FOIE

Médias de l’article

Tissu hépatique

Tissu hépatique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hépatocyte

Hépatocyte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tests d'exploration fonctionnelle

Tests d'exploration fonctionnelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Virus hépatotropes

Virus hépatotropes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


L'importance biologique du foie humain est attestée par son volume et par sa densité cellulaire ; il pèse environ 1,5 kg chez l'adulte et représente le 1/50 du poids du corps, formant ainsi la masse viscérale la plus volumineuse de l'organisme, avec près de trois cents milliards de cellules. Sa situation lui permet d'accomplir des fonctions indispensables à la vie : il est placé sur le trajet du courant sanguin qui provient de l'intestin, de telle sorte qu'il peut contrôler tout l'apport alimentaire. Cependant, dans l'échelle zoologique, le développement du foie coïncide avec la présence du glucose à un taux constant dans le sang circulant. Ce fait illustre la tâche primordiale du foie qui est, chez des êtres vivants ne s'alimentant pas de façon continue, de métaboliser sans cesse les nutriments ingérés de façon intermittente de manière à fournir à l'organisme un courant incessant de matériaux susceptibles d'être transformés en énergie.

Les recherches physiologiques classiques ont mis en évidence l'extraordinaire polyvalence métabolique du tissu hépatique : fonction glycogénique, réglant la glycémie (taux de glucose sanguin) ; fonction de synthèse des protéines (sérum-albumine, fibrinogène, complexe prothrombinique) ; fonction de synthèse et de dégradation des graisses (lipides) ; fonction de détoxication (transformation de substances variées, métabolites résiduels, poisons, substances chimiques médicamenteuses ou non, par mise en œuvre de processus de conjugaison, avec l'acide glycuronique, par exemple) ; fonction uréogénétique (élimination sous forme d'urée de l'azote ammoniacal produit par la dégradation des acides aminés).

Quant à la fonction biliaire, elle consiste dans la formation des sels biliaires aux dépens du cholestérol sanguin, et dans l'excrétion de bilirubine conjuguée, par transformation de la bilirubine que produit à partir de l'hémoglobine le système réticulo-histiocytaire, responsable de la destruction par phagocytose (ici au niveau des cellules de Küpffer du foie) des globules rouges périmés.

Le mé [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 24 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : professeur à la faculté de médecine de Paris
  • : docteur en médecine, ancien chef de clinique, médecin consultant de l'hôpital Saint-Antoine, Paris
  • : docteur en médecine, ancien chef de clinique à la faculté de médecine de Paris

Classification


Autres références

«  FOIE  » est également traité dans :

ABDOMEN

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 6 345 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La pathologie traumatique »  : […] Le foie peut présenter, par un mécanisme identique, une ou plusieurs fissures qui siègent au niveau de la convexité et des attaches diaphragmatiques. Le syndrome d'anémie aiguë s'enrichit de signes particuliers, comme le pouls ralenti, la présence de sucre dans les urines. En dehors d'un broiement, incompatible avec la survie, les ruptures du foie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdomen/#i_8029

ADÉNYLIQUE CYCLIQUE ACIDE ou ADÉNOSINE MONOPHOSPHATE CYCLIQUE (AMP cyclique)

  • Écrit par 
  • Paolo TRUFFA-BACHI
  •  • 482 mots

En 1956, l'Américain E. W. Sutherland et ses collaborateurs découvrent un facteur thermostable indispensable à l'activation, par l'adrénaline, de la phosphorylase du tissu hépatique. La caractérisation chimique de la substance montre qu'il s'agit d'un nucléotide : l'adénosine 3′,5′-monophosphate cyclique. L'AMP cyclique a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenylique-cyclique-adenosine-monophosphate-cyclique/#i_8029

ADRÉNALINE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 3 562 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Physiologie »  : […] une hyperlactacidémie, et une augmentation des acides gras libres. Elle augmente le métabolisme de base. L'adrénaline augmente la production de glucose par le foie en stimulant les deux voies de la gluconéogenèse et de la glycolyse. Le mécanisme de cette action passe par un récepteur β2 ou α1-adrénergique selon l'espèce animale ou l'étape du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrenaline/#i_8029

