IMAGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Même limitée aux arts visuels, l'image ne peut être séparée des racines profondes qu'elle a dans la mémoire, l'imagination, la pensée ou le rêve. L'image est sans nul doute l'objet de réflexion le plus rebelle aux classifications par genres et par espèces, car elle participe à nos opérations mentales, à notre vie affective : elle fait partie intégrante de notre activité psychique. Les arts visuels touchent en nous bien d'autres facultés que celle de voir. Ainsi un souvenir viendra-t-il se superposer à un tableau pour faire corps avec lui dans notre pensée. Une peinture peut se graver dans l'esprit au point de le guider et d'accompagner certaines de ses démarches.

Parfois réduite à quelques traits sur un plan, parfois simple volume dans l'espace, peinture abstraite, structure géométrique, l'image pourrait se définir essentiellement par ses effets, aussi minimaliste que soit sa conception. Au-delà des frontières entre le visible et l'invisible, le figuratif et l'abstrait, dans le champ du « visuel » qui déborde largement le domaine du descriptible, l'image s'impose à nos yeux comme l'espace d'une efficacité. À quoi doit-elle ce pouvoir ? C'est ce qu'il s'agit de prendre en compte dans la totalité de notre expérience à travers une réflexion critique.

Le philosophe Nicolas de Cues donnait déjà la preuve de cette efficacité quand il entendait convertir à la vraie foi chrétienne toute une communauté de moines grâce à un portrait au regard omniprésent. Dans une autre optique, afin de dénoncer les méfaits de l'imagination, Malebranche démontrait le pouvoir de l'image en relevant, par exemple, la ressemblance entre un nouveau-né et un tableau longtemps observé par la mère. Quand Diderot présente une peinture comme si elle était un rêve, c'est qu'il mesure aussi, à travers les effets de l'image sur la pensée, à quel point un art visuel est susceptible d'éclairer les processus les plus élaborés de notre activité mentale et affective. Indépendamment même des schémas anthropomorphiques imposés par les contraintes de l'imitation ou de la figuration, les arts de l'image se trouvent au cœur des questions relatives au statut du sujet humain et à sa place comme individu dans la société.

L'imitation ou l'invention du modèle

La tradition des arts visuels en Occident définit l'image dans les termes d'une relation problématique : l'imitation, en effet, suscite des interrogations d'autant plus complexes qu'elles concernent le statut du modèle peut-être bien davantage encore que celui de l'image. On dit l'image sans substance – ombre, reflet ou simulacre – ; on lui oppose le repère certain de l'original : quand il dénonce l'inconsistance de l'image, le sens commun rejoint une certaine forme d'idéalisme qui voudrait que la réalité fût stable, une et entière. Le concept d'imitation porte l'hypothèque de toutes les certitudes acquises qui mettent en péril la valeur de l'image au regard de la réalité du monde et de la vérité qui voudrait l'ordonner. Le statut du modèle par rapport à l'image n'en demeure pas moins paradoxal, comme en témoigneraient, d'une part, la philosophie platonicienne et, d'autre part, la théologie chrétienne.

L'image est toujours référentielle, se rapportant à l'original dont elle tient lieu, et l'imitation est une forme de représentation particulière, fondée sur des critères de ressemblance et de conformité au modèle. Or la disparité de nature qui maintient l'image à distance de l'original rend l'imitation toujours suspecte de déformation ou de trahison. Jugée infranchissable et responsable des dégradations successives de la forme idéale dans ses imitations fallacieuses, cette distance entraîne, dans la conception platonicienne du simulacre, la condamnation des arts de l'image, l'exil du poète et du peintre, accusés de mensonge, voire de sorcellerie.

