TISELIUS ARNE WILHELM KAURIN (1902-1971)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physico-chimiste et biochimiste suédois, Arne Tiselius est né à Stockholm le 10 août 1902.

Il étudie la chimie à l'université d'Uppsala et intègre en 1924 le laboratoire de Theodor Svedberg. En 1930, il soutient sa thèse de doctorat sur l'électrophorèse, une technique de séparation de molécules chargées électriquement lorsqu’on les place dans un champ électrique. Tiselius a l’idée d’appliquer cette technique à des macromolécules comme des protéines alors que, dans le même laboratoire, Svedberg cherche à les séparer par ultracentrifugation.

En 1925, Tiselius montre que de nombreuses protéines qui semblent homogènes par ultracentrifugation peuvent être fractionnées en plusieurs espèces par électrophorèse. À partir de 1935, il abandonne ce sujet pendant plusieurs années. Il s’intéresse alors à des substances naturelles échangeuses d’ions, comme les zéolites, en particulier lors de son séjour à Princeton aux États-Unis. De retour à Uppsala il revient à la séparation des protéines, développe plusieurs méthodes de chromatographie et surtout perfectionne les techniques d’électrophorèse. Il applique cette dernière à l’analyse des protéines du sérum. Il démontre l'existence de trois groupes de globulines sériques (appelées α, β et γ). Un développement très rapide de l’électrophorèse du sérum est réalisé par l’immunologiste Pierre Grabar (immunoélectrophorèse). Cette technique permet de quantifier les protéines du sérum, et donc de définir leurs variations pathologiques. Tiselius invente le développement par déplacement en chromatographie et donne une classification claire des méthodes chromatographiques.

En 1948, il reçoit le prix Nobel de chimie pour la découverte de la nature complexe des protéines du sang et l’usage de l'électrophorèse pour leur étude.

Arne Tiselius meurt à Stockholm le 29 octobre 1971.

—  Robert ROSSET, Universalis

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, professeur à l'École supérieure de physique et de chimie industrielles, Paris, ingénieur, École supérieure de physique et de chimie industrielles

Classification

Autres références

«  TISELIUS ARNE WILHELM KAURIN (1902-1971)  » est également traité dans :

ÉLECTROPHORÈSE, en bref

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 218 mots

Arne Wilhelm Kaurin Tiselius (1902-1971) mit au point, en 1926, l'électrophorèse, méthode qui lui permit de séparer les protéines du sérum sanguin. En appliquant un champ électrique au sérum sanguin – qui est contenu dans un tube et mélangé à un tampon salin –, il obtenait sur le pôle + des protéines de charge très négative (albumine) tandis que les protéines de charge plus positive (globulines α, […] Lire la suite

Pour citer l’article

Robert ROSSET, « TISELIUS ARNE WILHELM KAURIN - (1902-1971) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/arne-wilhelm-kaurin-tiselius/