ANTIBIOTIQUES(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 1903 Découverte du Trypan Röd (premier antibiotique anti-parasitaire) par Paul Ehrlich (1854-1915).

  • 1909 Découverte du Salvarsan (606), puissant anti-syphilitique par Paul Ehrlich.

  • 1921 Synthèse du Stovarsol (anti-microbien peu toxique dérivé de l'arsenic) par Ernest Fourneau (1872-1949).

  • 1928 Découverte de l'action antibiotique du Penicillum par Alexander Fleming.

  • 1935 Gehrad Dogmak (1895-1964) synthétise le Prontosil anti-microbien général.

  • 1935 Jacques Tréfouel (1897-1977) et Constantin Levaditi (1874-1953) démontrent l'activité antibactérienne des sulfamides dérivés du Prontosil.

  • 1939 Ernst Chain et Howard Florey obtiennent la pénicilline pure. René Dubos (1901-1982) et Rollin Hotchkiss isolent, à l'Institut Rockefeller de New York, la thyrotricine (ou gramicidine).

  • 1940 Isolement de l'actinomycine par Selman A. Waksman (1888-1973).

  • 1942 Débuts de la préparation industrielle de la pénicilline (laboratoire Eli Lilly).

  • 1943 Isolement de la streptomycine par Selman Waksman (lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1952), premier antibiotique efficace contre la tuberculose.

  • 1944 Découverte, par Waksman, de la streptomycine, antibiotique actif contre les bactéries Gram négatives et, surtout, contre le bacille de Koch (traitement antituberculeux).

  • 1945 Fleming, Florey et Chain reçoivent conjointement le prix Nobel de physiologie ou médecine pour la découverte, l'isolement et l'emploi thérapeutique de la pénicilline.

  • 1945 Débuts de la préparation industrielle et de la commercialisation des antibiotiques.

  • 1949 Découverte des tétracyclines qui bloquent les synthèses protéiques dans les bactéries.

  • 1950 Mise en évidence, au Japon, de bactéries pathogènes devenues résistantes aux antibiotiques usuels (pénicilline, streptomycine, chloramphénicol).

  • 1960 Le Japonais T. Watanabe démontre l'origine génétique de l'antibiorésistance : le gène responsable est porté par un plasmide bactérien (anneau d'ADN indépendant du chromosome).

  • 1965 Développement des antibiotiques semi-synthétiques.

  • 1980 De nouveaux éléments génétiques bactériens, les intégrons, favorisent la résistance aux antibiotiques.

  • 1990 Début de l’expansion de l’épidémie de bacilles tuberculeux multirésistants aux antibiotiques (MDR).

  • 2000 Première introduction depuis vingt ans d’une nouvelle classe d’antibiotiques avec la synthèse totale du premier antibiotique de nouvelle génération, le Linezolide.

  • 2017 Introduction en France de l’antibiotique Zavicefta® (produit par AstraZeneca) dans l’arsenal de lutte contre les bactéries multirésistantes.

—  Paul MAZLIAK

Écrit par :

  • : professeur honoraire de biologie cellulaire, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  ANTIBIOTIQUES  » est également traité dans :

ANTIBIOTIQUES

  • Écrit par 
  • Patrice COURVALIN, 
  • François DENIS, 
  • Marie-Cécile PLOY, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Patrick TRIEU-CUOT
  • , Universalis
  •  • 6 938 mots
  •  • 5 médias

Selon la définition donnée par S. A. Waksman, en 1941, un antibiotique est une substance produite par un micro-organisme et qui a le pouvoir d'inhiber la croissance d'autres micro-organismes et même de les détruire.L'antibiose est donc le fait que la prolifération d'une première espèce microbienne puisse être mise en échec par une seconde espèce. Celle-ci élabore à cet effet des substances nuisibl […] Lire la suite

ACTINOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Hubert A. LECHEVALIER
  •  • 3 467 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Importance économique des Actinomycètes »  : […] Les Actinomycètes sont les plus prolifiques de tous les micro-organismes en tant que producteurs d' antibiotiques. On estime que les deux tiers des quelque six mille antibiotiques isolés jusqu'ici sont produits par les Actinomycètes, et c'est Selman A. Waksman qui, le premier, a démontré la richesse des Actinomycètes dans ce domaine. Ce fut dans ses laboratoires que furent isolés quatre des premi […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 4 747 mots

