPONNÈSE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 192 mots

Mars — 431 Début des hostilités. Premières incursions des Péloponnésiens en Attique. — 430-— 429 Épidémie à Athènes, qui emporte le tiers de la population. Mort de Périclès. — 428-— 427 Révolte de Mytilène contre Athènes, qui la réduit à l'état de colonie. — 425 Révolte des esclaves travaillant dans les mines d'argent du Laurion (sud de l'Attiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peloponnese-reperes-chronologiques/#i_133

GUERRE DU PÉLOPONNÈSE, en bref

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 196 mots

La Ligue de Délos, créée en — 478 par Athènes pour continuer jusqu'à la victoire finale la guerre contre la Perse, avait perdu sa raison d'être avec la conclusion de la paix de Callias en — 448. Elle apparaît dès lors pour ce qu'elle est devenue peu à peu sous l'impulsion de Cimon, puis de Périclès : l'instrument de l'hégémonie d'Athènes en mer Egé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-du-peloponnese-en-bref/#i_133

GUERRES MÉDIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 289 mots

— 500-— 493 Révolte contre les Perses des cités grecques de l'Ionie (côte ouest de l'Asie Mineure) ; Milet est rasée. — 490 Première guerre médique : expédition décidée par Darius (520-486) pour châtier Erétrie (Eubée) et Athènes, qui avaient soutenu les cités révoltées d'Ionie. Septembre — 490 Les Athéniens, dirigés par Miltiade et aidés par un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mediques-reperes-chronologiques/#i_133

HABITAT - L'habitat gréco-romain

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 6 558 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Villes anciennes et villes nouvelles jusqu'au ive siècle avant J.-C. »  : […] En Grèce, l' urbanisation se développe au vii e  siècle sous deux formes : dans les agglomérations anciennes, par agglutination spontanée des maisons, désormais orthogonales ; dans les colonies nouvellement fondées, par une division systématique de l'espace en terrains égaux, qui préfigure l'urbanisme rationaliste du v e  siècle. Il en résulte avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitat-l-habitat-greco-romain/#i_133

INVASION DES HÉRULES EN GRÈCE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 217 mots

Après les deux siècles et demi de paix et de prospérité languide qu'avaient connus les cités grecques sous l'Empire romain, l'invasion navale des Hérules en mer Égée les réveille en sursaut. Ces Germains, qui ont traversé l'Europe orientale de la Baltique à l'Ukraine, écument la mer Noire, franchissent les détroits et se répandent en mer Égée. Avan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invasion-des-herules-en-grece/#i_133

IONIE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 359 mots
  •  • 2 médias

Partie centrale de la côte occidentale de l'Asie Mineure. Selon la tradition, elle aurait été colonisée par des Grecs fuyant devant l'invasion dorienne qui se seraient établis en Asie vers la fin du ~ II e  millénaire. Par ailleurs, dès le ~ vi e  siècle, les Athéniens revendiquaient la paternité de cette colonisation. Ce que l'on a longtemps pris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ionie/#i_133

IONIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 015 mots
  •  • 3 médias

Plutôt qu'un ordre, l'ionique est un style : on n'y retrouve guère la rigueur normative de l'ordre dorique, la codification des formes y est beaucoup moins marquée et les variantes géographiques sont considérables. Entre l'ionique des Cyclades, qui se plaît aux petits bâtiments parés de moulures ciselées, et celui de la côte d'Asie Mineure, où l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-ionique/#i_133

IPHICRATE (-415 env.--354)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LARRIBEAU
  •  • 531 mots

Stratège athénien. Issu d'un milieu humble — son père était cordonnier —, selon Plutarque, Iphicrate dispose cependant d'un avantage : les relations entre sa famille et celle de Conon. Il participe à la bataille de Cnide en ~ 394. La guerre de Corinthe, où de ~ 393 à ~ 390 il commande un détachement de mercenaires au service d'Athènes, sert de trem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iphicrate/#i_133

