Paul MAZLIAK

professeur honoraire de biologie cellulaire à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

ADÉNOSINE TRIPHOSPHORIQUE ACIDE (ATP)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 209 mots

L'adénosine triphosphorique (ATP) est un mononucléotide diphosphorylé du métabolisme intermédiaire découvert en 1929 par Lohmann. Véritable « monnaie énergétique de la cellule », ce composé assure la fourniture ou la mise en réserve d'énergie dans la plupart des réactions biochimiques. Son rôle dans le transport de radicaux phosphoriques est par ailleurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-adenosine-triphosphorique/#i_0

ANTIBIOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 241 mots

Pathologiste à l'hôpital St. Mary de Londres, Alexander Fleming (1881-1955) étudiait les bactéries responsables, pensait-on, de l'épidémie de grippe espagnole qui fit vingt millions de morts en 1918. Cultivant ces bactéries pathogènes en boîtes de Pétri (plates, contenant des milieux de culture solidifiés), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotherapie/#i_0

ANTIBIOTIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 361 mots

1903 Découverte du Trypan Röd (premier antibiotique anti-parasitaire) par Paul Ehrlich (1854-1915).1909 Découverte du Salvarsan (606), puissant anti-syphilitique par Paul Ehrlich.1921 Synthèse du Stovarsol (anti-microbien peu toxique dérivé de l'arsenic) par Ernest Fourneau (1872 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotiques-reperes-chronologiques/#i_0

KOCH BACILLE DE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 224 mots

Après avoir identifié le bacille du charbon (1876), le médecin allemand Robert Koch (1843-1910) développa la culture des microbes sur milieu nutritif stérile solide et isola le bacille de la tuberculose en 1882. La règle d'or de la bactériologie médicale, codifiée p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacille-de-koch/#i_0

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 128 mots

Xavier Bichat (1771-1802) donnait encore la prédominance à l'anatomie sur la physiologie puisqu'il attribuait une fonction différente à chacun des tissus de l'organisme. Claude Bernard montra qu'une même fonction (la respiration, par exemple) peut se retrouver dans plusieurs tissus et qu'inversement une seule fonction (la digestion, par exemple) peut met […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard/#i_0

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE, 
  • E.U., 
  • Jacques TONNELAT, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 5 242 mots

La bioénergétique, qui a pour objet la transformation de l'énergie dans les structures vivantes, ne diffère pas, dans son essence, de l'énergétique physique. Il n'y est question que d'échanges et de conversions d'énergie : énergie chimique, travail, chaleur, lumière. Ces échanges, ces transformations, sont soumis au pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioenergetique/#i_0

BIOSYNTHÈSE DE L'ATP

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 242 mots

La théorie émise par Peter Mitchell (1920-1992), qu'il baptisa théorie chimiosmotique, bouleversa la bioénergétique. Jusqu'alors, on considérait que l'oxydation des substrats respiratoires dans les mitochondries était couplée avec la synthèse endergonique (consommatrice d'énergie) d'ATP (adénosine triphosp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biosynthese-de-l-atp/#i_0

CARBONE 14 ET LES TRACEURS RADIOACTIFS

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 254 mots

Ernest Lawrence (1901-1958) construisit à Berkeley le premier cyclotron où des collisions à très grande vitesse entre atomes et particules nucléaires produisent des isotopes radioactifs des éléments naturels : carbone 11 [11C, demi-vie : 20 min], oxygène 15 [15O, demi-vie : 2 min], azote 13 [13 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbone-14-et-les-traceurs-radioactifs/#i_0

CHLOROPLASTES

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 869 mots

Dansles cellules chlorophylliennes des végétaux supérieurs, il existe deux modes de fixation du gaz carbonique (CO2 ou dioxyde de carbone)  : le type de fixation en C3 et le type en C4 ainsi désignés en fonction du nombre d'atomes de carbone de la molécule photosynthétisée (voir plus loin). À chaque type métabolique correspondent desorganites chlorophylliens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chloroplastes/#i_0

DUTROCHET ET LA PHYSIOLOGIE CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 314 mots

Le premier microscopiste ayant utilisé le mot cellule est le savant anglais Robert Hooke (1635-1703) qui désigna par ce terme les cavités présentes dans une coupe de tissu liégeux mort. Beaucoup d'autres microscopistes observèrent ensuite de vraies cellules mais le premier énoncé de la th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dutrochet-et-la-physiologie-cellulaire/#i_0

