Olivier CLÉMENT

agrégé de l'Université, professeur à l'Institut Saint-Serge de Paris

ATHANASE L'ATHONITE (entre 925 et 930-1002)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 371 mots

Abraamios, le futur Athanase, naît à Trébizonde, où, orphelin, il grandit, épris de vie intérieure, dans la meilleure société. Après 945, il fait à Constantinople une brillante carrière universitaire, mais rompt avec le siècle après avoir rencontré un grand spirituel, Michel Maléïnos, higoumène du mont Kymina, où Abraamios devient moine sous le nom d'Athanase (vers 952). Hésychaste accompli, il cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athanase-l-athonite/#i_0

ATHÉNAGORAS Ier (1886-1972) patriarche de Constantinople (1949-1972)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 598 mots

Le patriarche Athénagoras a joué un rôle déterminant dans l'évolution contemporaine de l'Église orthodoxe et du Mouvement œcuménique.Né dans l'Épire encore ottomane, il étudia à la faculté patriarcale de Halki puis devint secrétaire de l'évêque de Monastir, en Macédoine, pendant les guerres balkaniques et la Première Guerre mondiale. Il fit ainsi l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenagoras-ier/#i_0

ATHOS MONT

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 042 mots

En Grèce du Nord, une péninsule longue de 60 kilomètres et large de 10 s'avance dans la mer Égée ; elle culmine à son extrémité avec le mont Athos (2 034 m). De là a rayonné, là se maintient encore la haute tradition contemplative de l'Église orthodoxe.D'après la légende mythologique, pierre lancée par le géant Athos à Poséidon, le mont Athos a retrouvé depuis un peu plus d'un millénaire son carac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mont-athos/#i_0

BERDIAEV NICOLAS (1874-1948)

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY, 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 2 318 mots

Berdiaev se définit lui-même :« Je ne suis qu'un chercheur de vérité et de vie en Dieu, un révolté, un philosophe existentiel... non un maître, non un professeur, non un directeur. »Ce philosophe, dont la recherche fondamentale concerne l'homme, son visage, sa liberté créatrice, exercera une profonde influence sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-berdiaev/#i_0

CABASILAS NICOLAS (1320-1390)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 159 mots

Théologien laïc, humaniste mêlé à la classe politique de Byzance mais attiré aussi par l'hésychasme, Nicolas Cabasilas a surmonté le conflit des mystiques et des humanistes en développant un humanisme chrétien, un « divino-humanisme » qui se rapproche du premier art de Mistra ou de la Descente aux enfers de Karié Djami. Il a commenté la liturgie eucharistique en soulignant, con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-cabasilas/#i_0

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE, 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 6 326 mots

Sur les diverses représentations des Pays des Morts, de nombreux ouvrages ont été écrits, mais nous sommes encore loin d'avoir une bonne description de tous les « enfers », champs Élysées et îles des Bienheureux qui constituent la géographie funéraire de l'humanité. Il serait imprudent de réduire cette multiplicité de paysages à quelques types nettement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfers-et-paradis/#i_0

EVDOKIMOV PAUL (1901-1970)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 493 mots

Un des grands théologiens contemporains de l'Église orthodoxe. Né à Saint-Pétersbourg dans une famille aristocratique, il entre à l'École des cadets, puis fait ses études de théologie à Kiev en 1918. La guerre civile l'amène à s'exiler. Il termine ses études de théologie à l'Institut Saint-Serge de Paris, mais reste laïc. Il rencontre les grands phi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-evdokimov/#i_0

FILIOQUE QUERELLE DU

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 997 mots

Nom donné à un conflit théologique qui a séparé et sépare encore l'Occident et l'Orient chrétiens et à l'origine duquel on trouve deux approches, différentes mais non opposées, du mystère de l'Esprit au sein de la Trinité. Les Pères latins, ainsi que certains Pères alexandrins, tel saint Cyrille d'Alexandrie, ont insisté sur la manifestation éternelle de l'E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/querelle-du-filioque/#i_0

