CONCILE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Sigismond, empereur germanique

Sigismond, empereur germanique
Crédits : AKG

photographie

Concile de Trente

Concile de Trente
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie


La forme, la fréquence, la structure des conciles ont beaucoup varié au cours de l'histoire de l'Église. Rien d'étonnant à cela : l'Église n'a pas reçu de son fondateur une constitution complète, au sens où l'on parle de la constitution d'un État ; elle a reçu de lui les sacrements, la communauté des douze apôtres avec la primauté de l'un d'eux, le commandement de l'amour fraternel. Elle a résolu en outre, dès l'époque de sa formation, la question essentielle de l'entrée des païens dans la communauté qui, à l'origine, appartenait tout entière au peuple juif. Mais le régime définitif de son gouvernement est seulement d'institution ecclésiastique, tout au plus (sur certains points) d'origine apostolique, non pas de « droit divin ». Aussi les conditions selon lesquelles les conciles se sont organisés et tenus ont-elles pu varier – elles ont de fait beaucoup varié au cours des siècles – et peuvent-elles se modifier encore dans l'avenir.

Il y a cependant, l'histoire le montre, une continuité et une cohérence de cette institution. Pour l'Église catholique, les conciles font partie, tout comme la primauté de Pierre, de sa structure essentielle. Ils ont été très tôt, dès sa période constitutive, l'instance appelée à prendre les grandes décisions engageant la communauté. Ils constituent donc l'expression exceptionnellement autorisée de sa vie, dont la loi est l'unanimité et la communion.

Origine et formes diverses des conciles

La communauté de Jérusalem s'est comprise d'abord comme le « reste d'Israël », annoncé par les prophètes, à partir duquel Dieu accomplit les événements du salut décisifs pour son peuple. La réunion de nombreux frères le jour de la Pentecôte apparut aux disciples de Jésus comme la reprise de l'assemblée du désert autour de Moïse, lors de l'Exode. L'assemblée du peuple de Dieu se trouvait en effet de nouveau réunie autour de ses « colonnes », les onze apôtres, auxquels fut aussitôt associé un douzième, les douze apôtres représentant les douze tribus d'Israël (Actes des Apôtres, i-ii). De même, le concile de Jérusalem, en l'an 49, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : directeur du Centre d'études Istina et de la revue Istina

Classification


Autres références

«  CONCILE  » est également traité dans :

APÔTRES & APOSTOLAT

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 4 364 mots

Dans le chapitre « L'apostolat dans l'Église chrétienne »  : […] sectes qui faisaient profession de mener une telle vie. Depuis le Symbole dont le concile de Chalcédoine (451) attribuait le texte au concile de Constantinople (381), « apostolique » est un des attributs de l'Église dans le Symbole. En ce sens dogmatique, le mot exprime l'identité de l'Église à travers le temps quant à ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apotres-et-apostolat/#i_3655

CANONIQUE DROIT

  • Écrit par 
  • Patrick VALDRINI
  •  • 8 001 mots

Dans le chapitre « L'autorité sur les Églises particulières »  : […] du collège s'exerce par le moyen d'actes collégiaux posés par les évêques réunis en concile œcuménique ou dispersés dans le monde, toujours avec confirmation et promulgation par le pape. Le Code présente les relations entre ces deux titulaires de l'autorité suprême. Le pontife romain, élu par les cardinaux et consacré évêque, reçoit sur l'Église […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-canonique/#i_3655

CARTHAGE CONCILES DE

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 403 mots

Métropole de l'Afrique proconsulaire, étendant son autorité jusqu'à la Numidie et la Maurétanie, Carthage vit se réunir autour de ses évêques de nombreux conciles. Vers 220, Agrippinus réunit soixante-dix évêques qui refusent de reconnaître le baptême conféré par des hérétiques. À l'époque de Cyprien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conciles-de-carthage/#i_3655

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 422 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les structures internes de l'Église »  : […] et d'Antioche, puis ceux de Constantinople (381) et de Jérusalem (451) ; seule l'Église de Rome tient en Occident une position semblable. De grands conciles rassemblent les évêques de la communauté (oïkouménè) chrétienne ; ils se tiennent en Orient, mais toujours en communion avec l'évêque de Rome, qui s'y fait représenter par les légats […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_3655

CATHOLICISME - L'organisation et la vie de l'Église

  • Écrit par 
  • René COSTE, 
  • Pierre LIÉGÉ
  • , Universalis
  •  • 9 167 mots