ISOCRATE (-436--338)

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 878 mots

Orateur grec, né dans le dème d'Erchia, dont le père, Théodoros, était un fabricant d'instruments de musique aisé. Isocrate reçoit l'enseignement des sophistes, en particulier de Prodicos, et il entendra aussi Socrate. Lorsque son père se trouve ruiné, après la guerre du Péloponnèse, Isocrate, se tourne vers l'éloquence : il suit en Thessalie les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isocrate/#i_133

JEUX OLYMPIQUES

  • Écrit par 
  • Jean DURRY, 
  • Pierre LAGRUE, 
  • Alain LUNZENFICHTER
  • , Universalis
  •  • 15 081 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Pierre de Coubertin et son œuvre »  : […] Tous les quatre ans, le nom de Pierre de Coubertin revient sous le feu des projecteurs. On se réfère à son exemple, on cite, en la lui attribuant imperturbablement, la phrase qui n'est pas sienne, « l'important, c'est de participer » (citation qui, en outre, déforme la phrase exacte : « L'important, c'est moins de gagner que de prendre part », pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques/#i_133

JEUX OLYMPIQUES, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 8 360 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les Panathénées »  : […] On ne saurait brosser le tableau de la vie sportive et religieuse de la Grèce antique sans évoquer les Panathénées. La mythologie nous dit que les Panathénées, fêtes destinées à célébrer Athéna, auraient été fondées par Érichthonios, l'un des premiers rois légendaires d' Athènes, puis réinstaurées par Thésée après qu'il eut établi à Athènes le syst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-grece-antique/#i_133

JEUX OLYMPIQUES - Le relais de la flamme olympique

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  • , Universalis
  •  • 2 008 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le rituel moderne »  : […] La flamme est allumée à l'occasion d'une cérémonie organisée par le Comité olympique grec à Olympie, devant les ruines du temple d'Héra, par les rayons du Soleil qui frappent un miroir parabolique . Puis elle est placée dans une urne et transportée par une actrice habillée en prêtresse de l'Antiquité jusqu'à l'ancien stade, où celle-ci la remet au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-le-relais-de-la-flamme-olympique/#i_133

LAURION MINES DU

  • Écrit par 
  • André DAUBARD
  •  • 218 mots

Le Laurion est une région montagneuse du sud-est de l'Attique, célèbre dans l'Antiquité pour ses mines de plomb argentifère. L'exploitation remonte, peut-être, aux alentours de ~ 1000. En ~ 483, les Athéniens utilisèrent le filon pour financer la construction d'une grande flotte qui remporta sur les Perses la victoire de Salamine en ~ 480. La cité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mines-du-laurion/#i_133

LÉOCHARÈS (2e moitié -IVe s.)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 446 mots
  •  • 2 médias

Sculpteur grec, sans doute originaire d'Athènes. Léocharès travailla surtout en Attique et dans le Péloponnèse, mais aussi à Delphes et, hors de la Grèce propre, à Halicarnasse, où il collabora à la décoration du Mausolée. À l'exception de sa première œuvre, un Portrait d'Isocrate réalisé en bronze, et d'une unique statue d'athlète, consacrée au P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leochares/#i_133

LITURGIES HELLÉNIQUES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 260 mots

Institution typique des cités grecques à l'époque classique, les liturgies helléniques sont révélatrices de la nature de l'État grec ancien. Les plus riches parmi les membres de la communauté civique pourvoient en effet à certaines dépenses publiques (en particulier aux dépenses occasionnées par le déroulement des fêtes religieuses : organisation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liturgies-helleniques/#i_133

LYCURGUE (-390 env.--324)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 284 mots

Orateur et homme politique athénien, né vers 390 av. J.-C., mort vers 324 av. J.-C. Lycurgue est, avec Démosthène, un des chefs du parti antimacédonien à Athènes. Pendant les douze années (338-326) qui suivent la défaite infligée à Athènes par les Macédoniens à Chéronée, il gère les finances publiques avec une rare intégrité. Luttant farouchement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lycurgue/#i_133

