MACROMOLÉCULES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Diverses configurations des homopolymères

Diverses configurations des homopolymères
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Visualisation de polymères à faible taux de cristallinité

Visualisation de polymères à faible taux de cristallinité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Pierre-Gilles de Gennes

Pierre-Gilles de Gennes
Crédits : Violaine Paquereau

photographie

Trois régimes de concentration d'un polymère dans une solution

Trois régimes de concentration d'un polymère dans une solution
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Les macromolécules sont des entités chimiques constituées par un très grand nombre d'atomes assemblés entre eux par des liaisons covalentes. Alors que les molécules simples sont formées de quelques dizaines d'atomes au maximum, les macromolécules se caractérisent par des grandeurs tridimentionnelles et par des masses molaires qui sont, de beaucoup, supérieures à celles des molécules de la chimie (c''est-à-dire, pratiquement, de la chimie minérale).

Le terme « macromolécule » est général et se rapporte, en principe, à tout système défini comme ci-dessus, qu'il soit organique, inorganique, naturel, artificiel ou synthétique ; cependant, il est préférentiellement employé pour décrire des systèmes organiques et même, dans cette catégorie, plutôt ceux d'origine naturelle.

Les macromolécules artificielles, qui résultent de la modification chimique de macromolécules naturelles, ainsi que les macromolécules synthétiques, créées de toutes pièces à partir de molécules simples, sont le plus souvent appelées polymères. Macromolécule est cependant un terme bien adapté à la très grande variété des assemblages moléculaires qui, à présent, peuvent être obtenus, et c'est donc sous cet intitulé que seront développés les aspects physico-chimiques et chimiques de ces composés, les aspects physiques étant développés dans l'article polymères.

La science macromoléculaire est relativement récente, puisque c'est seulement dans les années 1920 que H. Staudinger (qui reçut le prix Nobel de chimie en 1953) a proposé la notion de macromolécule, qui s'opposait alors à la théorie micellaire (théorie selon laquelle les grosses molécules étaient interprétées comme une agrégation de petites molécules reliées entre elles par des liaisons non covalentes). La théorie macromoléculaire a triomphé et l'importance économique des matériaux polymères a suscité, à partir de la fin des années 1930, une explosion des recherches dans ce domaine, aussi bien théoriques qu'industrielles. En effet, les composés macromoléculaires sont présents dan [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 21 pages




Écrit par :

  • : docteur ès sciences physiques, professeur à l'université de Bordeaux-I
  • : docteur ès sciences physiques, directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : docteur ès sciences, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  MACROMOLÉCULES  » est également traité dans :

ACÉTAMIDE (éthanamide)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 331 mots

CH3—CO—NH2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acetamide/#i_3385

ANTIGÈNES

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 7 372 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Structure moléculaire et classification chimique des antigènes »  : […] En règle générale, les antigènes sont des macromolécules, mais toute macromolécule n'est pas obligatoirement immunogène. L'immunogénicité d'une macromolécule est d'autant plus élevée que sa taille est plus importante. Exceptionnellement, un certain nombre de molécules de faible taille moléculaire (masse moléculaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antigenes/#i_3385

BIOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Claude Michel GARY-BOBO
  •  • 6 408 mots

Dans le chapitre « Investigation des structures moléculaires »  : […] La biophysique moléculaire se donne pour tâche l'étude de l'organisation spatiale des macromolécules en relation avec leurs interactions fonctionnelles dans le milieu biologique. C'est peut-être dans ce domaine que la puissance des méthodes physiques se révèle de façon le plus spectaculaire, par leur pouvoir de résolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biophysique/#i_3385

CHAMPETIER GEORGES (1905-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre SIGWALT
  •  • 1 128 mots

Chimiste français, né et mort à Paris, fondateur en France de la chimie macromoléculaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-champetier/#i_3385

CHIMIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Élisabeth GORDON, 
  • Jacques GUILLERME, 
  • Raymond MAUREL
  •  • 11 166 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La chimie des matériaux »  : […] La synthèse et l'étude des macromolécules s'est amorcée après la Première Guerre mondiale et a permis l'apparition de matières plastiques, résines et vernis élastomères, fibres textiles, lubrifiants, etc. La connaissance de la structure des polymères (naturels ou artificiels), jointe à la maîtrise des réactions de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-histoire/#i_3385

CHROMATOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET, 
  • Louis SAVIDAN, 
  • Alain TCHAPLA
  •  • 16 960 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Chromatographie liquide d'exclusion (de filtration de gel ou de perméation de gel) »  : […] interne. Elles ne sont pas séparées. Elles sont dans la zone de perméation totale du gel. Le procédé s'applique particulièrement bien à l'analyse des macromolécules. Il permet par exemple de contrôler le degré de polymérisation du polystyrène lors de sa fabrication. L'établissement d'une courbe de répartition des masses d'un polymère, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chromatographie/#i_3385

DYNAMIQUE MOLÉCULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean RIESS
  •  • 5 171 mots
  •  • 31 médias

Dans le chapitre « Macromolécules et biopolymères »  : […] Les macromolécules sont également sujettes à de telles fluctuations de structure. Ainsi, les chaînes d'atomes qui constituent de nombreux polymères sont-elles capables, dans une large mesure, de s'allonger, de se tordre, de se pelotonner sur elles-mêmes, de se déplier, ou de s'associer entre elles en fonction de contraintes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-moleculaire/#i_3385

ÉLASTOMÈRES ou CAOUTCHOUCS

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS, 
  • Françoise KATZANEVAS
  •  • 7 912 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Aspect moléculaire »  : […] à ces caractéristiques mécaniques, un élastomère est constitué de longues chaînes moléculaires, appelées macromolécules, qui sont repliées sur elles-mêmes au repos : c'est la pelote statistique. Les interactions entre chaînes sont faibles (faible cohésion) et sous l'action d'une contrainte externe, les chaînes possèdent de très nombreuses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elastomeres-caoutchoucs/#i_3385

GELS

  • Écrit par 
  • Mireille ADAM, 
  • Michel DELSANTI
  •  • 3 431 mots
  •  • 6 médias

– le milieu liquide (solvant) est constitué de molécules indépendantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gels/#i_3385

GENNES PIERRE-GILLES DE (1932-2007)

  • Écrit par 
  • Étienne GUYON
  •  • 2 736 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La matière molle »  : […] dans ce domaine en associant des équipes du C.E.A. et du Centre de recherches des macromolécules de Strasbourg ainsi que plusieurs laboratoires aux États-Unis. Une tradition forte de recherche physico-chimique sur le sujet existait aussi à l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris (E.S.P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-gilles-de-gennes/#i_3385

MATIÈRE (physique) - État solide

  • Écrit par 
  • Daniel CALÉCKI
  •  • 8 606 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les polymères solides »  : […] Les solides polymériques sont construits à l'aide de très grosses molécules, des macromolécules, elles-mêmes formées par la répétition en ligne d'un groupe d'atomes, appelé monomère. Pour apprécier l'importance industrielle de ces polymères, il faut savoir que leur production mondiale est supérieure à celle des aciers. L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-etat-solide/#i_3385

OLED (organic light emitting diode) ou DIODE ÉLECTROLUMINESCENTE ORGANIQUE

  • Écrit par 
  • Pascale JOLINAT
  •  • 1 689 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Bref historique »  : […] . En 1990, l’équipe de J. H. Burroughes, de l'université de Cambridge (Royaume-Uni), démontra la faisabilité de diodes électroluminescentes à partir, cette fois, de polymères semi-conducteurs. Ces matériaux se distinguaient des précédents par la taille des molécules synthétisées, appelées macromolécules ou matériaux macromoléculaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oled-diode-electroluminescente-organique/#i_3385

ORGANIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 7 021 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Synthèses »  : […] Pendant longtemps, des macromolécules naturelles (textiles, caoutchouc, colles, vernis) étaient seules employées en vue de ces usages respectifs, et, en dehors des bakélites (résines phénol-formol), toutes les résines synthétiques étaient considérées comme des sous-produits indésirables de réactions devant en principe conduire à des produits plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-organique/#i_3385

POLYMÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 5 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La notion de macromolécule »  : […] ». Ses collègues, y compris ceux dont il se sentait proche, se gaussaient de la Schmierenchemie (littéralement, « la chimie du gras ») qu'il pratiquait. Staudinger se persuada de l'existence de molécules géantes, les macromolécules. Leur taille exceptionnelle expliquait la viscosité de leurs dissolutions dans divers liquides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polymeres/#i_3385

SINANOǦLU OKTAY (1935-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 295 mots

C’est là, à partir de 1960, qu’il va proposer plusieurs théories physiques de l’organisation interne des macromolécules. La première, la plus célèbre, permet le calcul de la position des électrons au sein d’une molécule pluriatomique. Dans le cas de telles structures complexes, la position des électrons n’est plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oktay-sinanoglu/#i_3385

STAUDINGER HERMANN (1881-1965)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 173 mots

Chimiste allemand, né à Worms et mort à Fribourg-en-Brisgau, lauréat du prix Nobel de chimie (1953) pour sa contribution au développement des matières plastiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-staudinger/#i_3385

STRUCTURE DISSIPATIVE

  • Écrit par 
  • Isabelle STENGERS
  •  • 2 470 mots

Le terme « structure dissipative » a été créé, en 1969, par Ilya Prigogine pour souligner la signification des résultats auxquels lui-même et ses collaborateurs de l'école de Bruxelles venaient de parvenir : loin de l'équilibre thermodynamique, c'est-à-dire dans des systèmes traversés par des flux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-dissipative/#i_3385

TEXTILE

  • Écrit par 
  • Eugène AMOUROUX, 
  • Jean-Yves DRÉAN, 
  • Claude FAUQUE, 
  • André PARISOT, 
  • Marc RENNER, 
  • Richard A. SCHUTZ
  •  • 23 394 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Fibres synthétiques »  : […] La synthèse de macromolécules linéaires pour la fabrication de fibres a été essentiellement développée par Carothers. En faisant réagir entre elles de petites molécules linéaires comportant deux fonctions réactives, il se forme des enchaînements linéaires réguliers d'éléments de structure identique (« motifs de base ») avec un degré de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/textile/#i_3385

Voir aussi

AMORCEUR DE POLYMÉRISATION    ARN DE TRANSFERT ou ARNt    ARN MESSAGER ou ARNm    ARN RIBOSOMIQUE ou ARNr    POLYMÈRE ATACTIQUE    BASES NUCLÉIQUES ou BASES AZOTÉES    BIOLOGIE MOLÉCULAIRE    CELLULOSE    CHROMATOGRAPHIE D'EXCLUSION ou CHROMATOGRAPHIE DE FILTRATION SUR GEL    CONFIGURATION CIS    CISAILLEMENT    CONCENTRATION chimie    CONFIGURATION MOLÉCULAIRE    COPOLYMÈRE    TAUX DE CRISTALLINITÉ    CRISTALLISATION    DIFFUSION DE LA LUMIÈRE    ÉCOULEMENTS    GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE    HOMOPOLYMÈRES    INTERACTIONS MOLÉCULAIRES    POLYMÈRE ISOTACTIQUE    LIAISONS BIOCHIMIQUES FAIBLES    MACROMOLÉCULES BIOLOGIQUES    MODÈLE DE LA MARCHE AU HASARD    MASSE MOLÉCULAIRE    MODÈLE chimie    MODÉLISATION    MOLÉCULES BIOLOGIQUES structure et fonction    MONOMÈRE    NITROCELLULOSES    NUCLÉOTIDES    PELOTE STATISTIQUE    POLYCONDENSATION    POLYMÉRISATION    POLYSACCHARIDES ou POLYHOLOSIDES    PRESSION OSMOTIQUE    MODÈLE DE REPTATION    SOLUTION chimie    POLYMÈRE SYNDIOTACTIQUE    TACTICITÉ chimie    TEMPÉRATURE    THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE    CONFIGURATION TRANS    TRANSITION VITREUSE    VISCO-ÉLASTICITÉ    MODÈLE DU VOLUME EXCLU    YOUNG MODULE DE ou MODULE D'ÉLASTICITÉ LONGITUDINALE

Pour citer l’article

Michel FONTANILLE, Yves GNANOU, Marc LENG, « MACROMOLÉCULES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/macromolecules/