Dans le chapitre « L'Église catholique et son gouvernement »  : […] Le concile œcuménique est le rassemblement en une assemblée délibérante autour du pape du corps, ou collège épiscopal, c'est-à-dire de tous les évêques catholiques, en communion avec lui. D'après le droit actuel, il doit être convoqué, présidé directement ou indirectement et ratifié par lui, ce qui est logique, puisqu'il est le chef du corps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-l-organisation-et-la-vie-de-l-eglise/#i_3655

CHALCÉDOINE CONCILE DE (451)

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 790 mots

Convoqué en 451 par l'empereur Marcien à Chalcédoine (aujourd'hui Kadiköy), sur la rive asiatique du Bosphore, en face de Byzance, ce concile ne réunit que des participants orientaux, à l'exception de deux légats romains et de deux évêques africains exilés. Mais, à cause de son œuvre doctrinale, confirmée d'ailleurs par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-de-chalcedoine/#i_3655

CHÊNE CONCILE DU (403)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 367 mots

Petit concile organisé par Théophile d'Alexandrie dans la riche villa du préfet Rufin (Ad Quercum), dans la banlieue de Chalcédoine. Des moines origénistes du désert de Nitrie (Égypte), pourchassés par Théophile, avaient, au nombre d'une cinquantaine, été accueillis, en 401, par l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-du-chene/#i_3655

CHRISTIANISME

  • Écrit par 
  • Pierre LIÉGÉ
  • , Universalis
  •  • 7 122 mots

Dans le chapitre « Des évangiles aux dogmes »  : […] besoins de l'enseignement, les discussions soulevées par l'hérésie seront l'occasion de dégager un corps de doctrines. Les quatre premiers conciles (Nicée en 325, Constantinople en 381, Éphèse en 431, Chalcédoine en 451), qui font toujours autorité pour l'ensemble des Églises chrétiennes, poseront la base de ce développement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christianisme/#i_3655

CONCILE DE CONSTANCE

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Pour sortir de la crise une Église qui a trois papes, l'empereur allemand Sigismond impose au pape Jean XXIII de convoquer à Constance un concile qui s'ouvre le 5 novembre 1414. C'est le seizième concile général ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-de-constance/#i_3655

CONCILE DE NICÉE

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 204 mots
  •  • 1 média

Le premier concile œcuménique (universel) convoqué à Nicée en Bithynie par l'empereur Constantin veut donner une solution à la controverse née des opinions du prêtre Arius d'Alexandrie, condamnées en 318. Celui-ci, voulant sauvegarder le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-de-nicee/#i_3655

CONCILE DE TRENTE

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 179 mots
  •  • 1 média

L'appel de Luther au retour à l'Évangile et à une réforme drastique de l'Église avait entraîné son excommunication et la rupture de la chrétienté latine. Pour beaucoup, l'urgence de la réforme de l'Église romaine demandait la convocation d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-de-trente/#i_3655

CONSTANCE (CONCILE DE)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 485 mots
  •  • 2 médias

Seizième concile œcuménique de l'Église romaine, réuni en vue de mettre fin au Grand Schisme qui divisait l'Occident depuis la double élection pontificale de 1378 et qu'un concile tenu à Pise, en 1409, n'avait pu réduire, puisqu'il avait élu un troisième pape sans parvenir à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constance-concile-de/#i_3655

CONSTANTINOPLE IIe CONCILE DE (553)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 1 326 mots

L'histoire compliquée du IIe concile de Constantinople est à situer dans la suite des querelles, théologiques et politiques, qui s'élevèrent en Orient après le concile de Chalcédoine (451). Celui-ci avait défini l'existence dans le Christ de deux natures, humaine et divine. Des partisans attardés de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iie-concile-de-constantinople/#i_3655

CONSTANTINOPLE IIIe CONCILE DE (680-681)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 872 mots

Concile ayant mis fin à la querelle monothélite, qui avait commencé au début du viie siècle. Le monothélisme était une résurgence du monophysisme, lequel, contrairement à la doctrine définie à Chalcédoine et réaffirmée au II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iiie-concile-de-constantinople/#i_3655

DEUXIÈME CONCILE DU VATICAN

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 196 mots
  •  • 1 média

Le 25 janvier 1959, le pape Jean XXIII annonce son intention de réunir un concile œcuménique auquel il assigne deux buts, une adaptation (mise à jour, aggiornamento) de l'Église à un monde en pleine mutation et le retour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuxieme-concile-du-vatican/#i_3655