MACÉDOINE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 10 526 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un royaume barbare (VIIe-Ve siècle av. J.-C.) »  : […] Le premier souverain de la dynastie dont le nom nous soit connu est Perdiccas I er , qui a dû régner au vii e  siècle. Il donna à la Macédoine les limites qu'elle garda jusqu'à l'avènement de Philippe. Parmi ses successeurs, le plus important fut Amyntas I er , contemporain de Pisistrate avec lequel il entretint de bons rapports : c'est avec son as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macedoine-antique/#i_133

MARATHON BATAILLE DE (-490)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 315 mots

Célèbre bataille qui fut livrée dans la plaine côtière qui porte le nom d'une localité située à 35 kilomètres environ au nord-est d'Athènes, et qui opposa Perses et Athéniens en ~ 490 (21 sept. ?). En débarquant à Marathon, les Perses avaient sans doute l'intention d'attirer l'armée adverse loin de sa capitale pour permettre à leurs partisans de s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-marathon/#i_133

MAUSOLE (mort en -353)

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY
  •  • 512 mots

Fils du satrape de Carie Hécatomnos qui exerce son pouvoir au milieu du ~ iv e siècle, Mausole succède à son père en ~ 377-~ 376. Pratiquement indépendant du Grand Roi, il entretient tout d'abord d'excellentes relations avec le pouvoir central et il coopère en ~ 365 avec le karanos , ou chef des armées impériales, Autophradate, dans la répression […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mausole/#i_133

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 408 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La puissance maritime d'Athènes »  : […] Athènes groupa l'ensemble des cités du littoral de la mer Égée, insulaires ou non, en une association de défense contre les Perses, la ligue de Délos. Peu à peu, cette organisation se transforma en un puissant empire maritime athénien qui domina non seulement l'Égée mais aussi les détroits et la mer Noire, où Athènes prit le relais de Milet. L'ordr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-mediterranee/#i_133

MÉTÈQUES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 1 726 mots

Le terme « métèque » ( metoikos ) désigne, à Athènes, à l'époque classique, une catégorie particulière d' étrangers qui, moyennant un certain nombre d'obligations, obtiennent le droit de résider sur le territoire de la cité, de s'y livrer à leurs activités professionnelles, et sont assurés d'une protection juridique qui les garantit contre toute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteques/#i_133

MILTIADE (-550 env.--489)

  • Écrit par 
  • Claudine LEDUC
  •  • 303 mots

Général athénien, fils de Cimon Coalemos, du dème Lakiades (Athènes), Miltiade appartient à une famille noble et riche, les Cimonides, liée au génos des Philaïdes. Son père, trois fois « olympionique » (vainqueur aux jeux Olympiques), est assassiné en ~ 528/527, à l'instigation des Pisistratides inquiets de sa notoriété ; et c'est son frère aîné, S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miltiade/#i_133

MINES, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Claude DOMERGUE
  •  • 12 790 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le droit des mines »  : […] Ce droit, que l'on peut qualifier de régalien, est total à Athènes, où la propriété du sol est distincte de celle du sous-sol et où, précisément, les pratiques suivies par l'État athénien montrent sans l'ombre d'un doute qu'il en est ainsi. On le voit par exemple dans l'ouvrage de Xénophon, Les Revenus , écrit au iv e  siècle : l'auteur suggère que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mines-antiquite-greco-romaine/#i_133

MITHRIDATE VI EUPATOR (-132--63) roi du Pont

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 1 956 mots

Dans le chapitre « La première guerre mithridatique (89 ou 88-85 av. J.-C.) »  : […] En janvier 88 avant J.-C., les Romains chargèrent le consul Sylla de chasser Mithridate de Grèce et d'Asie ; mais les intrigues de Marius retardèrent son départ de plus d'une année. Mithridate eut donc les mains libres et, pour écraser toute résistance, il fit massacrer à la fin du printemps les Romains résidant en Asie – plusieurs milliers – avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mithridate-vi-eupator/#i_133

