CERHA FRIEDRICH (1926- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Autrichien Friedrich Cerha est une personnalité aux multiples facettes : compositeur, violoniste, pédagogue et chef d'orchestre, il est en outre un infatigable animateur de la vie musicale et un ardent défenseur de la musique de son temps. C'est aussi à lui que l'on doit le parachèvement du troisième acte de Lulu, d'Alban Berg.

Né à Vienne le 17 février 1926, Friedrich Paul Cerha commence à composer dès l'âge de neuf ans. Après la Seconde Guerre mondiale, il est l'élève de Váša Příhoda pour le violon et d'Alfred Uhl pour la composition à l'Académie de musique de Vienne (1946-1950). Parallèlement, il suit à l'université de sa ville natale un cursus comprenant philologie germanique, philosophie et musicologie ; il y soutient en 1951 une thèse consacrée au thème de Turandot dans la littérature allemande (Der Turandot-Stoff in der deutschen Literatur).

Au début des années 1950, il commence à fréquenter les membres de la section autrichienne de la Société internationale de musique contemporaine (S.I.M.C.) ; Josef Polnauer, notamment, l'initie à la musique de l'école de Vienne. En 1956, Cerha participe à l'école d'été de Darmstadt, où il assiste comme violoniste aux cours de Rudolf Kolisch et d'Eduard Steuermann, deux ardents propagateurs des idées musicales de Schönberg. En 1959, il est chargé de cours à l'Académie de musique de Vienne, où il dirige un studio de musique électronique et où il sera nommé professeur extraordinaire en 1969.

Cerha fonde en 1958, avec Kurt Schwertsik, l'ensemble viennois Die Reihe (« La Série »), qui va jouer un rôle considérable en donnant l'essentiel de la musique de chambre des pionniers de l'école de Vienne (Schönberg, Berg, Webern) et en contribuant activement à la propagation des œuvres de la génération nouvelle (Pierre Boulez, Karlheinz Stockhausen, Henri Pousseur [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification


Autres références

«  CERHA FRIEDRICH (1926- )  » est également traité dans :

BERG ALBAN

  • Écrit par 
  • Michel FANO
  •  • 2 316 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le retour vers la tonalité »  : […] 1929-1935 : III e  acte. Paradoxalement, les trois œuvres à venir (dont l'air de concert Der Wein , 1929) sont une quête de cette tonalité que l'auteur de la Suite lyrique tenait tant à concilier avec les exigences sérielles. Ainsi, ce troisième et dernier acte de l'opéra bergien comporte également l'opéra Lulu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alban-berg/#i_29236

BOULEZ PIERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 143 mots

26 mars 1925 Pierre Boulez naît à Montbrison (Loire). 1946 Boulez est nommé directeur de la musique de scène de la Compagnie Renaud-Barrault (il conservera ce poste jusqu'en 1955). Il compose la Première Sonate pour piano , la Sonatine , pour flûte et piano (commande de Jean-Pierre Rampal), et entame […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boulez-reperes-chronologiques/#i_29236

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « CERHA FRIEDRICH (1926- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-cerha/