ALCOOLISME

  • Écrit par 
  • Marie CHOQUET, 
  • Michel CRAPLET, 
  • Henri PÉQUIGNOT, 
  • Alain RIGAUD, 
  • Jean TRÉMOLIÈRES
  •  • 10 034 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Lésions viscérales de l'alcoolisme chronique »  : […] d'ailleurs souvent dépourvue de symptômes nets, et sur la fréquence des pancréatites chroniques ou aiguës. La cirrhose du foie est souvent précédée par des lésions cellulaires avec ou sans surcharge graisseuse (stéatose) des cellules hépatiques. Elle constitue, à partir du moment où elle s'accompagne d'hypertension portale avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcoolisme/#i_8029

ALDOSTÉRONE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 1 642 mots

Dans le chapitre « Catabolisme et élimination »  : […] L'aldostérone est presque entièrement métabolisée au cours de la traversée hépatique, comme l'indique sa concentration quasi nulle dans la veine sus-hépatique. L'inefficacité de l'aldostérone administrée par voie orale illustre sa métabolisation complète lors d'un seul passage hépatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aldosterone/#i_8029

AMIBIASE

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 647 mots

Dans le chapitre « Localisations extra-intestinales »  : […] L'amibiase ne lèse pas que l'intestin ; le foie et plus rarement le poumon peuvent être touchés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amibiase/#i_8029

ANDERSEN MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

métabolisme très rare liée au déficit en amylo-1 :4,1 :6-transglucosidase, enzyme clé de la synthèse du glycogène. Ce déficit entraîne la production excessive d'une forme anormale de glycogène, l'amylopectine, qui s'accumule dans les tissus, en particulier le foie et le muscle cardiaque. Les enfants atteints sont normaux à la naissance, mais ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-d-andersen/#i_8029

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 110 mots

Dans le chapitre «  La fonction glycogénique du foie »  : […] de cette substance, et je trouvai que le sang de tous les animaux contient du sucre, même quand ils n'en mangent pas. » Claude Bernard soutint donc en 1863 une thèse intitulée : Recherches sur une nouvelle fonction du foie, considéré comme organe producteur de la matière sucrée, chez l'homme et les animaux. Les trois points essentiels du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard/#i_8029

BILHARZIOSES ou SCHISTOSOMIASES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 900 mots

Dans le chapitre « Clinique »  : […] sont souvent plus complexes. Des troubles digestifs, variés, des débâcles diarrhéiques s'associent très souvent à une augmentation de volume du foie et de la rate, qui peuvent devenir très gros, accompagnée d'une sclérose de la paroi intestinale dite en « tuyau de pipe » et d'une évolution vers la cirrhose. De redoutables hémorragies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bilharzioses-schistosomiases/#i_8029

BIO-INGÉNIERIE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 906 mots

dans le monde vivent avec une trachée, une vessie ou un urètre bioartificiels. Mais façonner un organe plein vascularisé, comme le foie, se révèle beaucoup plus compliqué. Des chercheurs japonais viennent cependant de franchir un pas important en parvenant à construire une ébauche de foie fonctionnel à partir de cellules souches humaines. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bio-ingenierie/#i_8029

CÉTOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 548 mots

Ensemble des mécanismes biochimiques qui aboutissent à la formation, par le tissu hépatique, de corps dits cétoniques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cetogenese/#i_8029

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 929 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les chylomicrons »  : […] en apoprotéine B. Le remnant est ensuite fixé sur des récepteurs spécifiques au niveau du foie (récepteurs apo E) où il est complètement dégradé (sous l'influence des triglycérides-lipases hépatiques et de la cholestérol-estérase hépatique). Le cholestérol des remnants pourrait être un des facteurs principaux de la régulation de la synthèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholesterol/#i_8029

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'hormone de croissance »  : […] de l'hormone de croissance sur le squelette se situe paradoxalement plus au niveau du foie qu'à celui du cartilage. En effet, elle dépend de la production par le foie, et probablement par d'autres cellules de l'organisme, d'un facteur de croissance appelé somatomédine. Celui-ci est un puissant stimulant de l'activité des cartilages, donc de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_8029

DÉTOXICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LEROUX
  •  • 2 767 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le lieu »  : […] : tube digestif, appareil respiratoire, rein, mais surtout foie qui constitue la plaque tournante de ces processus. Au sein de chaque type cellulaire, les principales enzymes de détoxication se localisent dans un système membranaire intracellulaire, le réticulum endoplasmique, où les substrats […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/detoxication/#i_8029

