CHAPORINE IOURI ALEXANDROVITCH (1887-1966)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur soviétique Iouri Chaporine a joué un rôle de premier plan dans la vie intellectuelle de son pays : remarquable pédagogue, il fut également l'un des rares défenseurs de l'avant-garde musicale en U.R.S.S.

Iouri Alexandrovitch Chaporine naît à Gloukhov, dans la province de Tchernigov, en Ukraine, le 27 octobre (ancien style)/8 novembre (nouveau style) 1887. Sa mère, très musicienne, a été la condisciple de Rachmaninov et de Scriabine dans la classe de piano de Nikolaï Zverev au Conservatoire de Moscou. Bien qu'ayant étudié tôt le piano et le violoncelle, Chaporine commence en 1906 des études d'histoire, de philologie et de droit à l'université de Kiev, dont il fait profiter la chorale étudiante de ses dons de pianiste accompagnateur. Il commence à étudier en dilettante la composition et la théorie musicale.

En 1908, il s'installe à Saint-Pétersbourg pour continuer ses études de droit, qu'il achève en 1912. Encouragé par Glazounov, il entre l'année suivante au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, où il étudie la composition avec Nikolaï Alexandrovitch Sokolov et l'orchestration avec Maximilian Oseïevitch Steinberg. Il achève ses études musicales en 1918.

Rallié aux thèses révolutionnaires, il fonde en 1919, avec Maxime Gorki, Anatoli Vassilievitch Lounatcharski et Alexandre Blok, le Grand Théâtre dramatique de Petrograd, dont il sera le directeur musical jusqu'en 1928. En 1926 à Leningrad (nouveau nom de Petrograd), il est l'un des fondateurs, avec le musicologue, compositeur et critique Boris Vladimirovitch Assafiev, de l'Association pour la musique contemporaine, qui sera, jusqu'à sa dissolution en 1930, le fer de lance de la diffusion en U.R.S.S. de la musique d'avant-garde. Cette époque est, du point de vue de la composition, la plus féconde pour Chaporine : ami d'Alexeï Nikolaïevitch Tolstoï, de Blok, de Gorki, d'Evgueni Zamiatine, de Vladimir Maïakovski, il écrit de nombreuses musiques de scène pour les pièces de ces derniers.

Le début des années 1930 marque un tournant dans [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « CHAPORINE IOURI ALEXANDROVITCH - (1887-1966) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-alexandrovitch-chaporine/