Alain FÉRON

compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

ALGORITHMIQUE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 396 mots

Un algorithme est « une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre fini de données pour arriver, sans indétermination, en un nombre fini d'étapes, à un certain résultat et cela indépendamment des données » (Michel Philippot). En mathématiques, l'algorithme d'Euclide (recherche du plus grand commun diviseur de deux nombres) figure parmi les exemples les plus célèbres. Et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-algorithmique/#i_0

ALSINA CARLOS ROQUÉ (1941- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 927 mots

Compositeur et pianiste argentin naturalisé français, né à Buenos Aires le 19 février 1941, Carlos Roqué Alsina y fait ses études musicales de piano et de direction d'orchestre, puis travaille la composition en autodidacte. Il mène parallèlement une carrière de pianiste commencée très jeune, d'interprète de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-roque-alsina/#i_0

AMY GILBERT (1936- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 718 mots

Dans la génération suivant celle de Pierre Boulez, Gilbert Amy fut le premier compositeur français à s'imposer. C'était à la fin des années 1950, à la grande époque du Domaine musical, cette époque qui connut d'ardentes discussions et de vives querelles autour du sérialisme, de la notion même d'œuvre, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-amy/#i_0

ARENSKI ANTON STEPANOVITCH (1861-1906)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 663 mots

Le compositeur russe Anton Stepanovitch Arenski naît le 12 juillet (nouveau style ; 30 juin, ancien style) 1861 à Novgorod, dans une famille musicienne qui l'encourage à développer ses dons précoces : son père, médecin, joue du violoncelle ; sa mère, excellente pianiste, lui donnera ses premières leçons de musique. En 1879, il entre au Conservatoire de Saint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-stepanovitch-arenski/#i_0

BALANCHIVADZE ANDREÏ MELITONOVITCH (1906-1992)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 846 mots

Compositeur et pédagogue géorgien, fils du compositeur Meliton Antonovitch Balanchivadze et frère de Gueorgui Melitonovitch Balanchivadze, qui deviendra célèbre comme chorégraphe sous le nom de George Balanchine, Andreï Melitonovitch Balanchivadze est, par ses œuvres et son enseignement, la personnalité la plus influente de la musique géorgienne.Né à Saint-Pétersbourg le 19 mai (ancien style)/1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrei-melitonovitch-balanchivadze/#i_0

BANCQUART ALAIN (1934- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 729 mots

Né le 20 juin 1934 à Dieppe, le compositeur français Alain Bancquart effectue ses études au Conservatoire national supérieur de musique de Paris de 1952 à 1960 (alto avec Étienne Ginot, musique de chambre avec Joseph Calvet, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-bancquart/#i_0

BARRAQUÉ JEAN (1928-1973)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 2 036 mots

Le compositeur français Jean Barraqué réussit assurément à donner vie sonore à la définition qu'il donnait de son art : « La musique, c'est le drame, c'est le pathétique, c'est la mort. C'est le jeu complet, le tremblement jusqu'au suicide. » (« Propos impromptu », 1969). Mais, là où il réussit, il échoua, car, en considérant que la série était une idée musi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-barraque/#i_0

BAX ARNOLD (1883-1953)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 808 mots

Né à Streatham (Londres) le 8 novembre 1883, dans une famille fortunée qui le mettra sa vie durant à l'abri des contingences matérielles, le compositeur britannique Arnold Edward Trevor Bax commence très tôt à étudier la musique. Il fréquente, de 1900 à 1905, la Royal Academy of Music de Londres, où il a notamment pour professeurs Frederick Corder – grand admirateur de Wagner – pour la composition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-bax/#i_0

BENEVOLI ORAZIO (1605-1672)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 687 mots

Né à Rome le 19 avril 1605, le compositeur italien Orazio Benevoli est d'origine lorraine : son père, Robert Venouot, confiseur de profession, italianisera son nom en Benevoli après s'être établi à Rome. Le jeune Orazio est enfant de chœur à l'église Saint-Louis-des-Français (1617-1623), où il étudie la grammaire et le latin tout en s'initiant à la musique sous la férule de Vincenzo Ugolini et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orazio-benevoli/#i_0

BENJAMIN GEORGE (1960- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 986 mots

Musicien aux multiples facettes – il est compositeur, professeur de composition, pianiste, chef d'orchestre et ardent animateur de la vie musicale contemporaine –, le Britannique George Benjamin est très vite reconnu comme l'un des créateurs les plus talentueux et les plus prometteurs de sa génération : il devient en août 1980, à vingt ans, le plus jeune c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-benjamin/#i_0

BIRTWISTLE HARRISON (1934- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 840 mots

Compositeur britannique né le 15 juillet 1934 à Accrington (Lancashire), Harrison Paul Birtwistle étudie la clarinette et travaille la composition avec Richard Hall au Royal Manchester College of Music (auprès d'Alexander Goehr et de Peter Maxwell Davies, avec qui il forme le Manchester New Music Group) avant d'entrer à la Royal Academy of Music […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harrison-birtwistle/#i_0

BOESMANS PHILIPPE (1936- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 842 mots

« L'homme qui sait faire un opéra d'aujourd'hui », titrait Renaud Machart dans Le Monde du 21 janvier 2000, un mois après la création de l'opéra Wintermärchen de Philippe Boesmans. Il est vrai que ce compositeur belge affiche une maîtrise infaillible en matière d'art lyrique, avec les réussites que constituent La Passion de Gilles (1983), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-boesmans/#i_0

BRIDGE FRANK (1879-1941)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 944 mots

Chambriste et chef d'orchestre remarquables, Frank Bridge est aussi le plus grand et le plus important compositeur britannique de musique de chambre.Frank Bridge naît le 26 février 1879 à Brighton (Sussex). Son père, professeur de violon, encourage ses dons précoces pour la musique. À partir de 1896, le jeune homme é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-bridge/#i_0

BRUIT, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 516 mots

Les compositeurs ont toujours manifesté un intérêt pour les sonorités étranges, pour des timbres agressifs, pour des combinaisons sonores originales considérées comme expression musicale à part entière, et l'utilisation du bruit – ou, plus généralement, des bruits – dans les œuvres musicales est une constante, même si son évolution, depuis la mention de l'enclume par Michael Praetorius dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruit-musique/#i_0

BURKHARD WILLY (1900-1955)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 678 mots

Malgré une vie écourtée, Willy Burkhard apparaît à deux titres comme un des musiciens suisses les plus importants du xxe siècle : en premier lieu, par ses compositions, largement inspirées par un profond sentiment religieux et dans lesquelles il se présente comme un rénovateur de la musique liturgique protestant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willy-burkhard/#i_0

Capriccio espagnol, RIMSKI-KORSAKOV (Nikolaï Andreïevitch)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 555 mots

Rimski-Korsakov est nommé professeur d'instrumentation et de direction d'orchestre au Conservatoire de Saint-Pétersbourg en 1871. De son ami Moussorgski, il réorchestre notamment les opéras Boris Godounov et La Khovantchina ; il sauve de l'oubli Le Prince Igor de Borodine. Le plus fécond des compo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capriccio-espagnol-rimski-korsakov-nikolai-andreievitch/#i_0

CARTER ELLIOTT (1908-2012)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 671 mots

Le compositeur américain Elliott Carter s'est affirmé comme l'un des plus importants de son siècle par le développement de processus rythmiques et formels qui, sans faire table rase des concepts traditionnels d'œuvre, ont abouti à de nouvelles formes d'organisation du matériau musical, qui peuvent être caractérisées, selon le musicologue Philippe Albéra, par « une série de termes : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elliott-carter/#i_0

CAVANNA BERNARD (1951- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 448 mots

Prix S.A.C.E.M. 1998 de la meilleure œuvre contemporaine pour Messe, un jour ordinaire, membre du comité artistique de l'Ensemble 2e2m, dévolu à la musique contemporaine, le Français Bernard Cavanna s'affirme comme un des compositeurs les plus doués de sa génération.Né le 6 novembre 1951 à Nogent-sur-Marne, il débute l'étude du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-cavanna/#i_0

CERHA FRIEDRICH (1926- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 784 mots

L'Autrichien Friedrich Cerha est une personnalité aux multiples facettes : compositeur, violoniste, pédagogue et chef d'orchestre, il est en outre un infatigable animateur de la vie musicale et un ardent défenseur de la musique de son temps. C'est aussi à lui que l'on doit le parachèvement du troisième acte de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-cerha/#i_0

Chanson de mai, NEIDHART VON REUENTAL

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 515 mots

Minnesänger d'origine bavaroise, Neidhart von Reuental sert le duc Othon II de Bavière et participe à deux croisades, avec Léopold d'Autriche (1217-1219) et avec le duc Frédéric II (1228). Il s'installe en Autriche en 1232 et vit à Vienne au service de Frédéric II. Le nombre de textes que l'on possède de lui est exceptionnel : 68 pièces de danses, 29 chants d'été et 39 d'hiver (il s'agit de danses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson-de-mai-neidhart-von-reuental/#i_0

CHAPORINE IOURI ALEXANDROVITCH (1887-1966)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 852 mots

Le compositeur soviétique Iouri Chaporine a joué un rôle de premier plan dans la vie intellectuelle de son pays : remarquable pédagogue, il fut également l'un des rares défenseurs de l'avant-garde musicale en U.R.S.S.Iouri Alexandrovitch Chaporine naît à Gloukhov, dans la province de Tchernigov, en Ukraine, le 27 octobre (ancien style)/8 novembre (nouveau style) 1887. Sa mère, très musicienne, a é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-alexandrovitch-chaporine/#i_0

