AIR

Médias de l’article

Air sec : composition

Air sec : composition
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Air : propriétés physiques

Air : propriétés physiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Le globe terrestre est entouré d'une atmosphère constituée d'un mélange gazeux nommé air, qui s'étend de la surface du sol jusqu'à une altitude d'environ 150 kilomètres.

La pression de l'air au niveau de la mer a longtemps servi d'unité de pression (atmosphère) ; elle décroît si l'on s'élève et, vers 130 kilomètres, le vide est comparable à celui que l'on peut obtenir en laboratoire avec les meilleures pompes. L'air conditionne fondamentalement la quasi-totalité des formes de la vie terrestre ; selon l'activité qu'il fournit, un homme en consomme entre 3 000 et 5 000 litres par vingt-quatre heures. L'abondance sans limite de ce mélange gazeux, son coût nul et son omniprésence en ont fait un sujet d'étude de choix dès l'Antiquité. Les chimistes ont cherché à en déterminer la nature et les physiciens se sont intéressés aux problèmes de sa masse et de sa pression.

L'activité des hommes s'est traduite, surtout au xxe siècle, par divers rejets gazeux dans l'air. Les problèmes de pollution ont dépassé les seuils critiques dans certaines régions du globe, avec parfois des conséquences dramatiques pour la vie des habitants. En France, un certain nombre de réseaux d'analyses automatiques d'air fonctionnent en permanence ; les pouvoirs publics interviennent auprès des industries lors du déclenchement de certaines alarmes, pour diminuer les rejets d'oxydes d'azote, de carbone ou de soufre. La maîtrise totale du problème est toutefois difficile dans la mesure où environ la moitié des rejets d'oxydes de soufre proviennent, en hiver, des chauffages domestiques individuels ou collectifs.

Composition de l'air

Pour les Anciens, l'air représente, avec la terre, le feu et l'eau, l'un des éléments constitutifs du monde ; et tous les gaz reçoivent l'appellation d'air. Il faut attendre la seconde moitié du xviie siècle pour voir John Mayow démontrer que l'air est un mélange dont une partie seulement peut entretenir la vie. Le constituant actif est assimilé au gaz obtenu par calcination du salpêtre, ou « nitre », d'où le nom d'« esprit nitro-aérien » al [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, maître assistant à l'université de Haute-Normandie

Classification


Autres références

«  AIR  » est également traité dans :

ÉLASTICITÉ ET COMPRESSIBILITÉ DE L'AIR

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 113 mots
  •  • 1 média

Par ses expériences sur l'élasticité et la compressibilité de l' air , le physicien et chimiste irlandais Robert Boyle (1627-1691) établit en 1661 les bases nécessaires à ce qui deviendra connu sous le nom de loi de Boyle-Mariotte, par référence aux travaux simultanés du Français Edme Mariotte (1620-1684) : à température constante, une masse d'air […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elasticite-et-compressibilite-de-l-air/#i_2742

GAZ DE L'AIR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Claude LANCE, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 276 mots

1697 En s'appuyant sur les travaux de Johann Joachim Becher, Georg Ernst Stahl nomme phlogistique le principe combustible de « corps souterrains », c'est-à-dire des matériaux. 1754 J. Black désigne du nom d'« air fixé » le gaz (CO2) qui s'échappe de la craie attaquée par un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaz-de-l-air-reperes-chronologiques/#i_2742

AÉROPORTS

  • Écrit par 
  • Jean-Yves VALIN
  •  • 6 547 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La qualité de l'air »  : […] Les préoccupations de santé publique conduisent souvent les gestionnaires d'aéroport, en liaison avec les pouvoirs publics, à surveiller la qualité de l'air ambiant et à mettre sous observation les émissions des avions, des véhicules terrestres et des installations industrielles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aeroports/#i_2742

ASCENDANCE, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 802 mots
  •  • 10 médias

En météorologie, les expressions « ascendance » ou « courant ascendant » désignent tout mouvement de l’air dirigé vers le haut. Les ascendances peuvent avoir des conséquences variées, bénéfiques lorsqu’elles contribuent à la formation des nuages et des précipitations qui fournissent l’eau douce indispensable à notre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascendance-meteorologie/#i_2742