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 449 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Description de l'appareil digestif humain »  : […] buccale, et deux très volumineuses glandes de l'abdomen, le foie et le pancréas, produisant respectivement la bile et le suc pancréatique. La bile, qui arrive à l'intestin par le canal cholédoque, ne possède aucun ferment digestif, mais elle est indispensable pour émulsionner les graisses par ses sels biliaires. Le suc pancréatique, à l'opposé, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-digestif/#i_8029

DISTOMATOSES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ
  •  • 1 764 mots
  •  • 1 média

Des vers plats, les douves (plathelminthes de l'ordre des Trématodes) sont à l'origine chez l'homme d'affections du foie, de l'intestin et du poumon, les distomatoses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/distomatoses/#i_8029

ÉCHINOCOCCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick GIRAUDOUX, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 307 mots

Les échinococcoses sont des parasitoses graves liées au développement, chez les mammifères herbivores et omnivores (et chez l'homme), des larves dites « hydatides » des ténias du genre Echinococcus. Une hydatide peut se définir comme une larve vésiculaire pouvant contenir plusieurs milliers de têtes de ténia (ou scolex). En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echinococcoses/#i_8029

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 220 mots

L'appellation de ces substances dérive du terme œstrus (ou estrus) qui désigne, chez les mammifères femelles, la période où l'ovulation et la réceptivité vis-à-vis du mâle coïncident. Les estrogènes naturels sont des hormones stéroïdes à dix-huit atomes de carbone ; il s'agit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estrogenes-oestrogenes/#i_8029

EXCRÉTION

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 260 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'excrétion par accumulation dans l'organisme »  : […] et soulignent le rôle de la peau et de ses productions (plumes, écailles, etc.). Le foie des Vertébrés possède une fonction similaire. Cet organe joue un rôle de premier plan dans les mécanismes de détoxication. Il est normalement chargé de dégrader les substances indésirables (endogènes ou exogènes) et de les transformer en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/excretion/#i_8029

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 718 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Régulation de l'hepcidine par le fer »  : […] joue un rôle important dans la signalisation entre l'absorption intestinale et le foie. Les protéines HFE et une isoforme du récepteur à la transferrine spécifiquement exprimée dans le foie (RTf2), toutes deux exposées à la surface des hépatocytes, sont impliquées dans cette signalisation. Des mutations de l'une ou l'autre de ces protéines sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-role-biologique-du-fer/#i_8029

FORBES MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 147 mots

La maladie de Forbes, également appelée maladie de Cori ou glycogénose de type III, est une maladie héréditaire rare dans laquelle la dégradation du glycogène en résidus de glucose simples est incomplète, entraînant l'accumulation de composés intermédiaires dans les cellules du foie. L'enzyme déficiente est l'amylo-1,6- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-forbes/#i_8029

GIERKE MALADIE DE VON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 179 mots

de type I, est la plus fréquente des maladies héréditaires du stockage du glycogène. C'est une maladie transmise sur le mode autosomique récessif, liée au blocage du métabolisme du glycogène par déficit d'une enzyme, la glucose-6-phosphatase, qui contrôle la libération d'unités de glucose simple, à partir du glycogène stocké dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-von-gierke/#i_8029

GLUCIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Fraidoun SHAFIZADEH, 
  • Melville Lawrence WOLFROM
  •  • 10 650 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Synthèse des polyholosides »  : […] « branchante » détache une partie de la molécule et la porte sur la fonction alcool primaire (en 6) d'une unité glucose, créant une liaison glycosidique α-1,6, ce qui entraîne la ramification du polysaccharide. C'est de cette manière que le glycogène se reforme, en particulier dans le foie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glucides/#i_8029

GLYCÉMIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET, 
  • Universalis
  •  • 3 643 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Système hyperglycémiant sympathico-hormonal »  : […] hyperglycémie qui disparaît après hépatectomie : le point d'impact essentiel est donc le foie ; l'adrénaline y agit par activation du système adénylcyclase, qui conduit à la production d'une phosphorylase active et à la fabrication de glucose à partir du glycogène ; mais elle agit aussi au niveau de la cellule du pancréas où, par l'intermédiaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycemie/#i_8029