CHEBALINE VISSARION (1902-1963)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 291 mots

Avec Khatchatourian, Kabalevski et Chostakovitch, Vissarion Chebaline appartient à la première génération de compositeurs formés entièrement sous le régime soviétique. Moins connu que ses contemporains, il a cependant joué un rôle de premier plan dans l'histoire musicale de l'U.R.S.S. et s'est affirmé comme un des grands pédagogues russes de la première moitié du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vissarion-chebaline/#i_0

CHROMATISME, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 932 mots

En musique, le terme « chromatisme » recouvre deux acceptions. La plus simple indique l'altération d'un demi-ton – vers le grave ou vers l'aigu – d'un degré diatonique ; dans ce cas, le chromatisme implique l'adoption d'une échelle de référence, l'échelle heptatonique naturelle, dernier stade du diatonisme. C'est sur cette échelle de sept sons diatonique qu'est fondée la musique dite tonale ; cell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chromatisme-musique/#i_0

CITATION, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 047 mots

La pratique de la citation a de tout temps existé en musique. Elle apparaît même comme une des composantes les plus importantes de l'écriture musicale, comme en témoigne la variété des termes techniques qui désignent et recouvrent cette pratique : arrangement, coloration, contrafacture, fragments, paraphrase, parodie, pastiche, pot-pourri, transcription, var […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/citation-musique/#i_0

CLUSTER, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 604 mots

C'est en 1912 que le compositeur américain Henry Cowell (1897-1965) inaugure une nouvelle technique pianistique – le jeu simultané de la totalité des notes adjacentes comprises entre deux limites – qui conduit à la création de « grappes » de sons de « densité » variable selon que celles-ci sont obtenues avec le poing, le plat de la main ou l'avant-bras. Il nomme tone clusters c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cluster-musique/#i_0

Concerto grosso op. 6 n° 8, CORELLI (Arcangelo)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 450 mots

Arcangello Corelli accomplit la quasi-totalité de sa carrière à Rome, où il acquiert la célébrité comme violoniste virtuose, maître de chapelle et compositeur. Curieusement, à l'encontre de tous ses contemporains italiens, il n'écrira jamais pour la voix. Son catalogue, qui ne comprend donc ni musique sacrée ni opéra, est riche de six recueils de douze œuvres pour son instrument ; dans les cinq pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concerto-grosso-op-6-n-8-corelli-arcangelo/#i_0

Concerto pour flûte en mi mineur, BENDA (Franz)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 422 mots

La vie de Benda, né en Bohême, est associée à Frédéric II de Prusse : en 1733, il entre dans l'orchestre que le prince entretient contre le désir de son père (les concerts y sont souvent donnés en secret) ; apprécié pour sa voix et son jeu expressif au violon, il suit Frédéric à la cour à Potsdam lors de son accession au trône, en 1740. L'orchestre devient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concerto-pour-flute-en-mi-mineur-benda-franz/#i_0

Concerto pour violon, hautbois, cordes et basse continue, VIVALDI (Antonio)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 430 mots

Le nom de Vivaldi est attaché à Venise, où il exerce la fonction de violoniste à Saint-Marc et où il occupe divers postes à l'Ospedale della Pietà. Son œuvre, immense - près de 800 numéros dans le catalogue Ryom -, comporte des pièces instrumentales (sonates, concertos...) et vocales (cantates, oratorios, opéras...). Mais seuls 13 recueils de musique instrumentale seront édités de son vivant, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concerto-pour-violon-hautbois-cordes-et-basse-continue-vivaldi-antonio/#i_0

CONTINUITÉ, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 528 mots

En musique, la notion de continuité s'appuie sur deux visions du temps qui peuvent apparaître contradictoires : dynamique dans la musique dite occidentale, statique en ce qui concerne les musiques orientales.Mais ce paradoxe n'est qu'apparent puisque la continuité est avant tout recherche d'unité, thématique et formelle. Que celle-ci fasse appel au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/continuite-musique/#i_0

Courtly Masquing Ayres, ADSON (John)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 252 mots

De 1604 à 1608, l'Anglais John Adson est au service du duc de Lorraine. On le retrouve à Londres en 1614, où il est chanteur de rue. En 1629, il semble avoir rejoint la cour d'Angleterre ; quatre ans plus tard, il est mentionné comme musician in ordinary du consort d'instrumentistes - il joue de la flûte à bec et du cornet - attaché à Charles Ier, dont il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courtly-masquing-ayres-adson-john/#i_0

COWELL HENRY DIXON (1897-1965)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 596 mots

Compositeur, théoricien et explorateur inlassable de l'univers des sons, Henry Cowell est l'une des personnalités les plus marquantes de la musique américaine du xxe siècle, aux côtés de Carl Ruggles (1876-1971), de George Ant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-dixon-cowell/#i_0

CRUMB GEORGE (1929- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 959 mots

Compositeur américain né à Charleston (Virginie-Occidentale) le 24 octobre 1929, George Henry Crumb fait ses études au Mason College of Music de sa ville natale (1947-1950), à l'université de l'Illinois de Champaign-Urbana (1950-1952) puis à l'université du Michigan d'Ann Arbor, avec Ross Lee Finney (1954-1959). Entre-temps, il a été l'élève de Boris Blache […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-crumb/#i_0

DECAUX ABEL MARIE (1869-1943)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 490 mots

Né à Auffay (aujourd'hui en Seine-Maritime), dans le pays de Caux, le compositeur et organiste français Abel Marie Decaux effectue ses études d'harmonie auprès de Théodore Dubois et d'Albert Lavignac, de composition auprès de Jules Massenet et de piano auprès de Charles-Wilfrid de Bériot et de Garnier-Marchand. Mais son instrument de prédilection est l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abel-marie-decaux/#i_0

DILLON JAMES (1950- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 782 mots

Überschreiten (« transgresser », « enfreindre », « outrepasser ») : le mot allemand qui donne son titre à cette pièce du compositeur écossais James Dillon résume parfaitement la démarche et l'esthétique de ce dernier. Ce qui intéresse Dillon, c'est l'énergie, le son à l'état brut, le son par-delà le beau et le laid. Son domaine musical […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-dillon/#i_0

DISCONTINUITÉ, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 632 mots

On trouve le concept de discontinuité musicale en action au sein de la polyphonie prétonale (chacune des lignes de la polyphonie étant pensée pour elle-même, en dehors de la « verticalité » de leurs rencontres). Cependant, cette discontinuité ne resurgira véritablement qu'avec la naissance de la musique sérielle, si l'on excepte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/discontinuite-musique/#i_0

Divertimento pour cordes K 136, MOZART (Wolfgang Amadeus)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 570 mots

De 1762 à 1774, Mozart voyage en Europe, où il s'imprègne des différents styles musicaux. De 1775 à 1780, il affirme sa personnalité et écrit les œuvres qui vont asseoir sa notoriété ; il vit alors principalement à Salzbourg. Les années 1781 à 1788 sont les plus fécondes : il est alors stimulé par la vie musicale et intellectuelle de Vienne, où il réside. De 1789 à 1791, il approfondit le langage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/divertimento-pour-cordes-k-136-mozart-wolfgang-amadeus/#i_0

Dixit Dominus, HAENDEL (Georg Friedrich)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 501 mots

Haendel, Saxon naturalisé anglais, aura été le maître de l'opéra italien puis de l'oratorio. Il connaît ses premiers succès lors d'un séjour en Italie, de 1706 à 1709. Londonien dès 1710, il conquiert le public anglais avec son opéra Rinaldo (1711). Nommé en 1719 directeur de la Royal Academy of Music, il reprend cette entreprise à son c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dixit-dominus-haendel-georg-friedrich/#i_0

Duo des chats, ROSSINI (Gioacchino)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 571 mots

Enfant prodige - à vingt ans, il a déjà écrit sept ouvrages lyriques -, Rossini s'impose véritablement dans tous les genres de l'opéra à partir de Tancrède (1813). Jusqu'à l'âge de trente-sept ans, il accumule les succès : L'Italienne à Alger (1813), Elizabeth, reine d'Angleterre (1815), Le Barbier de Séville (1816), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duo-des-chats-rossini-gioacchino/#i_0

DUSAPIN PASCAL (1955- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 605 mots

Le compositeur français Pascal Dusapin s'est rapidement affirmé comme un des principaux représentants de sa génération. Les clés du succès de ce créateur indépendant, affranchi de toute école, mais ne renonçant ni aux acquis d'un certain classicisme ni aux avancées des avant-gardes ? En premier lieu, incontestablement, sa passion pour le matériau instrumental et vocal ainsi que son lyrisme : chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pascal-dusapin/#i_0

ÉLECTRONIQUE VIVANTE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 707 mots

Appartenant au vaste univers des musiques électroacoustiques, la musique électronique vivante (live electronic music ou, plus brièvement, live electronics) n'est pas élaborée par avance en studio mais exécutée – avec un degré variable d'improvisation – en direct (c'est-à-dire live) par un ou plusieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-electronique-vivante/#i_0

ESSYAD AHMED (1939- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 514 mots

