FOIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'importance biologique du foie humain est attestée par son volume et par sa densité cellulaire ; il pèse environ 1,5 kg chez l'adulte et représente le 1/50 du poids du corps, formant ainsi la masse viscérale la plus volumineuse de l'organisme, avec près de trois cents milliards de cellules. Sa situation lui permet d'accomplir des fonctions indispensables à la vie : il est placé sur le trajet du courant sanguin qui provient de l'intestin, de telle sorte qu'il peut contrôler tout l'apport alimentaire. Cependant, dans l'échelle zoologique, le développement du foie coïncide avec la présence du glucose à un taux constant dans le sang circulant. Ce fait illustre la tâche primordiale du foie qui est, chez des êtres vivants ne s'alimentant pas de façon continue, de métaboliser sans cesse les nutriments ingérés de façon intermittente de manière à fournir à l'organisme un courant incessant de matériaux susceptibles d'être transformés en énergie.

Les recherches physiologiques classiques ont mis en évidence l'extraordinaire polyvalence métabolique du tissu hépatique : fonction glycogénique, réglant la glycémie (taux de glucose sanguin) ; fonction de synthèse des protéines (sérum-albumine, fibrinogène, complexe prothrombinique) ; fonction de synthèse et de dégradation des graisses (lipides) ; fonction de détoxication (transformation de substances variées, métabolites résiduels, poisons, substances chimiques médicamenteuses ou non, par mise en œuvre de processus de conjugaison, avec l'acide glycuronique, par exemple) ; fonction uréogénétique (élimination sous forme d'urée de l'azote ammoniacal produit par la dégradation des acides aminés).

Quant à la fonction biliaire, elle consiste dans la formation des sels biliaires aux dépens du cholestérol sanguin, et dans l'excrétion de bilirubine conjuguée, par transformation de la bilirubine que produit à partir de l [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 24 pages

Médias de l’article

Tissu hépatique

Tissu hépatique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hépatocyte

Hépatocyte
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tests d'exploration fonctionnelle

Tests d'exploration fonctionnelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Virus hépatotropes

Virus hépatotropes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en médecine, ancien chef de clinique à la faculté de médecine de Paris
  • : professeur à la faculté de médecine de Paris
  • : docteur en médecine, ancien chef de clinique, médecin consultant de l'hôpital Saint-Antoine, Paris

Classification

Autres références

«  FOIE  » est également traité dans :

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 925 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les chylomicrons »  : […] Les chylomicrons se forment dans l'intestin pendant les périodes absorptives, en présence d'apoprotéines B et à partir des acides gras exogènes apportés par les triglycérides alimentaires (100 g/jour). La fonction essentielle du chylomicron est de transporter aux tissus utilisateurs (muscles) ou aux tissus de stockage (tissu adipeux), dans les périodes postprandiales, les acides gras exogènes […] Lire la suite

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 110 mots

Dans le chapitre «  La fonction glycogénique du foie »  : […] C'est pour sa thèse de doctorat ès sciences naturelles (soutenue en 1863) que Claude Bernard effectua les recherches débouchant sur la découverte de la fonction glycogénique du foie. Persuadé par ses propres travaux que le sang n'était pas le milieu où se déroulaient les « oxydations respiratoires », il se mit à la recherche, à partir de 1850, des organes où se déroulaient ces oxydations. La prem […] Lire la suite

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 602 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Transplantation hépatique »  : […] Actuellement, la transplantation hépatique est, dans les centres expérimentés, un acte parfaitement maîtrisé. Chez l'adulte, elle représente le traitement des maladies du foie au stade terminal. En effet, faute de foie artificiel, seule la transplantation hépatique peut guérir un patient souffrant d'insuffisance hépatique terminale. Chez l'enfant, la transplantation hépatique donne d'excellents r […] Lire la suite

HÉMOCHROMATOSES

  • Écrit par 
  • Claude EUGÈNE
  •  • 2 559 mots

Dans le chapitre « Manifestations cliniques de la maladie »  : […] Les manifestations cliniques peuvent être absentes, notamment pendant les trente premières années de la vie. Il existe des signes précoces : une asthénie (fatigue) chronique inexpliquée, des arthralgies (douleurs articulaires), notamment au niveau des mains (« poignée de main douloureuse »). On peut observer radiologiquement : chondrocalcinose, arthropathie sous-chondrale et déminéralisation, à qu […] Lire la suite

