VIRUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme « virus » signifie poison en latin ; la notion est donc ancienne. Mais elle est restée sans contenu précis jusqu'à Pasteur. C'est avec la découverte d'agents à l'origine des infections, et l'observation au microscope des bactéries et des protozoaires, que l'on a pu envisager, par extension, que les maladies virales, définies alors comme infections non bactériennes et non parasitaires, étaient dues à des agents microbiens à identifier, les virus. Lorsque Pasteur parlait à juste titre du virus de la rage, par exemple, il ne désignait encore par là que le seul fait observable à l'époque : les effets pathologiques sur les organismes qu'exerçaient des agents encore invisibles.

C'est grâce à la microscopie électronique, conçue en 1938 et développée après la guerre, que l'observation des agents viraux est devenue possible (techniques d'ombrage : Williams et Wyckoff, 1945 ; contraste négatif : Brenner et Horne, 1959). Leur étude directe ayant ainsi pu débuter dans les années 1950, le terme « virions » a alors été introduit par André Lwoff pour désigner les particules virales et les distinguer de leurs effets pathologiques. Simultanément, les techniques d'implantation virale sur cultures cellulaires ont été améliorées, ce qui a notamment permis le développement de vaccins antiviraux.

À partir des années 1970, l'étude des virus a largement bénéficié de l'essor de la biologie moléculaire, développée notamment dans le cadre de programmes gouvernementaux américains contre le cancer qui, s'ils ont échoué sur l'objectif thérapeutique, ont permis des découvertes importantes en virologie fondamentale, par exemple celle des oncogènes viraux, en même temps qu'ils ont défini la forme institutionnelle imposante qui est devenue la norme pour la recherche en biologie. Enfin, depuis le début des années 1980, marquées par l'apparition du sida (syndrome d'immunodéficience acquise) et la découverte de son agent, le VIH (virus de l'immunodéficience humaine par J. C. Chermann, F. Barré-Sinoussi, F. Rey, L. Montagnier, 1983 et 1984), la virologie a commencé l'analyse moléculaire systématique du cycle viral et, par ailleurs, considérablement développé ses outils de détection des virus et d'analyse épidémiologique.

Luc Montagnier

Photographie : Luc Montagnier

Depuis la découverte du virus du sida, le Français Luc Montagnier n'a cessé d'animer la lutte contre l'épidémie désastreuse que ce virus a déterminée. 

Crédits : E. Feferberg/ AFP

Afficher

Virus

Vidéo : Virus

Types de virus. Le virus du sida (rétrovirus).Les virus sont des micro-organismes non cellulaires qui ont besoin d'une cellule hôte pour se reproduire. Ils sont composés d'un acide nucléique qui peut être un ADN ou un ARN, de structure variable suivant le type de virus. L'acide nucléique... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Notion de virus

Les virus sont les agents d'un grand nombre de maladies, des plus bénignes aux plus graves, affectant tous les êtres vivants multicellulaires, qu'il s'agisse de l'homme (virus de la grippe, des hépatites, de la poliomyélite, de la rage, de la fièvre jaune, etc.), des animaux vertébrés (virus de la peste bovine, porcine, aviaire, de la fièvre aphteuse, etc.) ou des animaux invertébrés (virus de la grasserie du ver à soie, virus sigma de la drosophile, etc.), ou encore des végétaux (virus de la mosaïque du tabac, etc.). Les êtres unicellulaires sont également infectés par des virus, appelés phages chez les bactéries (bactériophages lambda, virus kappa des paramécies).

Au total, plusieurs milliers de virus sont recensés. Chacun est spécifique d'une espèce vivante, dite espèce hôte, ou de quelques espèces phylogénétiquement très proches. Mais tous les virus ont en commun de dépendre entièrement de l'espèce qu'ils infectent pour l'accomplissement de leur propre cycle de vie. En dehors de l'hôte, un virus est une particule inerte, le virion, qui ne possède ni métabolisme propre, ni capacité de réplication, ni par conséquent de possibilité d'activité autonome.