ÉLECTROPHORÈSE, en bref

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 222 mots

Arne Wilhelm Kaurin Tiselius (1902-1971) mit au point, en 1926, l'électrophorèse, méthode qui lui permit de séparer les protéines du sérum sanguin. En appliquant un champ électrique au sérum sanguin – qui est contenu dans un tube et mélangé à un tamp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophorese-en-bref/#i_0

FERMENTATIONS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 520 mots

1789 Dans son Traité élémentaire de chimie, A. Lavoisier (1743-1794) décrit la « fermentation vineuse » comme une division du sucre en deux portions (alcool et acide carbonique), division réalisée par un « ferment ».1833 A. Payen (1795-1871) et J.-F. Persoz (1805-1868) isolent de grains d'orge germés la « diastase », une substan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fermentations-reperes-chronologiques/#i_0

GLYOXYSOME

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 741 mots

Pendant la germination des graines oléagineuses (ricin, tournesol), les réserves lipidiques de l'albumen ou des cotylédons des semences disparaissent. Ces lipides sont convertis en glucides, principalement du saccharose : ainsi un flux de carbone dérivé des lipides pourra al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glyoxysome/#i_0

ISOLEMENT DE LA ZYMASE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 230 mots

Eduard Büchner (1860-1917) publie en 1897 La Fermentation alcoolique en milieu acellulaire, article qui ranime la controverse sur les fermentations. En effet, entre 1830 et 1860, deux théories contradictoires s'étaient affrontées : pour les chimistes A. von Baeyer (1835-1917) et J. von Liebig (1803-1873), « mécanistes », les ferment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isolement-de-la-zymase/#i_0

KAMEN MARTIN DAVID (1913-2002)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 887 mots

Martin Kamen naquit à Toronto, le 27 août 1913. En 1930, âgé de dix-sept ans, il est admis à l'université de Chicago et se tourne vers la chimie. Cette discipline l'intéresse et il se met à lire énormément ; parmi ses professeurs, deux prix Nobel de physique, A. Michelson et A. Compton, suscitent particulièrement son enthousiasme. Pour subvenir aux frais de ses études, Kamen joue à cette époque da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-david-kamen/#i_0

KREBS HANS ADOLF (1900-1981)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 941 mots

Hans Krebs naquit le 25 août 1900 à Hildesheim (Basse-Saxe, Allemagne), dans une famille israélite ; son père était chirurgien. Après des études de médecine commencées à Göttingen, il choisit à dix-neuf ans de se diriger vers la recherche. En 1923, il devient collaborateur bénévole dans le laboratoire d'anatomie d'E. Fischer, à Fribourg. Sa première publication est une étude cytochimique. Elle lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-adolf-krebs/#i_0

MALADIES CONTAGIEUSES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 225 mots

Vers — 29 Virgile, dans les Géorgiques, décrit la maladie du charbon chez les animaux et chez l'homme.400 Le Susruta Samhita (Inde) décrit la lèpre.1346 Les lépreux sont chassés de Londres. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-contagieuses-reperes-chronologiques/#i_0

MÉTABOLISME ET PHOSPHORYLATIONS

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 216 mots

Les Britanniques Arthur Harden et William Young avaient démontré, en 1905, que la fermentation alcoolique en milieu acellulaire consommait du phosphate. Celui-ci entrait dans la formation d'un hexose diphosphate qui fut isolé par W. Young en 1907 et identifié ensuite (1928) comme étant le fructose 1,6-diphosphate par Phoebus Levene aux États-Unis. Le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme-et-phosphorylations/#i_0

MÉTABOLISME RESPIRATOIRE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 270 mots

Hans Krebs (1900-1981) étudia, à Fribourg, la formation de l'urée dans des tranches de foie de rat et décrivit, en 1930, le premier cycle biochimique où un métabolite initial est régénéré par une série de réactions intermédiaires. Contraint à l'exil en 1933, il s'établit à Oxford et découvrit, sur des muscles émincés de pigeon, le cycle de décomposition respira […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme-respiratoire/#i_0

MITCHELL PETER DENNIS (1920-1992)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 744 mots

Il est rare qu'un chercheur du xxe siècle crée son laboratoire sur ses propres fonds. C'est pourtant ce que fit Peter Mitchell qui révolutionna ensuite la bioénergétique. Il développa en effet une « théorie chimiosmotique » qui rencontra d'abord le scepticisme général mais qui, en moins de dix ans, réussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-dennis-mitchell/#i_0

