LIPIDES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Molécule de céramide

Molécule de céramide
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Biosynthèse des triglycérides et des phosphoglycérides

Biosynthèse des triglycérides et des phosphoglycérides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Catabolisme des phosphoglycérides

Catabolisme des phosphoglycérides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Acides gras : formules

Acides gras : formules
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Tous les médias


Le terme « lipides » recouvre un ensemble de composés naturels qui ont la propriété d'être insolubles dans l'eau, en raison de la présence, dans leurs molécules, de longues chaînes hydrocarbonées d'acides gras ou de dérivés. À l'inverse, ils sont solubles dans la plupart des solvants organiques. Dans les lipides naturels, les acides gras sont rarement présents à l'état libre. Le plus souvent, ils sont combinés sous forme soit d'esters, avec des alcools non aminés (huiles ou graisses alimentaires, par exemple), soit d'amides, avec des alcools aminés (lipides du cerveau, par exemple). Leur classification est fonction de la nature de l'alcool. Parmi les lipides, on classe, en outre, des composés qui se rapprochent des précédents par leur caractère hydrophobe et qui se retrouvent, de ce fait, dans l'extrait, « fraction lipidique totale », obtenu en traitant, par exemple, des tissus animaux ou végétaux par des solvants organiques. Il s'agit de stérols, d'alcools gras, des éicosanoïdes, etc.

Les lipides sont des constituants des membranes cellulaires ; ils représentent la principale source d'énergie pour les cellules et participent, par leur métabolisme, aux fonctions biologiques de celles-ci.

Lipides simples et lipides complexes

Étude descriptive

On distingue couramment les lipides simples – composés uniquement de carbone, d'hydrogène et d'oxygène – et les lipides complexes, qui renferment en outre de l'azote, du phosphore ou du soufre dans leurs molécules (tabl. 1).

Lipides simples

Acides gras. Un acide gras est constitué par une chaîne aliphatique hydrocarbonée présentant un groupement carboxyle (COOH) à l'une de ses extrémités (carbone no 1 de la chaîne) et un groupement méthyle (CH3) à l'autre (dernier carbone, désigné par n ou ω). Entre ces deux extrémit [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

  • : professeur de biochimie à l'université de Toulouse-III
  • : docteur ès sciences, professeur à l'université de Bordeaux-I, directeur de l'École supérieure d'application des corps gras
  • : professeur à la faculté de médecine de Strasbourg, directeur du Centre de neurochimie du C.N.R.S., Strasbourg
  • : docteur ès sciences, maître de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  LIPIDES  » est également traité dans :

RÔLE DES LIPIDES DANS L'ORGANISME

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

Alors que le métabolisme des glucides et des protéines était l'objet de multiples recherches, celui des lipides fut longtemps considéré, à tort, comme secondaire dans l'ensemble du métabolisme intermédiaire. L'agencement des lipides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/role-des-lipides-dans-l-organisme/#i_691

ACIDES GRAS INDISPENSABLES

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 231 mots

On nomme acides gras indispensables (ou essentiels) les trois acides gras insaturés : acide linoléique, acide linolénique, acide arachidonique ; le nom de vitamine F est encore quelquefois employé pour désigner ces substances, mais à tort, car, d'une part, elles n'agissent qu'à des doses relativement élevées (de 2 à 4 grammes par jour pour un homme adulte) ; d'autre part, un tel apport quantitati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-gras-indispensables/#i_691

ADIPEUX TISSU

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 333 mots

Tissu conjonctif dans lequel les fibrilles de précollagène ne forment qu'un mince réseau enserrant des lobules graisseux et dans lequel la microvascularisation est bien développée ainsi que l'innervation. Le tissu adipeux a pour cellules des fibrocytes et des histiocytes. Ces derniers ont la particularité de pouvoir se charger de lipides, dispersés en phase aqueuse. Une large enclave formée de tri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissu-adipeux/#i_691