NICIAS (-470 env.--413)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 310 mots

Général et homme politique athénien, fils de Nicératos, les antécédents de Nicias sont inconnus : la fortune acquise par son père a dû faire sortir la famille de l'obscurité. Sa richesse est proverbiale ; il a des intérêts dans l'exploitation des mines d'argent du Laurion. Elle lui vaut, lors de ses chorégies, de remporter toujours le prix et contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicias-470-env-413/#i_133

ODÉON

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 321 mots
  •  • 1 média

Dans l'architecture antique, l'odéon est un édifice théâtral fermé, destiné à donner des concerts. Le nom vient du mot grec ôdé , qui a donné aussi ode, et signifie chant. Le plus ancien odéon connu fut construit par Périclès à Athènes, près du théâtre de Dionysos ; il ressemblait, dit-on, à la tente royale de Xerxès. Mais cet édifice fut détruit e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odeon/#i_133

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'évolution des ordres après le Ve siècle »  : […] Les ordres, qui avaient évolué parallèlement pendant un siècle et demi, vont se rencontrer à Athènes, que sa position géographique et historique prédisposait à la synthèse entre esprits dorien et ionien. Si l'on tient pour avérée l'appartenance au Portique Peint (Stoa Poïkilè, vers 460 av. J.-C.) de divers fragments d'architecture trouvés remployé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_133

PANATHÉNÉES

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 357 mots

La fête d'Athéna Parthénos, célébrée tous les quatre ans à Athènes, aurait été instituée par Thésée après qu'il eut établi le système démocratique avec ses trois classes de citoyens (nobles, artisans, cultivateurs) et qu'il eut réalisé l'unité de l'Attique autour d'Athènes ; elle devint le symbole de l'unité de l'Attique autour de la ville. Elle co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panathenees/#i_133

PÉRICLÈS (-495 env.--429)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 3 837 mots

Pendant des décennies, Périclès a été le maître incontesté d'Athènes, par la volonté du peuple qui l'élisait chaque année parmi les dix stratèges. Comme Thucydide l'a dit avec force (II, lxv ) : « En apparence c'était la démocratie, en réalité le gouvernement d'un seul. » Mais cette situation ne s'explique pas par son seul génie : il a profité d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pericles/#i_133

PHALÉAS DE CHALCÉDOINE (-IVe--IIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 592 mots

Contemporain de Platon, connu par le livre XI de la Politique d'Aristote, où le Stagirite étudie et compare les différentes constitutions en vigueur ou proposées. De Phaléas on sait seulement qu'il fut le premier à insister sur une plus juste répartition des richesses. On ne peut isoler son projet de réforme du contexte historique. La Grèce du iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phaleas-de-chalcedoine/#i_133

PHIDIAS (-Ve s.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 747 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un maître du « style sévère » »  : […] L'identité de Phidias nous a été transmise par Pausanias ( Description de la Grèce V, x , 2), qui a vu gravé sur la base de la statue de Zeus à Olympie : « C'est l'Athénien Phidias, fils de Charmidès, qui m'a fait. » Cette formulation archaïque a le mérite de souligner d'emblée un fait qu'occulte la longévité de l'artiste : Phidias est un sculpteu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phidias/#i_133

PHILIPPE II (-382 env.--336) roi de Macédoine (-359--336)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 2 198 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Philippe en Thrace »  : […] C'est en Thrace que nous le retrouvons en 353 et 352 avant J.-C., guerroyant contre le roi Cersebleptès et ses alliés athéniens, en particulier le stratège Charès. Le détail des opérations, terrestres et navales, nous échappe, car nous n'en possédons aucun récit suivi. Il semble que Philippe visait déjà l'Hellespont, afin de couper la route de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ii/#i_133

PHOCION (-402 env.--318)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 180 mots

