CÉRÉALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des modes de production de céréales très contrastés

Produire des céréales est l'un des plus vieux métiers du monde et le plus largement répandu sur notre planète compte tenu de la place qu'occupent les agriculteurs dans la population active des pays en développement.

L'éventail des techniques de production mises en œuvre demeure toutefois très large, depuis les plus archaïques jusqu'aux plus modernes. On distingue :

– Les céréalicultures faiblement productives pour lesquelles la force de travail est fournie par l'être humain lui-même. De 75 à 80 p. 100 des agriculteurs africains et de 40 à 60 p. 100 de ceux d'Amérique latine et d'Asie continuent en effet à travailler uniquement à l'aide d'outils manuels. Les rendements à l'hectare (de 5 à 10 quintaux) et par personne (de 5 à 10 quintaux également) ne peuvent se situer qu'à des niveaux très bas tant que les agriculteurs ne peuvent pas disposer des techniques de la « révolution verte » (cf. infra) et/ou de l'irrigation. Les récoltes demeurent en outre incertaines d'une année sur l'autre, dépendant des aléas climatiques et des attaques de maladies et/ou de parasites. L'essentiel de la production est destiné à la consommation du groupe familial. Ce sont donc essentiellement des céréalicultures vivrières ou de subsistance.

– Les céréalicultures moyennement productives pour lesquelles les agriculteurs disposent d'une traction animale permettant de travailler la terre à l'aide d'un araire ou de différents types de charrue. Les rendements à l'hectare peuvent demeurer faibles et irréguliers, mais aussi atteindre, dans certains cas, des niveaux plus élevés : de 20 à 25 quintaux pour les cultures non irriguées et de 50 à 60 quintaux pour les parcelles irriguées. Les rendements par personne sont plus élevés (de 100 à 200 q/unité de main-d'œuvre), permettant dans ces conditions de dégager de modestes surplus pour la commercialisation. La « révolution verte », fondée sur l'emploi de semences nettement plus productives et scientifiquement sélectionnées, sur l'utilisation d'engrais chimiques, de produits phytosanitaires (herbicides, fongicides, insecticides) et, dans la majorité des cas, sur le recours à l'irrigation, constitue la condition nécessaire pour obtenir des rendements régulièrement supérieurs à 50 quintaux à l'hectare.

– Les céréalicultures hautement productives des pays industrialisés qui se caractérisent par un très large recours à la mécanisation et à la motorisation. Dans certains cas, les rendements à l'hectare demeurent relativement modestes, de l'ordre de 20 à 25 quintaux. Ainsi en va-t-il pour les cultures de blé dites « extensives » (mobilisant des superficies très étendues), pratiquées en Australie, dans la Prairie canadienne ou dans les Grandes Plaines des États-Unis. Mais dans le Corn Belt des États-Unis ou en Europe de l’Ouest, les rendements à l'hectare peuvent dépasser de 100 à 120 quintaux, en relation avec des précipitations plus abondantes ou avec la pratique de l’irrigation. De tels rendements impliquent bien entendu l'utilisation de tout le « paquet technique » de la « seconde révolution agricole » qui a été dans les pays industrialisés l’équivalent de la « révolution verte » dans les pays en développement. On parle alors de céréaliculture « intensive » par référence aux rendements élevés obtenus par hectare. Le trait commun à toutes ces céréalicultures motorisées et mécanisées est toutefois l'obtention de rendements par personne élevés, voire très élevés, comprises entre 5 000 et 20 000 quintaux par unité de main-d'œuvre. Ces rendements sont typiques des « greniers du monde », c'est-à-dire des régions qui alimentent le marché international des céréales.

