BARRAQUÉ JEAN (1928-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur français Jean Barraqué réussit assurément à donner vie sonore à la définition qu'il donnait de son art : « La musique, c'est le drame, c'est le pathétique, c'est la mort. C'est le jeu complet, le tremblement jusqu'au suicide. » (« Propos impromptu », 1969). Mais, là où il réussit, il échoua, car, en considérant que la série était une idée musicale en soi, il voua son génie à une combinatoire complexe portant en elle-même l'impossibilité de l'achèvement. Reste la puissance d'une pensée qui voulut tout englober pour saisir l'essence de la musique : le développement. Et c'est peut-être parce qu'il y avait chez lui du Beethoven et du Schubert que Barraqué ne put atteindre à l'universalité d'une technique d'écriture qui aurait répondu à toutes les attentes de son siècle. Et c'est son échec aussi qui le grandit. De cette architecture en ruines, de ces fragments d'un Tout à jamais inatteignable, l'œuvre de Barraqué porte témoignage et, ce faisant, nous découvre son immense humanité.

L'inachèvement sans cesse

Jean Henri Alphonse Barraqué naît à Puteaux, près de Paris, le 17 janvier 1928. Enfant, il apprend le piano et prend conscience de sa vocation de compositeur en écoutant, au début des années 1940, un enregistrement de la Huitième Symphonie « Inachevée » de Schubert. Il ne laissera aucune trace de ses premiers essais de composition : un nocturne en ut dièse mineur pour piano, datant probablement de 1943, deux sonates pour piano et une symphonie (1945-1947), des mélodies, un chœur a capella, une sonate pour violon seul et une symphonie en ut dièse mineur (1948-1950). Ne subsistent de cette époque que trois mélodies sur des textes du Cantique des cantiques, de Baudelaire et de Rimbaud (1950), dont il tirera ultérieurement Séquence. De 1945 à 1947, il étudie en privé l'harmonie, le contrepoint et la fugue avec [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « BARRAQUÉ JEAN - (1928-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-barraque/