La vocation d'Ahmed Essyad, compositeur français d'origine marocaine – il naît en 1939 à Salé (près de Rabat) –, se déclare lors d'un concert où il entend pour la première fois les Suites pour violoncelle seul de Bach. Il s'inscrit alors au Conservatoire de Rabat, où il se passionne pour l'ethnomusicologie. Grâce à une bourse d'étude il se rend en 1962 en France, où il devient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-essyad/#i_0

Fantaisie en ut majeur, SCHUMANN (Robert)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 548 mots

La période 1829-1839 correspond pour Schumann à ses longues fiançailles avec Clara Wieck et à une production d'œuvres pour piano influencées par Jean Paul (Papillons, Intermezzi, Impromptus, Carnaval...) et par l'univers fantastique de Hoffmann (Davidsbündlertänze […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantaisie-en-ut-majeur-schumann-robert/#i_0

Fantaisie et fugue en ut mineur, BACH (Carl Philipp Emannuel)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 556 mots

Maître de la musique instrumentale, Carl Philipp Emanuel Bach, deuxième fils de Jean-Sébastien Bach, donne avec son Essai sur la véritable manière de jouer des instruments à clavier (deux volumes : 1753, 1762) un traité qui va durablement influencer l'évolution de la mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantaisie-et-fugue-en-ut-mineur-bach-carl-philipp-emannuel/#i_0

FERNEYHOUGH BRIAN (1943- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 249 mots

Compositeur britannique né à Coventry le 16 janvier 1943, Brian Ferneyhough reçoit une première éducation musicale populaire, nourrie au folklore (il participe en tant qu'instrumentiste à des orchestres de fanfares, ou brass bands). Étudiant à l'école de musique de Birmingham (1961-1963), il décide de se consacrer à la composition et de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brian-ferneyhough/#i_0

FERROUD PIERRE-OCTAVE (1900-1936)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 825 mots

Le compositeur français Pierre-Octave Ferroud naît le 6 janvier 1900 à Chasselay, près de Lyon. Très jeune, il travaille le piano avec sa mère, qui avait été l'élève des pianistes et pédagogues Félix Le Couppey et Antoine-François Marmontel. Il entreprend des études scientifiques à l'université de Lyon mais sa rencontre avec Édouard Commette, organiste à la pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-octave-ferroud/#i_0

FIOCCO JOSEPH HECTOR (1703-1741)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 547 mots

Huitième des onze enfants nés d'un second mariage du compositeur d'origine italienne Pierre Antoine Fiocco (Pietro Antonio Fiocco, né à Venise en 1653, s'établit au début des années 1680 à Bruxelles, où il meurt en 1714), Joseph Hector Fiocco naît à Bruxelles le 20 janvier 1703. Organiste et claveciniste, son nom est mentionné dès 1726 parmi les membres de la chapelle ducale de Bruxelles, dirigée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-hector-fiocco/#i_0

FOERSTER JOSEF BOHUSLAV (1859-1951)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 563 mots

Le compositeur tchèque Josef Bohuslav Foerster (son nom est parfois orthographié Förster) naît à Prague le 30 décembre 1859. Son père, Josef Foerster (1833-1907), organiste, compositeur et théoricien, est son premier professeur. Il étudie au conservatoire de Prague et commence sa carrière comme organiste, en particulier à Saint-Adalbert (1882-1888), puis comme professeur de chant et chef de chœur  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-bohuslav-foerster/#i_0

FONTYN JACQUELINE (1930- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 845 mots

À Anvers, où elle naît le 27 décembre 1930, la compositrice belge Jacqueline Fontyn étudie le piano avec Ignace Bolotine ; puis elle suit les cours de composition et d'écriture de Marcel Quinet. Partie pour Paris afin d'étudier auprès de Nadia Boulanger, elle fréquente en 1954 les classes de Max Deutsch avant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacqueline-fontyn/#i_0

FOUILLAUD PATRICE (1949- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 848 mots

Prix des jeunes compositeurs de la S.A.C.E.M. en 1985, le Français Patrice Fouillaud, né le 28 mars 1949 à Limoges, étudie la flûte au Conservatoire de sa ville natale, puis se perfectionne en composition à l'Accademia musicale Chigiana de Sienne (1979), auprès de Franco Donatoni, puis à l'Accademia nazionale di Santa Cecilia de Rome (1980-1982), où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrice-fouillaud/#i_0

FROUNBERG IVAR (1950- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 271 mots

Né en 1950 à Copenhague, le compositeur Ivar Frounberg fut, dans son pays, le premier à s'intéresser à l'ordinateur et à ses possibilités de manipulation en direct du matériau sonore (live electronic music). Il obtient son diplôme d'organiste en 1976 au Conservatoire royal de sa ville natale, où il sera ultérieurement nommé professeur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivar-frounberg/#i_0

GAGNEUX RENAUD (1947-2018)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 644 mots

Né à Paris le 15 mai 1947, le compositeur français Renaud Gagneux étudie le piano avec Alfred Cortot (1961-1962) ; puis, entre 1966 et 1972, il est l'élève, pour la composition, de Dutilleux à l'École normale de musique de Paris, de Stockhausen à Cologne, de Jolivet et de Messi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaud-gagneux/#i_0

Gaillarde «Lord Salisbury», GIBBONS (Orlando)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 406 mots

Membre d'une famille illustre de musiciens anglais, Orlando Gibbons occupe, de 1605 à sa mort, le poste prestigieux d'organiste de la chapelle du roi Jacques Ier. En 1625, il organise les solennités qui entourent les funérailles de Jacques Ier et prépare les festivités organisées pour accueillir Henriette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaillarde-lord-salisbury-gibbons-orlando/#i_0

GARANT SERGE (1929-1986)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 179 mots

Figure marquante de la musique québécoise du xxe siècle, Serge Garant (né à Québec le 22 septembre 1929) s'initie très tôt à la clarinette, au saxophone et au piano. Mais c'est avec la clarinette qu'il débute sa carrière professionnelle. Entre 1946 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-garant/#i_0

GERHARD ROBERTO (1896-1970)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 102 mots

Après Manuel de Falla, le plus brillant et le plus audacieux représentant de la musique espagnole est Roberto Gerhard. Né en Catalogne d'un père suisse allemand et d'une mère alsacienne, unique élève espagnol d'Arnold Schönberg, Gerhard sera contraint à l'exil pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-gerhard/#i_0

GLIÈRE REINHOLD (1875-1956)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 094 mots

Le compositeur et pédagogue russe Reinhold Glière a joué un rôle prépondérant dans le développement de la musique soviétique.Reinhold Moritsevitch Glière naît à Kiev, en Ukraine, le 30 décembre 1874 (ancien style)/11 janvier 1875 (nouveau style), dans une famille musicienne : son père, d'origine allemande, est un facteur d'instruments à vent ; sa mère est la fille d'un facteur d'instruments polona […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reinhold-gliere/#i_0

GOUBAÏDOULINA SOFIA (1931- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 181 mots

Compositeur russe, née le 24 octobre 1931 à Chistopol (République socialiste soviétique autonome de Tatarie, aujourd'hui Tatarstan), Sofia Asgatovna Goubaïdoulina passe son enfance à Kazan, où elle commence l'étude du piano à l'âge de cinq ans. Ses dons précoces (elle compose sa première œuvre à l'âge de douze ans) incitent ses parents à la faire entrer au Con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sofia-goubaidoulina/#i_0

GRISEY GÉRARD (1946-1998)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 286 mots

Né à Belfort le 17 juin 1946, Gérard Grisey étudie la composition au conservatoire de Trossingen (Allemagne) avec Helmut Degen (1963-1965), suit au Conservatoire national supérieur de musique de Paris l'enseignement de Messiaen (1968-1972) et travaille avec Dutilleux à l'École normale supérieure de musique de Paris (1968 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-grisey/#i_0

HANDL JACOB (1550-1591)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 651 mots

Ce musicien slovène est connu sous différents noms : Jacob ou Jakob Handl ou Händl ou Hähnel, Jacobus Gallus, Gallus vocatus Carniolanus ou Carniolus... Son nom originel slovène était peut-être Petelin, qui signifie « coq », dont l'allemand Hähnchen est le diminutif et Gallus l'équivalent latin.Il naît probablement à Reifnitz (aujourd'hui Ribnica, près de Kočevje, en Slovénie), entre le 15 avril e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-handl/#i_0

HARBISON JOHN (1938- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 204 mots

Compositeur prolifique autant que polymorphe, l'Américain John Harbison semble avoir, dès le berceau, bénéficié de la bienveillance d'une fée. Né le 20 décembre 1938 à Orange (New Jersey) dans une famille très musicienne, il improvise au piano dès l'âge de cinq ans et anime un groupe de jazz à douze ans à peine. Il a pour m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-harbison/#i_0

HARTMANN JOHAN PETER EMILIUS (1805-1900)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 861 mots

L'organiste et compositeur Johan Peter Emilius Hartmann est le plus important représentant d'une famille danoise d'origine allemande qui a dominé la vie musicale du Danemark durant près de cent quarante ans, du milieu du xviiie siècle à la fin du xixe. Dans son ouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johan-peter-emilius-hartmann/#i_0

HARTMANN KARL AMADEUS (1905-1963)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 737 mots

Karl Amadeus Hartmann, né à Munich le 2 août 1905, hésite d'abord entre la peinture et la musique (son père Friedrich Richard s'adonne à la peinture et son frère aîné Adolf deviendra un peintre célèbre) ; c'est finalement cette dernière qu'il choisit. Il travaille la composition a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-amadeus-hartmann/#i_0

