PRÉPARATION DES ORGANITES CELLULAIRES(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

1923 T. Svedberg (1884-1971) invente l'ultracentrifugation analytique, méthode permettant la détermination des masses moléculaires de protéines.

1935 Construction des premières ultracentrifugeuses préparatives permettant le fractionnement et l'obtention de macromolécules biologiques.

1938 Premières préparations de noyaux cellulaires, sédimentant à 600 g, pendant 10 min, à partir d'un homogénat de foie de rat.

1940 A. Claude (1899-1983) prépare plusieurs organites cellulaires par ultracentrifugation fractionnée d'un homogénat cellulaire : mitochondries (15 000 g, 5 min), microsomes (100 000 g, 60 min) rassemblant des fragments du réticulum endoplasmique rugueux (vésicules membranaires couvertes de ribosomes) et du réticulum endoplasmique lisse.

1948 E. Kennedy et A. Lehninger montrent que les mitochondries, isolées du foie de rat par ultracentrifugation, effectuent les phosphorylations d'ADP couplées aux oxydations terminales de la respiration.

1950 Les fractions cellulaires, préparées par ultracentrifugation, et les ribosomes, isolés des microsomes à l'aide de détergents, sont étudiés au microscope électronique par G. Palade.

1953 À l'aide d'ultracentrifugations sur gradients de densité, C. de Duve purifie des contaminants de la fraction mitochondriale brute : les lysosomes et les peroxysomes (ou glyoxysomes chez les végétaux).

1954 D. Arnon, F. Whatley et M. Allen préparent, à partir de feuilles d'épinard, des chloroplastes fonctionnels pour les photophosphorylations, mais ayant perdu leur enveloppe. Il faudra attendre les années 1970 et 1980 pour que soient préparés (par ultracentrifugation sur gradients de densité) des chloroplastes intacts (ayant conservé leur enveloppe), capables d'effectuer les réactions thermochimiques (fixation du gaz carbonique, notamment).

1974 A. Claude, C. de Duve et G. Palade se partagent le prix Nobel de physiologie ou médecine pour leurs études sur le fractionnement cellulaire.

À partir de 1980 Préparation, sur gradients de densité, des fractions de membranes cytoplasmiques (plasmalemmes), des vacuoles isolées, des dictyosomes de l'appareil de Golgi. Isolement des chromosomes en fonction de leur taille par cytométrie de flux.

—  Paul MAZLIAK

Écrit par :

  • : professeur honoraire de biologie cellulaire à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Pour citer l’article

Paul MAZLIAK, « PRÉPARATION DES ORGANITES CELLULAIRES - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/preparation-des-organites-cellulaires-reperes-chronologiques/