ALIMENTATION (Aliments) - Classification et typologie

  • Écrit par 
  • Ambroise MARTIN
  •  • 4 565 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Matières grasses »  : […] Les matières grasses ou graisses sont les sources caloriques les plus concentrées car elles sont constituées d'une proportion plus ou moins importante de lipides, pouvant aller de 10 à 15 p. 100 pour les crèmes allégées à 82 p. 100 pour le beurre et 100 p. 100 pour les huiles (lipides purs). Ces dernières apportent 9 kcal/g contre 4 kcal/g pour les protéines et les glucides. Les lipides sont les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-aliments-classification-et-typologie/#i_691

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Évolution de la consommation

  • Écrit par 
  • Pierre COMBRIS
  •  • 4 308 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Croissance économique et changement alimentaire »  : […] Cette évolution profonde de la consommation alimentaire n'est pas spécifique à la France. Elle s'est produite dans tous les pays développés à des rythmes divers liés à la temporalité et aux aléas de la croissance économique. En Angleterre, par exemple, le début du processus est contemporain de la révolution industrielle. Dès la fin du xviii e  siècle, la structure de l'alimentation se transforme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-comportement-et-pratiques-alimentaires-evolution-de-la-consommation/#i_691

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Malnutrition dans le monde

  • Écrit par 
  • Laurence ROUDART
  •  • 7 247 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Régimes alimentaires »  : […] La FAO estime les disponibilités énergétiques alimentaires par personne et par jour (DEA/pers./j) avec la méthode des bilans alimentaires annuels par pays. Pour cela, elle évalue d'abord, par catégorie de produits alimentaires, la somme des ressources (production locale, importations, variations de stocks), puis elle retranche la somme des utilisations qui ne sont pas directement destinées à l'ali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-economie-et-politique-alimentaires-malnutrition-dans-le-monde/#i_691

ATHÉROSCLÉROSE

  • Écrit par 
  • Loïc CAPRON
  •  • 5 336 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Formation des plaques »  : […] La formation des plaques se déroule sur plusieurs décennies. Dans les artères coronaires, par exemple, d'authentiques plaques ne s'observent guère avant l'âge de 20-25 ans. Elles s'y forment suivant une succession de remaniements de l'intima artérielle qui débutent dès l'enfance. Bien que beaucoup d'éléments en soient encore incertains, on peut proposer le scénario suivant. À la naissance existen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atherosclerose/#i_691

BIOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 3 873 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Biochimie structurale »  : […] La biochimie structurale nous apprend aujourd'hui que les êtres vivants sont constitués de quatre grandes catégories de molécules : les protéines, les glucides, les lipides et les acides nucléiques. Les protéines , molécules de tailles très variables, sont formées de la combinaison de vingt molécules de petites tailles, les acides aminés : le premier isolé, l'asparagine, fut purifié dès 1906 par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biochimie/#i_691

BIOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Claude Michel GARY-BOBO
  •  • 6 408 mots

Dans le chapitre « Analyse et synthèse des structures cytologiques »  : […] Les ensembles supramoléculaires, qui vont de l'association de quelques éléments bien définis aux architectures déjà très complexes comme des fragments isolés d'organites cellulaires, ne sont plus seulement le siège de phénomènes relativement élémentaires sous-tendant une fonction isolée, comme une activité enzymatique. Ils intègrent un grand nombre de processus chimiques et physiques d'où émergent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biophysique/#i_691

BLOCH KONRAD (1912-2000)

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 438 mots

Biochimiste américain d'origine allemande, Konrad Bloch a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1964 avec son ancien compatriote et condisciple Feodor Lynen pour leurs recherches sur le métabolisme des lipides, la biosynthèse du cholestérol et des acides gras. Né le 21 janvier 1912 à Neisse (Allemagne), Konrad Bloch fut étudiant en chimie à l'université de Munich. Il choisit de s'exile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-bloch/#i_691

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Membranes »  : […] Les membranes cellulaires sont constituées de lipides et de protéines (fig. 6a). Les lipides membranaires ont un pôle hydrophile et un pôle hydrophobe ; les plus abondants sont des phospholipides, des glycolipides et éventuellement du cholestérol. Les lipides sont disposés en bicouche, les pôles hydrophobes de chaque couche étant en vis-à-vis, les pôles hydrophiles étant en contact avec les compa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_691

