ÉLECTROPHORÈSE, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Arne Wilhelm Kaurin Tiselius (1902-1971) mit au point, en 1926, l'électrophorèse, méthode qui lui permit de séparer les protéines du sérum sanguin. En appliquant un champ électrique au sérum sanguin – qui est contenu dans un tube et mélangé à un tampon salin –, il obtenait sur le pôle + des protéines de charge très négative (albumine) tandis que les protéines de charge plus positive (globulines α, β, γ) migraient près du pôle —. Cette méthode physique fut ensuite perfectionnée par l'emploi du papier ou d'un gel solide (polyacrylamide) comme supports du tampon et par l'intensification du champ électrique. Tiselius inaugura ainsi l'utilisation de microméthodes physiques pour la séparation des molécules biologiques (protéines, acides nucléiques...). Ces méthodes furent ensuite étendues, dès 1934, à la chromatographie d'adsorption liquide-solide sur colonne puis sur couches minces de silice (1960). Furent aussi développées les chromatographies de partage : sur papier (1942), en phase gazeuse (1956), sous haute pression (1970). S'ajoutèrent enfin la chromatographie sur résines échangeuses d'ions (1950), la chromatographie d'exclusion sur gel (1955) et la chromatographie d'affinité (1960).

—  Paul MAZLIAK

Écrit par :

  • : professeur honoraire de biologie cellulaire, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Autres références

«  ÉLECTROPHORÈSE  » est également traité dans :

ÉLECTROPHORÈSE

  • Écrit par 
  • Jean GUASTALLA, 
  • Jean MORETTI, 
  • Jean SALVINIEN
  •  • 4 734 mots
  •  • 9 médias

En solution ou en suspension dans l'eau, une solution aqueuse ou certains autres liquides, des macromolécules, des particules, des grains d'émulsion, des bactéries même tendent en général à se déplacer sous l'effet d'un champ électrique : c'est l'électrophorèse, découverte en 1892 par S. E. Linder et H. Picton.L'importance du phéno […] Lire la suite

ÉLECTROPHORÈSE EN CHAMP PULSÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Luc GUESDON
  •  • 262 mots

La technique d'électrophorèse classique en gel d'agarose ou de polyacrylamide permet de séparer des fragments d'ADN suivant leur taille. Sur ces gels constitués d'un réseau désorganisé de longues fibres, on dépose l'ADN dont les molécules sont chargées négativement. Soumises à un […] Lire la suite

ANALYTIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Alain BERTHOD, 
  • Jérôme RANDON
  •  • 8 878 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Électrophorèse »  : […] Les espèces chargées, en solution, peuvent être séparées grâce à leurs différences de mobilité sous l'effet d'un champ électrique : en fonction de la charge et de la masse de la molécule, celle-ci se déplacera plus ou moins vite dans la solution. L'électrophorèse capillaire est une évolution de l'électrophorèse de zone, qui est très largement utilisée dans le domaine biologique. Les progrès rapide […] Lire la suite

BIOLOGIE - La bio-informatique

  • Écrit par 
  • Bernard CAUDRON
  •  • 5 439 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Analyse des transcriptomes et des protéomes  »  : […] Le dogme classique de la biologie moléculaire énonce que les gènes sont transcrits en ARNm qui sont ensuite décodés en protéines. Tous les ARN codés dans le génome ne sont pas des ARNm : nous mentionnerons ici, la présence d'autres types d'ARN, non messagers, et en particulier les ARN ribosomaux, les ARN de transfert qui sont bien connus et, surtout, les ARN dits interférents (ARNi, en anglais siR […] Lire la suite

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Séparation électrophorétique, Southern et Northern blots »  : […] Une première question qui se pose lorsqu'on analyse un gène et son messager est celle de leur présence... et de leur quantité. La figure 24 montre comment il est possible de détecter, parmi les millions de fragments engendrés par la coupure d'ADN cellulaire à l'aide d'une enzyme de restriction, celui ou ceux contenant la séquence nucléotidique recherchée. Les fragments d'ADN sont séparés selon le […] Lire la suite

GÉNOMIQUE - Le séquençage des génomes

  • Écrit par 
  • Bertrand JORDAN
  •  • 4 700 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Analyse par électrophorèse »  : […] La méthode employée aujourd'hui est celle de Sanger, publiée dès 1977, qui a fait l'objet de multiples améliorations et d'une automatisation partielle mais dont le principe est resté le même (cf. acides nucléiques ). Le séquençage d'un segment d'ADN contenant quelques dizaines de milliers de bases commence en général par sa fragmentation en de nombreux morceaux plus petits qui sont alors « sous-c […] Lire la suite

HÉMOGLOBINOPATHIES

  • Écrit par 
  • Michel COHEN-SOLAL, 
  • Jean-Claude DREYFUS
  •  • 3 864 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Anomalies de charge électrique »  : […] Elles sont loin d'être toujours nocives, et on n'insistera que sur la plus fréquente d'entre elles, l' hémoglobine S . Historiquement, sa découverte par L. Pauling et H. Itano a permis de relier pour la première fois une maladie à l'anomalie d'une molécule : c'est le premier et le meilleur exemple des « maladies moléculaires ». Médicalement, son importance n'est pas moindre : à l'état homozygote, […] Lire la suite

IMMUNOCHIMIE - Réaction antigène-anticorps

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 9 372 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Immunodiffusion associant l'action d'un champ électrique »  : […] Cette méthodologie concerne les différents aspects de l' analyse immunoélectrophorétique (souvent désignée immunoélectrophorèse), mise au point par Grabar et Williams, et concernant actuellement de nombreuses techniques qui en dérivent . Dans un gel aqueux transparent, on fait migrer par électrophorèse les constituants du liquide à examiner. On fait ensuite diffuser perpendiculairement à l'axe d […] Lire la suite

ISOTACHOPHORÈSE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 254 mots

Méthode physico-chimique d'analyse de composés ioniques fondée sur leur déplacement sous l'influence d'un champ électrique. Un tube capillaire est rempli d'un électrolyte constitué d'un ion ayant une mobilité supérieure à celle de tous les ions à séparer (appelé ion pilote). L'extrémité du capillaire où est placée l'électrode de même signe que ceux des ions à séparer (cathode pour des anions, anod […] Lire la suite

MALADIES MOLÉCULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DREYFUS, 
  • Fanny SCHAPIRA
  •  • 6 771 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Galactosémies héréditaires »  : […] La source alimentaire essentielle du galactose est le lactose du lait ; Kalckar et ses collaborateurs en ont élucidé les voies métaboliques dans le foie : C'est un déficit en «  transférase » que l'on rencontre le plus souvent dans les galactosémies héréditaires (précisément en galactose-1-phospho-uridyl-transférase). Cette maladie à transmission récessive autosomique survient une fois sur envir […] Lire la suite

Pour citer l’article

Paul MAZLIAK, « ÉLECTROPHORÈSE, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/electrophorese-en-bref/