PASTEUR LOUIS (1822-1895)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 6 453 mots

Pasteur est l'un des fondateurs de la biologie moderne, telle qu'elle s'est développée au xxe siècle. Son œuvre scientifique est à l'origine de quelques-unes des disciplines majeures des sciences de la vie : biochimie métabolique, microbiologie générale, étude des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-pasteur/#i_0

PAULING ET LES PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 234 mots

Après avoir appliqué la mécanique quantique aux liaisons chimiques et défini les liaisons faibles, Linus Pauling (1901-1994) se consacra à l'étude des protéines. Il élabora, en 1951, la structure secondaire des protéines fibrillaires (kératine des cheveux, fibroïne de la soie, etc.), point de départ des études sur la biologie structurale des protéines. Tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauling-et-les-proteines/#i_0

PHOTORESPIRATION

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 914 mots

L'influencede la lumière sur la respiration des plantes vertes a longtemps été tenue pour négligeable. Depuis 1955 cependant, un grand nombre de travaux ont montré que, pour la plupart des plantes vertes, le dégagement de gaz carbonique était deux ou trois fois plus intense à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photorespiration/#i_0

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 10 316 mots

Le terme « photosynthèse » signifie littéralement : synthèse réalisée à l'aide de l'énergie lumineuse. Bien que, en ce sens, différentes réactions synthétiques puissent avoir lieu indépendamment des êtres vivants, il est d'usage de ne désigner par ce mot que la capacité des végétaux chlorophylliens à assimiler le dioxyde de carbone ou gaz carbonique, à la Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese/#i_0

PRÉPARATION DES ORGANITES CELLULAIRES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 404 mots

1923 T. Svedberg (1884-1971) invente l'ultracentrifugation analytique, méthode permettant la détermination des masses moléculaires de protéines.1935 Construction des premières ultracentrifugeuses préparatives permettant le fractionnement et l'obtention de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preparation-des-organites-cellulaires-reperes-chronologiques/#i_0

PROTOPLASTES

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 968 mots

On obtient expérimentalement des protoplastes au laboratoire à partir de cellules bactériennes ou végétales.On appelle protoplaste bactérien une cellule bactérienne (provenant d'une bactérie Gram+) libérée de sa paroi mucopolysaccharidique, généralement après hydrolyse puis dissolution des « muréines » de cette paroi par une enzyme extraite du blanc d'œuf, le lysozyme. Le proto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protoplastes/#i_0

RESPIRATION CELLULAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 985 mots

1783 A. Lavoisier (1743-1794) compare la respiration d'un cobaye à la combustion d'une bougie. Il conclut que la chaleur animale résulte de la combustion combinant l'oxygène de l'air avec les aliments carbonés transportés par le sang. Comme la matière cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiration-cellulaire-reperes-chronologiques/#i_0

ULTRACENTRIFUGATION

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 199 mots

Theodor Svedberg (1884-1971) étudia, à l'université d'Uppsala, en Suède, les suspensions colloïdales formées de micelles – fines particules solides – dispersées dans une phase liquide. Pour connaître la taille moyenne des micelles (comprise entre 5 et 100 mμm), il imagina de les faire sédimenter par une force artificielle produite dans une centrifug […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ultracentrifugation/#i_0

VACUOLE VÉGÉTALE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 828 mots

La cellule végétale typique (cellule foliaire, cellule corticale de racine ou de tige) renferme une grande vacuole centrale, ce qui signifie que le protoplasme de cette cellule est creusé d'une vaste dépression remplie d'une solution saline ou colloïdale diluée — le liquide vacuolaire — et bordée par une membrane simple, le tonoplaste. Certains colorants « v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vacuole-vegetale/#i_0

WARBURG OTTO HEINRICH (1883-1970)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 995 mots

Otto Warburg naquit en 1883 à Fribourg-en-Brisgau dans une famille d'intellectuels érudits. Son père, Emil, professeur de physique à l'université de Berlin, lui fit faire des études de chimie et l'incita à entreprendre des recherches sous la direction d'Emil Fischer. Il obtint aussi un doctorat de médecine et fut trois ans assistant à Heidelberg, dans le service de Ludolf von Krehl. Mobilisé duran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-heinrich-warburg/#i_0