CHIMIE - La nomenclature chimique

  • Écrit par 
  • Nicole J. MOREAU
  •  • 5 112 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Nomenclature en chimie du vivant »  : […] C'est la nomenclature systématique, mais cette chimie est particulièrement riche en noms triviaux, puisqu'elle a suscité beaucoup d'intérêt avant que la nomenclature ne soit fixée. Le « livre blanc » de l'I.U.P.A.C. en donne tous les détails. Les sucres sont des polyalcools (polyols) oxydés. Leur nom se termine par le suffixe -ose , et on peut préciser -aldose ou -cétose selon que la fonction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-la-nomenclature-chimique/#i_691

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 925 mots
  •  • 11 médias

Le cholestérol est une biomolécule très répandue chez la plupart des organismes animaux, mais absente des végétaux et des micro-organismes. C'est un solide blanc, cristallin, insoluble dans l'eau, soluble dans les liquides organiques hydrocarbonés solvants des corps gras (lipides). Baptisée « cholestérine » (du grec cholé , « bile », et stereos , « solide ») par le chimiste français Chevreul en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholesterol/#i_691

CORPS GRAS

  • Écrit par 
  • Eugène UCCIANI
  •  • 5 064 mots
  •  • 6 médias

Les corps gras font partie d'un ensemble complexe de composés organiques, les lipides, présents dans les tissus animaux et végétaux. Ce sont des lipides simples, caractérisés par leur insolubilité dans l'eau et leur toucher onctueux. Au point de vue chimique, les corps gras sont des composés du carbone, de l'hydrogène et de l'oxygène, qui appartiennent à la catégorie des esters, combinaison d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-gras/#i_691

DIGESTIF APPAREIL

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERNIER, 
  • Jean-Louis FRESLON, 
  • Claude GILLOT
  • , Universalis
  •  • 15 446 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La digestion dans le côlon »  : […] Les résidus qui ont échappé à la digestion du grêle trouvent dans le côlon les bactéries intestinales. Celles-ci produisent des enzymes dont certaines sont capables de faire ce que les enzymes digestives ne savent pas faire. Notamment, elles attaquent les fibres végétales et digèrent à 50 p. 100 l'hémicellulose et à 10 ou 20 p. 100 la cellulose. Elles produisent aussi des enzymes qui digèrent la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-digestif/#i_691

ENDOCRINIEN SYSTÈME

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 252 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Biosynthèse »  : […] Les dérivés d'acides aminés sont les catécholamines (adrénaline et noradrénaline), la dopamine, la thyroxine et la mélatonine. Ces petites molécules ont peu évolué et pour certaines d'entre elles se retrouvent à l'identique dans un grand nombre d'espèces animales. Les messagers peptidiques et protéiques sont issus de la traduction d'ARNs conduisant à la formation de précurseurs protéiques qui dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-endocrinien/#i_691

FABRY MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 187 mots

Également appelée angiokératome diffus, la maladie de Fabry est une maladie héréditaire liée au chromosome X qui est due au déficit de l'enzyme alpha-galactosidase A. L'absence de l'enzyme provoque l'apparition de dépôts anormaux de glycosphingolipides (céramide trihexoside) dans les vaisseaux sanguins. Ces dépôts lipidiques sont responsables de lésions cardiaques et rénales caractéristiques de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-fabry/#i_691

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 671 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rôle des sels biliaires »  : […] Les graisses sont insolubles dans l'eau ; or, tous les processus métaboliques, toutes les activités enzymatiques se passent dans l'eau. Les acides biliaires sont un des subterfuges qu'utilise la nature pour obvier à cet état de choses : les sels biliaires réalisent avec les corps gras une émulsion , c'est-à-dire leur division en très fines gouttelettes. Les acides biliaires participent, de la même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foie/#i_691