HARVEY JONATHAN (1939-2012)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 170 mots

Le compositeur britannique Jonathan Dean Harvey naît le 3 mai 1939 à Sutton Coldfield, dans le Warwickshire. Il doit ses premières impressions musicales à son passage au St Michael's College de Tenbury, où il est choriste de 1948 à1952. « Auditeur fanatique », comme il se surnomme alors lui-même, l'adolescent fait feu de tout bois, se passionnant pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-harvey/#i_0

HAUER JOSEF MATTHIAS (1883-1959)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 717 mots

« Qui a le premier composé de la musique dodécaphonique, Schoenberg ou Hauer ? » Le titre de cet article de Bryan Simms publié en 1987 dans le Journal of the Arnold Schoenberg Institute donne la mesure de l'importance du compositeur et théoricien autrichien Josef Matthias Hauer.Né à Wiener Neustadt, près de Vienne, le 19 mars 1883, Josef Matthias Hauer effectue des études génér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-matthias-hauer/#i_0

HORS-TEMPS ET EN-TEMPS, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 381 mots

Àla fin de 1963 et au début de 1964, alors qu'il séjourne à Berlin, Iannis Xenakis étudie de nouvelles catégories musicales relatives à la composition, les cribles et les notions de hors-temps et de en-temps. Il expose ses idées dans son article « La Voie de la recherche et de la question » (publié dans Preuves, no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hors-temps-et-en-temps-musique/#i_0

HUREL PHILIPPE (1955- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 791 mots

Lecompositeur français Philippe Hurel, né le 24 juillet 1955 à Domfront (Orne), accomplit des études de musicologie à l'université de Toulouse (1974-1979), puis entre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où il se perfectionne en composition avec Betsy Jolas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-hurel/#i_0

HYBRIDATION, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 561 mots

En musique, l'hybridation désigne des combinaisons sonores singulières, inouïes au sens propre, obtenues par mélange de sons et de timbres produits par des familles instrumentales différentes ou, depuis la fin des années 1980, en recourant à toutes les possibilités de l'électronique et de l'informatique.On peut considérer que les techniques d'hybridation ont pour la première fois été pleinement mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hybridation-musique/#i_0

IBARRONDO FÉLIX (1943- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 301 mots

« Passionnément basque, il incarne profondément les qualités de son peuple : ardeur concentrée, véhémence de l'expression pouvant aller jusqu'à la violence, priorité de l'expression vécue sur l'abstraction et les systèmes, générosité et ouverture dans la perspective d'un humanisme sans concessions ni complaisance », a écrit le musicologue Harry Halbreich à propos du compositeur basque Félix Ibarro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-ibarrondo/#i_0

IMPROVISATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • André-Pierre BOESWILLWALD, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 5 131 mots

À l'origine, il y a l'improvisation. Le ferment majeur de l'évolution musicale est la recherche sur un instrument. L'improvisation coïncide, en un sens large, avec la création conçue comme une improvisation non soumise à l'évanescence, puisque l'écriture permet les ratures et la patiente élaboration de néologismes musicaux. L'improvisation est aussi une qualité de l'interprétation : Gisèle Brelet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/improvisation-musicale/#i_0

INDIA SIGISMONDO D' (1582 env.-env.1629)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 844 mots

Considéré dans l'art du madrigal comme le seul compositeur à soutenir la comparaison avec Claudio Monteverdi, Sigismondo d'India, nourri de la tradition polyphonique du stile antico du Cinquecento, saura dans sa maturité manier le nouveau style (stile moderno) du réci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismondo-d-india/#i_0

KABELÁČ MILOSLAV (1908-1979)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 871 mots

Le compositeur et chef d'orchestre tchèque Miloslav Kabeláč naît à Prague le 1er août 1908. Au conservatoire de sa ville natale, il étudie la composition avec Karel Boleslav Jirák et la direction d'orchestre avec Pavel Dědecěk (1928-1931), puis le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miloslav-kabelac/#i_0

KALINNIKOV VASSILI SERGUEÏEVITCH (1866-1901)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 379 mots

Longtemps le Russe Kalinnikov fut le compositeur d'une seule œuvre : sa Première Symphonie connut d'emblée un immense succès qui ne se démentira pas ; mais le reste de sa production est, fort heureusement, peu à peu redécouvert. Le chef américain d'origine estonienne Neeme Järvi s'est fait le champion de la musique pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-sergueievitch-kalinnikov/#i_0

KARETNIKOV NIKOLAÏ (1930-1994)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 532 mots

Le compositeur russe Nikolaï Karetnikov est l'un des premiers à avoir dénoncé les lâchetés et les compromissions de certains intellectuels soviétiques entre la fin des années 1940 et le début des années 1970. Son ouvrage Thèmes avec variations (paru en 1990 à Moscou, en russe, et à Paris, aux éditions Horay, en français) fait scandale en b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-karetnikov/#i_0

Kol Nidre, CHANT SYNAGOGAL

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 618 mots

À l'époque du roi Salomon et du premier Temple de Jérusalem, le grand prêtre effectue les sacrifices en récitant des prières tandis qu'un chœur de chanteurs, les lévites, contribue à sacraliser ces actes rituels. Mais les synagogues, qui apparaissent peut-être au IIIe siècle avant J.-C., ne possèdent pas d'autel sacrificiel, et le chant va progressivement disparaître, jusqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kol-nidre-chant-synagogal/#i_0

KORELIS PETROS (1955- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 821 mots

Compositeur d'origine grecque installé à Paris depuis la fin des années 1970, Petros Korelis est un créateur indépendant dont l'œuvre demeure en marge des idéologies musicales et des institutions qui les relaient. C'est d'ailleurs pourquoi il fonda en 1982 son propre ensemble de musique contemporaine, l'Ensemble Denojours. Depuis 1992, il dirige l'école de m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petros-korelis/#i_0

KURTÁG GYÖRGY (1926- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 046 mots

Compositeur et pianiste hongrois d'origine roumaine (il naît à Lugós, aujourd'hui Lugoj, en Roumanie, le 19 février 1926), György Kurtág commence à travailler la musique sous l'égide de sa mère. Il poursuit ses études musicales à Timişoara avec Magda Kardos (piano) et Max Eisikovits (composition), avant de s'installer à Budapest en 1946 (il adoptera la natio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gyorgy-kurtag/#i_0

LACHENMANN HELMUT (1935- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 102 mots

Le compositeur allemand Helmut Friedrich Lachenmann naît le 27 novembre 1935 à Stuttgart. De 1955 à 1958, il accomplit ses études musicales à la Musikhochschule de sa ville natale, où il a notamment pour professeurs le compositeur autrichien Johann Nepomuk David (théorie et contrepoint) et Jürgen Uhde (piano). De cette époque datent le cycle pianistique Fünf Variationen über ein The […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helmut-lachenmann/#i_0

Lamentationes Jeremiae Prophetae, HANDL (Jacob)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 765 mots

Handl, un des grands musiciens de la Renaissance, est maître de chapelle de l'évêque d'Olmütz de 1579 ou 1580 à 1585. Il mène une vie itinérante en Bohême, en Moravie, en Silésie... Admiré de son vivant, il est surnommé le "Palestrina transalpin". S'il compose surtout de la musique sacrée - notamment les motets des recueils de l'Opus Musicum , dont le deuxième volume comporte c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamentationes-jeremiae-prophetae-handl-jacob/#i_0

Lamento d'Ariane, MONTEVERDI (Claudio)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 720 mots

Né à Crémone, Monteverdi devient très vite célèbre avec son Premier Livre de madrigaux et entre au service du duc de Mantoue. Il demeure vingt ans à sa cour puis devient, en 1613, maître de chapelle de Saint-Marc, à Venise, où il passe l'essentiel de ses trente dernières années. Il compose 18 «opéras» (12 disparaîtront lors du sac de Mantoue, en 1630) : Orfeo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamento-d-ariane-monteverdi-claudio/#i_0

Le Chant des oiseaux, JANEQUIN (Clément)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 367 mots

Protégé de Jean de Foix, Janequin fréquente les cercles humanistes, est chanoine et curé dans le Bordelais et gagne l'Anjou en 1533. À plus de soixante ans, il décide d'entreprendre des études universitaires, qu'il achève à Paris, où il finit ses jours. Nommé compositeur ordinaire du roi en 1558, il meurt sans avoir pu profiter des avantages financiers de sa n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-chant-des-oiseaux-janequin-clement/#i_0

Le Chasseur maudit, FRANCK (César)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 465 mots

Franck devient en 1858 titulaire de l'orgue Cavaillé-Coll de l'église Sainte-Clotilde, à Paris. En 1871, il est un des fondateurs de la Société nationale de musique, qui a pour but de faire connaître la musique française ; l'année suivante, il devient professeur d'orgue au Conservatoire de Paris, où il aura pour élèves d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-chasseur-maudit-franck-cesar/#i_0

Le Lac des cygnes, TCHAÏKOVSKI (Piotr Ilitch)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 558 mots

Tchaïkovski se détourne rapidement des sujets typiquement russes et tourne son regard vers l'Occident, se liant d'amitié avec Saint-Saëns, Liszt, Bizet... En 1877, une riche mécène, Nadejda von Meck, avec laquelle il entretiendra une correspondance suivie, lui permet de se dégager de ses obligations de pédagogue et de se consacrer à la composition. Sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-lac-des-cygnes-tchaikovski-piotr-ilitch/#i_0

