Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ANTIBIOTHÉRAPIE

Pathologiste à l'hôpital St. Mary de Londres, Alexander Fleming (1881-1955) étudiait les bactéries responsables, pensait-on, de l'épidémie de grippe espagnole qui fit vingt millions de morts en 1918. Cultivant ces bactéries pathogènes en boîtes de Pétri (plates, contenant des milieux de culture solidifiés), il constata en 1921 qu'une goutte de mucus nasal empêchait le développement des bactéries autour d'elle. Le mucus contient en effet une enzyme qui détruit les parois bactériennes. En septembre 1928, la même auréole d'inhibition de croissance fut observée par Fleming autour d'une spore de Penicillium : le chercheur suspecta cette moisissure de sécréter un bactéricide puissant : la pénicilline. Ce premier antibiotique fut isolé chimiquement en 1939 par Ernest B. Chain et Howard W. Florey, à Oxford. De 1940 à 1945, les essais thérapeutiques sur l'homme donnèrent des résultats miraculeux. Les premiers utilisateurs du médicament furent les armées alliées. La pénicilline s'oppose à l'infection des blessures en empêchant la prolifération des bactéries Gram+. Après la guerre, elle devait trouver de nombreuses applications thérapeutiques, notamment dans le traitement de la syphilis et pour le contrôle sanitaire des victimes civiles ou militaires du tragique conflit qui venait de s'achever.

— Paul MAZLIAK

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur honoraire de biologie cellulaire, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Pour citer cet article

Paul MAZLIAK. ANTIBIOTHÉRAPIE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Autres références

  • RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Catégories de médicaments

    • Écrit par et
    • 1 464 mots
    • 1 média
    ...bouleversé le pronostic de nombreuses maladies du système respiratoire. Sous forme d’antibiothérapie, elle est spécifique au micro-organisme déterminé. C'est le cas des antibiotiques antituberculeux, prescrits dans toutes les formes de tuberculose pulmonaire ; d’autres ont une action efficace sur...
  • ANGINE

    • Écrit par
    • 212 mots

    On désigne par le terme angine toute affection infectieuse de la muqueuse de l'oropharynx. Le tableau habituel de l'angine aiguë associe la fièvre, un malaise général, des douleurs à la déglutition. L'examen de l'arrière-gorge montre l'aspect inflammatoire de la muqueuse (angine rouge), qui est...

  • ANTIBIOTIQUES

    • Écrit par , et
    • 6 760 mots
    • 6 médias
    En début de traitement, l’infection peut ne pas être bien documentée : l’antibiothérapie probabiliste utilise alors en première intention des molécules souvent à large spectre et tenant compte des données épidémiologiques locales. Dès que les résultats de l’antibiogramme sont disponibles, le traitement...
  • ANTIBIOTIQUES - (repères chronologiques)

    • Écrit par
    • 460 mots

    1903 Découverte du Trypan Röd (premier antibiotique anti-parasitaire) par Paul Ehrlich (1854-1915).

    1909 Découverte du Salvarsan (606), puissant anti-syphilitique par Paul Ehrlich.

    1921 Synthèse du Stovarsol (anti-microbien peu toxique dérivé de l'arsenic) par Ernest Fourneau (1872-1949)....

  • Afficher les 28 références