Dès 1953, André Lwoff proposait une définition des virus en quatre points :

– Un virion ne renferme ni cytoplasme ni noyau, mais associe un acide nucléique et des protéines en une structure définie et constante, qui possède des éléments de symétrie.

– Un virion ne renferme qu'un type d'acide nucléique, ADN ou ARN, jamais les deux.

– Il est incapable de croître ou de se diviser. Il se reproduit uniquement à partir de son matériel [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Médias de l’article

Luc Montagnier

Luc Montagnier
Crédits : E. Feferberg/ AFP

photographie

Virus

Virus
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Virion VIH

Virion VIH
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Virus herpétique

Virus herpétique
Crédits : G W Willis, Md/ Getty Images

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  VIRUS  » est également traité dans :

VIRUS ET VIROLOGIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  • , Universalis
  •  • 555 mots

Jusque vers 1890 Le terme virus (du latin virus, poison) désigne tout agent responsable d’une maladie infectieuse.1892 Travaillant sur la maladie mosaïque du tabac, Dimitri Ivanovski démontre que son agent responsable peut passer au travers des filtres de porcelaine poreuse, alors que les bactéries […] Lire la suite

ADÉNOVIRUS

  • Écrit par 
  • François DENIS
  •  • 2 397 mots
  •  • 1 média

Ces virus, découverts en 1953 par W. P. Rowe, avaient été initialement isolés à partir de tissus adénoïdiens (amygdales), d'où le nom d'adénovirus. Même si les adénovirus constituent des modèles d'étude de transformation cellulaire et de cancérisation chez les rongeurs, ils ne peuvent à ce jour être incriminés pour aucun cancer chez l'homme. Mais ces virus occupent une place importante en patholo […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 4 747 mots

Dans le chapitre « Les contaminations biologiques »  : […] Rappelons tout d'abord le cas de germes parasitaires : ascaris, ténias, douves, trichines dont la présence dans certains aliments nécessite un dépistage préventif systématique. Quant aux éléments microbiens et viraux, ils peuvent rendre l'aliment dangereux par trois mécanismes essentiels : la prolifération, la toxinogenèse et l'induction toxique. […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DES ZOONOSES

  • Écrit par 
  • Frédéric KECK, 
  • Christos LYNTERIS
  •  • 3 954 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les définitions changeantes des zoonoses »  : […] Le terme « zoonose » est créé en 1855 par le médecin allemand Rudolf Virchow à partir des racines grecques zoon (animal) et nosos (maladie). Il définit la transmission de pathogènes des animaux vertébrés non humains aux humains, ce qui exclut les maladies à vecteurs (moustiques, poux) comme le paludisme ou le typhus. Il suppose en effet un réservoir animal dont les symptômes sont perçus comme […] Lire la suite

ARBOVIRUS

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN, 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 865 mots
  •  • 1 média

L'expression anglaise « Arthropodborne virus » (qui signifie virus véhiculé par les Arthropodes) a été simplifiée en « arbovirus », terme consacré par le congrès de microbiologie de Montréal en 1966. Il s'applique à plus de 400 virus dont certains sont connus depuis fort longtemps (le virus de la fièvre jaune est le premier virus isolé d'une maladie humaine, en 1903), mais beaucoup d'autres ont ét […] Lire la suite

ASTHME

  • Écrit par 
  • Philippe GODARD, 
  • François-Bernard MICHEL
  •  • 5 849 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Virus et asthme »  : […] La responsabilité des virus dans les exacerbations est désormais bien établie, chez l’enfant et chez l’adulte. Chez le nourrisson, bien des bronchites sifflantes sont d'origine virale et évoluent par la suite vers un asthme authentique et durable. Les virus responsables d’exacerbation sont les rhinovirus (dans 48 p. 100 des cas), le virus respiratoire syncitial (18 p. 100, d'où le lien souvent é […] Lire la suite

AUJESKY MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Jacqueline VIRAT
  •  • 404 mots

