Fantaisie en ut majeur, SCHUMANN (Robert)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur

La période 1829-1839 correspond pour Schumann à ses longues fiançailles avec Clara Wieck et à une production d'œuvres pour piano influencées par Jean Paul (Papillons, Intermezzi, Impromptus, Carnaval...) et par l'univers fantastique de Hoffmann (Davidsbündlertänze, Phantasiestücke, Kreisleriana...). L'année 1840, où il épouse enfin Clara, est consacrée à la composition de la plupart de ses lieder (Liederkreis, Frauenliebe und -leben, Dichterliebe...). Mais la folie guette, qui l'emportera. Schumann entreprend alors la conquête des grandes formes : symphonie, concerto, musique de chambre, ouvrages dramatiques.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Fantaisie en ut majeur, SCHUMANN (Robert) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantaisie-en-ut-majeur-schumann-robert/