GRÉGOIRE LE SINAÏTE (1255-1346)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 296 mots

La vie de Grégoire, originaire d'Asie Mineure, n'est longtemps qu'une quête « initiatique » qui le mène notamment au Sinaï (d'où son surnom), où il recueille l'héritage de saint Jean Climaque. À l'Athos, où dominent alors de grandes communautés idiorythmiques, il engage une véritable croisade hésychaste et compte parmi ses disciples les futurs patriarc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-le-sinaite/#i_0

GRÉGOIRE PALAMAS (1296-1359)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 208 mots

Tard et mal connue par l'Occident, la pensée palamite y fit scandale : ridicula dogmata, disait au xviie siècle le grand érudit jésuite Denis Petau qui accusait Palamas de diviser Dieu et de loger l'âme dans le nombril. L'Église orthodoxe, pourtant, avait canonisé Palamas presque au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-palamas/#i_0

GYROVAGUE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 76 mots

Moine errant, en rupture de communauté ; symbole même de l'individu « marginal » au temps de la chrétienté. La condition de gyrovague a été durement condamnée dans l'Occident chrétien qui est marqué par le vœu bénédictin de « stabilité » ; elle fut plus facilement tolérée en Orient où le gyrovague se mêlait aux innombrables « errants », pèlerins, « fols en Christ » et « chercheurs de Dieu ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gyrovague/#i_0

HÉSYCHASME

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 346 mots

Du mot grec hésychia, qui, dans l'hellénisme chrétien, désigne le « silence » et la « paix » de l'union à Dieu, l'hésychasme consiste en une méthode ascétique et mystique, « art des arts et science des sciences », qui est au cœur de la spiritualité de l'Église orthodoxe. Il s'agit de « dés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hesychasme/#i_0

ICÔNE

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 4 818 mots

Le terme icône, du grec ἐικ́ων, qui signifie image ou ressemblance, désignait à l'origine toute image religieuse, portative ou fixe, quelles qu'en soient la technique (peinture, mosaïque, marbre, ivoire, orfèvrerie, tissu, etc.) et l'échelle. Mais, dans son acception moderne la plus courante, il s'applique à une image […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/icone/#i_0

IN TRULLO CONCILE (692)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 321 mots

Réuni en 692 à Constantinople dans la salle de la Coupole — en grec trullos — au palais impérial. (Le VIe concile œcuménique s'étant réuni dans le même lieu onze ans auparavant, on appelle parfois le concile de 692 Deuxième concile in Trullo.) Les deux conciles œcuméniques précédents, le V […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-in-trullo/#i_0

ISAAC LE SYRIEN saint (VIIe s.)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 389 mots

Un des plus grands spirituels de l'Orient chrétien où son influence reste vivante, comme le prouve l'étude du père Justin Popovitch, « La Connaissance de Dieu chez saint Isaac », dans la revue orthodoxe Contacts (nos 69 et 70). De l'homme lui-même, on ne sait presque rien, sinon qu'il fut, au viie siècle, évê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-le-syrien-saint/#i_0

JEAN CLIMAQUE saint (580 env.-env. 650)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 257 mots

Moine au mont Sinaï pendant un demi-siècle, Jean doit son surnom à son œuvre majeure, L'Échelle (en grec klimax) du paradis, véritable somme de la vie ascétique qui résume trois siècles d'expérience monastique, en se fondant surtout sur celle du Sinaï. L'Échelle commence par le « renoncement au monde » et s'élève en tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-climaque/#i_0

JEAN DAMASCÈNE (640 env.-env. 750)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 401 mots

On voit souvent dans saint Jean Damascène l'auteur de la première Somme théologique. Certes la Source de la connaissance a servi de manuel en Orient pendant le Moyen Âge byzantin, cependant que, trois fois traduite en latin du xie au xiiie siècle, elle facilitait, par son usage du voca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-damascene/#i_0