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 7 263 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Composition de l'atmosphère »  : […] L'air atmosphérique est un mélange de gaz contenant des particules liquides et solides en suspension […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-la-couche-atmospherique/#i_2742

ATMOSPHÈRE - Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Christian PERRIN DE BRICHAMBAUT
  •  • 7 466 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Transformations adiabatiques de l'air sec »  : […] Les principales données concernant l'air sec sont données dans le tableau. À partir des lois des gaz parfaits, il est facile de déterminer la variation de température d'une particule d'air soumise à une variation de pression. On obtient alors : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-thermodynamique/#i_2742

AUTOMOBILE - Défis

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • André DOUAUD, 
  • Francis GODARD, 
  • Gérard MAEDER, 
  • Jean-Jacques PAYAN
  •  • 11 548 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La qualité de l'air dans l'habitacle »  : […] surveillées (formaldéhyde, toluène, xylène, acétaldéhyde). La conscience croissante des problèmes de qualité de l'air dans les habitacles se traduit en Europe par des labels, comme Toxproof en Allemagne (2004), et des mesures comparatives effectuées par des organismes indépendants (Ökotest, Global) et fondées sur des polluants susceptibles de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-defis/#i_2742

AZOTE

  • Écrit par 
  • Paul HAGENMULLER
  • , Universalis
  •  • 4 524 mots
  •  • 4 médias

la lithosphère et l'hydrosphère du globe terrestre est négligeable. C'est pourquoi on l'extrait industriellement par distillation de l'air préalablement liquéfié. Cette méthode de production de l'azote a pour inconvénient de laisser dans le gaz obtenu des impuretés, comme l'oxygène. L'azote spectroscopiquement pur est préparé par décomposition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azote/#i_2742

BIODÉPOLLUTION

  • Écrit par 
  • Sylvain CHAILLOU, 
  • Jérôme COMBRISSON
  •  • 2 986 mots

Dans le chapitre « La biodépollution de l'air »  : […] Selon la définition du Conseil de l'Europe de 1967, la pollution atmosphérique est définie par « la présence d'une substance étrangère dans l'air ou de la variation importante dans la proportion de ses composants, susceptible de provoquer un effet nocif, compte tenu des connaissances scientifiques du moment, ou de créer une nuisance ou une gêne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biodepollution/#i_2742

BROUILLARD

  • Écrit par 
  • Léopold FACY
  •  • 1 338 mots
  •  • 1 média

en altitude, les volumes d'atmosphère où se forment ces populations de gouttelettes constituant ce que nous appelons les nuages. Mais lorsque des conditions physiques particulières permettent la condensation dans la couche d'air qui est en contact avec le sol, on appelle brouillard les formations nuageuses traînant à la surface de la Terre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brouillard/#i_2742

CAVENDISH HENRY (1731-1810)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 1 847 mots

Dans le chapitre « Une étape décisive de la chimie »  : […] Dans son mémoire fondamental de 1784, Experiments on Air (in Philosophical Transactions) ce qu'il a en vue c'est « la cause de la diminution que l'air commun [...] éprouve dans les différentes voies par lesquelles il est phlogistiqué [...] et ce que devient l'air alors disparu ou condensé », ou, en d'autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-cavendish/#i_2742

CYCLONES TROPICAUX

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 3 087 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le fonctionnement d'un cyclone »  : […] zone couverte par l'œil, l'air subit de puissants mouvements descendants. Cette subsidence contrarie la formation des nuages et parvient fréquemment à les faire disparaître. C'est ainsi que l'on explique le ciel relativement dégagé que l'on observe le plus souvent dans cette zone. De même, cette compression des couches d'air vers le bas provoque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclones/#i_2742

DÉPRESSION, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 416 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les dépressions dynamiques »  : […] fronts chauds, fronts froids, fronts occlus) qui se développent autour des surfaces de discontinuité marquant la limite entre des masses d’air d’origine, de température, d’humidité et de pression différentes. Elles sont associées à de vastes masses nuageuses couvrant de grandes surfaces s’étendant sur plusieurs centaines voire plusieurs milliers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depression-meteorologie/#i_2742