Le destin de l'image n'est pas aussi simplement réglé dans la pensée chrétienne qui instaure le paradoxe au sein même de la relation entre le modèle et l'image : comment un artiste peut-il, en effet, représenter l'original qu'il n'a jamais vu, puisque Dieu est invisible ? Mais c'est pourtant à Dieu, modèle de toute perfection, que se réfère l'image. La réponse, dont Georges Didi-Huberman éclaire toute la complexité, se trouve dans le mystère de l'Incarnation à la lumière duquel l'imitation doit être reconsidér [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de philosophie, chercheur au C.N.R.S (philosophie)

Classification

Autres références

«  IMAGE  » est également traité dans :

ABSTRAIT ART

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 6 699 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Genèse de l'abstraction »  : […] L'art abstrait, en tant que tel, apparaît au début des années 1910. Deux modèles explicatifs rendent compte de sa « naissance », conséquence raisonnable d'une évolution logique ou saut inattendu dans l'inconnu. Le premier, le plus répandu, s'appuie sur une conception darwinienne de l'histoire de l'art et de la création. Au xix e  siècle, la modernité, si elle ne songe pas encore à se débarrasser d […] Lire la suite

ACOUSMATIQUE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • François BAYLE
  •  • 7 829 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Matériau et image »  : […] « Le matériau de la musique concrète est le son à l'état natif, tel que le fournit la nature, le fixent les machines, le transforment leurs manipulations. » Ces lignes, dues à Serge Moreux, constituaient la préface inaugurale du Premier Concert de Bruits, en mars 1950. D'emblée et d'instinct, tout y était dit, pressenti, des trois stades caractéristiques : celui du matériau-son « à l'état natif », […] Lire la suite

ADHÉMAR JEAN (1908-1987)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 1 320 mots

La Bibliothèque nationale de Paris conserve depuis Colbert (1667) des milliers d'images rassemblées dans le cabinet des Estampes. Gravures, affiches, dessins ou collections iconographiques, photographies enfin sont venus régulièrement s'accumuler au gré des acquisitions et des dons, mais surtout avec le flux du dépôt légal. Lieu de conservation de ces témoignages fragiles, rassemblés de façon uni […] Lire la suite

À DISTANCE. NEUF ESSAIS SUR LE POINT DE VUE EN HISTOIRE (C. Ginzburg) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 035 mots

À distance . C'est sous ce titre que l'édition française de l'ouvrage de Carlo Ginzburg rassemble les neuf essais qui le composent (Gallimard, Paris, 2001). Le livre est traduit trois ans après sa publication en italien chez Giangiacomo Feltrinelli Edition sous le titre d' Occhiacci di legno , « Gros yeux de bois », un surnom donné à Pinocchio par son père Gepetto, comme on l'apprend vite, en lis […] Lire la suite

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 822 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Bouleversements techniques et esthétiques »  : […] Vers 1845, Jean-Alexis Rouchon met au point un procédé d'impression polychrome dérivé du papier peint, qui permet la production d'affiches d'extérieur de grand format. En 1866, Jules Chéret introduit en France la chromolithographie inventée en Angleterre, et organise une imprimerie à Paris, qui se spécialise dans la création d'affiches illustrées ( Le Bal Valentino , 1869). Il contribue de mani […] Lire la suite

ALMANACH, estampe

  • Écrit par 
  • Maxime PRÉAUD
  •  • 807 mots

Le mot almanach , d'origine incertaine, apparaît dans l'arabe occidental au xiii e  siècle ; il désigne d'abord une éphéméride où figurent les positions du soleil et de la lune. Avec l'invention de l'imprimerie et de l'estampe, ce type de calendrier va se développer et se diffuser très largement, sous deux formes. La première est celle d'un livret comprenant le calendrier proprement dit, enrichi d […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE VISUELLE

  • Écrit par 
  • Damien MOTTIER
  •  • 4 464 mots

L’anthropologie visuelle se propose de faire du visuel une pratique et un objet théorique de la recherche anthropologique. S’appuyant sur la multiplicité des usages des images fixes et animées en anthropologie depuis la fin du xix e  siècle et sur un certain âge d’or du cinéma ethnographique dans les années 1960, elle s’est constituée en domaine spécialisé de l’anthropologie à la suite du IX e  Co […] Lire la suite

