Dixit Dominus, HAENDEL (Georg Friedrich)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur

autre :

 

Crédits :

Afficher

Haendel, Saxon naturalisé anglais, aura été le maître de l'opéra italien puis de l'oratorio. Il connaît ses premiers succès lors d'un séjour en Italie, de 1706 à 1709. Londonien dès 1710, il conquiert le public anglais avec son opéra Rinaldo (1711). Nommé en 1719 directeur de la Royal Academy of Music, il reprend cette entreprise à son compte lorsque celle-ci fait faillite en 1728. Huit ans plus tard, ruiné, il abandonne l'opéra pour se consacrer à l'oratorio : si Le Messie (1742) est boudé à Londres, son Judas Maccabaeus (1747) lui fait retrouver un public qui lui restera fidèle jusqu'à sa mort.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Dixit Dominus, HAENDEL (Georg Friedrich) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/dixit-dominus-haendel-georg-friedrich/