ENVIRONNEMENT - Droit de l'environnement

  • Écrit par 
  • Raphaël ROMI
  •  • 4 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Lutte contre les pollutions »  : […] C'est aussi le cas pour la pollution de l'air. Le droit de la pollution de l'air est désormais rendu plus lisible et accessible grâce à la codification. Les articles qui concernent la lutte contre la pollutionatmosphérique sont regroupés dans le titre II intitulé « air et atmosphère » du Code. Ce titre comprend, après deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-droit-de-l-environnement/#i_2742

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 100 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La pollution par l'ozone dans la troposphère »  : […] la santé publique. L'ozone, gaz assez réactif, est néfaste lorsqu'il est présent dans l'air que nous respirons. Or son abondance dans la basse atmosphère augmente, comme le montrent les observations faites depuis le début du siècle à l'observatoire du parc de Montsouris à Paris, et à bien d'autres endroits dans le monde. Dans la basse atmosphère, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-global/#i_2742

ÉPISODE CÉVENOL, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 1 432 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Comment se déclenche l’instabilité ? »  : […] Divers mécanismes peuvent déclencher l’instabilité latente en forçant l’air chaud et humide à s’élever. En effet, l'air qui se trouve près du sol peut monter s’il rencontre une barrière montagneuse ou une poche d’air froid, ou encore s’il se trouve dans une région de forte convergence des vents de surface ou sous une région de forte divergence des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/episode-cevenol-meteorologie/#i_2742

FROID, physique

  • Écrit par 
  • Jean MATRICON, 
  • Georges WAYSAND
  •  • 4 033 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Quelques applications du froid »  : […] Les utilisations des gaz constitutifs de l'air, isolés et purifiés par une distillation fractionnée, ne cessent de croître. Les applications industrielles du froid, liées pour la plupart à la liquéfaction des gaz, ne se sont développées que progressivement. Dans un premier temps, on s'est intéressé uniquement à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/froid-physique/#i_2742

FRONT, météorologie

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 2 242 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Surface frontale »  : […] il n'existe pas de surface de discontinuité au sens strict du terme. Les diverses masses d'air de la basse atmosphère, ou troposphère, sont séparées par des couches de transition ou de mélange plus ou moins épaisses. Ces couches sont peu inclinées sur la surface terrestre, leur pente étant généralement de l'ordre de 1/200 à 1/100. Il s'ensuit qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/front-meteorologie/#i_2742

GAZ RARES ou GAZ NOBLES

  • Écrit par 
  • Paul ALLAMAGNY, 
  • Albert LACAZE, 
  • Nathalie LEMAITRE
  • , Universalis
  •  • 3 907 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « État naturel, production et utilisation »  : […] L'hélium (symbole He) entre continuellement en très faible quantité dans l'atmosphère sous forme de particules alpha des rayons cosmiques. Il est produit, également sous forme de particules alpha, par la désintégration de plusieurs éléments radioactifs dans la croûte terrestre ; l'hélium ainsi formé chemine à travers la lithosphère et passe soit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaz-rares/#i_2742

GLACE

  • Écrit par 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 7 963 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Inclusions gazeuses et liquides »  : […] À la suite de la diagenèse, la plupart des bulles d'air deviennent intracristallines. Avec la profondeur elles sont comprimées et deviennent de plus en plus petites. Dans les calottes polaires, vers 800 m de profondeur, elles ne sont plus visibles au microscope, les molécules d'air s'étant probablement insérées entre les oxygène ordonnés de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glace/#i_2742

HUMIDITÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 228 mots
  •  • 3 médias

L’air est un mélange de gaz qui contient de la vapeur d’eau en quantité très variable dans l’espace et dans le temps. Alors qu’un linge, un mur ou un sol sont dits humides lorsqu’ils sont imbibés d’eau liquide, l’humidité de l’air ne fait référence qu’à la proportion de vapeur d’eau qu’il contient. Cette donnée est très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/humidite/#i_2742

LAVOISIER : LES COMBUSTIONS ET LA VIE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 307 mots

autant à la combustion, à la calcination qu'à la respiration. Lavoisier devait montrer qu'une substance prise dans l'air s'incorporait au métal calciné et en augmentait le poids, expérience répétée sur de nombreuses substances combustibles. Lavoisier nomme « oxygène » cette part de l'air qui s'incorpore au métal calciné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lavoisier-les-combustions-et-la-vie/#i_2742