Maladie contagieuse, inoculable, la maladie d'Aujesky est due à un virus spécifique qui affecte la plupart des animaux domestiques et quelques animaux sauvages. Sa transmission à l'homme est exceptionnelle. Elle a été décrite par Aujesky en 1902. On la trouve en Europe et en Amérique, avec des territoires préférentiels comme l'Europe de l'Est ; de rares cas ont été signalés en Afrique et en Asie. […] Lire la suite

AUTOASSEMBLAGE VIRAL

  • Écrit par 
  • Léon HIRTH
  •  • 901 mots

Les virus les plus simples sont généralement constitués par une molécule d'acide nucléique protégée par des sous-unités protéiques. La particule virale ainsi constituée est dite nucléocapside . Les sous-unités qui composent la capside protéique peuvent s'arranger autour de l'acide nucléique selon une symétrie cubique ou hélicoïdale. Il arrive que les divers éléments d'une même particule virale (ou […] Lire la suite

AZIDOTHYMIDINE (AZT)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 418 mots

La molécule appelée zidovudine – appellation pharmaceutique de l’azidothymidine, abrégée en AZT – est le premier médicament doté d’une certaine efficacité contre le VIH, le virus responsable du sida. Cet analogue d’un composant de l’ADN, la thymidine, bloque en effet l’enzyme qui permet la multiplication du virus dans une cellule infectée. La molécule et ses propriétés antivirales étaient connues […] Lire la suite

BACTÉRIOPHAGES ou PHAGES

  • Écrit par 
  • Jean-François VIEU
  •  • 3 527 mots
  •  • 1 média

Les bactériophages, découverts par F. W. Twort (1915), puis redécouverts par F. d'Hérelle (1917), qui leur donna ce nom, sont des virus pathogènes pour les bactéries ; possédant les caractéristiques générales des virus, ils provoquent la destruction ou lyse des cultures microbiennes et déterminent une véritable « maladie contagieuse des bactéries » indéfiniment transmissible de culture microbien […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

11-14 février 2022 Belgique. Passage en code orange du baromètre corona.

Le 11, constatant « une baisse réelle de la circulation du virus », le Comité de concertation (Codeco) annonce le passage du « baromètre corona » du rouge à l’orange à compter du 18. Les restrictions relatives aux horaires d’ouverture et aux jauges sont levées pour les cafés et les restaurants où la consommation debout est de nouveau autorisée. Les jauges des événements publics ou privés, en intérieur comme en extérieur, sont relevées. […] Lire la suite

15-17 janvier 2022 Chine. Annulation des ventes de billets en vue des jeux Olympiques d'hiver.

La multiplication des foyers de contamination à travers le pays met à mal la politique gouvernementale de tolérance zéro face au virus. […] Lire la suite

22 décembre 2021 Santé. Avis défavorable de l'OMS sur les doses de rappel.

Alors que de nombreux pays ont autorisé l’administration d’une troisième dose de vaccin contre la Covid-19, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus déclare qu’« aucun pays ne pourra se sortir de la pandémie à coup de doses de rappel » et que celles-ci « [détournent] les doses disponibles vers les pays qui ont déjà des taux de vaccination élevés, offrant ainsi au virus plus de possibilités de se répandre et de muter ». […] Lire la suite

20 décembre 2021 Union européenne. Autorisation de mise sur le marché du vaccin de Novavax contre la Covid-19.

Il s’agit d’un vaccin fondé sur la technologie classique de la protéine recombinante, sans virus. Le Nuvaxovid est le cinquième vaccin contre la Covid-19 autorisé dans l’Union européenne. […] Lire la suite

20-26 octobre 2021 Brésil. Publication du rapport d'enquête parlementaire sur la gestion de la pandémie de Covid-19.

Dans le même temps, ils demandent à la justice de suspendre les comptes de Jair Bolsonaro auprès des réseaux sociaux, sur lesquels le chef de l’État a affirmé, le 21, que les personnes vaccinées contre la Covid-19 étaient plus exposées au virus du sida. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Vincent BARGOIN, « VIRUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/