ÉPHÈSE BRIGANDAGE D' (449)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 473 mots

Le concile d'Éphèse (juin 431) avait condamné et déposé Nestorius, évêque de Constantinople, pour ses erreurs sur la personne du Christ : la théologie de Cyrille d'Alexandrie l'emportait sur la théologie antiochienne. Quelques années plus tard, la persistance des tendances […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brigandage-d-ephese/#i_3655

ÉPHÈSE CONCILE D' (431)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 1 154 mots

À la suite de l'agitation provoquée par ses prédications contre le titre de Théotokos (Mère de Dieu) donné par la dévotion chrétienne à la Vierge Marie, Nestorius, patriarche de Constantinople, écrit au pape Célestin pour lui dénoncer ce qu'il considère comme une erreur. Les remous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-d-ephese/#i_3655

EUGÈNE IV, GABRIELE CONDULMER (1383-1447) pape (1431-1447)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 401 mots

la papauté, les évêques en profitent pour affirmer la suprématie du concile des évêques sur le pape (1433). Le conflit opposant le souverain pontife aux tenants de la doctrine conciliariste s'atténue lorsque se présente l'occasion de réunir l'Église catholique romaine et l'Église grecque d'Orient. Les ecclésiastiques grecs préfèrent traiter avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriele-eugene-iv/#i_3655

FÉBRONIANISME

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 781 mots

Stimulé par le richérisme et le jansénisme, apparenté en un certain sens au gallicanisme et au joséphisme, le fébronianisme se développa dans l'Église catholique des pays germaniques à la suite de la publication, en 1763, d'un traité intitulé De statu Ecclesiae […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/febronianisme/#i_3655

IN TRULLO CONCILE (692)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 320 mots

Réuni en 692 à Constantinople dans la salle de la Coupole — en grec trullos — au palais impérial. (Le VIe concile œcuménique s'étant réuni dans le même lieu onze ans auparavant, on appelle parfois le concile de 692 Deuxième concile in Trullo.) Les deux conciles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-in-trullo/#i_3655

LANGENSTEIN HEINRICH VON (1325-1397)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 144 mots

Écrivain fort savant, originaire de Hesse, professeur de théologie et vice-chancelier de l'université de Paris de 1363 à 1383, puis professeur à Vienne, Heinrich von Langenstein composa de nombreux ouvrages de philosophie, de sciences naturelles, d'astrologie, d'exégèse, de théologie et de spiritualité. Son œuvre la plus célèbre concerne l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-von-langenstein/#i_3655

LATRAN QUATRIÈME CONCILE DU (1215)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 268 mots

Concile convoqué et présidé par Innocent III qui en promulgua les canons (l'ensemble de ceux-ci forme en quelque sorte la conclusion et la synthèse de son pontificat). Le concile réunit en novembre 1215 environ mille deux cents prélats, ce qui fait de lui la plus importante réunion conciliaire du Moyen Âge. En matière de foi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrieme-concile-du-latran/#i_3655

MAGISTÈRE CATHOLIQUE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 279 mots

On peut appeler magistère toute autorité doctrinale, morale ou intellectuelle. Mais le terme reçoit un sens juridique, plus précisément canonique, quand on l'applique à la hiérarchie du catholicisme romain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magistere-catholique/#i_3655

NICÉE (CONCILE DE)

  • Écrit par 
  • Henri Irénée MARROU
  •  • 1 691 mots
  •  • 1 média

Premier concile œcuménique, c'est-à-dire s'étendant à l'Église entière, le concile de Nicée (325) a été réuni par l'empereur Constantin, devenu maître de tout l'Empire, pour résoudre les problèmes qui divisaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicee-concile-de/#i_3655

ŒCUMÉNISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Georges CASALIS, 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 6 378 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les ruptures »  : […] liturgie, dont l'adaptation linguistique à des temps nouveaux était devenue indispensable ; les autres refusent, dès le début du xviiie siècle en Hollande, puis en 1871, après les formulations dogmatiques du premier concile du Vatican, en Allemagne et en Suisse, de reconnaître l'infaillibilité papale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oecumenisme/#i_3655

PAPAUTÉ

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 5 497 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la fin de l'âge patristique à la Réforme »  : […] (surtout avec la papauté d'Avignon), puis finalement du schisme papal de 1378. Le conciliarisme est né de l'impossibilité de résoudre la crise créée par la rivalité de deux, puis de trois papes et marquée par les conciles de Pise (1409), de Constance (1414-1418), de Bâle (1431-1449) : tout un mouvement théologique ramenait le pape à la situation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papaute/#i_3655