GLYCOGÉNOSES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 553 mots

Dans le groupe des glycogénoses hépatiques, le type O est classé à part ; il résulte du déficit en UDPG-glycogène transférase, qui entraîne une anomalie du taux de synthèse du glycogène. La maladie se manifeste chez le nourrisson (au moment de l'espacement des têtées) par des épisodes d'hypoglycémie dus à une diminution trop rapide des stocks de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycogenoses/#i_8029

HÉMOCHROMATOSES

  • Écrit par 
  • Claude EUGÈNE
  •  • 2 559 mots

Dans le chapitre « Manifestations cliniques de la maladie »  : […] Dans la forme évoluée apparaissent d'autres symptômes. Le foie, le pancréas, le cœur, les articulations et l'hypophyse sont atteints préférentiellement. Le foie augmente de volume (hépatomégalie) et devient le siège d'une inflammation (« hépatite ») qui se traduit par une augmentation (modérée) des transaminases (amino-transférases) dans le sang. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemochromatoses/#i_8029

HÉMORRAGIES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  • , Universalis
  •  • 4 294 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Déficits acquis de facteurs de coagulation »  : […] facteurs du complexe prothrombique (dont la synthèse est faite par le foie en présence de vitamine K) dans les affections hépatobiliaires, chez le nouveau-né, et dans les intoxications par les antivitamines K (traitements anticoagulants des thromboses) est la cause d'hémorragies aisément combattues par l'administration de vitamine K […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemorragies/#i_8029

HÉPATITE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL
  •  • 5 422 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Hépatotropisme du VHC »  : […] La multiplication du VHC dans les hépatocytes, selon un cycle réplicatif qui commence à être connu, est responsable de la maladie hépatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hepatite-c/#i_8029

HERS MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 153 mots

La maladie de Hers, ou glycogénose de type VI, est une maladie héréditaire du métabolisme, liée au déficit d'une enzyme hépatique, la glycogène phosphorylase, qui contrôle le catabolisme du glycogène hépatique en simples résidus de glucose, ensuite utilisés pour combler les besoins énergétiques de l'organisme. Le déficit enzymatique entraîne l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-hers/#i_8029

HISTOCOMPATIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean DAUSSET, 
  • David GRAUSZ
  •  • 4 808 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « En transplantation »  : […] Foie. On a huit à neuf heures pour greffer un foie. Bien que la compatibilité ABO reste importante, le rôle du complexe HLA demeure un sujet à controverses, et il semble dépendre de la maladie. Les scléroses auto-immunes seraient peut-être mieux soignées par une greffe incompatible, mais aucune étude complète n'a été conduite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histocompatibilite/#i_8029

HYDATIDOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 809 mots

L'hydatidose (ou kyste hydatique) est une parasitose grave liée au développement — chez les mammifères herbivores mais aussi chez les mammifères omnivores et chez l'homme — des larves dites « hydatides » du ténia Echinococcus granulosus. Une hydatide est une larve vésiculaire pouvant contenir plusieurs milliers de têtes de ténia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydatidose/#i_8029

LIPIDES

  • Écrit par 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Bernard ENTRESSANGLES, 
  • Paul MANDEL, 
  • Jean-Claude PROMÉ
  •  • 6 806 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Cholestérol »  : […] supérieurs, la voie quantitativement importante du catabolisme du cholestérol est sa transformation, dans le foie, en acides biliaires dits primaires. Une partie de ceux-ci est ultérieurement convertie en acides biliaires secondaires par la flore bactérienne intestinale. Celle-ci réduit également une partie du cholestérol en dihydrocholestérol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lipides/#i_8029

MALADIES MOLÉCULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DREYFUS, 
  • Fanny SCHAPIRA
  •  • 6 771 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Intolérance héréditaire au fructose »  : […] a lieu selon le mode récessif autosomique (qui est d'ailleurs le plus fréquent). La déficience enzymatique qui cause cette maladie génétique affecte l'aldolase « B » (appelée aussi aldolase hépatique, bien qu'elle soit présente non seulement dans le foie, mais aussi dans le rein et dans l'intestin grêle). La figure 1 schématise le rôle de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-moleculaires/#i_8029

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 948 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le catabolisme des acides aminés »  : […] La part du catabolisme des acides aminés dans la synthèse d'ATP mitochondriale est relativement limitée. En revanche, les mitochondries de foie catalysent les étapes essentielles du cycle de l'uréogenèse. Par le jeu des réactions catalysées par les transaminases cytoplasmiques, l'ammoniac provenant des acides aminés se retrouve sous forme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitochondries/#i_8029