Les Folies d'Espagne, MARAIS (Marin)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 418 mots

Marin Marais est l'élève du plus célèbre violiste de son temps, Monsieur de Sainte-Colombe. «Musicien du roi» dès 1676, il occupe le poste recherché d'«ordinaire de la Chambre du Roy pour la viole» de 1679 à sa retraite, en 1725. Lully est son maître et ami ; le style français de ce dernier se retrouve dans ses opéras (il en écrit quatre, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-folies-d-espagne-marais-marin/#i_0

Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix, HAYDN (Joseph)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 556 mots

Joseph Haydn occupe divers postes musicaux avant d'être durant près de trente ans (1761-1790) maître de chapelle des princes Esterházy. Il effectue ensuite quelques voyages, en particulier à Londres, avant de s'établir en 1797 à Vienne. Reconnu de son vivant comme un des génies de la musique, son rôle dans le développement du style classique est détermi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sept-dernieres-paroles-du-christ-en-croix-haydn-joseph/#i_0

LEVAILLANT DENIS (1952- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 951 mots

Né le 3 août 1952 à Paris, le compositeur et pianiste français Denis Levaillant entreprend des études de piano et d'écriture musicale à Nancy, puis dans sa ville natale. Dans les années 1970, il se consacre à des activités très diverses, se produisant tout autant dans des récitals de piano (Liszt étant au centre de ses pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-levaillant/#i_0

LOEWE CARL (1796-1869)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 224 mots

Si Carl Loewe n'atteint pas à la grandeur de Franz Schubert, dont il est le contemporain, ce compositeur allemand n'en reste pas moins, par son talent, son imaginaire et sa sensibilité, un créateur attachant, aux fulgurances parfois étonnantes.Johann Carl Gottfried Loewe, né à Löbejün, près de Halle, le 30 novembre 1796, deux mois avant Schubert, reço […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-loewe/#i_0

LONGTIN MICHEL (1946- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 934 mots

Le compositeur québécois Michel Longtin s'est d'abord fait connaître par des œuvres électro-acoustiques, notamment grâce à une pièce élaborée au Groupe de musique expérimentale de Bourges (G.M.E.B.), Pour conjurer la montagne (1977), qui deviendra la troisième partie de sa Trilogie de la montagne. Expressionniste, colo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-longtin/#i_0

MARTUCCI GIUSEPPE (1856-1909)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 756 mots

Pianiste, pédagogue, chef d'orchestre et compositeur (il est le seul véritable symphoniste de cette période de la musique italienne), Giuseppe Martucci, né à Capoue le 6 janvier 1856, fait ses études au Conservatoire de Naples, où il est l'élève, pour le piano, de Beniamino Cesi, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-martucci/#i_0

MATÉRIAU, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 698 mots

Ce que l'on nomme matériau musical recouvre tout ce qui sert de « matière première » à l'écriture : l'harmonie, l'intervalle, le timbre, le rythme, la forme... Ce terme n'est apparu dans le vocabulaire musical occidental que récemment, lorsque l'évolution du langage, changeant les fonctions harmoniques du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/materiau-musique/#i_0

MEDTNER NICOLAS (1880-1951)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 636 mots

Le Russe Nicolas Medtner peut être considéré comme le dernier représentant des grands pianistes-compositeurs post-romantiques. Longtemps éclipsée par celle de ses quasi contemporains Scriabine et Rachmaninov, son œuvre a été redécouverte par son compatriote Emil Guilels puis par l'Australien Geoffrey Tozer et le Canadien Marc-André Hamelin ; ses quatorz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-medtner/#i_0

Messe «Ave Regina Caelorum», DUFAY (Guillaume)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 540 mots

Rattaché à l'école franco-flamande du XVe siècle, Dufay reçoit une solide formation à Cambrai. En 1420, il est au service de la puissante famille des Malatesta, à Rimini, en Italie. Il appartient à la chapelle pontificale de 1428, où il est ordonné prêtre, à 1437 ; il suit le pape Eugène IV lorsque ce dernier, fuyant les troubles politiques de 1433, s'installe à Florence. Da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/messe-ave-regina-caelorum-dufay-guillaume/#i_0

Messe en si mineur, BACH (Jean-Sébastien)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 662 mots

La production de Bach est intimement liée aux postes qu'il occupe. À la cour, luthérienne, de Weimar (1708-1717), il compose pour l'orgue et doit écrire une cantate par mois. À celle, calviniste, de Köthen (1717-1723), il lui est interdit de composer de la musique d'Église ; il en profite pour écrire des œuvres instrumentales, parmi lesquelles les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/messe-en-si-mineur-bach-jean-sebastien/#i_0

MÉTATONALITÉ

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 190 mots

La métatonalité fut inventée par le compositeur français Claude Ballif, qui en fixa le concept en 1956 dans son livre intitulé Introduction à la métatonalité : vers une solution tonale et polymodale du problème atonal (Richard-Masse, Paris). Il s'agit d'une synthèse entre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metatonalite/#i_0

MICROPOLYPHONIE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 209 mots

Le terme « micropolyphonie » est lié à une technique d'écriture inventée par György Ligeti et que celui-ci utilisa pour la première fois dans Apparitions, pour grand orchestre, composé en 1958-1959 et créé le 19 juin 1960 à Cologne. Il s'applique, comme son nom l'indique, à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/micropolyphonie/#i_0

Mignonne, allons voir si la rose..., COSTELEY (Guillaume)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 420 mots

Vers l'âge de 30 ans, Costeley devient organiste et valet de chambre du roi Charles IX, charges qu'il continue d'occuper auprès d'Henri III puis d'Henri IV, dont il semble être le conseiller au moins jusqu'en 1599. Il fréquente le cercle des poètes humanistes - Jean Antoine de Baïf , Rémy Belleau, Thibault de Courville... -, fondateur, en 1570, d'une académie de poésie et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mignonne-allons-voir-si-la-rose-costeley-guillaume/#i_0

MINIMALISME, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 386 mots

Le concept de musique minimaliste est né aux États-Unis au début des années 1960, dans la mouvance d'expositions d'art plastique qui accueillirent ses premières expérimentations, signées par le compositeur américain John Cage et par le groupe Fluxus.Très rapidement, le vocable « minimaliste » fut aussi utilisé pour ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minimalisme-musique/#i_0

MOMENTFORM

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 340 mots

Le concept musical de Momentform (ou Moment-Form que l'on peut approximativement traduire par « forme momentanée ») est dû à Karlheinz Stockhausen : il oppose à la forme traditionnelle – fondée sur le développement linéaire et dynamique d'éléments thématiques – une préoccupation structurelle postulant l'autonomie, au sein d'une composition, de courts segments temporels – les «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/momentform/#i_0

MOREL FRANÇOIS (1926-2018)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 575 mots

Compositeur, pianiste, chef d'orchestre et pédagogue, le Québécois François Morel, né à Montréal le 14 mars 1926, entre en 1944 au Conservatoire de musique et d’art dramatique de la province de Québec à Montréal, où il étudie notamment avec Germaine Malépart (piano), Isabelle Delorme (harmonie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-morel/#i_0

MORET NORBERT (1921-1998)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 306 mots

La vie musicale suisse est d'une extraordinaire richesse mais les compositeurs de la Confédération helvétique tardent souvent à connaître la notoriété internationale. Il en est ainsi de Norbert Moret, créateur engagé dans une voie étroite et solitaire, dont il ne faut sans doute pas attendre de descendance, mais dont l'œuvre mérite de sortir du purgatoire où elle demeure enfermée, malgré l'action […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norbert-moret/#i_0

Moulinet-Polka, STRAUSS (Josef)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 393 mots

Fils de Johann Strauss I, frère de Johann Strauss II et d'Eduard Strauss I, Josef embrasse d'abord la carrière d'ingénieur et d'architecte. En 1853, son frère Johann lui confie la baguette de l'orchestre qu'il a fondé ; à partir de 1863, Josef et Eduard en assureront la direction. S'il ne possède pas le génie musical de Johann père et fils, Josef n'en est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moulinet-polka-strauss-josef/#i_0

MURAIL TRISTAN (1947- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 554 mots

Protagoniste, avec Gérard Grisey et Michaël Lévinas, de ce qu'il est convenu d'appeler l'école spectrale, le compositeur français Tristan Murail est un infatigable explorateur de la vie et de la structure intérieure des sons.Tristan Murail, né le 11 mars 1947 au Havre, ne décide de se consacrer à la compo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-murail/#i_0

MUSIQUE MUSÉE DE LA, Paris

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 117 mots

En 1985, l'architecte Christian de Portzamparc est chargé de concevoir et de réaliser deux des établissements publics du parc de La Villette : le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et la Cité de la musique, qui doit accueill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-de-la-musique-paris/#i_0

MYSLIVEČEK JOSEF (1737-1781)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 481 mots

Son langage place Josef Mysliveček parmi les compositeurs les plus importants de la période préclassique. S'il connaît rapidement la gloire grâce à ses opéras – une trentaine, créés à Milan, Parme, Naples, Turin, Venise, Florence, Bologne, Rome –, c'est par ses œuvres symphoniques et sa musique de chambre qu'il exercera l'influence la plus notable. Mysliveče […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-myslivecek/#i_0

NANCARROW CONLON (1912-1997)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 044 mots