Dans ces conditions, la compétition apparaît tout à fait inégale entre le céréaliculteur qui produit, afin de faire vivre ou survivre sa famille, à peine une dizaine de quintaux de grains par an et le céréalier capable de produire plus de 20 000 quintaux de grains par an avec pour objectif de les vendre et de les exporter. On mesure ainsi l'enjeu que constitue la protection des petits producteurs des pays pauvres par des gouvernances et des politiques agricoles adaptées les protégeant d’importations à prix cassés ainsi que des fortes fluctuations de prix qui caractérisent aujourd’hui les marchés mondiaux.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Blé (épis)

Blé (épis)
Crédits : INRA DIST/ flickr ; CC-BY

photographie

Orge

Orge
Crédits : G. Heilman Photography, Inc.

photographie

Céréales : foyers et diffusion historique

Céréales : foyers et diffusion historique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Repiquage du riz en Thaïlande

Repiquage du riz en Thaïlande
Crédits : Mr.Moo/ Shutterstock

photographie

Afficher les 13 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, membre de l'Académie d'agriculture de France

Classification

Autres références

«  CÉRÉALES  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 447 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Milieux et sociétés rurales »  : […] Les milieux de savanes de la zone soudanienne correspondent à l'Afrique des mils : la « boule » constitue la base des repas enrichis de « sauces » à la viande ou au poisson, le sorgho est en partie destiné à la fabrication de la bière ou dolo . Cette partie du continent peut se définir comme « l'Afrique des greniers » : dans les villages, les nombreux greniers se signalent par leur construction […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des pratiques agricoles »  : […] La troisième option s'articule davantage autour des pratiques agricoles, aussi bien céréaliculture qu'horticulture, dans les sous-zones équatoriales et tropicales. La céréaliculture comporte deux volets : l'un septentrional avec la culture du blé, de l'avoine et d'autres plantes moyen-orientales répandues de l'Égypte jusqu'au nord du Maroc. L'autre, à base de céréales africaines, se retrouve esse […] Lire la suite

AGRICOLE RÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Abel POITRINEAU, 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 10 248 mots

Dans le chapitre « Les effets de la mondialisation »  : […] L'industrialisation et la tertiairisation de l'agriculture ont en effet bousculé de fond en comble structures et pratiques habituelles. Les stratégies agroalimentaires sont le fait des trois grands qui constituent la triade : Amérique du Nord, Japon et Europe occidentale. Cette triade procède à des investissements massifs dans la recherche en vue de découvrir des biotechnologies capables de perme […] Lire la suite

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 078 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La révolution agricole du Moyen Âge »  : […] Pour tenter de surmonter ces difficultés, à partir de l'an 1000, dans la moitié nord tempérée froide de l'Europe, l'usage de toute une gamme d'outils se répandit, en relation avec l'essor de la sidérurgie. Fourneaux à fonte et forges hydrauliques ont permis de produire plus de fer, de meilleure qualité, qui a servi à fabriquer des faux. Grâce à cet outil essentiel, plus efficace que la faucille, […] Lire la suite

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 956 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Inégalités d'équipement, de productivité et de coût de revient »  : […] Pour les 1,3 milliard d'actifs agricoles dans le monde, on ne compte que 28 millions de tracteurs, soit 2 p. 100 du nombre de ces actifs. Et environ 400 millions d'actifs agricoles utilisent la traction animale. C'est dire que la grande motorisation-mécanisation, qui a triomphé dans les pays industrialisés et dans quelques secteurs des pays émergents, n'a touché qu'une infime minorité des agricu […] Lire la suite

AGRICULTURE - Agriculture et industrialisation

  • Écrit par 
  • François PAPY
  •  • 7 394 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des pratiques culturales toujours plus intensives »  : […] Au cours de cette période, sur les meilleures terres, l'intensification des surfaces est la règle . La politique de soutien des prix, adoptée par l'Europe, incite les agriculteurs à viser le maximum de produit récoltable à l'hectare. Toutes les sélections variétales et tous les conseils de culture vont dans ce sens. Des progrès considérables sont faits sur la productivité des variétés (notammen […] Lire la suite