MASSES D'AIR

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 1 791 mots
  •  • 6 médias

Le terme de « masse d'air », fréquemment employé par les météorologistes, désigne une portion importante de l'atmosphère dont les dimensions horizontales peuvent atteindre plusieurs milliers de kilomètres et qui possède des caractéristiques physiques et une structure suffisamment homogènes, en particulier du point de vue thermique, pour pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masses-d-air/#i_2742

MESURE DE LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Danielle FAUQUE
  •  • 210 mots

L'expérience du physicien et mathématicien italien Evangelista Torricelli (1608-1647), conçue en 1643, n'a aucune visée météorologique. Elle consiste seulement à montrer l'existence du poids de l'air. Pour cela, Torricelli remplit un tube de mercure qu'il retourne dans une cuve remplie elle aussi de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesure-de-la-pression-atmospherique/#i_2742

ORAGES

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 3 248 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les trombes ou tornades »  : […] dans un volume restreint, d'une partie de l'énergie colossale que développe un orage. L'air est aspiré par une forte dépression au cœur du nuage. De petits mouvements tourbillonnants se forment à la base du nuage, l'air aspiré se met à tourner. Tout fonctionne comme une turbine en forme d'entonnoir dans lequel l'air est obligé de s'engouffrer par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orages/#i_2742

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 323 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre «  Principales utilisations du dioxygène »  : […] Dans un grand nombre de cas, pour les réactions d'oxydation en phase gazeuse ou les combustions (foyers domestiques et industriels), on n'emploie pas le dioxygène pur mais directement l'air atmosphérique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxygene/#i_2742

OZONE ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 298 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Découverte de l'ozone atmosphérique »  : […] La mesure de la concentration de l'ozone dans l'air ambiant commence dès 1840, d'abord pour des raisons médicales. La surveillance de la quantité totale d'ozone présente dans l'atmosphère se fait depuis le début du xxe siècle par la mesure à partir du sol de ses bandes d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ozone-atmospherique/#i_2742

PNEUMATIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 1 052 mots

provenant de la calcination du mercure à l'air fournit en effet un gaz qui diffère de l'air. Il subsiste un autre gaz, incapable de soutenir la respiration ou une combustion. Il sembla donc avéré qu'une partie de l'air, celle qui est responsable des combustions, a été ôtée de l'atmosphère, et qu'elle s'est combinée avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-pneumatique/#i_2742

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 852 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La pollution atmosphérique »  : […] La pollution de l'air est la résultante de multiples facteurs qui caractérisent la civilisation contemporaine : croissance de la consommation d'énergie, développement des industries extractives, métallurgiques et chimiques, de la circulation routière et aérienne, de l'incinération des ordures ménagères, des déchets industriels, des épandages de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_2742

POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE URBAINE

  • Écrit par 
  • Isabelle ROUSSEL
  •  • 3 595 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Oxydes d’azote et particules »  : […] d’azote et les particules sont désormais les polluants les plus caractéristiques de la mauvaise qualité de l’air de l’ensemble des villes du monde. La répartition spatiale des niveaux de dioxyde d’azote (NO2) reflète son origine, qui est principalement liée au transport automobile puisque les zones présentant les niveaux les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution-atmospherique-urbaine/#i_2742

PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 536 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’influence des variations de pression sur le temps »  : […] (ou jet streams). De tels déséquilibres génèrent une accélération des particules d’air dirigée des fortes pressions (anticyclones, dorsales météorologiques) vers les basses pressions (dépressions, thalwegs). Mais, en raison de la rotation de la Terre, la « force » de Coriolis dévie les trajectoires si bien que, dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pression-atmospherique/#i_2742

PROPULSION AÉRONAUTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean CALMON
  •  • 7 130 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Terminologie »  : […] de l'utilisation d'une turbomachine à des fins de propulsion et comporte les mêmes constituants principaux que la turbine à gaz (cf. turbines à gaz), à savoir un compresseur, une chambre de combustion et une turbine. Le cycle désigne l'ensemble des transformations thermodynamiques subies par l'air qui traverse le moteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propulsion-aeronautique/#i_2742