Le Mexicain d'origine américaine Conlon Nancarrow est sans conteste l'un des compositeurs les plus originaux du xxe siècle : sa pensée s'est en effet quasi exclusivement concentrée sur le temps musical, ce qui l'a conduit à réfléchir au tempo, au mètre, au rythme, et la majeure partie de son œuvre étonnante a été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conlon-nancarrow/#i_0

NÉO-CLASSICISME, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 206 mots

Comme tous les vocables synthétiques et globalisants, celui de néo-classicisme, appliqué à la musique, recouvre des réalités différentes et contradictoires. Signifiant nouveau classicisme, ce terme fut utilisé au début du xxe siècle pour désigner un courant de pensée créatrice se référant – esthétiquement, forme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-classicisme-musique/#i_0

Norma, BELLINI (Vincenzo)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 659 mots

D'ascendance sicilienne, Bellini connaît son premier succès en 1825, avec son opera semiseria Adelson e Salvini, qui le fait considérer en Italie comme le successeur de Rossini et de Donizetti. Il cherche ensuite sa manière dans Bianca e Fernando (1826), Le Pirate (1827), Zaira (1829), Les Capulets et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norma-bellini-vincenzo/#i_0

NOUVELLE SIMPLICITÉ, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 518 mots

En 1981 paraît chez Universal Edition, à Vienne, dans la revue Studien zur Wertungsforschung dirigée par Otto Kolleritsch, une série d'articles rassemblés sous le titre Zur « neuen Einfachheit » in der Musik, que l'on peut traduire par « Vers une nouvelle simplicité en musique ». Ce manifeste est signé par les compositeurs et musicologues Peter Andraschke, E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-simplicite-musique/#i_0

O Bella Destra, INDIA (Sigismondo d')

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 568 mots

D'India fréquente en 1608 la Camerata Bardi, cercle florentin d'humanistes, de poètes, de musiciens et d'érudits qui va inventer l'opéra. En 1609, il publie à Milan le premier des cinq livres de Le Musiche da cantor solo, qui assurent aujourd'hui sa renommée. De 1611 à 1623, il est «maître de la musique de chambre» à la cour du duc de Savoie Charles-Emmanuel Ie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-bella-destra-india-sigismondo-d/#i_0

OBJET SONORE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 225 mots

Dans le sens que Pierre Schaeffer a donné à ce vocable dès 1952 dans À la recherche d'une musique concrète, puis développé dans son ouvrage fondateur Traité des objets musicaux (1966), l'objet sonore constitue en quelque sorte une extension de la notion de note à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/objet-sonore/#i_0

Orfeo ed Euridice, GLUCK (Christoph Willibald von)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 716 mots

À la fin de 1752, Gluck, né en Bavière, s'installe à Vienne après divers séjours en Bohême, en Angleterre, en Italie, en France. Il a alors composé une vingtaine d'opéras, tous en italien, et adapte pour le public viennois des opéras-comiques français, quand un événement décisif scelle sa destinée : il rencontre en 1761 l'Italien Ranieri de' Calzabigi, diplomate, ami de Casanova, littérateur, édit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfeo-ed-euridice-gluck-christoph-willibald-von/#i_0

Orphée aux enfers, OFFENBACH (Jacques)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 546 mots

Le nom d'Offenbach demeure attaché à Paris et aux festivités du second Empire. En 1855, cet Allemand d'origine mais Français d'adoption et de cœur prend la direction d'un théâtre, qu'il baptise Bouffes-Parisiens. C'est là qu'il va connaître la consécration avec une série d'opérettes et d'opéras bouffes. Mais il subit le contrecoup de la guerre de 1870, et, piè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orphee-aux-enfers-offenbach-jacques/#i_0

PARTCH HARRY (1901-1976)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 022 mots

Au début du xxe siècle, quelques compositeurs américains vont tenter de s'affranchir de l'influence de la tradition européenne en remettant en question le matériau sonore et en créant un univers musical inouï. Carl Ruggles (1876-1971), Henry Cowell (1897-1965), Geor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harry-partch/#i_0

Passamezzo milanese, PACOLINI (Giovanni)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 394 mots

Le nom du compositeur et luthiste italien Giovanni Pacolini ne nous est connu que grâce à quelques pièces figurant dans un recueil édité en 1564. On ne possède en effet pratiquement aucune information biographique sur lui ; il est peut-être né à Borgo Val di Taro, dans la province de Parme, et aurait été luthiste à la cour des Farnèse au début du XVIIe siècle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passamezzo-milanese-pacolini-giovanni/#i_0

PAYSAGE SONORE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 376 mots

Le compositeur canadien R. Murray Schafer, né en 1933, est à l'origine du concept de paysage sonore : le terme original anglais, soundscape, créé par Schafer, vient de la contraction de sound (« son ») et de landscape (« paysage »). Dans son livre The Tuning of the World (1977 ; traduction française par Sylvette Gleize […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paysage-sonore/#i_0

PETRASSI GOFFREDO (1904-2003)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 311 mots

Le compositeur et pédagogue italien Goffredo Petrassi – le plus marquant de sa génération, avec Luigi Dallapiccola – naît dans une famille pauvre de Zagarolo, bourgade du Latium, près de Rome, le 16 juillet 1904. Entre 1913 et 1919, il étudie à la Schola cantorum di San Salvatore de Lauro, dans une atmosphère tout imprégnée d'art baroque et catholique qui ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/goffredo-petrassi/#i_0

PIERRE BOULEZ (exposition)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 909 mots

Organisé autour des œuvres phares de Pierre Boulez, l’hommage en forme d’exposition que nous propose la Philharmonie de Paris, du 17 mars au 28 juin 2015, se révèle très intelligemment conçu.Agrémenté d’un grand nombre de documents (photos, lettres, manuscrits de partitions, extraits de presse, vidéos) le parcours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-boulez-exposition/#i_0

POUSSEUR HENRI (1929-2009)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 3 467 mots

Considéré comme le plus brillant représentant de la musique belge contemporaine, le compositeur et théoricien Henri Pousseur s'est engagé dans une aventure musicale « qui dépasse le simple domaine de la prospection du son et rejoint par ses préoccupations celle où peuvent être engagés d'autres esprits en d'autres domaines : André Souris en esthétique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-pousseur/#i_0

Prélude à l'après-midi d'un faune, DEBUSSY (Claude)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 578 mots

En 1889, Debussy se rend à Bayreuth ; il en revient wagnérien. La même année, il découvre lors de l'Exposition universelle la musique russe et les timbres inouïs de l'Extrême-Orient. Il connaît le succès en 1894 avec le Prélude à l'après-midi d'un faune. Les chefs-d'œuvre se succèdent : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prelude-a-l-apres-midi-d-un-faune-debussy-claude/#i_0

Prélude n° 12, CHOPIN (Frédéric)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 450 mots

Pianiste virtuose précoce, Chopin découvre Bach et Mozart grâce à un de ses premiers maîtres, Vojtech Zwyny. Ses premières compositions, imprégnées du folklore de sa Pologne natale, datent de son adolescence. En 1830, il quitte sa patrie, une semaine avant l'insurrection de Varsovie. À Paris, il est immédiatement reconnu pour ses talents de compositeur et de pianiste. Désormais célèbre, il compose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prelude-n-12-chopin-frederic/#i_0

PROCESSUS, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 542 mots

L'utilisation du terme « processus » est relativement récente en matière musicale : sans doute a-t-il été employé pour la première fois par John Cage au début des années 1950 pour particulariser les outils techniques nécessaires à la concrétisation d'une œuvre fondée sur le hasard, comme Music of Changes, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/processus-musique/#i_0

Quintette à cordes n° 4, en la majeur, MYSLIVEČEK (Josef)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 470 mots

Josef Myslivecek naît à Prague ; il publie anonymement en 1760 six symphonies puis étudie (1762-1763) le contrepoint avec Frantisek Habermann et l'orgue avec Josef Seger. En 1763, il se rend à Venise pour parfaire sa formation auprès de Giovanni Pescetti. Il décide alors de s'installer en Italie où, dès 1764, il connaît la gloire grâce à ses opéras, d'où son surnom de «Il divino Boemo». Il compose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintette-a-cordes-n-4-en-la-majeur-mysliveccaronek-josef/#i_0

Quintette avec piano en la majeur «La Truite», SCHUBERT (Franz)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 491 mots

À l'âge de dix-sept ans, Schubert écrit son premier chef-d'œuvre, le lied (mot qui signifie «chant», en allemand) Marguerite au rouet. Il tente de vivre uniquement de sa plume mais la reconnaissance ne lui parvient que tardivement, et alors que la syphilis, qui l'emportera, l'a déjà touché. Il meurt à trente-deux ans, célébré à l'égal de Moz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintette-avec-piano-en-la-majeur-la-truite-schubert-franz/#i_0

Requiem en ut majeur, GOUNOD (Charles)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 518 mots

C'est en Italie, alors qu'il vient d'obtenir le grand prix de Rome à l'âge de vingt et un ans, que Gounod écrit sa première messe et un requiem a cappella qu'il orchestrera par la suite. Maître de chapelle de la paroisse des Missions étrangères, à Paris, il se prépare à la prêtrise, et signe ses partitions «abbé Gounod». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/requiem-en-ut-majeur-gounod-charles/#i_0

Ricercar del duodecimo tuono a 4, GABRIELI (Andrea)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 497 mots