Homme politique et stratège, Phocion fut l'un des derniers Athéniens à avoir joué au ~ iv e  siècle un rôle important. Jusqu'à la bataille de Chéronée (~ 338), il se fit surtout connaître par des campagnes menées avec succès en Eubée (~ 348 et ~ 341), à Mégare (~ 343) et à Byzance (~ 340). Après Chéronée, il se posa en partisan d'un rapprochement a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phocion/#i_133

PHRATRIE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 322 mots

Terme qui désigne à l'origine des groupes de parenté ( phrater  : frère) rassemblant plusieurs familles (au sens large) dans le culte d'un ancêtre commun. Dans Homère, la phratrie apparaît comme une subdivision de la tribu ( phylè ) et les héros combattent groupés par tribu et par phratrie. En fait, on est assez mal renseigné sur l'évolution de cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phratrie/#i_133

PIRÉE LE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  • , Universalis
  •  • 315 mots

Port d'Athènes et premier port de la Grèce, Le Pirée est le point focal de toutes les lignes de navigation desservant la Grèce continentale et la Grèce insulaire. Il fait partie intégrante de l'agglomération de la capitale et contribue, par son activité commerciale, à la croissance de celle-ci. Port de commerce et de guerre vital pour l’antique At […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-piree/#i_133

PISISTRATE (-600 env.--528)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 953 mots

Homme d'État athénien. D'origine noble, parent de Solon, Pisistrate est à la tête d'une expédition contre Mégare à qui il prend Salamine (~ 570 env.). Il se mêle aux luttes politiques qui opposent alors le parti des pédieis (gens de la plaine) à celui des paraloi (côtiers), dirigé par les Alcméonides. Contre eux, il crée la faction des diacrioi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pisistrate/#i_133

PŒCILE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 330 mots

Portique construit vers ~ 470-460 sur la bordure nord de l'agora d'Athènes. Le Pœcile ou Stoa Poikilè a disparu mais les auteurs anciens, tout particulièrement Pausanias et Plutarque, indiquent que les murs étaient ornés de peintures exécutées par Polygnote de Thasos, Panainos et Micon. La répartition des quatre tableaux mentionnés demeure difficil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poecile/#i_133

POLYGNOTE DE THASOS (-500 env.-env. -440)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 581 mots

Peintre grec originaire de l'île de Thasos. Fils et élève d'Aglaophon, Polygnote de Thasos exerce son art dans la période qui suivit les guerres médiques. Il travaille, souvent en collaboration avec son père, à Athènes, à Thespies, à Platées et à Delphes. La grande peinture grecque ayant totalement disparu, nous devons notre connaissance de Polygno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygnote-de-thasos/#i_133

POURSUITE DROIT DE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 562 mots

Dans les sociétés esclavagistes de l'Antiquité et en particulier à Athènes et à Rome, le droit de poursuite est appliqué principalement aux esclaves fugitifs ou recherchés pour des délits. Les cités grecques protègent légalement les propriétaires d'esclaves en signant entre elles des traités qui autorisent la poursuite et l'extradition d'un esclave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-de-poursuite/#i_133

PRAXITÈLE (-390 env.-env. -335)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 589 mots
  •  • 3 médias

Sculpteur grec, fils du sculpteur athénien Céphisodote l'Ancien. Les textes attribuent à Praxitèle de nombreuses statues exécutées pour Athènes sa patrie, aussi bien que pour Olympie, Mantinée, la Béotie, la côte et les îles d'Asie Mineure, mais ils ne permettent pas d'entrevoir précisément le développement chronologique de sa carrière. Praxitèle t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/praxitele/#i_133

PROSTITUTION EN EUROPE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Yannick RIPA
  •  • 3 064 mots

Dans le chapitre « Prostitution et citoyenneté dans l’Antiquité »  : […] Dans l’Antiquité, la relation entre prostitution et citoyenneté prédomine. Cette dernière repose sur l’autonomie intellectuelle et corporelle de la personne, tandis que la prostitution est considérée comme une soumission au plaisir d’autrui. Ainsi, le citoyen qui se prostitue, assimilé alors à un esclave, perd ses droits civiques. Au contraire, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostitution-en-europe-histoire-de-la/#i_133

