FERROUD PIERRE-OCTAVE (1900-1936)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur français Pierre-Octave Ferroud naît le 6 janvier 1900 à Chasselay, près de Lyon. Très jeune, il travaille le piano avec sa mère, qui avait été l'élève des pianistes et pédagogues Félix Le Couppey et Antoine-François Marmontel. Il entreprend des études scientifiques à l'université de Lyon mais sa rencontre avec Édouard Commette, organiste à la primatiale Saint-Jean de Lyon, qui sera son professeur d'harmonie, change l'orientation de sa carrière : il deviendra compositeur. Durant son service militaire, effectué à Strasbourg, il étudie le contrepoint avec Marie-Joseph Erb et la composition avec Guy Ropartz. Puis il se perfectionne au Conservatoire de Lyon auprès de Georges-Martin Witkowski et de Florent Schmitt, qu'il considère comme le plus proche de ses aspirations musicales et dont il va devenir l'ami et le disciple (il publiera en 1927 un ouvrage sur ce dernier, Autour de Florent Schmitt). En 1923, il s'installe à Paris, où il devient critique musical (Paris-Soir, Musique et Théâtre, Chantecler).

Très vite, Pierre-Octave Ferroud s'affirme comme l'un des créateurs les plus doués de sa génération. Malgré une vie écourtée par un accident d'automobile survenu près de Debrecen, en Hongrie, le 17 août 1936, il laisse une œuvre qui touche tous les genres avec une égale réussite. Son catalogue comporte des pièces pour piano – Trois Études (1918-1923) ; la suite Au parc Monceau (1921), qui établit sa réputation et qui sera orchestrée par la suite ; Prélude et forlane (1922) ; Types (1924) ; Sonatine (1928) ; Tables (1931) –, des mélodies – À contrecœur (1923-1925) ; Cinq Poèmes de Paul-Jean Toulet (1927) ; Trois Poèmes de Paul Valéry (1929) ; Trois Chansons de Jules Supervielle (1932) ; Trois Poèmes intimes de Goethe (1932) –, trois ballets – Le Porcher, qui connaît un grand succès lors de sa création à Paris, par les Ballets suédois, le 15 novembre 1924 [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « FERROUD PIERRE-OCTAVE - (1900-1936) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-octave-ferroud/