SMOG MORTEL À LONDRES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 185 mots

soufre, dû principalement auxgaz de combustion des énergies fossiles (chauffage et circulation automobile). Il survient quand un anticyclone stagne sur la ville. Son air froid et la pollution qu'il renferme ne peuvent s'échapper en altitude car ils sont recouverts par des masses d'air chaud plus légères. Ce phénomène d'inversion de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smog-mortel-a-londres/#i_2742

SOLS - Propriétés physiques et mécaniques

  • Écrit par 
  • Gérard MONNIER
  •  • 3 386 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'aération du sol »  : […] macroporosité qui, de ce fait, représente une capacité minimale pour l'air ; elle est donc directement liée à l'humidité du sol, en particulier à son drainage. Dans le cas d'un sol à la capacité au champ, elle dépend de l'état structural et de la porosité grossière qui en découle. Toutefois, la teneur en air du sol ne suffit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-proprietes-physiques-et-mecaniques/#i_2742

SONS - Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 389 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Célérité du son dans les fluides »  : […] Pour l'air sec, dans les conditions normales, cela est en bon accord avec les mesures faites en plein air, mais il faut mentionner que ces mesures sont rendues difficiles par le fait que les conditions normales sont rarement réalisées et que des hétérogénéités et des perturbations dues aux vents interviennent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-production-et-propagation-des-sons/#i_2742

SOUFFLERIES

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ
  •  • 6 234 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Définition de la soufflerie »  : […] circulaire, elliptique ou rectangulaire) dans lesquelles le vent est produit par des ventilateurs ou au moyen d’air comprimé afin d’étudier et de mesurer l’action de cet écoulement d’air sur un corps solide. La veine d’essai représente la partie du circuit où est disposé le corps à étudier. Inventés à la fin du xixe siècle, ces laboratoires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souffleries/#i_2742

SOUS-MARINE (PLONGÉE)

  • Écrit par 
  • Henri DELAUZE, 
  • Claude RIFFAUD
  •  • 6 385 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La plongée à l'hydrogène »  : […] considérablement l'efficacité et la capacité de travail des plongeurs sur les installations immergées de production d'hydrocarbures. Les compagnies pétrolières sont maintenant assurées d'une capacité d'assistance technique humaine dans les zones de profondeur qui dépassent largement les possibilités de la plongée conventionnelle à l'hélium (300 m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plongee-sous-marine/#i_2742

TEMPÉRATURE (météorologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 2 548 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Température au sol »  : […] partie du globe. Pour répondre à ces besoins et s’affranchir des effets de surface, la température météorologique de l’air, dite « température au sol », est mesurée à une hauteur de 1,5 mètre, dans un abri (photo) assurant une bonne circulation de l’air et protégeant les capteurs de la pluie et des rayonnements extérieurs. La température de l’air […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temperature-meteorologie/#i_2742

TRANSPORTS - Transports et environnement

  • Écrit par 
  • Michel BADRÉ
  •  • 6 800 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les impacts de proximité »  : […] La pollution de l'air (hors effet de serre, traité plus loin) est due principalement, pour ce qui concerne les transports, aux émissions d'oxydes d'azote, de monoxyde de carbone et de particules fines. Malgré des progrès très importants dus à un durcissement des normes concernant les rejets des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transports-transports-et-environnement/#i_2742

VENTS

  • Écrit par 
  • Jean BESSEMOULIN, 
  • René CHABOUD, 
  • Jean-Pierre LABARTHE
  •  • 6 210 mots
  •  • 8 médias

solaire est très irrégulier. Le mécanisme, simplifié à l'extrême, est le suivant : l'air au contact des sols ensoleillés s'échauffe ; cet air chaud, donc plus léger, exerce à la surface du sol une pression inférieure à la moyenne. C'est ainsi que se créent des zones de basses pressions, ou dépressions. Inversement, l'air […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vents/#i_2742

VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

  • Écrit par 
  • Pierre DEJOURS
  •  • 3 756 mots
  •  • 5 médias

Les différences physiques entre l'eau et l'air, dont les animaux sont tributaires, sont d'abord relatives aux propriétés respiratoires de ces deux milieux : à 18 0C, la disponibilité (ou plus exactement la capacitance) de l'oxygène est 29 fois plus grande dans l'air que dans l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-vie-dans-l-eau-et-dans-l-air/#i_2742

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean PERROTEY, « AIR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/air/