PISE CONCILE DE (1409)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 126 mots

Assemblée qui s'est réunie de mars à juillet 1409, pour essayer de mettre fin au grand schisme d'Occident, à l'initiative de cardinaux relevant de l'obédience de Grégoire XII et de celle de Benoît XIII. Ce concile n'est pas tenu pour œcuménique. On y proclama et pratiqua la théorie conciliaire, selon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-de-pise/#i_3655

PREMIER CONCILE DU VATICAN

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Le pape Pie IX convoque le concile du Vatican qui réunit sept cents évêques le 8 décembre 1869 dans la perspective de « trouver les remèdes contre les si nombreux maux qui oppressent l'Église » – mais tous pensent que le sujet essentiel sera la définition de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-concile-du-vatican/#i_3655

SCHISME D'OCCIDENT (GRAND)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 1 039 mots
  •  • 1 média

C'est en 1378 que surgit dans l'histoire de l'Église ce qu'on appelle le Grand Schisme d'Occident, qui dura près de quarante ans et qui fut consécutif à une double élection pontificale. En 1377, en effet, le pape Grégoire XI avait quitté Avignon, où la papauté était établie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schisme-d-occident-grand/#i_3655

SYNODE

  • Écrit par 
  • Jean PASSICOS
  •  • 1 030 mots

Terme ecclésiastique d'origine grecque, équivalent de concile, qui est d'origine latine. Il désigne, dans les diverses Églises, une assemblée délibérante représentative au cours de laquelle sont prises les principales décisions concernant la vie de ces Églises. On peut dire que la synodalité exprime la coopération commune […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synode/#i_3655

TARAISE (730 env.-806) patriarche de Constantinople (784-806)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 554 mots

Né à Constantinople, Taraise appartient à une famille de l'aristocratie civile qui donnera à l'Église un autre patriarche, son petit-neveu Photius. Son père fut préfet de la ville. L'impératrice Irène prend Taraise pour prôtoasecretis (premier secrétaire), puis en 784, à la faveur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taraise/#i_3655

TOLÈDE CONCILES DE

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 253 mots

Avant la conquête arabe, du ve au viiie siècle, ont été tenus à Tolède (Espagne) dix-huit conciles ecclésiastiques (onze conciles généraux, qui ont traité de questions de foi, et sept conciles provinciaux, qui se sont préoccupés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conciles-de-tolede/#i_3655

TRENTE (CONCILE DE)

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

On peut s'étonner de la place que le concile de Trente a tenue dans l'histoire de l'Église catholique et dans celle de l'Occident tout entier. Il s'ouvrit, en effet, dans un climat de scepticisme, avec des effectifs squelettiques, et il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trente-concile-de/#i_3655

TRÊVE DE DIEU (1037)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 224 mots

De 1037 à 1041, un concile réuni à Arles définit les dispositions de la trêve de Dieu. Ce concile est l'aboutissement d'un vaste mouvement religieux et populaire, tendant à limiter la violence dans la société. Depuis la fin du xe siècle, la « paix de Dieu », qui a précédé la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/treve-de-dieu/#i_3655

VATICAN (Ier CONCILE DU)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 3 145 mots

Le XXe concile œcuménique de l'Église romaine, réuni du 8 décembre 1869 au 20 octobre 1870, fut convoqué par Pie IX dans le double dessein de condamner plus solennellement les « erreurs modernes issues du rationalisme » et d'adapter le droit ecclésiastique à la société du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vatican-ier-concile-du/#i_3655

VATICAN (IIe CONCILE DU)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 6 131 mots
  •  • 2 médias

Le IIe concile œcuménique du Vatican se déroula en quatre sessions, de l'automne 1962 à l'automne 1965. Il avait été question au début du pontificat de Pie XI de reprendre le Ier concile du Vatican, interrompu en 1870 ; et quelques enquêtes préliminaires furent même faites dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vatican-iie-concile-du/#i_3655

VIENNE CONCILE DE (1311-1312)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 159 mots

Quinzième concile considéré comme œcuménique par l'Église catholique, réuni à Vienne (France) d'octobre 1311 à mai 1312 sur la décision et sous la présidence de Clément V. Le concile de Vienne déclare clos le procès en instance contre Boniface VIII, délibère longuement sur la réforme de l'Église à partir d'un mémoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile-de-vienne/#i_3655

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard DUPUY, « CONCILE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/concile/