JOSEPH DE VOLOKOLAMSK saint (1439-1515)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 636 mots

Savant abbé et chef d'école, Joseph de Volokolamsk (en russe Iossif Volotski) a, plus que quiconque, contribué à figer dans le ritualisme la Russie du xvie siècle. Né dans une famille noble d'origine lituanienne, Ivan Sanine s'oriente très tôt vers la vie monastique (il prend alors le nom de Joseph) et, après un lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-de-volokolamsk/#i_0

KHOMIAKOV ALEXEÏ STEPANOVITCH (1804-1860)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 347 mots

Dans la Russie de la première moitié du xixe siècle, les intellectuels s'interrogeaient sur la signification de leur patrie. Les uns rêvaient de l'occidentaliser radicalement, les autres de revenir aux sources idéalisées de la culture nationale. Khomiakov sut dépasser les nostalgies slavophiles pour dégager, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-stepanovitch-khomiakov/#i_0

KIREÏEVSKI IVAN VASSILIEVITCH (1806-1856)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 339 mots

Né à Moscou d'une vieille famille noble, Ivan Kireïevski reçoit une forte culture littéraire et philosophique ; il allait rester très marqué par le romantisme et l'idéalisme allemands, surtout par Schelling qu'il rencontre en 1830. Tous ses efforts pour s'exprimer par la création d'une revue sont brisés par l'autocratie soupçonneuse de Nicolas Ier. Kireïevski se retire alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-vassilievitch-kireievski/#i_0

LOSSKY VLADIMIR (1903-1958)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 074 mots

L'œuvre puissante et discrète de Vladimir Lossky commence seulement à porter ses fruits. Au-delà du polémiste, on découvre de plus en plus en lui le maître de la « néo-patristique », le théologien de l'apophase, de la personne et du Saint-Esprit, un des grands initiateurs de l'Occident à l'esprit de l'orthodoxie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-lossky/#i_0

LOUCARIS CYRILLE (1572-1638) patriarche de Constantinople (1620-1637)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 348 mots

Une des plus fortes personnalités de l'hellénisme sous la domination ottomane, Cyrille Loucaris, né en Crète, étudia à Venise et à Padoue, comme les clercs les plus doués de l'Église grecque à cette époque, et acquit une grande maîtrise de la rationalité occidentale. Le patriarcat de Constantinople l'envoya dans la métropole de Kiev, qui englobait le vaste État lituanien, où l'union avec la Pologn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyrille-loucaris/#i_0

MARC EUGENIKOS saint (1392-1444) métropolite d'Éphèse (1437-1444)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 436 mots

Vénéré dans l'Église orthodoxe comme un confesseur de la foi, saint Marc Eugenikos, métropolite d'Éphèse, formé à la célèbre Académie patriarcale, fut marqué par la tradition palamite et plus particulièrement par la pensée de Nicolas Cabasilas. Celui-ci assumait et rectifiait l'apport augustinien, tardivem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-eugenikos/#i_0

MARGOUNIOS MAXIME (1549-1601)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 258 mots

Emmanuel Margounios (Maxime à partir de sa profession monastique en 1578) naît en Crète d'un père crétois et d'une mère vénitienne, dans un milieu où l'occupation de l'île par Venise, depuis le xiiie siècle, permet une véritable osmose entre le monde grec et le monde latin. Formé à Padoue, il est nommé évêque de Cythère par le patriarcat de Constantin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-margounios/#i_0

MAXIME LE GREC (1480-1556)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 413 mots

Devenu moine sous le nom de Maxime, ouvert au mouvement de la Renaissance et adversaire du courant « joséphien » de la troisième Rome, Michel Trivolis, né à Arta (Épire), se rendit d'abord en Occident pour s'y former à l'humanisme que les savants byzantins de la génération précédente y avaient développé. Il séjourna à Paris, à Florence, à Venise et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-le-grec/#i_0