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 613 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les effets destructeurs (gel, grêle, vents forts, fortes chaleurs) »  : […] Certains phénomènes météorologiques peuvent provoquer la destruction d'organes végétaux sensibles. On pense, bien entendu, en premier lieu aux effets destructeurs de chutes de grêle sous les cumulo-nimbus (nuages à fort développement vertical), générateurs d'orages. Un tel phénomène a une durée de vie de l'ordre de l'heure, et une extension spatiale (zone concernée) de quelques kilomètres. Il est […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Classification et typologie

  • Écrit par 
  • Ambroise MARTIN
  •  • 4 566 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Céréales et féculents »  : […] Cette catégorie regroupe des produits végétaux de nature très différente : céréales (blé, riz, maïs), tubercules (pommes de terre...), graines de légumineuses (lentilles, pois...). Quantitativement, elle constitue une des bases majeures de l'alimentation humaine depuis la période néolithique et l'invention de l'agriculture. La caractéristique nutritionnelle commune à tous ces aliments est la […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Technologies de production et de conservation

  • Écrit par 
  • Paul COLONNA
  •  • 7 396 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Filière des plantes de grande culture : céréales, oléagineux, sucres »  : […] Dans presque toutes les sociétés, l'alimentation quotidienne est constituée d'un plat à base de céréales, hormis dans les zones intertropicales où les apports glucidiques sont fournis par les tubercules. Les céréales, dont le blé, le maïs et le riz sont les trois espèces largement dominantes dans l'alimentation humaine, ont donné naissance à des industries lourdes : – La meunerie avec la transf […] Lire la suite

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Malnutrition dans le monde

  • Écrit par 
  • Laurence ROUDART
  •  • 7 251 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Régimes alimentaires »  : […] La FAO estime les disponibilités énergétiques alimentaires par personne et par jour (DEA/pers./j) avec la méthode des bilans alimentaires annuels par pays. Pour cela, elle évalue d'abord, par catégorie de produits alimentaires, la somme des ressources (production locale, importations, variations de stocks), puis elle retranche la somme des utilisations qui ne sont pas directement destinées à l'ali […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-7 septembre 2010 Mozambique. Émeutes contre la vie chère

céréales et à la dépréciation de la monnaie nationale. La proportion de la population du pays vivant au-dessous du seuil de pauvreté est estimée à 65 p. 100. Le bilan des troubles accompagnés de pillages, qui durent trois jours et s'étendent à d'autres villes, s'élève à treize morts. Le 7, le gouvernement renonce à l'augmentation du prix du pain.  […] Lire la suite

2-23 août 2010 Russie. Canicule et incendies meurtriers

céréales, afin d'assurer l'approvisionnement du marché intérieur et d'éviter une hausse brutale des prix susceptible de provoquer des troubles sociaux. Le 8, alors que le maire de Moscou Iouri Loujkov, critiqué pour son absence, rentre de vacances, la municipalité ouvre des « centres climatisés » pour les personnes fragiles qui n'ont pas pu quitter […] Lire la suite

28 janvier - 9 février 2009 Cuba. Tournée internationale du président Raúl Castro

céréales. Ce processus de rapprochement avait commencé avec le gel, en 2006, de la dette cubaine de 20 milliards de dollars contractée envers l'Union soviétique, puis avec la visite du président Medvedev à La Havane en novembre 2008. Du 3 au 9 février, le président cubain se rend en Angola puis en Algérie, afin de resserrer les liens avec ces alliés […] Lire la suite

21 mai 1992 C.E.E. Réforme de la politique agricole commune

céréales – qui ramènera ceux-ci au niveau mondial. L'arrêt des subventions à l'exportation que cette mesure autorisera devrait faciliter la conclusion de l'Uruguay Round, la session de négociations engagée en 1986 dans le cadre de l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (G.A.T.T.), qui achoppe notamment sur le contentieux agricole  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Paul CHARVET, « CÉRÉALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cereales/