BERDIAEV NICOLAS (1874-1948)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Berdiaev se définit lui-même :« Je ne suis qu'un chercheur de vérité et de vie en Dieu, un révolté, un philosophe existentiel... non un maître, non un professeur, non un directeur. »

Ce philosophe, dont la recherche fondamentale concerne l'homme, son visage, sa liberté créatrice, exercera une profonde influence sur la pensée européenne. Il sera le précurseur d'une nouvelle anthropologie : celle de l'homme répondant à son propre destin en prenant conscience de sa vocation créatrice.

Le sens d'un destin

Au carrefour de la Russie et de l'Europe, de l'orthodoxie et de l'Occident chrétien, de l'humanisme athée et de l'expérience spirituelle, le destin de Nicolas Berdiaev a valeur de symbole. Né à Kiev le 19 mars 1874 dans une famille noble, le jeune Nicolas grandit solitaire, entre un père vaguement libéral et une mère (née princesse Koudachev, apparentée à la famille Choiseul) de sensibilité catholique. Il ne tarde pas à rompre avec son milieu pour devenir un publiciste libre. D'abord socialiste, mais non conformiste, il essaie d'unir la pensée de Marx et celle de Kant. À partir de 1901, la découverte du tragique et de la génialité créatrice, grâce à Nietzsche surtout, l'éloigne du marxisme dont il conservera toujours l'exigence de justice sociale. De 1901 à 1909, à Pétersbourg, il participe à la « renaissance russe » marquée, entre autres pensées, par la « nouvelle conscience religieuse » qui veut unir au christianisme le sens dionysiaque de la vie. Répugnant aux jeux littéraires, il s'établit en 1909 à Moscou, collabore au renouveau théologique de l'Église orthodoxe. Son non-conformisme toutefois l'éloigne vite d'une Église trop établie : avec Le Sens de l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier CLÉMENT, Marie-Madeleine DAVY, « BERDIAEV NICOLAS - (1874-1948) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-berdiaev/