GAUCHER MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 288 mots

La maladie de Gaucher est une maladie héréditaire du métabolisme rare, caractérisée par une anémie, un retard mental et des anomalies neurologiques, une pigmentation jaunâtre de la peau et des lésions osseuses responsables de fractures pathologiques. La maladie de Gaucher est liée à un déficit enzymatique en glucocérébrosidase, qui entraîne l'accumulation de lipides, les glucocérébrosides, dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-gaucher/#i_691

GLYCÉMIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET, 
  • Universalis
  •  • 3 642 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les flux chimiques circulants »  : […] L'ingestion des repas représente une entrée rapide de nourriture. Mais l'estomac, réservoir placé sur le trajet des aliments, amortit le flux d'absorption et l'étale dans le temps. Les sucs digestifs transforment les macromolécules des aliments en molécules plus simples, telles que des acides aminés, des oses, des électrolytes, de l'eau et des lipides. Ces derniers traversent la muqueuse intestin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycemie/#i_691

GLYOXYSOME

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 737 mots
  •  • 1 média

Pendant la germination des graines oléagineuses (ricin, tournesol), les réserves lipidiques de l'albumen ou des cotylédons des semences disparaissent. Ces lipides sont convertis en glucides, principalement du saccharose : ainsi un flux de carbone dérivé des lipides pourra alimenter la plantule en croissance, en lui fournissant les composés carbonés indispensables à son métabolisme hétérotrophe. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glyoxysome/#i_691

LÉCITHINES

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 640 mots

Phospholipides très répandus dans les tissus animaux et végétaux, les phosphatidyl-cholines (ou glycéryl-phosphoryl-cholines) sont formées d'une molécule de glycérol dont deux fonctions alcool sont estérifiées par deux acides gras à chaîne longue : le plus souvent, l'acide en position α est saturé, celui en position β insaturé. La troisième fonction alcool est estérifiée par une molécule d'acide p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lecithines/#i_691

LEUCODYSTROPHIE MÉTACHROMATIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 214 mots

La leucodystrophie métachromatique est une maladie rare et héréditaire du métabolisme, liée au déficit d'une enzyme clé, qui entraîne une démyélinisation, c'est-à-dire la perte de la gaine protectrice de myéline dans la substance blanche du système nerveux central. Cette démyélinisation est responsable d'une détérioration mentale, de troubles psychologiques et de déficits sensitifs et moteurs. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucodystrophie-metachromatique/#i_691

LIAISONS CHIMIQUES - Liaisons biochimiques faibles

  • Écrit par 
  • Antoine DANCHIN
  •  • 5 907 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Liaisons dipolaires »  : […] On classe sous un tel nom trois familles d'interactions qui, dans l'ordre d'énergie décroissante, sont : ion-dipôle, dipôle-dipôle et dipôle induit-dipôle induit. La molécule d'eau illustre à nouveau très bien ce que sont ces différents modes de liaison . Dans cette molécule existe une forte dissymétrie de la répartition des électrons ; l'atome d'oxygène est entouré de beaucoup plus d'électrons q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liaisons-chimiques-liaisons-biochimiques-faibles/#i_691

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 425 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Biogenèse des acides gras »  : […] Les acides gras sont des constituants de toute cellule vivante, et la plupart d'entre eux sont synthétisés dans les cellules elles-mêmes, à partir de composés organiques très simples : glucose, acide pyruvique, acides aminés. Cependant, les possibilités de synthèse sont extrêmement variées selon les espèces. D'une façon générale, leur biogenèse n'est pas le processus inverse de la β-oxydation ; e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme/#i_691

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 941 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Isolement et composition biochimique »  : […] Les mitochondries sont extraites de tissus animaux ou végétaux par broyage des cellules dans des conditions isotoniques et à pH physiologique. Une première centrifugation permet d'éliminer, dans la zone 1 000-1 500  g , les débris membranaires et les noyaux des cellules. Une seconde centrifugation du surnageant précédemment obtenu permet de précipiter, dans la zone 10 000-20 000  g , les mitochond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitochondries/#i_691

