PARTCH HARRY (1901-1976)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au début du xxe siècle, quelques compositeurs américains vont tenter de s'affranchir de l'influence de la tradition européenne en remettant en question le matériau sonore et en créant un univers musical inouï. Carl Ruggles (1876-1971), Henry Cowell (1897-1965), George Antheil (1900-1959) ou Harry Partch, dont les traits communs sont l'éclectisme de la pensée, la réflexion expérimentale et la puissance novatrice, appartiennent à cette première avant-garde américaine.

Né à Oakland (Californie) le 24 juin 1901, Harry Partch passe une grande partie de son enfance dans les États du Sud-Ouest (Arizona et Nouveau-Mexique), où il s'imprègne d'influences aussi diverses qu'inattendues : berceuses et chants folkloriques, musiques mexicaines, africaines, orientales, danses et chants des Indiens d'Amérique, notamment Yaqui... Il entame des études de musique classique, qu'il abandonne rapidement. Âgé d'à peine vingt ans, Partch, qui s'est établi à San Francisco, est pleinement conscient de sa vocation de compositeur, mais il sait aussi qu'il ne mettra jamais les pas dans les traces de ses aînés. Il veut inventer un langage nouveau, explorer des terres musicales inconnues. Il découvre en 1923, dans une traduction en anglais, le traité de Helmholtz de 1863 Die Lehre von den Tonempfindungen als physiologische Grundlage für die Theorie der Musik (traduit en français sous le titre Théorie physiologique de la musique fondée sur l'étude des sensations auditives), qui l'amène à rejeter le tempérament égal, dans lequel l'octave est divisée en douze intervalles d'un demi-ton égaux entre eux. Adhérant aux idées de Helmholtz sur les sensations de consonance et de dissonance (intonation juste), il va concevoir, entre 1923 et 1933, des systèmes d'intervalles des plus originaux et opérer un retour à la monophonie, qu'il considère comme représentant l'essence primitive, rituelle et magique, de la musique : son harmonie va être ainsi fondée sur des échelles non temp [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification


Autres références

«  PARTCH HARRY (1901-1976)  » est également traité dans :

WAITS TOM (1949- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 978 mots

Le chanteur et auteur-compositeur américain Tom Waits a développé depuis les années 1970 une œuvre singulière, produisant au fil des ans des albums toujours plus décalés et innovants. L’univers baroque de ce poète des marges s’appuie sur des descriptions à la fois crues et cyniques de milieux urbains bizarres peuplés de personnages marginaux et extravagants. Ancrée dans le jazz, le blues et le cab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tom-waits/#i_33326

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « PARTCH HARRY - (1901-1976) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/harry-partch/