Dans le chapitre « Contaminations accidentelles »  : […] La présence de produits chimiques nocifs à une concentration élevée dans l'eau de boisson ou les aliments est toujours accidentelle. Citons pour mémoire les contaminations par l'arsenic, le fluor, le sélénium et autres composés minéraux. Un cas particulier, remis en lumière par des intoxications graves, est celui de la contamination mercurielle liée à des déversements en mer de déchets industrie […] Lire la suite

ANTIBIOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 237 mots

Pathologiste à l'hôpital St. Mary de Londres, Alexander Fleming (1881-1955) étudiait les bactéries responsables, pensait-on, de l'épidémie de grippe espagnole qui fit vingt millions de morts en 1918. Cultivant ces bactéries pathogènes en boîtes de Pétri (plates, contenant des milieux de culture solidifiés), il constata en 1921 qu'une goutte de mucus nasal empêchait le développement des bactéries a […] Lire la suite

CHAMPIGNONS

  • Écrit par 
  • Jacques GUINBERTEAU, 
  • Patrick JOLY, 
  • Jacqueline NICOT, 
  • Jean Marc OLIVIER
  •  • 10 942 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Usages industriels »  : […] La nécessité de trouver de nouvelles sources de protéines alimentaires pour remédier à la sous-alimentation temporaire ou endémique a orienté les recherches vers l'exploitation des micro-organismes : algues vertes, plancton marin, etc., et plus particulièrement des levures. La culture intensive de Candida utilis ou de Saccharomyces cerevisiae , en aérobiose, au moyen de sous-produits industriels […] Lire la suite

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bilan actuel et perspectives »  : […] Notre époque est si fertile en découvertes qu'il est bien difficile de prévoir ce que sera la chirurgie dans l'avenir. Certains secteurs de la pathologie médicale ont disparu, comme certaines maladies contagieuses, d'autres sont en plein remaniement. En revanche, des maladies nouvelles sont apparues, soit qu'elles aient été méconnues jusqu'alors, soit qu'elles aient été créées par les progrès dus […] Lire la suite

DIPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 258 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le développement »  : […] Les mouches, attirées par les substances en décomposition, pondent sur les chairs avariées où se développeront les larves ou asticots. Ceux-ci produisent les enzymes attaquant les protides et les graisses mais il n'y a pratiquement pas de ferments agissant sur les glucides. Les asticots semblent donc absorber uniquement les protéines préalablement liquéfiées. Cependant on ne peut élever ces larve […] Lire la suite

DUBOS RENÉ (1901-1982)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 646 mots

Médecin et biologiste américain d'origine française. Né près de Paris, à Saint-Brice, René Dubos suit les cours du lycée Chaptal puis entre à l'Institut national agronomique de Paris. Après son diplôme, il est assistant à l'Institut international d'agriculture de Rome puis s'installe aux États-Unis en 1924 et entre comme assistant chargé de cours à la Rutgers University du New Jersey, où il obtien […] Lire la suite

FLEMING ALEXANDER (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 289 mots
  •  • 1 média

Bactériologiste qui découvrit en 1928 la pénicilline et ouvrit la voie à la thérapeutique des maladies infectieuses par les antibiotiques. Fleming fut lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine en 1945, conjointement avec Ernst Boris Chain et Howard Walter Florey, qui tous deux, à partir de 1939, poussèrent plus avant la découverte fondamentale de Fleming en isolant, purifiant et dosant […] Lire la suite

FLEMING : DÉCOUVERTE DE LA PÉNICILLINE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 218 mots
  •  • 1 média

Alexander Fleming (1881-1955) connut une carrière surprenante, qui l'a d'abord mené de l'Écosse rurale au commerce, puis, très tardivement, à la médecine. Son intérêt pour la lutte contre les pathologies infectieuses a fait de lui l'un des rares praticiens à expérimenter le Salvarsan découvert par Paul Erhlich en 1909. Après la Première Guerre mondiale, Fleming se partagea entre une activité médic […] Lire la suite

FLOREY HOWARD WALTER (1898-1968)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 410 mots

Physiopathologiste britannique, né en 1898 à Adélaïde (Australie), mort en 1968 à Oxford, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1945, conjointement à ses compatriotes Ernst Boris Chain et Alexander Fleming, pour la découverte de la pénicilline et de ses applications thérapeutiques dans certaines infections. Les travaux de Florey, menés avec Chain, ont inauguré l'utilisation clinique des antibi […] Lire la suite

GONOCOQUE ET GONOCOCCIES

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 1 410 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le diagnostic des infections gonococciques »  : […] En cas d’urétrite aiguë symptomatique chez l’homme, le diagnostic d’infection gonococcique est facile à confirmer par l’analyse du pus urétral. L’examen direct du pus au microscope, après coloration de Gram, permet de visualiser les diplocoques caractéristiques et d’établir rapidement le diagnostic avec une très bonne fiabilité. Mais une mise en culture des prélèvements est néanmoins nécessaire po […] Lire la suite

HELICOBACTER PYLORI

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 295 mots

Pendant bien des années, les publications s'amoncelaient qui suggéraient qu'une bactérie, Helicobacter pylori, jouerait un rôle essentiel dans la survenue de l'ulcère digestif. Ces données scientifiques ont reçu une légitimation officielle avec la conférence de consensus qu'a organisée sur ce thème l'Agence nationale pour le développement de l'évaluation médicale. En effet, les experts qui ont pa […] Lire la suite

INTÉGRON

  • Écrit par 
  • François DENIS, 
  • Marie-Cécile PLOY
  •  • 437 mots

Les intégrons constituent un système de capture et d'expression de gènes sous forme de cassettes. Celles-ci constituent des éléments mobiles capables d'être intégrés ou excisés dans un intégron par un mécanisme de recombinaison, spécifique de site, catalysé par une intégrase. Un intégron se compose d'un gène intI codant pour une intégrase et d'un site spécifique de recombinaison attI . Chaque cas […] Lire la suite

IONOPHORES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 419 mots

On nomme ionophores des substances qui perméabilisent les membranes cellulaires vis-à-vis du passage des ions. C'est le cas notamment de certains antibiotiques qui perturbent le fonctionnement des mitochondries, rendant leur membrane perméable aux ions alcalins et découplant les phosphorylations des oxydoréductions respiratoires auxquelles elles sont normalement conjuguées. Alors que les ions alca […] Lire la suite

MALADIE DE LYME

  • Écrit par 
  • Nathalie BOULANGER
  •  • 6 250 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le traitement de la maladie de Lyme »  : […] Au stade de l’érythème migrant, l’antibiothérapie permet de prévenir la dissémination de la bactérie. Les molécules actives sur Borrelia appartiennent à trois familles d’antibiotiques – les β-lactamines, les cyclines et les macrolides – qui ont une bonne activité in vitro sur les différentes espèces de Borrelia comme de Borrelia . Il n’existe pas à ce jour de résistance aux antibiotiques, quelle […] Lire la suite

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 938 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Les progrès de la thérapeutique »  : […] Les principales acquisitions pratiques de la médecine moderne ont porté sur les moyens de traitements. Très en retard sur les autres branches, la thérapeutique a en effet pris à partir du xix e  siècle un essor prodigieux qui a mis définitivement fin à un empirisme millénaire. Ces progrès ont été favorisés par la mise au point de procédés d'extraction et de dosage des principes actifs. Simultanéme […] Lire la suite

MÉDICAMENTS

  • Écrit par 
  • Paul-Étienne BARRAL, 
  • Hélène MOYSE, 
  • Jean-Yves NAU, 
  • Michel PARIS, 
  • René Raymond PARIS
  • , Universalis
  •  • 9 748 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des drogues aux médicaments de synthèse »  : […] Les tablettes sumériennes de Nipur représentent les vestiges les plus anciens d'une pharmacopée, puisque y sont gravés, au troisième millénaire avant notre ère, les noms de drogues végétales : ase fétide, galbanum, jusquiame, opium, mandragore, etc. Le Ben cao jing chinois (2900 av. J.-C. environ) et le fameux papyrus Ebers (datant d'environ 1600 av. J.-C.) découvert en 1862 à Louqsor, qui donne […] Lire la suite

MICROBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Corinne DOREL, 
  • Philippe LEJEUNE, 
  • Jean-Michel PANOFF
  •  • 3 880 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Biofilms »  : […] Dans la nature, les biofilms sont des populations de micro-organismes intimement associées à des surfaces vivantes ou minérales par l'intermédiaire d'une substance muqueuse composée d'eau et de polymères biologiques (sucres, protéines, ADN, acides humiques). Ils sont présents partout : sur le tronc des arbres ou les galets du fond d'une rivière, mais aussi sur la coque des bateaux, à l'intérieur […] Lire la suite

Pour citer l’article

Paul MAZLIAK, « ANTIBIOTIQUES - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotiques-reperes-chronologiques/