MOSCHOS JEAN (550 env.-619)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 256 mots

Né à Damas, Jean Moschos entra très jeune dans un monastère proche de Jérusalem, en même temps que son ami Sophrone qui devait être son fidèle collaborateur et, après la mort de Jean, devenir patriarche de Jérusalem. La vocation de Jean Moschos semble avoir été de recueillir l'héritage spirituel de Palestine, d'Égypte et du Sinaï, hauts lieux du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-moschos/#i_0

NICODÈME L'HAGIORITE saint (1748-1809)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 433 mots

Principal rénovateur de la tradition hésychaste dans le monde grec à la fin du xviiie siècle, Nicodème, né à Naxos, fit ses études à Smyrne, bénéficiant de la renaissance intellectuelle grecque de l'époque. En particulier, il apprit le latin, l'italien et le français. Sa force devait consister à faire servir ses connaissances à l'élucidation de la gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicodeme-l-hagiorite/#i_0

NIL DE LA SORA saint (1433-1508)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 769 mots

Moine orthodoxe que l'hagiographie russe appelle le Grand Starets. Nil de la Sora fut le témoin de la pauvreté et de la liberté évangéliques, d'un christianisme de transfiguration, au moment où la Russie, au seuil des Temps modernes, s'immobilisait dans une sorte de totalitarisme sacral.Les biographies de saint Nil Sorski ayant été brûlées lors d'une incursi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nil-de-la-sora/#i_0

ORTHODOXE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY, 
  • Jean GOUILLARD, 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 23 400 mots

L'Église orthodoxe est l'une des trois expressions majeures du christianisme. Elle reste pourtant mal connue en Occident. Si son destin est d'une grande continuité spirituelle marquée par la fidélité aux Pères, il présente en effet d'étrang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-orthodoxe/#i_0

PANTOCRATOR

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 106 mots

Dans l'iconographie de l'Orient chrétien, le Pantocrator (mot grec qui signifie « tout-puissant ») désigne le Christ en majesté représenté en buste à l'intérieur de la coupole qui couvre l'église : Christ ressuscité, transfiguré, revenant dans la gloire, cosmique et métacosmique, unissant la justice et la tendresse (à la fois « Juge » et « Époux »), Dieu-homme devenant Dieu-humanité et Dieu-univer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pantocrator/#i_0

PHILOCALIE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 407 mots

Le terme de philocalie désigne littéralement, dans le vocabulaire de l'hellénisme chrétien, l'« amour de la beauté », celle de Dieu et celle de la créature transfigurée. Au sens large, il s'applique à toute anthologie de textes ascétiques et spirituels où s'inscrit l'expérience mystique de l'Église orthodoxe. Certaines « philocalies » restent d'usag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philocalie/#i_0

PIERRE L'ATHONITE saint (IXe s.)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 231 mots

Initiateur de l'expérience érémitique au sein du monachisme athonite, Pierre appartient à la « préhistoire », assez mal connue, de celui-ci, dont l'histoire proprement dite commence avec la fondation de la Grande Laure par saint Athanase en 963. Dès le ixe siècle, des ermites font leur apparition sur la « sai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-l-athonite-saint/#i_0

PNEUMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 129 mots

Dans la théologie chrétienne, la pneumatologie (du grec pneuma, « esprit ») est l'étude et la célébration de l'Esprit saint, troisième personne de la Trinité, envisagé soit au sein du mystère divin (la « procession » du Saint-Esprit), soit dans la manifestat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pneumatologie/#i_0

RASKOL

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 469 mots

Mot russe qui signifie « schisme ». On désigne ainsi la cassure qui a divisé la chrétienté russe au xviie siècle, mais d'une manière qui en fait comme l'opposé de la Réforme en Occident : le Raskol est une antiréforme caractérisée par un attachement presque magique aux traditions.Au cours du xvie siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raskol/#i_0