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les constituants du système nerveux »  : […] Le tableau montre que le tissu nerveux est très riche en lipides (plus de 50 p. 100 du poids sec) et en protéines (40 p. 100), alors que les glucides ne représentent qu'une très faible partie des constituants cérébraux (environ 1 p. 100). Les lipides sont représentés essentiellement sous forme de phospholipides localisés préférentiellement au niveau des membranes et de la myéline. Au-delà de le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_691

NEUROLIPIDOSES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 85 mots

Maladies congénitales résultant d'un déficit enzymatique qui perturbe le métabolisme des lipides complexes du tissu nerveux. Ce phénomène intervient essentiellement au niveau des lysosomes des cellules qui assurent ce métabolisme. L'effet de surcharge qui en résulte est patent dans les enzymopathies à sphingolipides (le produit accumulé est le céramide ). Dans d'autres syndromes, les leucodystroph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurolipidoses/#i_691

NIEMAN-PICK MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 252 mots

Maladie héréditaire du métabolisme caractérisée par le déficit d'une enzyme, la sphingomyélinase, qui dégrade normalement des phospholipides, la lécithine et la sphingomyéline. Ces derniers s'accumulent alors dans différents tissus de l'organisme. Les symptômes associent une hépatomégalie (« gros foie ») et une splénomégalie (« grosse rate ») très importantes, un retard mental et une coloration b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-nieman-pick/#i_691

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Carences lipidiques »  : […] Les manifestations de carence en acide linoléique oméga 6 et/ou linoléique oméga 3, acide gras indispensable, observées chez l'animal mais rarement chez l'homme, sont : retard de croissance, dermatites, grande susceptibilité aux infections, mais non certains états de dépression, contrairement à des allégations fallacieuses. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition/#i_691

NUTRITION ARTIFICIELLE

  • Écrit par 
  • Claude MATUCHANSKY
  •  • 5 527 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Apports nutritionnels en nutrition parentérale »  : […] La mise en route d'une nutrition parentérale implique une bonne connaissance des aspects qualitatifs et quantitatifs des apports en matière de nutriments énergétiques, azote, minéraux, vitamines, électrolytes et oligo-éléments. Nutriments énergétiques . Ils sont représentés par les glucides et les lipides. Les calories protéiques, considérées comme plastiques, ne sont pas classiquement comptabili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition-artificielle/#i_691

OBÉSITÉ

  • Écrit par 
  • Arnaud BASDEVANT, 
  • Cécile CIANGURA
  •  • 5 939 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le déséquilibre énergétique »  : […] La quasi-totalité des réserves énergétiques de l'organisme est représentée par les réserves lipidiques, c'est-à-dire par la masse grasse contenue dans les cellules (adipocytes) du tissu graisseux (adipeux). La réserve énergétique est l'objet d'une régulation. Le niveau des réserves est maintenu autour d'une valeur de référence, propre à chaque individu, par des mécanismes complexes (cellulaires, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite/#i_691

OLÉAGINEUX

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 7 291 mots
  •  • 11 médias

Les plantes oléagineuses (soja, colza, coton, arachide, tournesol, palmier à huile, etc.) sont des plantes dont les graines ou les fruits sont riches en lipides et qui sont cultivées afin de produire des huiles et des corps gras à usage alimentaire ou industriel. La majorité d'entre elles étant en outre riches en protéines, on les désigne de plus en plus sous le nom d'oléoprotéagineux. Au dépar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oleagineux/#i_691

PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

  • Écrit par 
  • Vincent LAUDET
  •  • 3 826 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les principales pistes de recherche »  : […] Les perturbateurs endocriniens étant un enjeu de santé publique de plus en plus préoccupant, les recherches actuelles sur ces molécules explorent de nombreuses directions. Il est impossible ici d'en donner une description complète mais on peut toutefois mentionner trois axes essentiels. D'abord, on s'aperçoit de plus en plus que les effets de ces molécules, dépassent largement le cadre de la repro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perturbateurs-endocriniens/#i_691

PHAGOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Béatrice DESCAMPS-LATSCHA
  •  • 3 736 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Autres fonctions »  : […] Longtemps on a cru que la phagocytose était la seule fonction des phagocytes et que ces cellules avaient pour seule mission celle de servir d'éboueurs des éléments étrangers à notre organisme. Or il est aujourd'hui devenu clair que les polynucléaires comme les phagocytes du système mononucléé sont capables d'exercer bien d'autres fonctions que celle de la phagocytose qui les définit. Ainsi ces cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagocytose/#i_691

PLANCTON

  • Écrit par 
  • Stéphane GASPARINI
  •  • 3 251 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le plancton, une nouvelle ressource pour l'homme »  : […] Au-delà de son rôle écologique et dans un contexte de raréfaction des matières premières, le plancton est également de plus en plus vu comme une ressource potentielle. En particulier, la capacité de certaines algues planctoniques à accumuler des lipides sous certaines conditions permet d'envisager la production à échelle industrielle de biocarburants. Le principal intérêt de ces algues, comparé a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plancton/#i_691

PRIX LASKER 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 535 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le prix Lasker-DeBakey pour la recherche clinique »  : […] Ce prix est attribué en 2018 au Britannique John Baird Glen, chercheur retraité de la société AstraZeneca, « pour la découverte et la mise au point du propofol, une molécule dont l’action rapide et l’absence d’effets secondaires en ont fait l’anesthésique le plus largement utilisé dans le monde ». John Baird Glen est né le 22 octobre 1940 à Glasgow. Il étudie la médecine vétérinaire à l’université […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-lasker-2018/#i_691

RATION ALIMENTAIRE

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 1 072 mots

La ration alimentaire représente la quantité d'aliments à ingérer chaque jour pour couvrir la totalité des dépenses et assurer l'équilibre nutritif de l'individu. Cela constitue l'aspect quantitatif du problème, et à chaque aliment correspond une valeur énergétique qui doit désormais être exprimée en kilojoules (kJ) mais qui reste souvent encore évaluée en kilocalories (kcal). Une kilocalorie équi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ration-alimentaire/#i_691

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réserves lipidiques »  : […] Les lipides ou corps gras sont emmagasinés dans les cotylédons, l' albumen, plus rarement dans le périsperme ou l'axe hypocotylé ou encore dans le mésocarpe du fruit (olive, palmier à huile) ; les plantes dites oléagineuses en renferment ainsi de grandes quantités . Les teneurs en matières grasses sont sujettes à variation, étant influencées par les facteurs saisonniers et géographiques, d'une par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_691

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jean-Marie VERNIER
  •  • 7 466 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Réserves énergétiques »  : […] Le glycogène des cellules embryonnaires et de la vésicule vitelline se présente sous forme de particules β. Il correspond au glycogène ovocytaire demeuré pour partie au niveau du vitellus et distribué, pour autre partie, entre les cellules embryonnaires au cours de l'organogenèse. Une extraordinaire abondance des particules β a été observée au niveau du blastodisque avant la première division de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-animales/#i_691

SANG - Composition et propriétés

  • Écrit par 
  • Alain COSSON, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 4 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les lipoprotéines »  : […] Les lipides plasmatiques sont solubilisés et transportés dans des complexes macromoléculaires, les lipoprotéines , constitués par l'association de lipides et de polypeptides appelés apoprotéines . Les apoprotéines de nature polypeptidique sont synthétisées par le foie et l'intestin : sept apoprotéines principales (A-I, A-II, B, C-I, C-II, C-III et E) sont actuellement différenciées avec certitude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sang-composition-et-proprietes/#i_691

SURCHARGE SYNDROMES DE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 370 mots

Le déficit ou le blocage des voies normales du métabolisme dans l'organisme humain aboutit à l'épargne et au dépôt de certains matériaux qui finissent par encombrer les tissus où ils sont accumulés. Le foie, plaque tournante du métabolisme, est au premier chef concerné par cette forme de pathologie lorsqu'il se charge exagérément de corps gras (stéatose) ou encore de glycogène. Une surcharge en gl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndromes-de-surcharge/#i_691