ANTHROPOMORPHISME

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 545 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Extension de la forme humaine à des domaines non humains »  : […] En son sens usuel, l'anthropomorphisme signifie l'utilisation d'attributs humains pour représenter ou expliquer ce qui est autre que l'homme. Il est clair que le procédé n'aura pas même signification ni même valeur suivant les diverses natures possibles de cet « autre chose que l'homme ». Mais point n'est besoin de quitter l'humanité pour voir se déployer le jeu de la pensée anthropomorphique ; il […] Lire la suite

APPRENTISSAGE PROFOND ou DEEP LEARNING

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 2 649 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Différents types d’apprentissage machine »  : […] On distingue usuellement au moins trois types d’apprentissage machine : l’apprentissage par renforcement, l’apprentissage supervisé et l’apprentissage non supervisé. L’apprentissage par renforcement suppose que, lors de ses pérégrinations, un agent (entité qui agit de façon autonome) reçoit des récompenses ou des punitions en fonction des actions qu’il exécute. Il s’agit alors d’établir automatiq […] Lire la suite

ART (Le discours sur l'art) - Iconologie

  • Écrit par 
  • Jan BIALOSTOCKI
  •  • 4 344 mots

Du xvi e au xix e  siècle on entend par iconologie la « science des images » qui donne des règles pour la représentation figurée des idées abstraites et morales. L'œuvre fondamentale qui a introduit ce concept est le livre de Cesare Ripa : Iconologia , publié pour la première fois en 1593. Les descriptions et les illustrations de ce livre ont exercé une influence très importante sur l'art des […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

11 juillet 2022 Espace. Première image du télescope spatial James-Webb.

Le président américain Joe Biden dévoile la première image envoyée par le télescope spatial James-Webb (JWST) et son miroir de six mètres et demi de diamètre. Il s’agit d’un cliché de l’amas de galaxies SMACS 0723, éloigné de quatre milliards six cents millions d’années-lumière de la Terre. Construit depuis 1990 par la NASA, l’Agence spatiale européenne (ESA) et l’Agence spatiale canadienne (ASC), le JWST a été mis en orbite en décembre 2021. […] Lire la suite

3 juin 2022 Estonie. Limogeage des ministres du Parti du centre.

La crise tient à la rivalité traditionnelle entre le Parti de la réforme (centre droit) de Kaja Kallas et le Parti du centre qui, en outre, pâtit d’une image de formation prorusse malgré sa mue pro-européenne et pro-ukrainienne au cours des dernières années.  […] Lire la suite

17 janvier 2022 Suisse. Démission du président de la banque Crédit Suisse.

António Horta-Osório avait remplacé Urs Rohner en juin 2021, avec pour mission de redresser l’image de la banque affectée par plusieurs scandales. Axel Lehmann lui succède. […] Lire la suite

27-29 décembre 2021 Russie. Dissolution de l'ONG Memorial.

L’ONG est notamment accusée par le parquet d’avoir « créé une image mensongère de l’URSS comme État terroriste » et de « blanchir et réhabiliter les criminels nazis ». Le 29, un tribunal de Moscou ordonne la dissolution du Centre de défense des droits humains, créé par Memorial International en 1991 en vue d’étendre son action à la situation contemporaine. […] Lire la suite

12-30 novembre 2020 France. Polémique au sujet de la loi « pour une sécurité globale » sur fond de violences policières.

Il dénonce notamment l’interdiction figurant dans l’article 24 du texte « de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, dans le but qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique, l’image du visage ou tout autre élément d’identification d’un fonctionnaire de la police nationale ou d’un militaire de la gendarmerie nationale lorsqu’il agit dans le cadre d’une opération de police ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Agnès MINAZZOLI, « IMAGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/image/