SÉRAPHIN DE SAROV saint (1759-1833)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 247 mots

Saint russe de la première moitié du xixe siècle, véritable icône de la spiritualité orthodoxe. Né à Koursk dans une famille de marchands, Prokhore Mochine entre à dix-neuf ans au monastère de Sarov. Il y reçoit le nom de Séraphin (« de feu »). En 1794, il se retire en ermite dans la forêt, s'enferme dans le silence, renouvelle un temps l'exploit des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seraphin-de-sarov/#i_0

SERGE DE RADONÈGE saint (1314 env.-1392)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 724 mots

Le saint le plus vénéré de l'Église russe, modèle même d'une spiritualité créatrice, Serge de Radonège a joué un rôle décisif pour la libération de la Russie du joug tatar et pour la renaissance de la culture russe à la fin du Moyen Âge.Vers 1350, se déclenche dans le pays le mouvement des poustynniki (« ceux du désert ») qui reprend dans le cadre de la forêt nordique les attit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-de-radonege/#i_0

SOLOVIEV VLADIMIR (1853-1900)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 288 mots

C'est avec Soloviev que la tradition spirituelle russe élabore pour la première fois une conception du monde où la rationalité occidentale et la contemplation orientale s'intègrent en une synthèse de la science, de la philosophie et de la religion. L'homme lui-même unissait sagesse et modernité : gratifié de visions prophétiques, pèlerin sans demeure per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-soloviev/#i_0

SYMÉON LE NOUVEAU THÉOLOGIEN (949-1022)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 297 mots

Révélé à l'Occident depuis quelques années par la collection « Sources chrétiennes » avec la collaboration d'un grand érudit orthodoxe, B. Krivochéine, ce spirituel byzantin qu'est Syméon est, dans l'Orient chrétien, l'un des trois saints qui aient mérité, au sens « visionnaire » du terme, le titre de « théologien ». C'est le type même de l'« homme apostolique », qui parle de ce qu'il a vu. Au tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symeon-le-nouveau-theologien/#i_0

VELITCHKOVSKI PAÏSSI (1722-1794)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 343 mots

Starets par qui le mouvement philocalique, à la fin du xviiie siècle, est passé du monde grec dans le monde russe. Païssi Velitchkovski, né à Poltava (Ukraine), abandonne à quatorze ans les écoles de Kiev, où une scolastique décadente, d'origine latine, dénature la tradition orthodoxe, pour recommencer l'aventur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paissi-velitchkovski/#i_0

VENIAMINOV IVAN EVSEÏEVITCH évêque sous le nom d'INNOCENT (1797-1879)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 193 mots

Le plus grand missionnaire, semble-t-il, de l'Église orthodoxe russe. Prêtre marié, Veniaminov devient l'apôtre de l'Alaska. En 1839, après la mort de sa femme, il est sacré, sous le nom d'Innocent, évêque du Kamchatka, des Kouriles et des Aléoutiennes. Il risque constamment sa vie dans de dangereux voyages d'île en île ou dans la toundra, convertis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veniaminov-ivan-evseievitch-eveque-sous-le-nom-d-innocent/#i_0

VIEUX-CROYANTS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 754 mots

On appelle « vieux-croyants » (en russe : starovery ou staroobrjadcy) les membres des communautés issues du Raskol, le schisme qui divisa l'Église russe au xviie siècle. Après le concile de 1666-1667, le monastère des Solovki, construit dans une île de la mer Blanche, se ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieux-croyants/#i_0

VOULGARIS EUGÈNE (1716-1800)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 303 mots

Représentant majeur de la philosophie des Lumières dans la pensée grecque du xviiie siècle, Eugène Voulgaris, né a Corfou, alors possession vénitienne, étudia en Italie et en Allemagne, acquit une excellente connaissance du français, puis devint moine à Patmos. Il illustre de manière typique le monachisme « é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-voulgaris/#i_0