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'insuline »  : […] hépatique. Un équilibre, régi par les besoins insuliniques nécessaires pour assurer l'homéostasie glycémique, existe entre ces deux formes circulantes, la forme liée jouant un rôle de « réservoir ». La demi-vie circulante est brève, de 6 à 10 minutes, le catabolisme de l'insuline s'effectuant principalement au niveau du foie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancreas/#i_8029

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 277 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Métabolisme des médicaments »  : […] L'élimination est assurée principalement par le foie et les reins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_8029

PORTE SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 142 mots

Réseau de vaisseaux capillaires interposé sur le trajet d'un vaisseau de plus fort calibre, le système porte trouve son exemple typique dans le système porte hépatique : la veine porte pénétrant dans le foie s'y subdivise en très fines veinules qui irriguent les lobules du tissu hépatique, puis se réunissent en veines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-porte/#i_8029

PRIX LASKER

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 224 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le prix Lasker-DeBakey pour la recherche clinique  »  : […] de l’hépatite C fut identifié en 1989. Cette dernière est une maladie grave qui, en se chronicisant, évolue vers une cirrhose et le cancer du foie. Disposer d’un traitement ou d’une prévention de l’hépatite C est un enjeu majeur de santé puisque environ 3 p. 100 de la population mondiale en est atteinte (jusqu’à 20 p. 100 en Égypte). Les trois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-lasker/#i_8029

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS, 
  • Jacques TESTART
  •  • 12 313 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Unité hormonale fœto-placentaire »  : […] À partir du cholestérol fabriqué par le foie maternel et le foie fœtal, le placenta effectue la synthèse de la Δ5 prégnénolone, progestatif qui sera transformé en partie en progestérone, que la mère élimine sous forme de prégnandiol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/#i_8029

RÉGÉNÉRATION ET CICATRISATION

  • Écrit par 
  • Alan H. CRUICKSHANK, 
  • André PARAF, 
  • Catherine ZILLER
  •  • 6 101 mots

Dans le chapitre « Régénération hépatique »  : […] Sur le plan expérimental, la régénération hépatique a été la plus étudiée en raison de la commodité de l'hépatectomie partielle. Le rat est l'animal de choix car l'anatomie particulière de son foie rend l'hépatectomie partielle d'une grande simplicité. Chez cet animal, l'ablation de 68 p. 100 de la masse hépatique respecte l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regeneration-et-cicatrisation/#i_8029

RÉGULATIONS BIOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH
  •  • 9 818 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Métabolisme des lipides »  : […] b) Il peut, dans le foie, se transformer en acide acétylacétique, c'est la cétogénèse. Ce composé passe dans le sang où il est capté par différents organes qui, après l'avoir transformé en acétyl-CoA (acétylcoenzyme A), l'utilisent pour leurs besoins énergétiques. Les lipides sont donc les précurseurs de deux groupes d'aliments pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regulations-biochimiques/#i_8029

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jean-Marie VERNIER
  •  • 7 469 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Glucides »  : […] du glycogène dans nombre de leurs cellules, les deux organes de réserve sont le foie et le muscle strié. Le glycogène stocké dans le foie est une réserve de glucose permettant, dans l'intervalle des apports alimentaires de glucose, le maintien dans le sang d'une glycémie constante (de 4 à 5 nmoles par litre) au service […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-animales/#i_8029

REYE SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

qui se développe chez l'enfant au décours d'une grippe, d'une varicelle ou d'une autre infection virale. Le syndrome de Reye peut provoquer une stéatose hépatique (l'accumulation de graisse dans le foie) et un œdème cérébral. Il a été décrit pour la première fois en 1963 par le pathologiste australien, Ralph Douglas Reye […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-reye/#i_8029

STATINES

  • Écrit par 
  • Patrick DURIEZ, 
  • Jean-Charles FRUCHART
  • , Universalis
  •  • 3 191 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le traitement des hypercholestérolémies »  : […] l'expression et donc le nombre des r-LDL à la surface des cellules de l'organisme et en particulier du foie. Or ce récepteur a pour fonction de lier les LDL aux membranes cytoplasmiques des cellules, puis de les faire pénétrer dans ces cellules pour y être dégradées en libérant leur contenu en cholestérol. L'essentiel des LDL circulant dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statines/#i_8029

STÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET, 
  • Daniel PHILIBERT
  •  • 7 600 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Catabolisme et élimination »  : […] Le catabolisme des stéroïdes hormonaux se produit principalement dans le foie et, pour une faible quantité, dans leurs cellules cibles. Il est régi par deux principes : inactivation du dérivé hormonal, transformation en composés hydrosolubles éliminables dans les émonctoires (urines, fèces). L'inactivation est assurée par l'intervention d'enzymes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steroides/#i_8029

SURCHARGE SYNDROMES DE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 370 mots

Le déficit ou le blocage des voies normales du métabolisme dans l'organisme humain aboutit à l'épargne et au dépôt de certains matériaux qui finissent par encombrer les tissus où ils sont accumulés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndromes-de-surcharge/#i_8029

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 155 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Androgènes surrénaliens »  : […] Le catabolisme a lieu dans le foie. Le sulfate de déhydroépiandrostérone (S-DHA ou S-DHEA) est partiellement éliminé sans modification de structure (15 p. 100 des 17-cétostéroïdes). La plus grande partie est hydrolysée dans le foie par la sulfatase et donne naissance à la déhydroépiandrostérone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrenales/#i_8029

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 603 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Transplantation hépatique »  : […] Actuellement, la transplantation hépatique est, dans les centres expérimentés, un acte parfaitement maîtrisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transplantation-d-organes/#i_8029

WHIPPLE GEORGE HOYT (1878-1976)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 198 mots

Ses travaux scientifiques portent principalement sur la physiopathologie du foie et plus particulièrement sur les mécanismes de régénération cellulaire. L'étude du métabolisme de pigments produits lors de nécroses hépatiques l'amène à s'intéresser à la production d'un autre pigment, l'hémoglobine, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-hoyt-whipple/#i_8029

Voir aussi

ALPHA-FŒTOPROTÉINE    ANASTOMOSE    ANATOMIE HUMAINE    ANGIOCHOLITE    ANTIGÈNE HBs ou ANTIGÈNE AUSTRALIA    ANTIVIRAUX    ARTÈRE HÉPATIQUE    ARTÈRES    BILE    ACIDES BILIAIRES    SELS BILIAIRES    BILIRUBINE    CALCUL BILIAIRE    CANAL CHOLÉDOQUE    CANAL CYSTIQUE    CANAL HÉPATIQUE    CHOLÉCYSTITE    CHOLÉCYSTOGRAPHIE    CHOLESTASE ou CHOLOSTASE    CIRCULATION SANGUINE    CIRRHOSE    CŒLIOCHIRURGIE    COLIQUE HÉPATIQUE    CONTAGION    CONTAMINATION    DÉBIT SANGUIN    DÉPISTAGE médecine    DIGESTION    DIVISION CELLULAIRE    ENDOSCOPIE    EXPLORATION FONCTIONNELLE    FACTEURS DE COAGULATION SANGUINE    CANCER DU FOIE    GAMMA-GLOBULINES    GLYCURONYL TRANSFÉRASE    GRAISSES    HÉMODIALYSE    HÉPATITE A    HÉPATITE B    HÉPATITE VIRALE    HÉPATITES    HÉPATOCARCINOME    HÉPATOCYTE    HÉPATOME    HÉPATOTOXICITÉ    HISTOLOGIE ANIMALE    HYPERTENSION PORTALE    HYPOGLYCÉMIE    ICTÈRE ou JAUNISSE    ILÉUS BILIAIRE    IMMUNOGLOBULINES    INSUFFISANCE HÉPATIQUE    INTERFÉRON    INTESTIN    KWASHIORKOR    KYSTE HYDATIQUE    MÉDECINE PRÉVENTIVE ou PRÉVENTION MÉDICALE    MÉTABOLISME AZOTÉ    NUTRITION HUMAINE    ŒSOPHAGE    PHYSIOLOGIE    PRESSION SANGUINE    RADIOLOGIE    REJET DE GREFFE    STÉATOSE    TRANSAMINASE    TUMEUR BÉNIGNE    VACCINS & SÉRUMS    VAISSEAUX SANGUINS    VARICES ŒSOPHAGIENNES    VÉSICULE BILIAIRE    VIROLOGIE MÉDICALE    VOIES BILIAIRES

Pour citer l’article

Jacques CAROLI, Yves HECHT, Jean ANDRE, « FOIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/