PRYTANÉE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 146 mots

Édifice constituant à proprement parler le foyer de la cité. À son caractère religieux s'ajoute un caractère politique : c'est là, en effet, que se réunissent les prytanes, c'est-à-dire les cinquante bouleutes d'une même tribu, qui, pendant un dixième de l'année, constituent le bureau permanent du Conseil. Il n'est pas étonnant dès lors qu'à Athène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prytanee/#i_133

PRYTANIE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 96 mots

À Athènes, période durant laquelle les cinquante bouleutes d'une tribu constituent le bureau permanent du conseil. Depuis la réforme de Clisthène (à la fin du ~ vi e siècle), l'année athénienne est divisée en dix prytanies d'une durée de trente-six ou trente-neuf jours. Après ~ 307, quand on ajoutera aux dix tribus clisthéniennes deux nouvelles tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prytanie/#i_133

RECONSTRUCTION DE L'ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

Après la conclusion de la paix avec la Perse en — 448, Périclès engage à Athènes un programme de grands travaux destiné à assurer le plein-emploi, comme la guerre l'avait fait jusque-là. Sur l'Acropole, qui n'était plus qu'un champ de ruines après la bataille de Platées en — 479, surgissent en quinze ans (— 447-— 432) deux bâtiments d'une ampleur e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconstruction-de-l-acropole-d-athenes/#i_133

RECONSTRUCTION DE L'ACROPOLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 120 mots

— 447 -— 438 Construction du Parthénon, par Ictinos, pour abriter la statue votive d'Athéna Parthénos par Phidias. — 438-— 432 Construction des Propylées ; réalisation des sculptures des frontons du Parthénon. Entre — 438 et — 432 Phidias, accusé de détournement de fonds, meurt en prison ou s'enfuit. — 432 Décrets de Callias : arrêt des grands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconstruction-de-l-acropole-reperes-chronologiques/#i_133

RÉFORMES DE SOLON

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 200 mots

La crise sociale aiguë que provoque à Athènes, à la fin du vii e  siècle, la saisie des terres pour dettes et l'apparition d'une classe d'artisans dépourvus de droits politiques provoqua la désignation de Solon comme médiateur doté des pleins pouvoirs. Son œuvre, qui lui valut d'être mis au nombre des Sept Sages, nous est connue surtout par la biog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reformes-de-solon/#i_133

RELIEFS FUNÉRAIRES GRECS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 394 mots
  •  • 2 médias

Si l'on excepte le groupe, d'ailleurs isolé et mystérieux dans l'art mycénien, des grandes stèles en calcaire qui signalaient les tombes royales du premier cercle funéraire de Mycènes (~ xvi e s.), la coutume d'installer sur les tombes des stèles à décor peint ou sculpté est relativement tardive en Grèce : durant toute la période géométrique, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliefs-funeraires-grecs/#i_133

RELIEFS VOTIFS GRECS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 061 mots

L'art grec a connu trois genres de reliefs : les reliefs décoratifs à sujets mythologiques, intégrés à l'architecture des bâtiments sacrés ; les reliefs funéraires, placés sur la tombe des notables depuis la fin du vii e  siècle avant J.-C. et qui représentent le mort, avec un goût narratif croissant qui va modifier peu à peu la morphologie des stè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliefs-votifs-grecs/#i_133

RHÉTORIQUE

  • Écrit par 
  • Françoise DOUAY-SOUBLIN
  •  • 6 015 mots

Dans le chapitre « Racines antiques : rhètôr, l'orateur »  : […] En grec, la rhétorique –  rhétorikè , sous-entendu technè  – est l'art de celui qui parle ( rhètôr ) . La tradition veut que la rhétorique soit née en Sicile, alors colonie grecque, au début du v e  siècle avant J.-C., lorsque la chute des tyrans d'Agrigente et de Syracuse fut suivie de contestations de propriétés plaidées par les intéressés eux-m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhetorique/#i_133

SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 17 534 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La comptabilité sociale et les dénombrements à Athènes »  : […] Outre les données d'ordre fiscal et militaire disponibles en Grèce comme dans les États du Moyen-Orient, Athènes jouit de dispositions lui permettant de mieux connaître sa population que les autres cités grecques. À chaque naissance, rapporte Aristote ( Économiques , II), on offrait à la prêtresse d'Athéna une mesure de froment, et à chaque décès u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-des-sciences-sociales/#i_133

SOLON (-640 env.-apr. -560)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 1 032 mots

Homme d'État, législateur et poète athénien. Né, selon la tradition, dans une famille de souche royale, Solon doit, pour reconstituer un patrimoine dilapidé par son père, s'adonner au commerce maritime et entreprendre de nombreux voyages. Il n'en participe pas moins activement à la vie politique de sa patrie. Les Élégies qu'il compose pour répand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solon/#i_133

SOPHOCLE (-495--406)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 3 397 mots

Dans le chapitre « Un moment d'épanouissement »  : […] La vie de Sophocle coïncide avec le déploiement de la grandeur d' Athènes. Il est né à Colone, juste avant les guerres médiques, et conduisit, dit-on, le chœur des jeunes garçons qui célébra la victoire d'Athènes. Il connut l'empire athénien et la démocratie de Périclès, avec qui il fut lié. Lui-même, dans cette cité à son apogée, eut toujours une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sophocle/#i_133

SPARTE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 4 682 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le ve siècle »  : […] Le repliement de Sparte apparaît de manière décisive dans la crise des guerres médiques : dans la première, les Spartiates sont absents à Marathon ; dans la seconde, ils montrent bien leur égoïsme en n'engageant aux Thermopyles (480 av. J.-C.) que de faibles contingents pour la défense de la Grèce centrale et de l'Attique et en gardant leurs troup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sparte/#i_133

THALASSOCRATIE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 266 mots

Nom par lequel les Grecs désignaient la domination des mers. La première thalassocratie aurait été celle de Minos, le légendaire roi de Cnossos, en Crète. Grâce à une flotte puissante, il aurait, aux dires de Thucydide, établi sa domination sur les Cyclades et purgé l'Égée des pirates. Agamemnon, bien que le centre de sa puissance ait été sur le co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thalassocratie/#i_133

THASOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 820 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thasos, colonie et alliée de Paros »  : […] L'occupation humaine de l'île est bien antérieure à l'arrivée des Grecs, comme l'ont prouvé les recherches menées depuis les années 1970 par le Service archéologique grec en divers points de l'île. Si les vestiges néolithiques sont jusqu'ici ténus, un petit habitat de l'Âge du bronze ancien (fin du III e  millénaire av. J.-C.), fouillé partiellemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thasos/#i_133

THÈBES DE BÉOTIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 2 653 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La déchéance »  : […] La mort d'Épaminondas rabaisse aussitôt Thèbes au rang d'une puissance secondaire. Elle cherche à établir son autorité sur ses voisins phocidiens dans la troisième guerre sacrée (356-346), mais elle ne peut la finir, après bien des vicissitudes, qu'en faisant appel à Philippe de Macédoine, trop heureux d'intervenir dans les affaires helléniques. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thebes-de-beotie/#i_133

THÉMISTOCLE (-524-env. -459)

  • Écrit par 
  • Claudine LEDUC
  •  • 421 mots

Homme politique athénien. Fils de Néoclès, du dème Phréarres (Athènes), issu de la branche cadette du genos des Lycomides, réduite, avant lui, à une notabilité locale, Thémistocle accède à l'archontat en ~ 493/92 ou en ~ 483/82. Dans l'histoire d'Athènes, il est celui qui « amena insensiblement la cité à se tourner et à descendre vers la mer » (Pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/themistocle/#i_133