Élève du Flamand Adrian Willaert, l'Italien Andrea Gabrieli est avec son neveu Giovanni Gabrieli (1555 env.-1612) l'une des personnalités les plus importantes de l'école vénitienne. Organiste à Saint-Marc de Venise, il compose de nombreuses pièces de musique vocale sacrée, parmi lesquelles un livre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ricercar-del-duodecimo-tuono-a-4-gabrieli-andrea/#i_0

Rigoletto, VERDI (Giuseppe)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 713 mots

Rigoletto (1851) marque un tournant dans la carrière de Verdi. Le compositeur italien a alors déjà écrit une douzaine d'ouvrages, dont Nabucco, son premier grand succès (1842), mais les trois chefs-d'œuvre de sa «trilogie populaire» - Rigoletto ; Le Trouvère et La Traviata (1853) - lui confèrent glo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rigoletto-verdi-giuseppe/#i_0

ROBERT JEAN-LOUIS (1948-1979)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 013 mots

Pianiste, compositeur et pédagogue belge, Jean-Louis Robert, né en 1948 à Haine-Saint-Pierre (Hainaut), mort en mai 1979 dans un accident de voiture, s'est efforcé de modifier profondément les relations entre le compositeur, l'interprète et le public. Il est, en octobre 1971, l'un des premiers inscrits dans la classe de composition que vient d'ouvrir Henri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-robert/#i_0

ROSSÉ FRANÇOIS (1945- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 092 mots

Le compositeur français François Rossé naît à Strasbourg le 16 juin 1945. Pianiste autodidacte, ce n'est que tardivement, à l'âge de dix-sept ans, qu'il entame des études musicales, au Conservatoire de Strasbourg, où il obtient deux ans plus tard un premier prix de piano. Il décide alors de poursuivre ses études au Conservatoire national supérieur de musique d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-rosse/#i_0

RUGGLES CARL (1876-1971)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 890 mots

Le compositeur américain Carl Ruggles appartient à la première avant-garde américaine. Ce créateur atypique s'avère particulièrement original par sa remise en question du matériau sonore : ses œuvres sont pour la plupart caractérisées par des combinaisons instrumentales étonnantes et une dynamique très importante ; atonales mais non sérielles au sens strict, elles usent d'une harmonie chromatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-ruggles/#i_0

RYTHME IRRATIONNEL

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 220 mots

On qualifie de rythme irrationnel tout rythme dont les divisions diffèrent du nombre de temps de la mesure qui les accueille. Ainsi en est-il d'un quintolet de noires dans une mesure à 4/4 – cinq noires devant alors être jouées pendant le temps de quatre –, d'un quartolet de croches dans une mesure à 3/8 – quatre croches à jouer dans le temps de trois... Mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythme-irrationnel/#i_0

RYTHMES RÉTROGRADABLES ET NON RÉTROGRADABLES

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 490 mots

En matière de rythme, Olivier Messiaen (1908-1992) se distingue nettement de la tradition occidentale. « Le charme des impossibilités » est une expression célèbre qu'il utilise pour la première fois dans Technique de mon langage musical (1944), où il décrit ce qui constitue une des spécifici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythmes-retrogradables-et-non-retrogradables/#i_0

SCHOECK OTHMAR (1886-1957)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 222 mots

Les deux domaines d'élection du compositeur suisse Othmar Schoeck furent le lied et la scène. Né le 1er septembre 1886 à Brunnen (canton de Schwyz), Othmar Schoeck est le fils du peintre paysagiste Alfred Schoeck. Après avoir hésité entre la peinture et la musique, il entre en 1904 au Conservatoire de Zurich, où il aura notamment comme pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/othmar-schoeck/#i_0

SÉRIALITÉ, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 734 mots

La sérialité (en d'autres termes, la pensée sérielle), née en France à la fin des années 1940 et dont René Leibowitz et Olivier Messiaen furent les artisans – le premier de manière volontaire, le second par accident –, a marqué de son empreinte réductrice le terme de série.Or Arnold […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serialite-musique/#i_0

SILENCE, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 274 mots

Le silence représente une valeur temporelle qui permet, en musique tonale, de séparer et de différencier des sons afin de mettre en exergue leurs relations (cf. tableau Les valeurs et les silences de l'article notation musicale). Pause ou ponctuation, le silence sera longtemps utilisé comme un des moyens expressifs dont dispose le compositeur, sans pour autant atteindre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silence-musique/#i_0

SKALKÓTAS ou SKALKÓTTAS NIKOS (1904-1949)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 509 mots

Le compositeur grec Nikos (son prénom d'origine est en fait Nikólaos) Skalkótas (Skalkóttas) naît à Chalkis, dans l'île d'Eubée, le 8 (21, nouveau style) mars 1904. Il étudie le violon avec Tony Schulze au conservatoire d'Athènes puis part en 1921 se perfectionner auprès de Willy Hess à Berlin. Ce n'est qu'en 1925 qu'il décide de se consacrer à la composition ; il suit alors l'enseignement de Phil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/skalkotas-skalkottas/#i_0

Sonate du rosaire n° 9, BIBER (Heinrich Ignaz Franz von)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 604 mots

Originaire de Bohême, Biber est le plus célèbre violoniste virtuose du XVIIe siècle et le fondateur de l'école de violon baroque allemande. Il passe la majeure partie de sa vie au service du prince-archevêque de Salzbourg, dont il devient le maître de chapelle en 1684. Biber écrit surtout pour son instrument - son œuvre la plus célèbre est la Passacaille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate-du-rosaire-n-9-biber-heinrich-ignaz-franz-von/#i_0

Sonate en si mineur, LISZT (Franz)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 422 mots

En 1831, après avoir entendu Paganini, Liszt décide d'adapter au piano l'extrême virtuosité développée par le violoniste. À 33 ans, il entreprend une carrière de virtuose et parcourt l'Europe. Nommé en 1848 maître de chapelle à la cour de Weimar, il dirige de nombreuses créations (Berlioz, Schumann, Wagner...), donne des cours, compose énormément. De 1861 à 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate-en-si-mineur-liszt-franz/#i_0

Sonate en ut mineur, SCARLATTI (Domenico)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 440 mots

Fils du compositeur Alessandro Scarlatti (1660-1725), Domenico Scarlatti, né à Naples le 26 octobre 1685, acquiert comme claveciniste une telle célébrité que la reine Maria Casimira de Pologne le prend à son service en 1715. Il s'installe en 1720 au Portugal, où il devient le professeur de clavecin de l'inf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate-en-ut-mineur-scarlatti-domenico/#i_0

Sonate «L'Astrée» en sol mineur, COUPERIN (François)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 457 mots

François Couperin, dit le Grand, est le plus célèbre représentant d'une dynastie de musiciens français qui compte plus de cinq générations de compositeurs, d'interprètes, de maîtres de musique... La vie de cet homme simple, aux ambitions modestes, de ce musicien profond, tendre et mélancolique se confond avec l'histoire de son œuvre : si François C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate-l-astree-en-sol-mineur-couperin-francois/#i_0

SPATIALISÉE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 521 mots

En musique, l'espace est, avec le timbre, un paramètre qui sera pratiquement délaissé jusqu'au xxe siècle. Andrea Gabrieli et sa polychoralité, Hector Berlioz et ses rêves de masses orchestrales gigantesques, Gustav Mahler et ses orphéons ou ses fanfares militaires « lointaines », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-spatialisee/#i_0

Stabat Mater, PERGOLÈSE (Jean-Baptiste)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 602 mots

Une santé fragile, une vie brève. Mais Pergolèse a donné à la musique quelques-uns de ses chefs-d'œuvre : l'opéra-bouffe La Servante maîtresse, créé à Naples en 1733, et qui sera à l'origine, lors de sa création à Paris, en 1752, de la querelle des Bouffons ; la Messe en fa majeur, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stabat-mater-pergolese-jean-baptiste/#i_0

STOCHASTIQUE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 568 mots

Le terme « stochastique » est issu du grec stokhastikos, dérivé de stokhasein, qui signifie « viser », « tendre vers un but » ; il désigne un processus qui relève du calcul des probabilités. Son application à la musique semble avoir été évoquée pour la première fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-stochastique/#i_0

SUK JOSEF (1874-1935)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 884 mots

Le compositeur, violoniste et pédagogue tchèque Josef Suk naît à Křečovice (Bohême) le 4 janvier 1874. Son père, instituteur et musicien lui-même, lui fait commencer l'étude du violon dès l'âge de quatre ans. Au Conservatoire de Prague (1885-1892), il a comme professeurs Antonín Bennewitz (violon), Josef B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-suk/#i_0

Super flumina Babylonis, CHANT GRÉGORIEN

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 529 mots

Déclaré par Pie X «modèle suprême de musique sacrée» en 1903, le chant grégorien désigne le répertoire monodique (c'est-à-dire à une seule ligne mélodique) de l'Église romaine ; cette appellation a remplacé, dans l'usage courant, celle de plain-chant. Ce chant aurait été élaboré à partir d'un modèle plus ancien, peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/super-flumina-babylonis-chant-gregorien/#i_0

Symphonie fantastique, BERLIOZ (Hector)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 590 mots

Berlioz propage l'idéal romantique de la musique à programme. Il révolutionne l'écriture symphonique avec sa Fantastique (1830) et invente l'orchestre moderne : son Grand Traité d'instrumentation et d'orchestration modernes (1843) est aussi un manifeste esthétique. Il cherche à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-fantastique-berlioz-hector/#i_0