TAY-SACHS MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 225 mots

Maladie héréditaire du métabolisme responsable d'une détérioration mentale et neurologique progressive entraînant le décès dans la petite enfance. On enregistre chez les nourrissons atteints une activité très basse d'hexosaminidase A, entraînant l'accumulation d'un sphingolipide anormal, le ganglioside GM2, dans le cerveau, où il joue un rôle dévastateur sur les fonctions neurologiques. Chez certa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-tay-sachs/#i_691

THÉRAPEUTIQUE - Thérapie génique

  • Écrit par 
  • Olivier DANOS
  •  • 3 975 mots

Dans le chapitre «  Vecteurs non viraux »  : […] On oppose souvent l'approche « naturellement efficace » de la vectorologie virale à celle qui base le développement d'outils de transfert de gène sur la rationalisation et la synthèse chimique. En contrôlant chacun des composants du vecteur, on cherche à s'affranchir de la complexité, de la reproductibilité difficile et du coût important des préparations obtenues à partir de cellules en culture. O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapie-genique/#i_691

Voir aussi

ACÉTYL-COENZYME A ou ACÉTYL-CoA    ACIDES GRAS INSATURÉS    ACIDES GRAS SATURÉS    ACIDES GRAS SYNTHÉTASE    ACYL CARRIER PROTEIN (ACP)    MOLÉCULE AMPHIPHILE    BÊTA-OXYDATION    ACIDES BILIAIRES    BIOSYNTHÈSES    CHAÎNE CARBONÉE    CARBOXYLASES    CARDIOLIPIDES    CÉRAMIDE    CÉRÉBROSIDES    CÉRIDES    CHAÎNE RESPIRATOIRE    CHYLOMICRONS    COENZYME A (CoA)    CYTIDINE TRIPHOSPHATE (CTP)    CYTIDYLIQUE ACIDE ou CYTIDINE MONOPHOSPHATE    DIGESTION    DOUBLE LIAISON ou LIAISON ÉTHYLÉNIQUE    EICOSANOÏDES    ESTÉRIFICATION    FLAVINE ADÉNINE DINUCLÉOTIDE (FAD)    GANGLIOSIDES    GLYCÉRIDES    GLYCÉROPHOSPHOLIPIDES ou GLYCÉROPHOSPHATIDES    GLYCOLIPIDES    GLYCOSPHINGOLIPIDES    ACIDES GRAS    MÉTABOLISME DES ACIDES GRAS    HEXOSES    HMG-CoA RÉDUCTASE    HYDROLYSE    HYDROPHOBICITÉ chimie    FRANZ KNOOP    ACIDES LINOLÉIQUE & LINOLÉNIQUE    LIPASES    LIPIDES MEMBRANAIRES    LIPOPROTÉINES    HÉLICE DE LYNEN    MEMBRANES BIOLOGIQUES    MEMBRANES CELLULAIRES    MÉTABOLISME CELLULAIRE    MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE    ACIDE MÉVALONIQUE    NICOTINAMIDE ADÉNINE DINUCLÉOTIDE (NAD)    NUTRITION HUMAINE    ACIDE OLÉIQUE    OXYDATION    ACIDE PALMITIQUE    ACIDES PHOSPHATIDIQUES    PHOSPHOLIPASES    PHOSPHOLIPIDES    RÉDUCTASES    RÉGULATIONS BIOCHIMIQUES    SOLUBILITÉ    SPHINGOLIPIDES    SPHINGOMYÉLINES    STÉRIDES    STÉROLS    SUBSTANCES TENSIOACTIVES    TRIGLYCÉRIDES    URIDINE DIPHOSPHATE (UDP)    ACIDE VACCÉNIQUE

Pour citer l’article

Jean ASSELINEAU, Bernard ENTRESSANGLES, Paul MANDEL, Jean-Claude PROMÉ, « LIPIDES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lipides/