THRASYBULE (-445 env.--388)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 379 mots

Fils de Lycos, du dème de Steiria. Thrasybule apparaît dans l'histoire d'Athènes en ~ 411, au moment où les oligarques, les Quatre-Cents, s'étant emparés du pouvoir dans la cité, les marins et les soldats de la flotte cantonnés à Samos refusent le fait accompli, destituent les stratèges suspects de sympathie pour l'oligarchie et en désignent d'autr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thrasybule/#i_133

THUCYDIDE (-460 env.-env. -400)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 2 433 mots
  •  • 1 média

Thucydide occupe une place unique parmi les historiens. Racontant une guerre qu'il avait vécue, il en a donné une analyse si profonde qu'il a réussi à en faire, comme il se l'était proposé, une « acquisition pour toujours », où chaque époque apprend, à travers ce récit du v e  siècle avant J.-C., à mieux comprendre ce qu'elle vit. Thucydide a raco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thucydide/#i_133

TRAGÉDIE

  • Écrit par 
  • Bernard DORT, 
  • Jacques MOREL, 
  • Jean-Pierre VERNANT
  •  • 5 381 mots
  •  • 2 médias

La tragédie naît en Grèce au vi e siècle avant J.-C., mais c'est à Athènes, au cours du v e siècle, qu'elle trouve sa forme littéraire achevée. Les œuvres tragiques qui nous sont parvenues et que les Grecs nous ont transmises parce qu'ils les jugeaient dignes d'être conservées (trente-deux pièces sur les quelque trois cents qu'avaient, à eux seu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tragedie/#i_133

TYRANNICIDE

  • Écrit par 
  • Jean-François JUILLIARD
  •  • 1 372 mots

Désignant le meurtre d'un tyran accompli en dehors de toute procédure régulière par une personne privée, le terme « tyrannicide » s'applique aussi parfois au meurtrier du tyran. Dans l'Antiquité grecque, le tyrannicide apparaît comme l'aboutissement ultime de la forme politique que constitue la cité, cette dernière étant caractérisée par la partici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyrannicide/#i_133

TYRANNIE, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 6 005 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les Pisistratides d'Athènes »  : […] À Athènes, la menace de la tyrannie apparut assez tôt. À une date discutée (entre 636 et 600 av. J.-C.), un jeune aristocrate, Cylon, qui venait de remporter une victoire olympique, tenta de s'emparer de l'Acropole avec l'appui de son beau-père, le tyran de Mégare Théagénès : le coup de force échoua, à cause d'une résistance énergique conduite par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyrannie-grece-antique/#i_133

TYRANNIE DE PISISTRATE ET DE SES FILS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 218 mots
  •  • 1 média

Pisistrate dut s'y reprendre à trois fois à partir de — 560 pour installer à Athènes un pouvoir personnel durable (544-528) ; quant à ses fils Hipparque (528-514) et Hippias (514-510), ils auront à cœur de prolonger le « despotisme éclairé » de leur père. Pisistrate s'appuie d'abord sur les petits paysans au détriment de l'aristocratie, leur prête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyrannie-de-pisistrate-et-de-ses-fils/#i_133

XÉNOPHON (-426 env.- -354)

  • Écrit par 
  • Yvonne VERNIÈRE
  •  • 2 079 mots

Dans le chapitre « L'élève de Socrate »  : […] Citoyen d' Athènes, né vers 426 avant notre ère, Xénophon appartient à la génération des élèves de Socrate : à dix-huit ans, il s'attache au maître et suit ses leçons jusqu'en 401. Plusieurs de ses œuvres ( Apologie de Socrate , Banquet , Mémorables ) feront revivre ses entretiens familiers. Aristocrate aisé, Xénophon appartient à la classe des che […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenophon/#i_133

Voir aussi

Pour citer l’article

Guy BURGEL, Pierre LÉVÊQUE, « ATHÈNES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenes/