Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FLEMING ALEXANDER (1881-1955)

Alexander Fleming - crédits : Davies/ Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Alexander Fleming

Bactériologiste qui découvrit en 1928 la pénicilline et ouvrit la voie à la thérapeutique des maladies infectieuses par les antibiotiques. Fleming fut lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine en 1945, conjointement avec Ernst Boris Chain et Howard Walter Florey, qui tous deux, à partir de 1939, poussèrent plus avant la découverte fondamentale de Fleming en isolant, purifiant et dosant la pénicilline, ce qui permit d'étudier son activité et sa toxicité. Ils mirent enfin au point les méthodes de production industrielle de cet antibiotique.

Diplômé (1906) de l'école de médecine de St. Mary's Hospital à l'université de Londres, Fleming entreprit des recherches sur les substances bactéricides. Il servit ensuite dans le corps médical de l'armée royale britannique durant la Première Guerre mondiale et, en 1918, il revint à ses travaux et à l'enseignement au St. Mary's Hospital. Il fut promu professeur en 1919 et chargé de cours au Collège royal des chirurgiens en 1928. Alors qu'il cultivait une souche de staphylocoques, en 1928, Fleming remarqua l'absence totale de ces microbes autour d'une colonie mycélienne (Penicillium notatum) ayant accidentellement contaminé le milieu de culture. Étudiant ce fait, il trouva que le Penicillium (qui est la banale « moisissure verte ») empêchait la prolifération bactérienne en produisant une substance inhibitrice qu'il appela pénicilline. Cette découverte a été publiée en 1929 dans le British Journal of Experimental Pathology. Fleming découvrit en outre le lysozyme, agent antibactérien présent dans les larmes et la salive.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. FLEMING ALEXANDER (1881-1955) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Alexander Fleming - crédits : Davies/ Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Alexander Fleming

Autres références

  • FLEMING : DÉCOUVERTE DE LA PÉNICILLINE

    • Écrit par
    • 219 mots
    • 1 média

    Alexander Fleming (1881-1955) connut une carrière surprenante, qui l'a d'abord mené de l'Écosse rurale au commerce, puis, très tardivement, à la médecine. Son intérêt pour la lutte contre les pathologies infectieuses a fait de lui l'un des rares praticiens à expérimenter le Salvarsan découvert...

  • ANTIBIOTHÉRAPIE

    • Écrit par
    • 238 mots

    Pathologiste à l'hôpital St. Mary de Londres, Alexander Fleming (1881-1955) étudiait les bactéries responsables, pensait-on, de l'épidémie de grippe espagnole qui fit vingt millions de morts en 1918. Cultivant ces bactéries pathogènes en boîtes de Pétri (plates, contenant des milieux...

  • ANTIBIOTIQUES

    • Écrit par , et
    • 6 760 mots
    • 6 médias

    Au début des années 1940, le microbiologiste américain Selman A. Waksman, découvreur de nombreux antibiotiques dont la streptomycine – ce qui lui valut le prix Nobel de médecine en 1952 –, définit un antibiotique comme une substance chimique, produite par un micro-organisme, qui inhibe la croissance...

  • ANTIBIOTIQUES - (repères chronologiques)

    • Écrit par
    • 460 mots

    1903 Découverte du Trypan Röd (premier antibiotique anti-parasitaire) par Paul Ehrlich (1854-1915).

    1909 Découverte du Salvarsan (606), puissant anti-syphilitique par Paul Ehrlich.

    1921 Synthèse du Stovarsol (anti-microbien peu toxique dérivé de l'arsenic) par Ernest Fourneau (1872-1949)....

  • FLOREY HOWARD WALTER (1898-1968)

    • Écrit par
    • 412 mots

    Physiopathologiste britannique, né en 1898 à Adélaïde (Australie), mort en 1968 à Oxford, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1945, conjointement à ses compatriotes Ernst Boris Chain et Alexander Fleming, pour la découverte de la pénicilline et de ses applications thérapeutiques dans certaines...