Symphonie n° 7, BEETHOVEN (Ludwig van)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 551 mots

Héritier du classicisme, qu'il transcende en annonçant le romantisme - il est sans doute le premier compositeur à exprimer en termes «modernes» la mission de l'artiste -, Beethoven demeure cependant inclassable tant son génie s'est exprimé dans tous les genres et dans toutes les formes, tant ses innovations concernent toutes les composantes de la création musicale. Les monuments qu'il érige tracen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-7-beethoven-ludwig-van/#i_0

Symphonie n° 7, MAHLER (Gustav)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 576 mots

Mahler entame à vingt ans une prestigieuse carrière de chef d'orchestre; il devient en 1891 premier chef à l'Opéra de Hambourg et prend la direction de l'Opéra de Vienne en 1897. En 1907, trois coups du destin le frappent : sa fille Maria meurt à quatre ans, il apprend qu'il est atteint d'une maladie de cœur incurable et il doit quitter Vienne à la suite d'une campagne antisémite. Ses dernières an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-7-mahler-gustav/#i_0

Symphonie n° 9, BRUCKNER (Anton)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 531 mots

Bruckner doute longtemps de sa vocation de compositeur et ne complète sa formation musicale que vers l'âge de trente-cinq ans, avant de devenir lui-même, en 1868, professeur au Conservatoire de Vienne. Organiste à la cour des Habsbourg, il se rend célèbre par ses improvisations. Mais il ne connaît la gloire que dans les dernières années de sa vie. Son œuvre, marquée par sa profonde ferveur cathol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-9-bruckner-anton/#i_0

Symphonie n° 9 « Du Nouveau Monde », DVOŘÁK (Antonín)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 495 mots

Originaire de Bohême, Dvorák assoit sa renommée de compositeur en 1873, avec Hymnus, pour chœur et orchestre. Il effectue de nombreux voyages en Europe et dirige le Conservatoire national de New York de 1892 à 1895. Considéré dans son pays comme une gloire nationale, il est nommé directeur du Conservatoire de Prague en 1901. On lui doit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-9-du-nouveau-monde-dvorcaronak-antonin/#i_0

Symphonie pour un homme seul, SCHAEFFER (Pierre) / HENRY (Pierre)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 906 mots

Polytechnicien, homme de radio, théoricien, chercheur, écrivain, pédagogue, Pierre Schaeffer fonde en 1951 le Groupe de musique concrète, qui deviendra en 1958 le Groupe de recherches musicales (G.R.M.). Exclusivement électroacoustique, son œuvre musicale est réduite; mais il laisse, avec son révoluti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-pour-un-homme-seul-schaeffer-pierre-henry-pierre/#i_0

Tableaux d'une exposition, MOUSSORGSKI (Modest Petrovitch)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 494 mots

Moussorgski, musicalement autodidacte, fait en 1856 la connaissance de César Cui et de Mili Balakirev, les deux premiers membres du futur groupe des Cinq, qui prônent un art authentiquement russe. Son «instrument» de prédilection est la voix, pour laquelle il compose des chœurs, des mélodies et son chef-d'œuvre, l'opéra Boris Godounov. Dépressif, traversant des crises de mystic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tableaux-d-une-exposition-moussorgski-modest-petrovitch/#i_0

Tambourin, RAMEAU (Jean-Philippe)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 464 mots

Rameau a sa vie durant réfléchi sur son art. En 1722, il publie un ouvrage au retentissement considérable, Traité de l'harmonie réduite à ses principes naturels. L'opéra est son domaine de prédilection et il donne en 1733 Hippolyte et Aricie, une tragédie lyrique antilullyste. Des comédies lyriques, des tragédies lyri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tambourin-rameau-jean-philippe/#i_0

The Earl of Essex Galliard, DOWLAND (John)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 577 mots

Luthiste, chanteur et compositeur, l'Anglais John Dowland est, de 1580 à 1584, au service de l'ambassadeur d'Angleterre à Paris. Déçu de ne pas obtenir en 1594 le poste de luthiste à la cour d'Élisabeth Ire (probablement parce qu'il s'est converti au catholicisme), il décide de quitter l'Angleterre ; il réside en Allemagne et en I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-earl-of-essex-galliard-dowland-john/#i_0

The Married Beau, PURCELL (Henry)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 447 mots

Purcell, sans doute le plus grand des compositeurs anglais, est avant tout un exceptionnel musicien de théâtre : il compose une cinquantaine de musiques de scène, six semi-operas (genre typiquement anglais désignant des œuvres théâtrales où la musique tient une place importante : King Arthur, 1691 ; The Fairy Queen, 1692...) et son seul véritable opéra, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-married-beau-purcell-henry/#i_0

Trio avec piano n° 2, BRAHMS (Johannes)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 540 mots

Brahms est un Allemand du Nord, un villageois conservateur et un luthérien strict. Ces traits de caractère définissent sa musique. En 1862, il s'installe à Vienne, où il est nommé, en 1872, chef de l'influente Gesellschaft der Musikfreunde («Société des amis de la musique»). Sa vie, paisible, se confond avec son œuvre. Son catalogue comporte des ouvrages pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trio-avec-piano-n-2-brahms-johannes/#i_0

Tristan et Isolde, WAGNER (Richard)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 644 mots

Les premiers opéras de Wagner (Le Vaisseau fantôme, 1843 ; Tannhäuser, 1845) sont encore conventionnels mais, dès 1850, Lohengrin porte en germe le drame lyrique wagnérien. Wagner esquisse à partir de 1848 son Anneau du Nibelung, couramment appelé le «Ring» ou la «Tétralogie», dont la composition s'étalera jusqu'en 187 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-isolde-wagner-richard/#i_0

ULTRACHROMATISME

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 980 mots

Le Mexicain Julián Carrillo (1875-1965), le Tchèque Alois Hába (1893-1973) et le Français d'origine russe Ivan Wyschnegradsky (1893-1979) sont, dans les années 1920, les véritables défricheurs ainsi que les premiers théoriciens de la musique ultrachromatique, caractérisée par l'emploi des micro-intervalles. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ultrachromatisme/#i_0

VASSILENKO SERGUEÏ NIKIFOROVITCH (1872-1956)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 692 mots

Compositeur, chef d'orchestre et pédagogue de premier plan, Sergueï Nikiforovitch Vassilenko (Vasilenko) fut l'une des personnalités les plus influentes de la vie musicale en U.R.S.S. Il a aussi largement contribué au développement de l'école nationale ouzbek de composition.Né à Moscou le 18 (ancien style)/30 mars (nouveau style) 1872, le jeune Sergueï est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serguei-nikiforovitch-vassilenko/#i_0

VERCKEN FRANÇOIS (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 042 mots

Devenu l'élève de Daniel-Lesur et de Serge Nigg à l'âge de trente ans, François Vercken (né à Paris le 8 avril 1928, mort à Paris le 11 décembre 2005) signe sa première œuvre dix ans plus tard, en 1968, avec une... cantate. Sur un texte de Loys Masson, cette Canta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-vercken/#i_0

VIVIER CLAUDE (1948-1983)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 2 500 mots

Autobiographiques pour la plupart, les œuvres du compositeur canadien Claude Vivier sont parcourues des fantômes qui peuplaient ses nuits et que seule la lumière électrique parvenait à chasser. Certaines, parmi les plus tragiques, en portent les stigmates dans leurs titres : Journal, Lonely Child, Wo bist du Licht !, ou encore celle à laq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-vivier/#i_0

Volte, PRAETORIUS (Michael)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 349 mots

Né en Thuringe, Praetorius étudie l'orgue et la composition. Homme de grand savoir, il s'intéresse également à la philosophie et à la théologie. Théoricien, il écrit un traité d'orgue et, surtout, une somme, précieuse pour nous, des connaissances musicales à son époque, Syntagma Musicum (1614-1620) : genres et formes, instruments et théorie y sont expliqués, analysés et comment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volte-praetorius-michael/#i_0

WINKEL HOLM MOGENS (1936- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 039 mots

Hautboïste, chorégraphe, organisateur de la section danoise de la Société internationale de musique contemporaine (S.I.M.C.), président durant de nombreuses années de la Société des compositeurs danois, le compositeur Mogens Winkel Holm, né à Copenhague en 1936 et mort le 31 octobre 1999, est une personnalité reconnue dans son pays autant pour son activité i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mogens-winkel-holm/#i_0

WOLPE STEFAN (1902-1972)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 743 mots

Compositeur et pédagogue américain d'origine allemande, Stefan Wolpe naît à Berlin le 25 août 1902. Il est l'élève de Paul Juon et de Franz Schreker à la Hochschule für Musik de Berlin, mais ses véritables maîtres sont Ferruccio Busoni, Anton von Webern (auprès duquel il étudie à Vienne en 1933) et He […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stefan-wolpe/#i_0

ZELENKA JAN DISMAS (1679-1745)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 816 mots

Considéré comme le plus éminent représentant de la musique baroque tchèque, le compositeur Jan Dismas Zelenka naît dans le petit village de Louňovice, au sud-est de Prague, en Bohême ; il est baptisé le 16 octobre 1679. Son père, cantor, organiste et chef de chœur, l'initie très tôt à la musique. Jan Dismas étudie prob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-dismas-zelenka/#i_0