SURRÉNALES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Paul DI COSTANZO
  •  • 9 153 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Androgènes surrénaliens »  : […] Les androgènes surrénaliens sont synthétisés dans les zones fasciculée et réticulée . Là encore, la prégnénolone et la progestérone sont les substrats d'abord d'une hydrolase, puis d'une desmolase. Celle-ci coupe la chaîne latérale de la 17-hydroxyprégnénolone et aboutit à la déhydroépiandrostérone ou à l' androstènedione. La déhydroépiandrostérone est convertie en androstènedione par un système […] Lire la suite

RÉGÉNÉRATION ET CICATRISATION

  • Écrit par 
  • Alan H. CRUICKSHANK, 
  • André PARAF, 
  • Catherine ZILLER
  •  • 6 101 mots

Dans le chapitre « Régénération hépatique »  : […] Sur le plan expérimental, la régénération hépatique a été la plus étudiée en raison de la commodité de l'hépatectomie partielle. Le rat est l'animal de choix car l'anatomie particulière de son foie rend l'hépatectomie partielle d'une grande simplicité. Chez cet animal, l'ablation de 68 p. 100 de la masse hépatique respecte l'activité mitotique des cellules restantes, ce qui n'est pas le cas lors […] Lire la suite

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 446 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Description de l'appareil digestif humain »  : […] L'élément principal de l'appareil digestif est un tube, ouvert à ses deux extrémités. On peut distinguer : un pôle supérieur, ou céphalique, la cavité buccale, véritable vestibule du tube digestif, par laquelle pénètrent les aliments ; et un pôle inférieur, ou caudal, le rectum, qui contrôle la défécation par l'orifice anal. Entre ces deux pôles, le tube digestif se différencie en quatre segments […] Lire la suite

BIO-INGÉNIERIE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 906 mots

Créer des organes en laboratoire... Depuis quelques années, ce scénario digne d'Aldous Huxley n'est plus une utopie : plusieurs personnes dans le monde vivent avec une trachée, une vessie ou un urètre bioartificiels. Mais façonner un organe plein vascularisé, comme le foie, se révèle beaucoup plus compliqué. Des chercheurs japonais viennent cependant de franchir un pas important en parvenant à c […] Lire la suite

GLYCÉMIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET, 
  • Universalis
  •  • 3 642 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Système hyperglycémiant sympathico-hormonal »  : […] Le glucagon est une hormone sécrétée par les cellules pancréatiques alpha. Elle favorise la transformation du glycogène hépatique en glucose et bloque la sortie des acides gras non estérifiés du tissu adipeux. La sécrétion de glucagon est essentiellement déclenchée par l'hypoglycémie et, accessoirement, par la somathormone (STH). Elle est inhibée, en revanche, par le GLP-1 (glucagon-like-peptid […] Lire la suite

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jean-Marie VERNIER
  •  • 7 466 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Glucides »  : […] Le glucose circulant à la disposition des cellules animales provient principalement des réserves de glycogène du foie. Cette réserve est à très court terme : seulement quelques heures. Le cerveau utilise préférentiellement le glucose comme substrat énergétique mais à défaut utilise les corps cétoniques et les acides gras. Le muscle utilise ses réserves de glycogène, particulièrement en conditions […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

États-Unis. Interdiction de la vente de foie gras en Californie. 7 janvier 2019

La Cour suprême valide la loi adoptée par la Californie en juillet 2004, qui interdit, au nom de la lutte contre la cruauté envers les animaux, la vente dans cet État de produits « issus du gavage d’une volaille dans le but d’agrandir son foie ». Entrée en vigueur en juillet 2012, cette loi avait […] Lire la suite

Allemagne. Libération contestée de l'ancien dirigeant est-allemand Erich Honecker. 12-27 janvier 1993

Le 12, la Cour constitutionnelle du Land de Berlin décide l'arrêt du procès d'Erich Honecker, en application du respect de la « dignité humaine » garanti par la Constitution. Âgé de quatre-vingts ans, l'ex-numéro un est-allemand souffre d'un cancer du foie qui serait, selon les médecins experts […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean ANDRE, Jacques CAROLI, Yves HECHT, « FOIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/